10 étapes pour créer une landing page [20 exemples inclus]

calendar2 août 2020

|

categoryPublicité

|

time reading 23 min

Consultez mes trésors

Abonnez-vous et recevez immédiatement un code secret pour accèder GRATUITEMENT à ma page cachée contenant +450 outils E-business

Vous acceptez de recevoir la newsletter de ce blog chaque semaine ainsi que des emails ciblés en fonction des données de navigation et de vos intérêts. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Sommaire de l’article

Landing page 550

Tous les pros du marketing digital le savent : sur un site, il n’y a pas que la page d’accueil qui compte.

En effet, vous ne savez pas par quelle page les visiteurs entreront dans votre site. Certains internautes arriveront en suivant des liens rencontrés sur le web.

De fait, vous devez préparer des landing pages (ou pages de destination), c’est à dire les pages où atterrissent les visiteurs quand ils arrivent chez vous depuis un autre site, un moteur de recherche ou une campagne publicitaire. En clair, il vous faut des landing pages conçues spécialement pour chaque action marketing.

Dans cet article, nous détaillerons les 10 étapes qui vous diront précisément comment créer des landing pages professionnelles, qui convertissent vos visiteurs en leads ou en clients.

  1. Définir sa cible, son persona
  2. Assigner un objectif spécifique à votre landing page
  3. Cibler un mot clé précis pour sa landing page
  4. Rédiger un titre captivant
  5. Ecrire un contenu qui résonne avec votre cible
  6. Ajouter un call to action irrésistible
  7. Utiliser du contenu visuel
  8. Inclure des signes de confiance et des preuves sociales
  9. Mettre en place un tracking de ses landing pages
  10. Optimiser sa page d’atterissage grâce à l‘A/B testing

Débutons d’abord par un paragraphe d’introduction qui en dit plus sur ce qu’est une landing page, à quoi son aspect général doit ressembler, ainsi que les outils qui vous seront utiles pour les créer.

Ce que vous devez savoir sur les landing pages avant de débuter

Qu’est-ce qu’une landing page ?

La landing page (page de destination en français) est la page sur laquelle le visiteur arrive en premier sur votre site après avoir cliqué sur une publicité, une publication sociale ou un lien organique ou payant depuis Google.

qu'est-ce qu'une landing page

Votre landing page est un élément très important pour votre marketing en ligne : c’est elle souvent qui a pour objectif de « convertir » un simple visiteur en « lead ». C’est tout particulièrement critique pour toutes vos campagnes qui se destinent à générer des leads :

  • Campagnes Google Ads
  • Campagnes Social Ads (Facebook, Pinterest, Instagram, etc.)
  • Campagnes influenceurs
  • Campagnes Emailing
  • Campagnes Display
  • Campagnes d’Affiliation
  • Guest Posting

La landing page parfaite ressemble toujours à la même chose

Voici une infographie que tous les webmarketers devraient avoir accrochée au-dessus de leur lit : la landing page parfaite de KissMetrics. Bien que cette dernière a été publiée il y’a quelques années déjà, les principes UX design sur lesquels elle repose sont toujours d’actualité.

Dans son infographie, KissMetric dissèque la landing page parfaite d’un point de vue ergonomique et marketing. Si on ne devait en retenir que 3 choses, certainement celles- ci seraient :

  • il vous faut des appels à l’action clairs,
  • un contenu facilement « scannable » et ordonné par blocs d’intention,
  • et limiter la surcharge d’information (pensez plutôt parcours de navigation)

Des outils existent pour vous aider à créer facilement votre landing page

Quand on n’en crée pas tous les jours, il est légitime de penser que créer et publier des landing pages reste un travail fastidieux. Détrompez-vous.

Il existe des extensions / pluging de CMS qui permettent de créer facilement de nouvelles landing pages. Vous trouverez également de nombreuses solutions disponibles sur le marché pour créer des landing pages : Unbounce, Leadpage, GetLandy, même MailChimp ou Getresponse qui incluent une fonctionnalité landing page sont des plateformes qui rendent la création d’une landing page un jeu d’enfant.

Tout se construit en « drag & drop » et vous n’avez pas une seule ligne de code à écrire. Ces outils incluent toutes les fonctionnalités pour publier des landing pages ultra optimisées, qui maximiseront votre taux de conversion.

Pour vous faire une idée plus précise de ce qu’est ce type d’outil, je vous propose de regarder la vidéo de GetLandy, qui montre comment créer une landing page professionnelle en moins de 30 minutes avec leur solution !

Et si vous avez besoin d’en créer un grand nombre (par exemple une différente pour chaque campagne Facebook / Google Ads), certains éditeurs offre des fonctionnalités de création « en masse » de landing page : c’est le cas justement de GetLandy. Leur fonctionnalité de « Génération Automatique » permet de coupler un modèle de page avec un fichier excel pour décliner ce modèle en autant d’exemplaires souhaités.

création Landing page en masse

Cette introduction étant faite, voici les 10 étapes pour créer des landing pages professionnelles

Étape 1 : Qui sont vos cibles, vos personas?

Votre landing page doit être alignée avec ce que vos personas recherchent

Pour que vos landing pages soient convaincantes, vous devez connaître vos clients sur le bout des doigts. Pourquoi ? Car votre contenu doit être écrit pour eux, et uniquement pour eux. En cherchant à plaire à tout le monde, on ne plaît finalement à personne…

Pour bien écrire le contenu de votre landing page, vous devez savoir donc à qui vous vous adressez.

  • Vous devez identifier leurs intentions,
  • leurs motivations,
  • leurs freins,
  • les arguments clés qui vont les convaincre…
  • Mais surtout vous adresser directement à eux ! 

Le site Scott Equipment fait comprendre immédiatement vers quel type de professionnels se tournent l'entreprise. Len copywriting de l'accroche utilise un vocabulaire simple, qui rassure le visiteur sur le fait qu'il est arrivé au bon endroit.
EXEMPLE LANDING PAGE #1
Le site Scott Equipment fait comprendre immédiatement vers quel type de professionnels se tourne l’entreprise, qui peut facilement s’identifier rien qu’en jetant un oeil aux images. L’accroche texte utilise un vocabulaire simple, qui rassure le visiteur sur le fait qu’il est arrivé au bon endroit.

A quel stade d’achat se trouve le visiteur de votre landing page?

Il est important de comprendre à quel stade de son parcours d’achat se situe votre persona. En ayant cette information, vous serez en mesure non seulement d’adapter vos arguments et votre contenu de manière générale, mais aussi de déterminer le bon type de conversion, que votre visiteur sera réellement disposé à entreprendre sur votre landing page :

  • acheter le produit,
  • demander un devis,
  • prendre de contact avec l’entreprise (ex: se faire rappeler),
  • télécharger d’un contenu premium,
  • s’inscrire à un webinar,
  • etc.

En effet, si votre persona est au début de son processus d’achat et qu’il hésite entre une pompe à chaleur et des panneaux solaires par exemple, ce n’est pas la peine de l’inciter à prendre un RDV pour avoir un devis pour une pompe à chaleur… Il vaudra mieux à cette étape lui propose de télécharger un comparatif complet des solutions d’énergies renouvelables contre son adresse mail.


landing page exemple Squarspace
EXEMPLE LANDING PAGE #2
Lorsque l’on souhaite créer un nouveau site web, la première étape consiste à réserver son nom de domaine. C’est précisément l’action que propose l’éditeur de site web Squarespace sur sa landing page, qui concentre toute l’attention du visiteur sur cet unique premier pas.

Étape 2 : Quel est l’objectif spécifique de votre landing page ?

De manière « macro », une landing page n’a qu’un seul objectif : faire agir le visiteur

Bien entendu, vous ne créez pas des pages d’atterrissage pour le simple plaisir. Depuis l’aube du webmarketing, les marketeurs digitaux utilisent les pages d’atterissage pour capturer des leads, c’est-à-dire des informations de contact des personnes qui pourraient être intéressées par le produit / service que l’entreprise propose. C’est ça l’objectif ultime de vos pages de destinations

Ainsi, une landing page n’offre au visiteur que deux choix :

  • Agir (ex: remplir un formulaire)
  • Quitter la page

Évitez l’erreur de multiplier les objectifs de votre landing page. S’en tenir à un objectif unique est important car cela minimise le choix que vous donnez à vos visiteurs et facilite beaucoup la création d’une page de destination vraiment efficace.


Zoho landing page
EXEMPLE LANDING PAGE #3
L’éditeur de CRM Zoho a poussé cette notion « d’action unique » à son extrême en réalisant une landing page extrêmement claire, avec un simple titre et un bouton d’action, forçant ainsi le visiteur à agir ou quitter le site.

Soyez plus spécifique, et alignez objectif de la landing page et stade d’achat de vos personas

Vendre est la finalité de votre entreprise. Mais pas celle de votre utilisateur. 

Pour espérer arriver à vos fins, il vous faudra respecter le processus d’achat que veut suivre votre client, et l’accompagner « en douceur » à chaque étape de son parcours. 

Bien cerner l’objectif de votre page vous permet donc d’inciter le visiteur à la bonne action, assez engageante pour le faire avancer dans son processus d’achat, mais qui respecte le niveau d’implication que l’utilisateur est prêt à mettre.

Plutôt que de vous regarder de l’intérieur, essayez de prendre le point de vue du client. Qu’attend-t-il VRAIMENT de cette landing page? Cela peut varier en fonction des business et des intérêts qui ont amené l’utilisateur sur votre site…

  • Inspirer confiance
  • Rallier une communauté
  • Humaniser la relation
  • Intriguer le visiteur sur vos solutions
  • Donner envie d’avoir une démo

Sur cette page d'arrivée du site de Balsamiq - un service SaaS de wireframing- on constate clairement que l'objectif premier n'est pas de vendre, mais de gagner du capital sympathie. Comment? 1) Avec une accroche qui embarque le visiteur dans une certaine "vision" du web -beau et ergonomique- et 2) en humanisant l'entreprise avec la photo de toute l'équipe
EXEMPLE LANDING PAGE #4
Sur cette page de destination de Balsamiq – un service SaaS de wireframing- on constate clairement que l’objectif premier n’est pas de vendre, mais de gagner du capital sympathie. Comment? 1) Avec une accroche qui embarque le visiteur dans une certaine « vision » du web -beau et ergonomique- et 2) en humanisant l’entreprise avec la photo de toute l’équipe

Étape 3 : Ciblez un seul mot clé pour votre landing page

Vos pages d’atterrissage doivent être cohérentes avec la requête des visiteurs en provenance des moteurs de recherche

Parce que vos landing pages servent directement l’efficacité de vos campagnes de référencement payant sur Google Ads, mais aussi parce qu’elles sont susceptibles de se positionner de manière organique en tête des résultats de Google, vous devez choisir pour chaque landing page un « mot clé » pour lequel le contenu sera optimisé.

Il est très important que le contenu de votre landing page soit le plus « connecté » possible à la requête de l’internaute (et à ce que vous mettez en avant dans votre annonce Google Ads aussi).

processus search to landing page

Autrement, il y’a un risque que l’utilisateur qui atterrit sur votre page de destination après sa requête sur Google se dise « Mais? ce n’est pas ce que j’attendais! », et là, tous les espoirs de convertir ce visiteur s’envolent.

  • Assurez vous de la cohérence globale entre requête de l’internaute, annonce Google (ou balise <description>) et landing page.
  • Montrer clairement à l’internaute sur votre page de destination que vous « remplissez » votre promesse (avec votre titre principal ou votre sous-titre par exemple).

Pour vos landing page, ciblez plutôt des mots clés « de longue traîne »

Gardez à l’esprit que les mots clés de longue traîne se prêtent parfaitement à vos landing pages :

  • ils sont plus précis (et donc reflètent mieux l’intention réelle du visiteurs)
  • ils sont moins concurrentiels (et donc il est plus simple d’apparaître dans les 1er résultats naturels de Google)
  • ils enregistrent souvent de meilleurs taux de conversion (et donc améliorent encore plus le ROI de vos actions marketing).
longue traine

Je vous conseille donc d’optimiser vos landing pages sur des termes plus précis, de longue traîne :

  • ajoutez le mot clé cible dans vos titres et sous-titres,
  • incluez le dans les balises META comme la balise <title>
  • et optimisez les backlinks que vous pouvez obtenir pour cette page de destination autour du mot clé choisi.

Étape 4 : Rédiger un titre pour votre landing page qui capte l’attention du visiteur

Votre titre fait certainement 80% de l’efficacité de votre landing page

Le titre de votre landing page, c’est à dire le texte qui apparaîtra en haut et en énorme, est un élément critique à travailler.

Comme le disait le célèbre publicitaire Ogilvy:

En moyenne, cinq fois plus de personnes lisent le titre que le corps du texte. Lorsque vous avez écrit votre titre, vous avez dépensé 80 centimes sur votre dollar.

David Ogilvy

Ainsi, tout débute avec un titre évocateur et captivant, qui attirera l’attention du visiteurs et lui donnera envie de lire la suite du contenu de votre landing page.

Comment rédiger un bon titre pour votre landing page ?

La formule d’un bon titre

=

un chiffre ou un adverbe + un mot clé + un adjectif + une promesse. 

Je vous invite à consulter le slide share suivant pour tout connaitre de l’art de rédiger des titres irrésistibles.

Avant de commencer il vaut mieux faire une liste des points principaux du contenu, puis rédiger et tester plusieurs titres avant d’en arrêter un définitivement.

Regardons à présent quelques exemples de landing pages qui utilisent les techniques de rédaction de titre exposées dans la présentation.

Mettre en avant sa proposition de valeur


landing page get landy
EXEMPLE LANDING PAGE #5
Get Landy a opté ici pour un titre qui met en avant leur manière unique (simplicité, éditeur français) de répondre à un problème client complexe (créer des landing pages professionnelles)

Interpeller son lecteur avec une question qui s’adresse directement à lui


mixapnel landing page
EXEMPLE LANDING PAGE #6
Pour son titre de landing page, Mixpanel pose ici une question directement au visiteur et pour laquelle la réponse est certainement « Oui! ». Cette rhétorique permet de mieux capter l’attention du visiteur, tout en faisant passer le bénéfice principal des solutions de Mixpanel

Poser un problème et offrir une solution irrésistible


landing page hubspot
EXEMPLE LANDING PAGE #7
Dans son titre, Hubspot expose implicitement le plus grand problème des marketeurs : lancer des campagnes « remarquables » dont on peut facilement mesurer le succès. Pour les aider à accomplir cette tâche, la landing page propose un kit d’outils accessibles après un simple formulaire.

Ne pas trop en dire et donner envie d’en savoir plus (Cliffhanger)


landing page oracle
EXEMPLE LANDING PAGE #8
Pour sa landing page qui invite l’utilisateur à télécharger son livre blanc, Oracle a opté pour la technique dite du « Cliffhanger ». C’est à dire, proposer un titre qui décrit le contenu tout en attisant la curiosité du visiteur (Briser les mythes ? Mais quels mythes? Téléchargeons le document pour voir).

Donner un ordre direct


landing page uber
EXEMPLE LANDING PAGE #9
Dans cette landing page de Uber, le titre n’est ni plus ni moins que l’action qui est attendue de l’internaute : s’inscrire pour pouvoir utiliser le service. La formulation est rédigée à l’impératif et commande à l’internaute d’agir immédiatement pour accéder au bénéfice attendu.

Promettre la révélation de « secrets »


landing page ryan levesque
EXEMPLE LANDING PAGE #10
Pour inciter au téléchargement de son e-book, Ryan Levesque promet dans son titre de révéler des informations exclusives pour permettre au lecteur d’atteindre un résultat précis (ici, générer plus de 50 000 nouveaux inscrits par jour)

Étape 5 : Rédiger le contenu de votre landing page en gardant votre visiteur à l’esprit

De l’importance de bien soigner le contenu de sa landing page

Tout comme vous, il m’arrive parfois d’atterrir sur des sites d’entreprises qui frappent par la pauvre qualité de leurs contenus. Bien souvent, la page arbore un discours « corporate », voire technique. C’est bien, mais dans 95% des cas, ça ne correspond pas à ce que le visiteur attend vraiment.

Quelque soit votre business sur le web, rappelez vous que vous vendez des pixels, des visuels et des textes… Après tout, c’est bien la seule chose que voit votre visiteur lorsqu’il se rend sur le site internet de votre entreprise ! Et le contenu -notamment le copywriting-  est souvent le parent pauvre de tout projet digital.

Les contenus de votre site sont comme vos vendeurs qui servent leurs clients. Leur travail est de considérer, satisfaire et enthousiasmer le client, pour que ce dernier passe à l’acte.

Pour réussir le contenu de vos landing pages, vous devez bien connaître :

  • vos objectifs,
  • vos clients
  • vos forces par rapport aux concurrents
  • et tester, tester, tester…

Quel est le « problème » du visiteur quand il atterrit sur votre landing page?

Le mot problème pourrait ici être remplacé par « objectif »… Au final, il vous faut savoir ce qu’attend précisément votre visiteur lorsque votre landing page apparaît à l’écran. Leur problème peut être simple -connaître le prix de tel produit- ou plus complexe – Se faire beau / belle pour un premier RDV.  Là encore, priorisez et soyez spécifiques.

Le piège dans lequel tombent souvent les entreprises est de mettre en avant leurs produits trop directement. Lorsque vous rentrez dans un magasin, vous détestez que le vendeur vous saute dessus. Alors pourquoi choisir un titre centré sur votre nombril du type « TheProduct ; la solution electronique à tous vos besoins domotiques »… Pourquoi cela ne fonctionne pas? Car il n’y a :

  • aucune considération de ce qu’attend VRAIMENT votre visiteur,
  • il n’y a pas « d’histoire » susceptible d’intéresser votre audience,
  • il n’y a aucune émotion véhiculée dans votre contenu qui vous permet de vous démarquer.

Essayez d’aller plus loin que le besoin « direct » que votre produit arrive à satisfaire. Quel bénéfice apportez vous dans la VIE de vos clients? Oui vous avez bien lu… Dans la VIE de votre client ! Car après tout, vous proposez bien plus que ce que vous croyez. Par exemple :

  • Vous ne proposez pas un meilleur prix, mais plutôt la possibilité d’atteindre ses objectifs d’épargne pour partir en vacances en famille l’été prochain.
  • Vous n’offrez pas un produit de meilleur qualité, mais plutôt la sérénité d’acquérir un objet résistant et durable, qui pourra traverser les époques.
  • Vous n’avez pas recruté les formateurs les plus qualifiés, mais plutôt vous garantissez à vos étudiants qu’une fois leur diplôme obtenu, il feront partie de l’élite de la profession.

Comment découvrir ce que vous changez dans la vie de vos clients? Comment pouvoir l’exprimer dans vos textes? C’est très simple. Pour faire passer votre message, vous ne devrez pas adopter la posture de l’annonceur, mais plutôt celle de votre client type. Il vous suffit de changer de point de vue et de regarder votre business dans les yeux de vos clients. Mettez vous à leur place. Que voient-ils en vous, au delà d’un site commercial?


Sur sa page d'arrivée Mint fait un excellent travail dans son copywriting et ses visuels. Vous ne comprenez plus d'ou viennent ces 20 euros systématiquement retirés de l'ATM? Vous n'êtes pas au clair sur ce que vous déboursez exactement pour votre consommation d'énergie? Avec Mint, "It’s easy to understand what’s going on with your money." La photo fait immédiatement comprendre qu'il s'agit d'un logiciel pour les finances personnelles, disponible sur tous les écrans. Mint a touché le "juste" problème du visiteur, à savoir arriver à mieux maîtriser son argent.
EXEMPLE LANDING PAGE #11
Sur sa page de destination, Mint fait un excellent travail dans son copywriting et ses visuels : vous ne comprenez plus d’où viennent ces 20 euros systématiquement retirés de l’ATM? Vous n’êtes pas au clair sur ce que vous déboursez exactement pour votre consommation d’énergie? Avec Mint, « It’s easy to understand what’s going on with your money. » Mint a touché le « juste » problème du visiteur, à savoir, arriver à mieux maîtriser son argent. La photo fait immédiatement comprendre qu’il s’agit d’un logiciel pour les finances personnelles, disponibles sur tous les écrans.

Quelle différence apportez vous par rapport à vos concurrents?

Après tout, on se fout de vous, de votre entreprise et de vos produits /services. A vous de faire vos preuves. Les prospects qui se convertiront en clients sont ceux qui verront dans votre contenu l’opportunité de résoudre un problème qui persiste depuis déjà trop longtemps pour eux.

Connaître les besoins des clients que l’on convoite, c’est bien. Pouvoir les satisfaire mieux que la concurrence, c’est encore mieux. Être différent dans les yeux de ses clients signifie arriver à les satisfaire où les autres initiatives ont échoué. Dresser une liste de votre concurrence et autres substituts à vos produits et services :

  • Pourquoi ceux-ci ne satisfont pas pleinement vos consommateurs?
  • Pourquoi, malgré les solutions qu’ils ont à offrir, le problème persiste dans les yeux de vos prospects?
  • Comment vous pouvez les soulager là où les autres ont échoué, et leur offrir une issue favorable à leurs galères?

Travaillez sur un « slogan ». Attention : l’idée n’est pas de trouver ici votre headline…. Mais bien de résumer en une phrase simple ce que vous proposez concrètement à votre visiteur, et ce que vous apportez « en plus ».


Landing Page AttractiveWorld
EXEMPLE LANDING PAGE #12
Le site de rencontre Attractive World affiche directement sa différence dans son titre : le concept de « sélection à l’entrée ». Pour crédibiliser le site, montrer que cette méthode connaît un grand succès, les logos des médias qui ont parlé du site sont adossés à la promesse. L’action attendue est claire, placée à gauche de l’écran : s’inscrire.

Étape 6 : Focalisez l’attention sur un call to action irrésistible

De l’importance de restreindre le choix pour le visiteur à une seule action

La question de l’internaute à laquelle votre landing page doit TOUJOURS répondre est : « Que dois-je faire ensuite? »

Or, rappelez-vous : trop de choix paralyse.

Face à une multitude de possibilités, l’internaute fuira. Simplifiez. Résistez à la tentation de donner trop de détails sur la 1ère page que visite votre internaute.

 Sheena Iyengar et Mark Lepper étude confiture
Ce paradoxe du choix a été démontré par les pscyhologues Sheena Iyengar et Mark Lepper, dans une étude publiée en 2000. Leur expérience a montré que lorsque le choix était réduit de 24 à 6 confitures, le taux d’achat des pots de confiture a augmenté de +30%

L’erreur fréquente est de ne pas expliciter clairement à l’internaute quelle action il doit engager

La question de l’internaute à laquelle répond votre call to action est la suivante : « Que suis-je censé faire sur cette page? »

Sur chaque page de votre site, il convient de minimiser « le bruit » visuel, et focaliser l’attention de l’internaute sur « LA » principale action que vous attendez de lui.

L’action doit être évidente. Toutes les distractions & autres call-to-action doivent être mises au second plan. L’internaute ne doit se poser aucune question.


Landing page glen park
EXEMPLE LANDING PAGE #13
Cette landing page pour l’acteur de tourisme Glen Park affiche clairement une seule et unique action possible : planifier une visite. C’est le seul bouton d’action de la landing page. Au dessus de la ligne de flottaison, le call to action est entouré de beaucoup d’espace négatif, ce qui le met encore plus en valeur. On notera aussi la couleur rose qui, tout en étant en accord avec l’identité visuelle, interpelle l’attention.

Si vous ajoutez un formulaire sur votre landing page, gardez le aussi court que possible

Il nous est déjà arrivé à tous de nous demander en face de certains formulaires internet : « en quoi cette information est-elle nécessaire? »

Laissez vos visiteurs tranquilles avec le fameux « comment nous avez vous connu »… Très utile pour vous, cette question n’aura aucune valeur pour votre visiteur.

Simplifier les formulaires. Ne demandez que ce qui est « crucial » sur le moment. Vous aurez l’occasion par la suite de demander les informations « extras » si elles vous sont vraiment nécessaires.


landing page mailchimp
EXEMPLE LANDING PAGE #14
A l’heure de créer son compte Mailchimp, l’éditeur de la célèbre solution marketing ne demande que 3 informations concrètes pour démarrer sur sa landing page : un mail, un nom d’utilisateur et un mot de passe. C’est en effet les seules et uniques informations critiques qui sont nécessaires pour un compte client.

Bonnes pratiques pour le design de vos boutons d’action

Depuis des années maintenant, les marketeurs se sont intéressés à tout ce qui pouvait augmenter le taux de conversion d’un site Internet. De fait, de nombreuses choses ont déjà été testées quant à l’efficacité des boutons d’action.

Couleur

Optez pour la couleur complémentaire à celle de votre site pour faire ressortir votre bouton d’action.

Espace négatif

Laissez respirer visuellement votre bouton d’action pour le mettre en évidence.

Profondeur

Marquez votre bouton d’action avec un cadre, ou un effet de profondeur visuelle.

Pictogramme

Véhiculez une notion d’action en ajoutant >> à la fin du libellé de votre bouton.

Survol

Rendez votre bouton d’action sensible au survol de la souris, pour un côté plus « tactile ».

Répétition

Affichez votre bouton d’action à plusieurs endroit de votre landing page.

Copywriting

Dans le libellé de votre bouton d’action, parlez à la première personne du singulier.

Variations

Des études ont montré que présenter sur votre landing page des boutons différents pour la même action peut augmenter le taux de conversion.

Fausse alternative

Proposer un choix entre deux options (fausse alternative) peut augmenter le taux de conversion.

Étape 7 : Utilisez du contenu visuel sur votre landing page

De manière générale, évitez de surcharger votre landing page de texte

Dans un monde où l’information est disponible à portée de clic, n’imaginez pas que vos visiteurs seront disposés à lire des pavés entier avant de se convertir.

L’internaute ne lit pas; il « scanne ». L’info. importante en premier, les détails ensuite. Ajouter des visuels au contenu de votre landing page va donc aider ce travail de « scan » de l’internaute, et lui rendre la lecture globalement plus agréable.

ux eyetracking
Il suffit de regarder toutes les études d’eyetracking : les internautes « balayent » les pages web de leur regard, et ne se concentrent réellement que sur les informations du contenu qui les intéressent.

En plus d’ajouter des visuels à votre landing page, efforcez-vous de rester efficace dans votre message. Balisez la lecture avec des titres, sous-titres, liste à puce… et réduisez vos textes quand cela est possible.


landing page paypal
EXEMPLE LANDING PAGE #15
Cette landing page de Paypal est sobre et claire. Structurée en 3 colonnes, elle organise la lecture de l’internaute de gauche à droite, à l’emplacement du formulaire. Le texte est épuré et bien hiérarchisé (titre, utilisation du gras et des listes à puce).

Évitez le syndrome du site « arbre de noël » (avoir trop de stimuli visuels sur sa landing page)

landing page avec trop d'images

Bien sûr, il est important d’ajouter des visuels à votre landing page. Mais ne tombez pas dans le piège inverse non plus. Avec une page de destination surchargée d’images, votre visiteur se demandera « Où suis-je censé regarder? »

En plus d’être dérangé par un site type arbre de noël, l’internaute perdra un temps fou à chercher où il doit regarder.

  • Ne vous détournez pas de votre objectif principal.
  • Enlevez les couleurs, les animations inutiles. Faites sobre
  • Au lieu d’utiliser des visuels généraux pris sur le web, préférez une imagerie pertinente.

landing page sandals
EXEMPLE LANDING PAGE #16
Sandals, qui commercialise des voyages organisés, utilise parfaitement les visuels pour séduire, inspirer et faire rêver son visiteur. Si vous vous rendez sur cette landing page, vous verrez qu’au fil de la lecture, de nombreuses photos de grandes qualités viennent renforcer l’argumentaire léché du voyagiste.

Étape 8 : Ajoutez sur votre landing page des signes de confiance et autres preuves sociales

De l’importance de se montrer crédible et digne de confiance

Par définition, le web reste « virtuel ». Votre site est totalement « intangible ». De fait, l’internaute est en droit de se demander : « Pourquoi devrais-je avoir confiance en toi & agir sur ton site? »

Savoir créer un climat de confiance et rassurer ses futurs clients est un pré-requis pour vendre, donc pour convertir. Or « On n’a qu’une occasion de faire une bonne première impression », c’est pourquoi il vous faut rassurer le visiteur dès la page d’atterrissage.


180fusion landing page
EXEMPLE LANDING PAGE #17
Dans cette landing page de l’agence 180fusion, on retrouve quasiment tous les éléments utiles pour inspirer confiance : un graphisme propre, des classements, des références clients prestigieuses, un numéro de téléphone disponible, des mentions légales, un politique de confidentialité des données

Les facteurs qui inspirent confiance sur votre landing page

L’aspect graphique de votre site

Bien que le design ne fasse pas tout, il est important de ne pas le négliger. En effet, le but est d’inspirer confiance dès le 1er coup d’oeil. Or cela sera très difficile si votre site a le look d’une page web des années 90 !

La réputation de votre marque et son taux de notoriété

Attention à votre e-réputation : si lorsque vous tapez votre marque dans un moteur, un commentaire sur la mauvaise qualité de livraison de votre entreprise apparaît en 2nd position, dites-vous que vous allez perdre des clients, à coup sûr… L’internaute ne prendra aucun risque et préférera toujours :

  • une entreprise responsable,
  • capable de reconnaître ses erreurs,
  • qui démontre une volonté de progresser au bénéfice de ses clients
  • et d’entamer un dialogue gagnant/gagnant avec eux.

Ne faites pas l’impasse sur les mentions légales et la protection des données

Tout le monde ne travaille pas pour une multinationale ayant une marque connue… Ne lésinez pas sur vos mentions légales! Elles prouvent que vous êtes une entreprise légale, et digne de confiance.

De la même manière, expliquez votre politique de confidentialité ou de sécurité. Cela est d’autant plus important si vous collectez des informations via un formulaire que l’internaute comprenne bien comment ces données vont être utilisées (en le rassurant par exemple sur le fait que ses données ne seront jamais vendues à des tiers).

La mise en avant de preuves sociales et de facteurs différenciants

Il peut s’agir ici de diverses choses :

  • des références clients,
  • une liste de partenaires,
  • des témoignages clients,
  • des avis sur vos produits
  • des labels de qualité,
  • un classement d’une institution reconnue,
  • un prix gagné lors d’un concours…

landing-page-munchery
EXEMPLE LANDING PAGE #18
Munchery a intégré, juste sous le visuel et l’action principale de sa landing page, des avis de clients et des labels de confiance (plus de 900 avis sur Trustpilot) qui mettent en confiance l’internaute. Ces avis rendent l’offre tellement plus attractive que l’entreprise a décidé d’inclure ces éléments très haut dans le contenu de sa landing page, à la limite de la ligne de flottaison

Permettre à l’internaute de vérifier facilement la crédibilité de ce que vous avancez

La vérité paye toujours mieux que le mensonge. Si vous mettez en avant des signes de confiance comme des labels, des prix, etc. , donnez la possibilité au visiteur de vérifier l’information par lui même si il le souhaite.

Un simple lien sur votre signe de confiance qui renvoie vers la page de l’institution en question peut suffire.

Pour des éléments gérés « en interne » (comme « satisfaction client garantie » ou « livraison expresse »), apportez des preuves, et des garanties claires : qu’est-ce qui se passe concrètement si le client n’aime pas ou qu’il y ait un problème dans le processus de commande?


fitness single landing page
EXEMPLE LANDING PAGE #19
En bas de sa landing page, Fitness Singles affiche non seulement le logo des médias qui ont parlé du services, mais donne la possibilité de vérifier son accréditation d’un simple clic sur le logo BBB

Présenter en détail ce qui va se passer dans les étapes suivantes

Avant qu’un visiteur se convertisse, il y’a forcément une appréhension, même légère (un peu comme avant d’acheter quelque chose, ou de passer un coup de fil à une société).

Aussi, pour rassurer au maximum le visiteur, n’hésitez pas à marquer noir sur blanc ce qui va se passer pour lui une fois qu’il aura rempli le formulaire sur votre landing page

« Dès la commande passée, une facture est envoyée à votre adresse e-mail. Dans les 24 heures, votre colis est préparé, et vous recevez un second e-mail. Votre colis est remis au transporteur dès 18 heures, le jour de réception de cet e-mail. Votre numéro de colis vous est adressé via un 3ème mail, afin de vous permettre de connaître en permanence l’avancement de votre livraison. Vous pouvez suivre à tout moment l’état de la commande depuis votre espace client »


Consulting landing page
EXEMPLE LANDING PAGE #20
Pour la landing page de sa formation, Sam Ovens de consulting.com réserve un bloc entier sur la droite de la landing page pour détailler précisément tout ce qui est inclus dans le service une fois que le visiteur s’est inscrit à la formation

Assurer une « présence » dans le monde réel et décrire votre société

Sur votre landing page, insistez sur le fait qu’il y’a bien une équipe humaine derrière votre entreprise. Cela rassurera grandement vos visiteurs.

  • Le taux de conversion augmente si le numéro de téléphone est affiché.
  • Le taux de conversion augmente si une adresse physique est indiquée.
  • Permettez à l’internaute d’imaginer le côté « caché » de votre entreprise, avec un contenu « qui sommes-nous »
  • Mettez la rubrique « Contact » bien en évidence

9 – Mettez en place un tracking qui permettent de mesurer toutes les interactions sur votre landing page

Mettre Google Analytics au service du taux de conversion de votre landing page

Vous n’êtes pas derrière les internautes lorsqu’ils tombent sur votre page.

  • Que se passe-t-il sur votre landing page ?
  • Comment interagissent-ils avec elle ?
  • Quelles sont les comportements qui semblent le plus souvent mener à la conversion?

C’est Google Analytics qui vous permettra de répondre à ces questions. Il vous permettra de surveiller ces données et de les interpréter pour remédier à des problèmes ou optimiser vos landing pages. C’est pourquoi vous devez vous assurer que Google Analytics est bien installé sur vos landing pages et qu’il mesure toutes les interactions utiles pour vous :

  • l’origine du trafic sur vos landing pages,
  • les conversions,
  • les diverses zones de clics,
  • etc.

Les données Google Analytics vous seront particulièrement utiles pour détecter sur votre site les pages d’atterrissage à optimiser en priorité.

Comment détecter les landing pages à améliorer en priorité ?

L’objectif de l’analyse est de mettre en exergue :

  • soit une mauvaise ergonomie des pages web d’entrée
  • soit un problème lié à la qualité du trafic entrant.

Pour diagnostiquer un problème lié à vos pages d’atterrissage, il convient tout d’abord de regrouper les pages de son site Internet par thème. Le but étant de rassembler les pages qui ont la même structure ergonomique.

Par exemple, sur un site marchand, il est commun que les fiches produits aient toutes la même structure. Dans ce cas, l’ergonomie et l’expérience client d’un internaute qui entre sur une fiche produit est « la même » quelque soit le produit.

Puis, on analysera de manière croisée, pour chaque thématique de page;

  • Le volume d’entrées
  • Le taux de rebond associé.

On obtient alors un schéma qui ressemble à celui-ci:

diagnostic landing page

Ce schéma nous donne par exemple plusieurs indications :

  • La page d’accueil incite correctement les visiteurs à débuter leur visite avec le reste du site; ce n’est pas un chantier d’optimisation « urgent ».
  • On observe également que faire atterrir le visiteur directement dans le tunnel de conversion provoque une sortie du site 6 fois sur 10; il conviendra donc de ré-adapter ces pages d’entrées, ou de faire pointer les campagnes marketing sur d’autres pages
  • Les pages qui ne correspondent pas à ce que tapent les internautes sont les pages de persuasion, produit, et celles pour le référencement: leur taux de rebond est dangereusement élevé (70%). A ce niveau, 2 hypothèses sont possibles : ou le trafic est mal qualifié, et les mots clés qui ont permis d’entrer sur cette page n’ont rien à voir avec le contenu de la page, ou l’ergonomie des ces pages est déficiente.

Fort de cette première analyse, vous pouvez maintenant vous intéresser aux sources de trafics / mots clés qui ont permis d’entrer sur le site, et tenter ensuite de juger de l’ergonomie de vos pages en « rejouant » les différents scénarios des internautes, et en s’appropriant leurs « objectifs de visite ».

10 – Soumettez votre landing page à l’épreuve de l’A/B testing

L’A/B testing est la méthode d’expérimentation la plus simple

Comme nous l’avons vu tout au long de l’article, plusieurs bonnes pratiques existent à l’heure de créer sa landing page. Toutefois, il n’existe pas de « recette miracle ».

C’est pourquoi votre landing page, pour devenir toujours plus performante, devra faire l’objet d’ A/B tests pour identifier les points bloquants et les axes d’amélioration.

En quoi consiste ces A/B tests? Il s’agit d’observer les performances de diverses modifications apportées à votre landing page. On teste différents contenus et on mesure les taux de conversion obtenus.

ab tests

L’A/B testing est la méthode d’expérimentation la plus simple à mettre en place et à analyser. Le test A/B permet de diriger les internautes vers deux versions différentes de votre landing page : la page A, ou page originale, et la page B, ou page de test.

Les éléments que vous pouvez tester à moindre coût

Un test A/B est simple à mettre en oeuvre du point de vue technique, mais aussi du point de vue des variations elles même.

En effet, les 5 éléments suivants peuvent facilement être testés, sans que vous passiez des heure à développer une nouvelle landing page test.

  • Visuels
  • Titres et accroches
  • Boutons d’action
  • Formulaire
  • Agencement de la landing page

Pour pouvoir cerner les origines précises de votre performance, vous ne devez tester qu’un seul élément à la fois.

Quelque soit l’élément que vous souhaitez tester, choisissez des variations suffisamment différentes pour obtenir des résultats clairs, quitte à être « clivants ».

Enfin, réalisez le test sur vos landing pages qui reçoivent le plus de trafic. Plus la page de destination recevra de visites, moins la durée requise pour que le test atteigne un résultat pertinent sera étendue.

Conclusion

Les landing pages sont des éléments clés de toutes campagnes de marketing en ligne. Elles jouent un rôle à la fois sur la « première impression » que vous donnez à vos visiteurs, et sur votre capacité à les convertir.

Pour créer des landing page efficaces, vraiment susceptible de transformer de simple visiteurs en prospects, il vous faut suivre une méthodologie bien établie, qui débute par la compréhension fine de votre audience et s’achève avec l’amélioration continue de vos pages d’atterrissage au travers de l’A/B testing.

Heureusement, de nombreux outils sont disponibles sur le marché pour vous aider à créer des landing pages professionnelles, à l’échelle industrielle.

FAQ Landing Page

Qu’est-ce qu’une landing page ?

La landing page (page de destination en français) est la page sur laquelle le visiteur arrive en premier sur votre site après avoir cliqué sur une publicité, une publication sociale ou un lien organique ou payant depuis Google.

Pourquoi créer une landing page ?

Sur un site, il n’y a pas que la page d’accueil qui compte. En effet, vous ne savez pas par quelle page les visiteurs entreront dans votre site.

De fait, vous devez préparer des landing pages (ou page de destination), c’est à dire les pages où atterrissent les visiteurs quand ils arrivent chez vous depuis un autre site, un moteur de recherche ou une campagne publicitaire. En clair, il vous faut des landing pages conçues spécialement pour chaque action marketing.

Elles jouent un rôle à la fois sur la « première impression » que vous donnez à vos visiteurs, et sur votre capacité à les convertir.

Comment faire une landing page ?

Voici les 10 étapes pour créer des landing pages professionnelles, qui convertissent vos visiteurs en leads ou en clients.

  1. Définir sa cible, son persona
  2. Assigner un objectif spécifique à votre landing page
  3. Cibler un mot clé précis pour sa landing page
  4. Rédiger un titre captivant
  5. Ecrire un contenu qui résonne avec votre cible
  6. Ajouter un call to action irrésistible
  7. Utiliser du contenu visuel
  8. Inclure des signes de confiance et des preuves sociales
  9. Mettre en place un tracking de ses landing pages
  10. Optimiser sa page d’atterissage grâce à l’A/B testing

Autres sources pour rédaction :
Conversion Optimization, Nick Kolenda

Continuez Votre Lecture

Le Guide Ultime du Vendeur B2B

star
star
star
star
star

Price : € 18.99

Acheter en toute sécurité logo amazon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *