Dropshipping : le guide ultime pour se lancer et réussir en 2021

calendar15 novembre 2020

|

categoryE-commerce

|

time reading 27 min

Consultez mes trésors

Abonnez-vous et recevez immédiatement un code secret pour accèder GRATUITEMENT à ma page cachée contenant +450 outils E-business

Vous acceptez de recevoir la newsletter de ce blog chaque semaine ainsi que des emails ciblés en fonction des données de navigation et de vos intérêts. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Sommaire de l’article

dropshipping

Vous avez envie de vous lancer à la conquête du marché e-commerce, et vous cherchez la manière la plus simple de démarrer? Avez-vous pensé à un site e-commerce en dropshipping ?

Cette question envahira sans doute l’esprit d’une multitude de personnes qui souhaitent se lancer dans le commerce. La création d’une boutique en ligne est en vogue, mais étudier avec rigueur ce phénomène du drop shipping est impératif avant de prendre une quelconque décision.

1/ Qu’est-ce que le dropshipping ? Quels sont les avantages et les inconvénients ?

a) Qu’est-ce que le drop shipping

Définition du dropshipping

Le dropshipping (en français la « livraison directe » ou « l’expédition directe ») est un système tripartite où le client (le consommateur) passe commande sur le site internet du distributeur (le vendeur), lequel transmet celle-ci au fournisseur (le grossiste) pour que celui-ci assure la livraison et gère les stocks …

Source : Wikipedia
Principe du dropshipping
Principe du dropshipping. La grande idée du principe du dropshipping (séparer le marketing et la logistique) est née aux Etats Unis et au Canada il y a plusieurs années.

Avec l’essor d’internet, le e-commerce suscite beaucoup d’ambitions entrepreneuriales, et beaucoup de créateurs s’intéressent de près au drop shipping. Le fonctionnement est relativement simple. Cela explique d’ailleurs son pouvoir très séduisant. Imaginez vous même :

  • Vous décidez de vous lancer dans la revente de produits (beauté, jeux, cadeaux…) en créant une boutique en ligne.
  • Vous n’avez aucun stock à gérer, vous travaillez avec des fournisseurs à qui la commande sera transmise.
  • Ils auront la lourde tâche d’envoyer le colis à l’adresse demandée.

Un site de dropshipping est donc tout simplement un business e-commerce qui fait directement envoyer les colis commandés par ses fournisseurs, sans lui même avoir de stocks ou de logistique à gérer. En dropshipping, vous pouvez représenter les produits que vous voulez, et des milliers de fournisseurs potentiels peuvent devenir vos partenaires.

Pour les entrepreneurs qui veulent se lancer dans la vente en ligne avec un capital de départ minimum et le moins de risques possible, le dropshipping est fait pour eux !

Fonctionnement et modèle économique du dropshipping

Le e-commerçant dropshipper va se concentrer sur le fait de faire venir des clients sur sa boutique et ensuite de “sous traiter” la commande à un partenaire qui a les produits en stock et va les envoyer depuis ses entrepôts au client. Tout le monde y gagne : Pour la boutique de dropshipping, tout est plus simple ! Et pour le fournisseur, il a quelqu’un qui lui apporte des commandes directement sans rien à faire.

Au point de vue financier, la boutique e-commerce de dropshipping va vendre plus cher le produit et faire une marge, plus ou moins importante, pour pouvoir exister. Le fournisseur va donc recevoir le prix convenu du produit avec le dropshipper et il va l’expédier au client.

Fonctionnement du dropshipping
Principe du fonctionnement et des flux financiers en dropshipping

Bien sûr, la réussite n’est pas garantie, et monter une telle affaire reste un vrai projet d’entreprise. Mais certains ont su gagner leur indépendance financière avec le dropshipping :

  • Irwin Dominguez est un entrepreneur qui, grâce au dropshipping, a fait grandir son business jusqu’à 1M$ de chiffre d’affaires en seulement 8 mois.
  • Aloysius Chay et Galvin Bay sont des dropshippers qui ont réussi à réaliser 60k$ de recettes en une seule journée.
  • Justin Wong est un employé qui a monté un site de dropshipping pour générer des revenus complémentaires, qui s’élèvent aujourd’hui à 12k$ par mois.
  • etc.

Des histoires comme celles là, il en existe beaucoup, car le modèle en lui-même est fondamentalement bien conçu. C’est un modèle économique gagnant / gagnant pour toutes les parties prenantes :

  • Le vendeur n’a pas à investir et à gérer un stock de produits, ni à se soucier des problématiques logistiques.
  • Le fournisseur « délègue » le marketing de son produit à des vendeurs tiers qui s’occupent de développer leur notoriété et financent les coûts d’acquisition client.

Le dropshipping est très en vogue depuis quelques années. Ce système de vente est attractif notamment pour des créateurs qui veulent débuter sans trop d’investissements dans la vente en ligne, et aussi pour des sites marchands qui veulent développer facilement et vite toute une gamme de produits. Par conséquent, au vu de sa popularité, vous avez déjà croisé sa route sans vous en rendre compte : Rueducommerce, Priceminister, Ebay ou le fameux Amazon pour les plus visibles. À côté, il y a beaucoup de plus petits e-commerçants qui font du dropshipping…

Quelle différences entre Dropshipping et Marketplace ?

Cette courte video résume très simplement pourquoi dropshipping et marketplace sont différents.

Les marketplaces mettent en connexion l’ensemble des vendeurs qui se proposent à eux avec l’ensemble des visiteurs de leur plateforme.

Les Marketplaces sont donc des intermédiaires, l’équivalent numérique d’un centre commercial. Ils rendent l’interaction entre les clients et les fournisseurs beaucoup plus confortable et plus facile car ils servent de «vitrine» dans laquelle de nombreux produits et services sont présentés.

Les vendeurs peuvent ainsi accéder à un niveau de trafic beaucoup plus élevé qu’avec leur propre e-commerce, aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale. En revanche, le vendeur doit payer à la marketplace une commission sur chaque vente.

Côté client, beaucoup de gens ont plus confiance dans les marketplaces que dans les commerces électroniques inconnus. Ils savent qu’en cas de problème, Amazon, eBay ou le Marketplace sur lequel ils ont acheté en seront responsables envers le vendeur.

b) Avantages du dropshipping

Qu’est-ce qui pourrait vous convaincre de faire du dropshipping avec votre site e-commerce ?

  • Pour commencer, retenez que vous ne gérez pas de stocks, ni la livraison et n’avez aucun frais logistique : vous vous ôtez une belle charge de travail et économisez des charges.
  • Le drop shipping vous permet donc de vous lancer dans le e-commerce sans avoir à investir dans un stock initial : le risque de vous retrouver avec des invendus est totalement écarté, et vous pouvez immédiatement construire un catalogue de produits large et varié.
  • Du point de vue financier, il est important de préciser que le fond de roulement est toujours positif. Votre trésorerie vous en remerciera !

En prenant en compte le fait que vous n’avez pas besoin d’investir dans un stock avant de pouvoir vous mettre à vendre, vous profitez d’un fond de roulement positif qui fait que vous engrangez des profits dès vos premières ventes. Selon certaines sources, les e-commerçants qui font du dropshipping peuvent potentiellement être 50% plus rentables que ceux qui travaillent avec un stock.

En s’affranchissant de la logistique, un e-commerçant se libère du temps pour se concentrer sur ce qu’il sait vraiment faire : trouver des clients et vendre ! Et c’est un véritable avantage car pour arriver à faire des ventes sur internet, il est nécessaire d’avoir de multiples expertises et d’avoir le temps nécessaire pour les mettre en oeuvre, comme nous le verrons plus loin : référencement naturel, référencement payant, ergonomie, réseaux sociaux… etc.

Le fournisseur a lui aussi des avantages qu’il ne doit pas négliger :

  • Il n’est pas obligé d’investir dans un site de distribution dédié et c’est là son avantage primordial.
  • Cela lui donne ainsi l’occasion d’utiliser à bon escient cette économie, c’est à dire de se focaliser uniquement sur son travail (fabriquer des produits) et la qualité de la marchandise.

c) Inconvénients du dropshipping

Après avoir évoqué tous ces points forts, il est difficile d’imaginer qu’il existe des mauvais points. Mais tous les systèmes ont une part obscure qu’il est indispensable de connaître avant de se lancer. Certes, la vente des produits est relativement simple via une belle boutique en ligne dotée d’un référencement optimisé, mais malheureusement, si elle est vide, les acheteurs ne seront pas nombreux.

C’est pourquoi la principale difficulté s’articule surtout autour des fournisseurs que vous devrez trouver.

  • Si certains acceptent de nouer un partenariat, il est possible qu’il soit rythmé par quelques contraintes comme un nombre minimum de ventes. Les conditions peuvent s’avérer importantes et complexes à gérer.
  • Les vendeurs sur les places de marché de Cdiscount ou Amazon doivent suivre une ligne de conduite drastique. Si vous êtes un non-initié, il est conseillé de se renseigner au préalable afin de ne pas commettre d’erreurs susceptibles d’entacher votre business.
  • Vous ne devez pas gérer les stocks, c’est un avantage, mais aussi un inconvénient puisque les ruptures sont indépendantes de votre volonté. Vous n’êtes donc pas à l’abri de vendre des produits qui ne sont pas disponibles.
  • Cette dépendance sera également visible au niveau des prix, vous ne pourrez pas les modifier à votre guise (ce qui peut avoir un fort impact sur vos marges).
  • Au niveau de la livraison, vous ne serez pas responsable des délais qui seront mis en place par le fournisseur.
  • Un dernier inconvénient est à évoquer, il concerne les produits intégrés à votre boutique. Il n’est pas rare de constater un catalogue décliné sur plusieurs sites marchands. Vous serez donc amené à vendre des articles identiques à ceux proposés par vos concurrents directs. Pour tenter de contrer ce problème, vous devez trouver des fournisseurs qui se démarquent notamment en faisant appel aux artisans, aux producteurs locaux…

d) Le cadre légal du Dropshipping

En effectuant ce type d’activité qui est parfaitement légale tant que vous vous déclarez bien, vous devenez alors E commerçant ! En effet, il faut être déclaré pour pouvoir faire du dropshipping. Le statut d’auto-entrepreneur s’y prête bien en France d’autant plus que vos produits ne seront pas soumis à la TVA. Une fois que votre business aura une bonne croissance, il sera intéressant de créer une véritable société comme une SAS, SASU, SARL…

Il faut anticiper les problèmes légaux qui peuvent surgir :

  • La France prévoit un droit de rétractation de 14 jours suivant tout achat en ligne, ce qui peut poser des problèmes avec certains fournisseurs.
  • Il faut également anticiper les problématiques de service clients tels que les retours d’articles ne plaisant pas ou défectueux : qui paiera les frais de ports, seront-ils à la charge du dropshipper ou du fournisseur ?
  • Il y a des exemples d’expériences difficiles avec des fournisseurs à l’étranger, qui n’ont tout simplement jamais livré certaines commandes.
  • Certains fournisseurs expédient les produits sous l’appellation “Gift” (cadeau) afin d’éviter les frais de douane. Or c’est complètement illégal et cela peut occasionner des frais de douane facturés au client final en cas de contrôle, qui pourra se retourner contre le dropshipper.

e) Attention, le dropshipping n’est en rien un moyen de « devenir riche rapidement, sans rien faire »

Le dropshipping est une opportunité de business, pas une mine d’or dans votre jardin.

Source : Benoit Gaillat

Tout le monde peut ouvrir une boutique en ligne dropshipping, c’est un fait, mais le drop shipping ne représente pas une machine à sous non plus.

Peut-on devenir riche avec le dropshipping ?

  • Sans bosser : non !
  • En travaillant un vrai business plan : oui, c’est éventuellement possible…

Il est vrai qu’il y a très peu d’investissements financiers au départ, à part la création du site internet. Ensuite les dépenses seront dans les leviers webmarketing pour attirer vos clients. Pour devenir un dropshippeur qui gagne, c’est possible, mais il faut gérer votre site de dropshipping comme un vrai business : achat, vente, marge, etc.

Le dropshipping n’est pas une arnaque comme on pu l’entendre quelquefois de ceux qui n’ont pas été sérieux dans leur business, n’ont pas investit de temps et d’efforts. Il faut faire attention à ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain ! On a d’ailleurs qualifié « d’arnaque » de nombreux autres secteurs à cause d’entreprises peu sérieuses, ce n’est pas la première fois qu’un certain type de sociétés se retrouvent stigmatisées (panneaux solaire, création de site web, rénovation énergétique, rénovation de menuiserie, etc.).

Comme pour toutes les créations d’entreprise : certains réussissent car ils s’en sont donné les moyens et peut-être ont été plus malins ; et d’autres se découragent vite, servent mal leurs clients, et laissent végéter leur boutique qui tombera d’elle même.

Le dropshipping fonctionne : suivez les conseils qui vont suivre dans l’article!

2/ Comment trouver sa niche et les bons fournisseurs en dropshipping ?

a) Les critères à analyser pour choisir la meilleure niche

La condition sine qua non pour réussir est de bien choisir votre niche de marché.

Contrairement à une plateforme comme Amazon ou Cdiscount, vous allez devoir choisir une niche précise pour attirer une clientèle particulière que vous devrez cibler.

Il va donc falloir créer des personas et savoir si les produits ou les services auxquels vous pensez peuvent l’intéresser. Mettez vous bien à la place du client car ses goûts ne sont pas forcément les vôtres !

Ne vous faites pas d’illusion, le “bon produit idéal qui vous rendra riche” n’existe pas. Donc il va falloir tester un ou plusieurs produits avant de vraiment définir ce que vendra votre boutique en dropshipping.

Il faut aussi que vous ayez trouvé le(s) fournisseur(s) qui vous procureront sans difficulté ces produits.

Donc comment faire le bon choix des produits à vendre pour que votre e-boutique ait une bonne réputation et une bonne marge ?

Si vous ne commercialisez pas le bon produit vous ne réussirez pas

C’est sur votre site que des prospect vont voir vos produits, il faut donc les accrocher pour qu’ils se convertissent et deviennent vos clients. D’où l’importance du choix du produit et de sa mise en avant.

Mais avant tout, nous en avons déjà parlé, il faut que vous ayez bien choisi le produit que recherche les gens et qu’ils ne trouvent pas facilement ailleurs. De plus, il faut choisir une « niche »rentable qui permettra de faire les ventes suffisantes pour vous générer un revenu correct.

Je vous conseille de ne pas hésiter à vous servir de 2 outils Google qui vont vous aider à savoir si votre produit est recherché :

  • Google Trends analyse les tendances de recherche autour de mots clés. Cela vous aidera à savoir si beaucoup de personnes s’intéressent à votre idée.
  • Google Keywords Planner permet de rechercher des idées de mots clés et établit une liste de mots clés pertinents. Cela vous permet de savoir, à partir d’un mot clé, quels sont ceux les plus recherchés et donc affiner votre idée.

Aujourd’hui ce qui compte pour vendre sur internet c’est la spécialisation. Vous vous démarquerez des marketplaces en ciblant LE produit exact dont l’internaute a besoin. Il faut donc se spécialiser dans un secteur et devenir « l’expert » vers qui tous les internautes perdus se tourneront.

Comment arriver à trouver le bon produit de niche ?

  • Réfléchissez à partir de votre propre vie en partant de généralités et en affinant chaque point : qu’est-ce que j’aime, qui me plaît ? Qu’est-ce qui plaît à ma famille, mes amis ? Et vous allez au fond de chaque idée jusqu’à trouver l’idée à laquelle personne n’a pensée mais dont on a besoin.
  • Est-ce que mon produit résoud un problème ?
  • pensez à faire une recherche sur Amazon ou E-bay pour cerner les produits qui ressemblent à votre idée et en observer les  » meilleures ventes « .
  • Une niche dropshipping peut être composée que d’un seul produit pourvu qu’il soit « le bon » et que vous soyez l’expert.
  • Il vaut mieux ne pas trop se disperser en plusieurs dizaines de produits. Cependant vous pourrez au fur et à mesure augmenter votre gamme de produits et ainsi finir à avoir une gamme complète dédiée au même thème de celui du début.

Vous retrouverez en plus détaillées les grandes lignes de ces conseils dans cette video :

Quels produits devriez-vous vendre en dropshipping ?

La plupart des produits qui « marchent » en dropshipping présentent six points communs qui ont été trouvés sur 27 000 produits vendus en dropshipping. Les résultats dans cette video de Dropizi :

  • Le produit doit se transporter facilement, pas trop gros, pas trop lourd, cela vous évitera des frais de logistique trop importants.
  • Le prix de vente idéal doit se situer entre 15 € (pour rentabiliser les frais de publicités et de marketing) et 50 € (pour que votre client puisse encore faire des achats impulsifs).
  • Le produit ne doit pas dépendre de la saison ou de la mode pour pouvoir le vendre sur le long terme.
  • Il doit correspondre à un réel besoin de l’acheteur, donc être utile et fonctionnel.
  • Il doit correspondre à des passionnés qui en comprennent vraiment tous les bénéfices.
  • Le rapport qualité/prix doit être bon pour que le produit soit bien perçu et apprécié. Quand vous le testez, demandez-vous si vous l’achèteriez !

Devriez-vous opter pour un large catalogue de produits ou au contraire vous focaliser sur une offre ?

Avoir un large catalogue est tout à fait possible, cependant il vaut mieux que les produits qui sont proposés sur votre boutique en ligne appartiennent à une même thématique et s’inscrivent dans la tendance.

Attention, lorsque vous mettez en vente de nombreux produits en provenance de catalogues de fournisseurs en dropshipping, vous devez avoir conscience qu’il y a de fortes chances que vos concurrents les mettent en vente également.

Ceci dit , pour avoir un large catalogue on est dépendant de plusieurs fournisseurs et si toutefois l’un des partenaires décide de vous quitter, cela aurait un impact direct sur votre offre e-commerce.

Si vous vous focalisez sur une offre, vous aurez certainement moins de fournisseurs partenaires. Il est alors impératif de collaborer étroitement avec le fournisseur notamment en lui faisant comprendre que cette ligne de conduite sera bénéfique pour les deux parties. De ce fait, j’estime que plusieurs avantages seront au rendez-vous puisque vous pourrez personnaliser votre compte, négocier aisément les taux de marge… Si une relation de confiance s’instaure, il pourra même vous avertir concernant les prochaines décisions (ex: vous mettre dans la confidence du lancement d’un nouveau produit, ou d’une innovation qui va arriver). Cela vous donnera les moyens d’anticiper d’éventuelles modifications et de prendre une longueur d’avance sur vos concurrents.

b) Comment trouver des fournisseurs en dropshipping ?

D’une façon générale dans n’importe quel commerce, bien choisir ses fournisseurs sera la clé de la réussite et du bon chiffre d’affaires. C’est pareil en dropshipping. Cependant le choix du fournisseur dans ce cas sera vraiment fonction de la niche que vous avez choisie car il devra plus ou moins être spécialisé dans ce que vous proposez.

C’est là que vous vous demanderez peut-être comment trouver des fournisseurs qui acceptent ce modèle de dropshipping? Bonne nouvelle, certains freelances peuvent s’en occuper et ils proposent leur service sur Fiverr !

Donc selon le(s) produit(s) de votre niche, vous pouvez vous adresser à un partenaire ciblé dont vous connaîtrez la qualité des produits vendus ; d’ailleurs certains d’entre eux s’organisent autour d’une niche.

L’autre solution, est de s’adresser à des fournisseurs généralistes sur des places de marché tels que Ali Express.

Il existe aussi certains services qui vont grandement vous faciliter la tâche en vous donnant accès à des milliers de produits que vous pourrez revendre sur votre propre site en quelques clics.

Faire du drop shipping avec Ali Express

Ali Express est le géant généraliste chinois qui a vu le jour en 2010 ; il appartient au groupe Alibaba. C’est en fait l’Amazon chinois où, pour le même produit, on le trouve entre 10 à 20 fois cher que sur Amazon !

Plateforme Ali Express
Page d’accueil AliExpress

Cette place de marché fait aujourd’hui partie des 50 sites les plus visités dans le monde. Elle met directement en contact les fournisseurs de dropshipping avec les clients, sans intermédiaires. Les fournisseurs peuvent être vérifiés et sont classés en fonction des retours clients afin d’assurer plus de fiabilité.

Vous commandez votre produit de niche sur la plateforme Ali Express. Elle adresse alors la commande à un fournisseur chinois inscrit sur Ali Express, c’est ce fournisseur qui prépare la livraison et expédie le colis à votre client français.

Or c’est là que se situe le problème qui pourra souvent générer des réclamations de vos clients quant au délai de livraison qui peut tarder entre 3 semaines à un mois.

Pour contourner ce long délai, on peut utiliser quelques astuces au moment où le dropshipper fait son choix sur la plateforme Ali Express en utilisant les filtres qui y sont proposés :

  • Sélectionner le nombre d’étoiles qui accompagnent le produit (il vaut mieux choisir au moins 4 étoiles).
  • Indiquer un prix minimum ou maximum que vous souhaitez payer (penser à votre marge)
  • Consulter les nombreux avis et leurs photos.
  • Certains produits sont proposés dans les filtres « disponibles en Union Européenne ». Dans ce cas, ils sont stockés dans un pays d’Europe qui va assurer une livraison en France entre 2 à 7 jours.

L’astuce finale qui est donnée à la fin de cette video sur les délais de livraison est de proposer sur votre site e-commerce :

  • soit une livraison pas chère, voire gratuite ou même un prix promotionnel du produit avec un délai long,
  • soit un prix de livraison plus élevé ou pas de promotion pour être livré en moins d’une semaine.

Mise en place d’un Plugin (Exemple : Oberlo)

Le plugin est une extension qui vient se greffer à votre plateforme e-commerce dans le but de lui apporter de nouvelles fonctionnalités.

Pour alimenter votre catalogue produit et choisir les fournisseurs qui acceptent de faire du dropshipping, il vous suffira simplement d’installer un plugin dans votre plateforme e-commerce.

Pour se lancer dans le dropshipping, un des modules Shopify que vous devez absolument connaitre est Oberlo: vous allez pouvoir créer une entreprise en ligne sur Oberlo.fr en quelques minutes !

Oberlo est une application dédiée au dropshipping développée par l’éditeur de logiciels E-Commerce Shopify. Le plugin est gratuit, mais propose cependant différents tarifs annonçant des avantages et des fonctionnalités supplémentaires.

Grâce à leur large offre de fournisseurs, vous pouvez parcourir des milliers de produits à vendre en dropshipping. En plus de cela, Oberlo vous permet de faciliter vos opérations puisque dès que vous engrangez une vente, il suffit d’un clic pour transmettre la commande à vos fournisseurs.

Si vous achetez des produits en dropshipping sur aliexpress.com, l’extension Chrome pour Oberlo peut vous faire gagner du temps sur la gestion de votre boutique en ligne :

  • Importez des produits dans votre boutique Shopify depuis aliexpress.com.
  • Affichez des informations supplémentaires sur l’expédition lorsque vous recherchez des produits sur aliexpress.com.
  • Traitez les commandes contenant des produits issus de aliexpress.com.

Dropshipping français : trouver des fournisseurs dans l’hexagone

En France, nous avons des fournisseurs qui acceptent de faire du dropshipping, ne serait-ce que les petits producteurs que vous pourrez contacter directement…

dropshipping français

A l’opposé il existe un site généraliste français de dropshipping spécialisé dans le dropshipping d’une multitude de produits différents : animalerie, auto-moto, informatique, hygiène, electroménager, etc. C’est Webdrop Market.

Vous pouvez aussi contacter les entreprises autour de vous par exemple. Il existe de nombreux annuaires d’entreprise par secteur et par région. Allez les voir et expliquez que vous êtes un e-commerçant et que vous pouvez leur apporter des commandes.

On peut aussi proposer un partenariat en dropshipping à des petits sites e-commerce qui vendent des produits atypiques ou sur votre thématique.

Dans tous les cas, il vous faudra de bons arguments : avoir déjà une offre sur votre site et avoir effectué plusieurs (dizaines/centaines/milliers de) ventes. Vous serez plus crédible aux yeux de vos futurs partenaires.

Il vous sera indispensable cependant de trouver des fournisseurs capables d’expédier en marque blanche ou encore mieux à votre nom et bien sûr pour un prix modique, histoire de ne pas perdre trop de marge. Car oui, le plus important reste de vérifier leur capacité à vous laisser une commission ou une marge suffisamment importante pour faire vivre votre business.

Approche directe VS grossiste

On trouve des plateformes qui se spécialisent dans le commerce de gros en dropshipping. En Europe il y a Zentrada qui est une des places de marché leader pour le dropshipping et qui propose plus de 400 000 articles. Elle propose des forfaits pour les dropshippers et un outil de comparaison des prix.

Mais il existe aussi, avec un peu de chance, des grossistes spécialisés dans vos produits de niche. Par exemple Nova Engel qui propose une large gamme de produits dropshipping en cosmétiques. Leur service de dropshipping vous aide dès la création de votre boutique en ligne. Le service vous met aussi en contact avec des prestataires externes.

Par contre, si au lieu de vous adresser à des grossistes, vous vous adressez directement à des fournisseurs, certes plus modestes en taille, plus ciblés sur des produits particuliers, vous créerez une vraie relation de travail avec eux et vous n’aurez que des avantages :

  • Une personnalisation de votre compte.
  • Un retour de la part du fournisseur sur les produits qu’il vend le plus : si ce n’est pas les mêmes sur votre site, travaillez les !
  • Une négociation plus facile de l’augmentation des taux de marge.
  • Une anticipation des futures décisions du fournisseur vis-à-vis de sa production.

Trouver ses fournisseurs chez des grossistes ou travailler en direct va dépendre des produits de niche que vous commercialisez, de la clientèle que vous voulez cibler, des marges que vous espérez et du développement que va prendre votre boutique de dropshipping.

3/ Quelle plateforme e-commerce utiliser pour créer son site de drop shipping ?

a) Les plateformes e-commerce qui font bon ménage avec le dropshipping

Votre idée a pris forme : vous avez décidé des produits que vous voulez vendre et vous avez trouvé les fournisseurs qui ont le stock et se chargeront de la livraison. Il reste maintenant l’essentiel pour pouvoir avoir des clients et leur proposer vos produits : créer le site e-commerce.

Vous avez choisi le dropshipping et vous n’avez pas un budget illimité pour créer votre site. De plus, il faut choisir des plateformes qui se sont adaptées au dropshipping en proposant des offres permettant de démarrer son activité, parfois sans aucune connaissance technique.

Les principales solutions qui existent fonctionnent par abonnement, c’est à dire qu’il vous faudra payer tous les mois une petite mensualité à la plateforme. Cela peut commencer à 9 € / mois donc aucune raison de se ruiner. Certes ce n’est pas gratuit mais en contrepartie, vous aurez de nombreux services et avantages.

Je vous cite les 4 plateformes bien adaptées au dropshipping : Shopify, Dropizi, WooCommerce & Prestashop

Shopify

dropshipping shopify

Cette solution est proposée « clé en main ». Il s’agit d’une plateforme qui héberge toute la structure et vous propose, moyennant une location mensuelle, votre boutique en ligne. Vous n’aurez plus ensuite qu’à acheter votre nom de domaine.

Shopify est utilisé, comme nous l’avons vu plus haut, avec des applications comme Oberlo (gratuite) afin de vous simplifier la tâche dans l’import et la vente de produit en Dropshipping.

Dropizi

Dropizi est issue depuis 2018 de Wizishop, société 100% française qui est en constante amélioration. La solution est spécialement conçue pour le e-commerce en Dropshipping.

dropshipping Dropizi

C’est aussi une offre « clé » en main ». Vous n’aurez pas d’application à rajouter. Tout est déjà inclus et il y a 400 fonctionnalités. Bien sûr, tout est en français et de plus vous avez des business coachs à votre disposition.

Dropizi a également une petite application gratuite, que vous pourrez utiliser avec votre navigateur « Chrome » pour sourcer vos produits et les inclure automatiquement dans votre boutique.

Ils ont 4 fournisseurs partenaires dont 3 en Europe pour profiter d’un choix illimité pour trouver des produits gagnants, dans la niche de votre choix. Chacun de ces partenaires est intégré de manière automatique dans la solution Dropizi : import de produits, synchronisation du stock, commande en quelques clics, etc.

WooCommerce

WooCommerce est une extension open source en anglais pour WordPress permettant de créer une boutique en ligne. Il s’agit d’un plugin à installer dans WordPress. Il vous en coûtera le nom de domaine ainsi que l’hébergement.

extension WordPress WooCommerce pour dropshipping wordpress

Cette solution est très peu onéreuse. Hormis le nom de domaine et l’hébergement, vous n’aurez pas grand-chose d’autre à débourser, si ce n’est du temps pour installer entre autres quelques plugins gratuits.

Par contre, si vous voulez automatiser tout le process Dropshipping sur votre site, il est conseillé d’utiliser le plugin (payant) Alidropship qui d’ailleurs se référence plutôt bien dans Google.

Prestashop

Prestashop offre une vraie solution robuste mais un peu plus difficile à prendre en main que les autres solutions évoquées.

Plateforme Prestashop

Bien que l’utilisation de Prestashop soit gratuite, vous allez devoir acheter votre nom de domaine, votre hébergement et y intégrer des modules payants pour vous simplifier la vie. Enfin, vous devrez utiliser le pluging Alidropship (version Prestashop) afin d’ajouter vos produits, sourcer vos articles, ajuster les frais de port, etc.

b) Shopify : certainement la plateforme la plus utilisée par les dropshippers

C’est la plateforme la plus connue et la plus médiatisée. Elle est d’origine canadienne et elle est en anglais. Accessible depuis un navigateur internet elle vous propose un site dropshipping clé en main. C’est une bonne solution pour lancer son premier site e-commerce ! Sans compter que vous pouvez essayer la plateforme gratuitement avant de vous décider pour de bon.

La plateforme Shopify permet d’accéder à l’ensemble des éléments dont vous pourriez avoir besoin dans le cadre de la création de votre boutique en ligne.

  • L’interface administrateur est de loin la plus facile à utiliser.
  • On peut obtenir de nombreux templates (modèles de sites) d’une très bonne qualité de design et qui peuvent être modifiés de différentes manières (couleurs, styles d’écriture, etc.).
  • Le niveau de paramétrage SEO (référencement naturel) est d’un très bon niveau.
  • La personnalisation complète des balises de titre et des méta-descriptions constitue un atout non négligeable.
  • On peut intégrer des outils de tracking tel que Google Analytics pour votre web analyse.
  • Avec le plus gros répertoire de fonctionnalités e-commerce supplémentaires sur le marché, les nombreuses applications (le plus souvent payantes) que propose Shopify sur son App store, permettent d’accroître de manière considérable les possibilités offertes par la plateforme.

Shopify est utilisé, comme nous l’avons vu plus haut, avec des applications comme Oberlo (gratuite) afin de vous simplifier la tâche dans l’import et la vente de produit en Dropshipping.

Dans votre boutique Shopify, vous pouvez ajouter Facebook comme canal de vente et ainsi créer votre propre section boutique sur votre page Facebook. 

Pour s’ouvrir à l’international, Shopify peut prendre en charge la vente dans plusieurs langues à partir d’une seule boutique en ligne, permettant aux marchands de fournir la même expérience d’achat cohérente dans plusieurs langues. De plus, il vous est possible d’intégrer à votre boutique une option permettant aux visiteurs de choisir la monnaie qu’ils préfèrent pour faire un choix dans votre catalogue multilingue de produits.

Il faut cependant savoir que Shopify possède une offre attractive pour créer sa boutique en ligne, mais que la note peut très vite monter si vous utilisez nombreux plugins payants.

c) La création de sa boutique en ligne peut facilement être externalisée

Créer son propre site e-commerce pour qu’il soit bien fait, efficace et vous amène beaucoup de visiteurs susceptibles d’acheter vos produits , cela fait peur n’est-ce pas ?

Mon conseil est plutôt d’externaliser cette lourde tâche et de s’adresser à un  développeur e-commerce qui sera à même de vous proposer un site personnalisé et bien adapté à votre projet de boutique en ligne et en dropshipping.

A ce moment-là, vous pourrez faire appel à un développeur web ou à un freelance (à nouveau, jeter d’abord un œil sur Fiverr pour ce type de tâches) : il se mettra à votre écoute et vous fera une offre sur mesure. C’est le moment de bien évaluer sa proposition car une fois le site terminé, il sera trop tard. Informez-vous aussi sur l’après livraison : il y aura-t-il une formation à l’utilisation de votre site e-commerce? Une documentation accessible à tous les collaborateurs? Un suivi inclus dans le prix de la création ?

4/ Soigner sa stratégie marketing, recruter des clients et les satisfaire : le vrai métier du dropshipper

Une fois votre boutique dropshipping créée, vous allez devoir faire venir vos premiers visiteurs. Alors il va falloir agir comme un professionnel pour faire décoller vos ventes. Ceci signifie, mettre en place votre stratégie commerciale et marketing.

Il faut donc agir en conséquence que ce soit au niveau de la présentation des produits, de vos marges commerciales, de la position de votre site dans Google, de la mise en avant de vos produits…

a) Le dropshipping reste du e-commerce : faites attention à vos marges !

Le dropshipping est une activité facile à lancer mais cela reste du e-commerce !

Avant de vous adresser à qui que ce soit, vous devez avoir fait un business plan bien construit qui vous permettra d’abord de cerner vos souhaits et vos besoins et répondra à des questions essentielles pour un e-commerce :

  • quels seront les objectifs votre site,
  • quel chiffre d’affaires voudriez-vous atteindre et en combien de temps,
  • quel taux de conversion pourrez-vous espérer,
  • quel est le budget maximum que vous pourrez investir pour la création de votre boutique en ligne.

Pour vous donner quelques repères, sachez que la marge commerciale d’un dropshipper se situe plutôt entre 40 % et 50%. 

Pour bien comprendre l’importance des marges pour réussir avec votre boutique en ligne, imaginons un exemple de boutique qui aurait réalisé 120 000€ de CA sur un an avec 1500 commandes.

Chaque commande vaut donc 80 € ( 120 000 /1500 = 80 ) . C’est son panier moyen. À savoir : Plus il est haut, plus vous aurez un chiffre d’affaires élevé et une bonne rentabilité.

Dans le même temps, ce dropshipper a dû dépenser 30 000 € de marketing et les marchandises lui ont coûtées 60000 €. Est-il bénéficiaire ? Quelle est la marge par commande ?

Calculons d’abord la marge commerciale :
prix de ventes – prix d’achat = 120 000 – 60 000 = 60 000 € de marge commerciale. La marge moyenne par commande est donc de 60 000 / 1500 = 40 € .

Voyons maintenant, quel est le coût d’acquisition client ? Les frais marketing sont divisés par le nombre de commandes : 30 000/1500 = 20 €

Le coût d’acquisition client est donc inférieur à la marge moyenne par commande ! Cela veut dire que l’on réalise bien un petit bénéfice : 40 -20 € , soit 20 € par commande.

Surveiller ses coûts d’acquisition est donc essentiel pour arriver à gagner de l’argent en dropshipping. C’est d’ailleurs un peu la seule règle d’or qui existe, aussi bien en e-commerce, qu’en dropshipping. Et surtout, il faut du temps pour développer son affaire : plus on vend plus on gagne d’argent, plus on travaille et on s’investit, il n’y a pas de miracles !

b) Soignez vos fiches produits et le SEO de votre site de dropshipping

Le fournisseur compatible avec le phénomène du drop shipping partage son catalogue de produits, mais les informations lues par le futur acquéreur devront être rédigées par vos soins. Pourquoi ? Rédiger vos propres fiches descriptives permet de tenir compte du référencement de votre site et d’éviter le contenu dupliqué toujours fortement pénalisé sur les moteurs de recherche.

Si vous reprenez simplement les fiches produits de votre fournisseur ou d’autres produits déjà vendus sur internet, pour les mettre sur votre site e-commerce, vous n’aurez aucune chance d’être positionné un jour sur les premières pages de Google !

En effet, un contenu unique, bien rédigé, bien présenté avec des images soignées, permettra à votre site d’être bien référencé naturellement. Un SEO (Search Engine Optimisation) optimisé est la clé pour que les internautes vous trouvent sur la toile et deviennent vos clients.

Par contre créer manuellement chaque fiche produit est extrêmement chronophage. C’est pourquoi vous pouvez faire appel à l’externalisation : sur Fiverr, des freelances peuvent créer pour vous la description produit « qui tue », avec des images et des videos en plus. Cet investissement peut vous permettre d’augmenter considérablement votre chiffre d’affaires en augmentant le niveau de vos ventes.

Contenu des fiches produits par Fiverr pour le drop shipping
Service de création du contenu des fiches produits sur Fiverr

c) Pour réussir en dropshipping, vous devez investir votre temps et votre argent pour promouvoir votre boutique en ligne

En dropshipping, vous devez vous concentrer sur le développement stratégique du marketing et la gestion de la relation clients. Ce sont des tâches indispensables à votre réussite et il est pratiquement impossible qu’elles soient entièrement réalisées par l’entrepreneur, surtout s’il est seul au début de la création de sa boutique de dropshipping. Il va lui falloir évidemment passer le maximum de son temps à :

  • gérer sa relation clients,
  • entretenir et développer son site web,
  • écrire et mettre à jour les fiches descriptives des produits,
  • communiquer sur les réseaux sociaux,
  • mettre en place les publicités pour vous faire connaître,
  • etc.

Vous serez donc certainement amené, par manque de temps, à investir de l’argent pour externaliser certains de ces aspects pourtant indispensables à la promotion de votre boutique en ligne. Ce ne sera pas de l’argent perdu, mais il faut faire attention encore une fois à vos marges pour ne pas générer de pertes. Il faut bien calculer ce qui vaut la peine d’être externalisé et les moyens financiers d’y faire face.

Externaliser son SAV en dropshipping

En tant qu’intermédiaire, c’est à vous de répondre aux questions de vos clients, de les conseiller et de diffuser une image positive de votre activité et de celle de votre fournisseur et ainsi éviter les commentaires négatifs, parfois très rapides.

Le volet logistique étant pris en charge par vos fournisseurs, les clients ne connaissent que vous ! Avoir un excellent service SAV est une des clés de la bonne réussite de votre entreprise.

Cependant, c’est un rouage important et il faut avoir du temps pour qu’il fonctionne le plus efficacement possible. C’est pourquoi ce SAV peut être externalisé pour répondre aux problèmes que rencontrent vos clients et installer une relation de confiance durable et humaine.

Externaliser les tâches associées à votre boutique de dropshipping

Sauf si vous êtes un pro dans ce domaine, il est généralement préférable de laisser la technique de votre site aux experts. Ils le feront beaucoup mieux et plus vite que vous !

Vous pouvez passer un contrat avec une agence qui se chargera de votre site web. Si vous avez fait créer votre site par l’agence, elle vous fera ensuite un contrat de maintenance du site qui vous dégagera de tout souci de son fonctionnement.

Externaliser la communication sur les réseaux sociaux

Construire une marque forte est vital pour le marketing social media. Malheureusement il faut de l’expertise et du temps pour mener à bien ces tâches qui sont vraiment chronophages.

Vous pouvez externaliser cette communication si importante sur les réseaux sociaux en faisant appel à des freelances consultants en social media.

Externaliser la saisie des données

Ne serait-ce que de télécharger les nouveaux produits sur vos catalogues, supprimer ceux que vous ne vendez plus, mettre à jour les fiches produits, toutes ces manipulations prennent beaucoup de temps et sont répétitives et routinières.

Vous pouvez externaliser ces tâches à une autre personne pour que vous vous consacriez à des tâches plus « commerciales » et essentielles à la vie de votre boutique.

A noter que Fiverr propose de venir en aide aux dropshippers pour tous les services cités.

d) Le cas des influenceurs : Avantages et inconvénients de cette technique de promotion phare en dropshipping

Une part de votre stratégie marketing doit être de faire de la publicité en ligne : facebook Ads, réseaux sociaux, e-mailing, newsletter, affiliation…

Vous ne pourrez pas éviter d’investir quelques euros en campagnes publicitaires facebook et réseaux sociaux. Ce sera indispensable pour effectuer les premières ventes.

Vous pouvez booster vos campagnes en faisant appel à des influenceurs pour vous assurer d’atteindre des communautés larges et particulièrement engagées. Il faut s’adresser à des influenceurs tels que ceux qui s’expriment sur des blogs, ou Instagram ainsi que Facebook.

Utiliser des influenceurs en dropshipping
  • Il faut bien sûr travailler avec des influenceurs dans votre niche.
  • Il faut qu’ils puissent toucher une communauté suffisamment importante pour générer des ventes.
  • Il devra transmettre votre message et pousser leurs followers à agir.

Par contre prévoyez les efforts financiers que vous devrez faire pour faire réussir votre marketing d’influence !

L’avantage d’un influenceur bien choisi vous permettra :

  • d’accroître votre visibilité,
  • de faire la promotion de vos produits par les relais d’opinions,
  • d’améliorer votre SEO avec des liens de qualité si l’influenceur est un blogueur.

Mais attention de bien choisir ses influenceurs. Ne vous fiez surtout pas simplement au nombre de followers : d’après une étude de Markely sur plus de 800 000 influenceurs Instagram ayant au moins 1000 followers, on sait que plus il a de followers, moins les taux d’engagement seront bons !

Méfiez vous aussi de ne pas tomber sur des influenceurs qui vont vous arnaquer car vous les pensiez très suivis mais en fait ce sont des « fake followers ».

Et enfin il est conseillé, quand vous engagez l’influenceur, de signer avec lui un contrat établi par un professionnel juriste qui saura vous conseiller. En effet le gouvernement français n’a pas encore prévu de statut juridique pour le marketing d’influence.

Conclusion : le dropshipping est-il une véritable opportunité ou une impasse ?

Le marché du dropshipping est un gâteau qui dépasse le milliard de dollars et vous pouvez en croquer une partie! 

Oui mais voilà, ce n’est pas pour ça que tout est facile pour réussir dans le dropshipping : un vrai dropshipper doit faire un site, faire venir des clients, faire des campagnes publicitaires et avoir une stratégie marketing, gérer un SAV….

En ce sens, si on est seul, qu’on n’a pu n’investir que 1000 € au départ, qu’on n’est pas bien formé au SEO, aux campagnes publicitaires, et qu’on a du mal à trouver des fournisseurs…..Alors Oui ! le dropshipping peut être une impasse. Le découragement peut gagner, le fait d’être indépendant, on peut se sentir seul, les clients ne se bousculent pas et tout s’enchaîne pour que la boutique en ligne ne soit plus qu’un mauvais souvenir…

Si l’idée est bonne et qu’on persévère en y consacrant beaucoup de temps, même si vous n’avez pas de diplôme mais que vous vous formez, que vous n’êtes pas bien localisé (mais on s’en fiche puisque votre boutique est virtuelle ), alors oui on peut être un drop shipper heureux !

On peut aussi commencer le dropshipping si on est encore salarié, cela rassure et donne le temps de voir si la mayonnaise prend. Toutefois, quand votre boutique en ligne fera vraiment un chiffre d’affaires important, il faut alors envisager de s’y consacrer pleinement.

Et pourquoi pas carrément ensuite devenir entrepreneur avec l’expérience de la vente en ligne que vous avez acquise ? En effet, le dropshipping est un tremplin vers l’entrepreneuriat !

Rappelons les principaux points qui font que le dropshipping peut être une véritable opportunité :

  • Peu coûteux : Parce que vous n’avez pas besoin d’investir dans un stock de départ, et le capital requis pour se lancer dans le dropshipping est minimal.
  • Moins de risques : en plus de ne pas avoir à investir lourdement dans votre stock, il est facile et rapide de monter une boutique de dropshipping, ce qui vous permet de tester toutes vos idées sans avoir à prendre beaucoup de risques.
  • Choix : En dropshipping, vous pouvez représenter les produits que vous voulez, et des milliers de fournisseurs potentiels peuvent devenir vos partenaires.

Ce système est donc très sympathique, il ne faut pas hésiter à le tester. Étudié avec une véritable précision, le marché est aussi intéressant en se rapprochant des personnes qui ont déjà croisé ce format. Dans tous les cas, comme cela est valable pour de nombreux projets, la phase de réflexion a une part importante dans la réussite de votre passage au drop shipping.

Cette video de « Business dynamite » reprend en moins de 4 minutes les points les plus intéressants pour réussir avec une boutique en ligne dropshipping.

FAQ : Dropshipping

Qu’est-ce que le Dropshipping ?

Le drop shipping est un système tripartite entre le client acheteur, le vendeur sur un site e-commerce et un fournisseur qui stocke et livre le produit.
Le e-commerçant dropshipper va se concentrer sur le fait de faire venir des clients sur sa boutique et ensuite de “sous traiter” la commande à un partenaire qui a les produits en stock et va les envoyer depuis ses entrepôts au client. 

Qu’est-ce qu’une niche en drop shipping ?

Sur un site e-commerce drop shipping, il faut chercher à vendre un produit que les gens recherchent en tenant compte de plusieurs facteurs :

  • Le produit doit se transporter facilement.
  • Le prix de vente idéal entre 15 et 50 €.
  • Le produit ne doit pas dépendre de la saison ou de la mode.
  • Il doit correspondre à un réel besoin de l’acheteur.
  • Il doit correspondre à des passionnés.
  • Quand vous le testez, demandez-vous si vous l’achèteriez !

Comment trouver des fournisseurs en dropshipping ?

  • Installer une application dédiée au dropshipping dans la plateforme de son site e-commerce (plugin) : elle permet de se mettre en relation avec des fournisseurs.
  • S’adresser à des fournisseurs généralistes tels que AliExpress en Chine ou WebDrop market en France .
  • Se mettre en relation avec des petits producteurs français.
  • S’associer avec de petits sites e-commerce.

Quels sont les avantages et inconvénients du dropshipping ?

Les avantages :

  • Petit investissement financier au départ.
  • Pas de stock, donc pas d’invendus : fond de roulement positif.
  • Pas de frais logistiques : stock et livraison gérés par le fournisseur.

Les inconvénients :

  • Contraintes des fournisseurs et de leurs prix.
  • Le vendeur ne maîtrise pas les délais de livraison : risque de problème SAV.
  • Les produits du fournisseurs peuvent être sur des catalogues concurrents.
  • Si le fournisseur est un marketplace, il faut suivre une ligne de conduite drastique.

Comment créer son site e-commerce en dropshipping ?

On peut créer soi-même son site dropshipping en utilisant une plateforme de création de site internet adaptée en dropshipping : Shopify, Drpizi, Prestashop, WooCommerce…
Ou bien on peut faire appel à des agences spécialisées qui se chargeront de la création et de l’entretien du site par la suite.

Quelles stratégies marketing appliquer en Dropshipping ?

Il faut appliquer des stratégies marketing de « vente à distance  » :

  • Le site e-commerce doit être optimisé en SEO pour être bien référencé sur les pages des moteurs de recherche.
  • Le contenu des pages du site doit être vendeur et attractif : des fiches rédigées par vous, des images, des videos…
  • Faire de la publicité, même avec un petit budget, est indispensable : sur Facebook, Instagram, YouTube, avec des influenceurs…
  • Bien suivre la gestion client : e-mailing, newsletter, …
  • Surveiller ses marges commerciales et coût d’acquisition client.

Autres sources pour rédaction :
Guide dropshipping-Benoît Gaillat
Quelle plateforme e-commerce utiliser pour le dropshipping
Niches dropshipping 2020
Comment faire du dropshipping en 2020
Guide complet pour se lancer en dropshipping
Dropshipping : une formule en vogue pour se lancer dans le e-commerce
Dropshiping en France

Continuez Votre Lecture

Le Guide Ultime du Vendeur B2B

star
star
star
star
star

Price : € 18.99

Acheter en toute sécurité logo amazon

Comment optimiser la gestion de la trésorerie de votre entreprise ? – Blog Business / WebMarketing / Management

[…] modèles économiques, comme le drop shipping en e-commerce, vont même au point « d’externaliser » complètement la gestion du stock […]

calendar 07 Avril 2019 at 08 h 14 min

#Slideshare du Vendredi : 10 idées de niches pour votre boutique e-commerce en Dropshipping – Blog Business / WebMarketing / Management

[…] écarté, et vous pouvez immédiatement construire un catalogue de produits large et varié. Le dropshipping a plusieurs avantages qui incitent beaucoup d’e-commerçants à s’intéresser à ce fonctionnement. Selon moi, il y […]

calendar 20 Juillet 2018 at 07 h 34 min

Matthieu

@marketshop : Pardonnez Josselin, le edacteur invité de cet article qui a omis de mentionner Marketshop. C'est chose faite à présent : l'infographie renvoie vers votre site et la source de l'infographie est indiquée en légende de l'infographie.

calendar 18 Févvrier 2017 at 00 h 21 min

7 thoughts on “Dropshipping : le guide ultime pour se lancer et réussir en 2021

  1. Bonjour Matthieu,

    Effectivement, le dropshipping est super pour commencer et montre ces limites dès que l’on veut se perfectionner.

    Pour avoir commencer en flux-tendu (à la différence du drop, tu utilises le stock du fournisseur qui te livre sous 24h) je ne peux qu’approuver cette méthode pour le démarrage.

    Attention tout de même au marché saturé, parce qu’en France il y a très peu de fournisseur en dropshipping du coup, tout le monde se jette sur eux (lingerie, accessoire animaux, proteine …).

    Très bon article comme d’hab’.

    A++
    Serge

  2. Merci Josselin pour cet article.

    J’ai plusieurs questions suite à la lecture de votre billet:
    – Quels sont, selon vous, les inconvénients du drop-shipping pour les fournisseurs ?
    – Pensez-vous, comme Serge, que le drop-shipping soit une bonne solution pour se lancer en e-commerce ?

    En tout cas, je suis d’accord avec Serge sur le fait que le marché des fournisseurs utilisant ce business model est totalement saturé. Il l’est d’autant plus sur les sites qui proposent des listing de fournisseurs: ces sites sont surexploités et les fournisseurs souvent de mauvaise qualité.

    Selon moi, la solution la plus pérenne (bien que complexe) pour trouver un fournisseur, c’est de contacter de petites marques en mal de visibilité et de leur proposer de commercialiser, pour elles, leur gamme de produits. Cela permettra de créer la relation personnalisée que vous évoquez dans l’article tout en limitant le nombre de concurrents proposant la même offre.

    Sébastien
    Mon dernier article sur le sujet: http://www.joptimisemonsite.fr/dropshipping-definition-concept-avantage-inconvenient-fournisseur-grossiste/

  3. Josselin Leydier dit :

    Bonjour Sébastien,
    Pour moi le plus gros inconvénient pour le fournisseur c’est au niveau des informations qui circulent. Ils n’ont plus la main sur tout, que ce soit au niveau des conditions de ventes ou même au niveau des informations données aux visiteurs.

    Si un fournisseur donne des informations sur ses produits et que ces dernières sont mal comprises (volontairement ou non…) par le site qui va vendre les produits… il peut avoir des soucis de retours etc. Forcément pour se positionner, se démarquer et convertir, le site e-commerce sera obligé de faire une présentation du produit plus poussée. Et la… Il y a un risque 😉 Bref le fournisseur peut voir son image de marque baissée un peu à cause de ça.

    Après je n’ai jamais été dans ce coté là, donc j’oublie surement des choses… Mais la communication c’est pour moi leur principale peur quand ils acceptent du dropshipping 🙂

    Pour ce qui est du choix du fournisseur, il y a plein de possibilités en fait. Aller voir une boutique physique qui fait de bons produits et qui n’est pas encore présente sur internet, contacter une boutique qui existe déjà mais qui s’y prend vraiment mal au niveau de sa stratégie SEO…

    Le tout c’est de trouver un produit peu commercialisé, avec un volume de recherche suffisamment élevé… et de le positionner. Faire comme tout le monde et chercher « Dropshipping + nom du produit » sur Google c’est la plus grosse erreur que peut faire un débutant. En faisant ça, il va se créer lui même de la concurrence car toutes les personnes qui se seront intéressée au dropshipping se seront dirigées vers ces produits.

    En plus, ils sont tous trop « généralistes » les grossistes pour pouvoir faire quelque chose de bien.

  4. marketshop dit :

    Il ne faut pas se géner pour récupérer les infographie propriétaire de marketshop !

  5. Matthieu dit :

    @marketshop : Pardonnez Josselin, le edacteur invité de cet article qui a omis de mentionner Marketshop. C’est chose faite à présent : l’infographie renvoie vers votre site et la source de l’infographie est indiquée en légende de l’infographie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *