Vis ma vie d’entrepreneuse e-commerce [Interview]

calendar11 juin 2022

|

categoryE-commerce

|

time reading 5 min

Consultez mes trésors

Abonnez-vous et recevez immédiatement un code secret pour accèder GRATUITEMENT à ma page cachée contenant +450 outils E-business

Vous acceptez de recevoir la newsletter de ce blog chaque semaine ainsi que des emails ciblés en fonction des données de navigation et de vos intérêts. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

CherryFlower550

Pour cet article, je vous propose un format différent qu’à l’accoutumée. En effet, j’ai eu le plaisir d’échanger avec Jenni, une entrepreneuse e-commerce basée en Suisse. Jenni est la patronne de cherryflower.ch, un site e-commerce de prêt-à-porter féminin.

Hello Jenni ! Peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Hello Matthieu, avec plaisir !

Mon nom est Jenni, je vis en Suisse dans le canton du Valais. J’ai créé Cherry Flower (une boutique de vêtements en ligne pour femmes) juste après avoir obtenu mon Bachelor en économie d’entreprise, option Marketing. C’était il y a déjà bientôt 4 ans, le temps file ! 

Jenni Cherry Flower

Devenir une entrepreneuse e-commerce

Parle-nous de ton “déclic” e-commerce : qu’est-ce qui t’a décidé à te lancer ?

J’ai toujours eu envie de me lancer dans l’entrepreneuriat. Comme j’avais envie de pouvoir travailler depuis la maison, avoir un business en ligne me semblait être la solution.

J’étais fan de plusieurs petites boutiques que j’avais découvertes sur Instagram, notamment en France et en Allemagne. J’avais envie que les Suissesses aient elles aussi une boutique en ligne inspirante, dans laquelle elles puissent trouver des pièces uniques et tendances.

Je pense que Cherry Flower vient de mon besoin de trouver en ligne une boutique :

  • inspirante,
  • de petite taille
  • et surtout qui prenne soin de ses clientes.

J’avais envie d’offrir un service soigné, de qualité mais aussi des articles et une façon de faire qui soient responsables. Ouvrir une boutique en ligne combinait également à la fois ma passion pour le marketing digital et la mode. 

Cherry flower se positionne sur un marché très concurrentiel (la fashion) : comment tires-tu ton épingle du jeu ? 

Je pense que même dans un secteur aussi concurrentiel que la mode, il y a de la place pour tout le monde !

C’est justement le fait que Cherry Flower ne soit pas une multinationale qui plaît à nos clientes.

Nous proposons un service après-vente de qualité, qui soit rapide et réactif et qui ne donne pas l’impression de parler à un robot. Pouvoir parler à un humain compte énormément aujourd’hui.

engagements boutique en ligne e-commerce cherry flower

En ce qui concerne nos articles, nous proposons des articles tendances mais notre stock est limité. Cela évite l’effet « tout le monde a la même robe ». Nos clientes ont donc l’impression de porter une pièce unique que personne d’autre n’aura. Cela les incite également à revenir nous voir régulièrement afin de découvrir nos nouveautés.

De plus, nous proposons des photos inspirantes pour que nos clientes puissent voir les articles « en condition ». Elles ont ainsi des idées de tenues à créer avec l’article.

Le packaging est lui aussi soigné (les vêtements sont emballés dans du papier de soie et non dans du plastique) et nous offrons un petit cadeau à chaque commande. En gros, nous sommes aux petits soins pour nos clientes et c’est pour cela qu’elles reviennent.

Finalement, nous proposons un envoi rapide : les commandes sont expédiées le même jour si elles sont passées avant 13h et les clientes les reçoivent dès le lendemain en priority (à noter que les frais de livraison sont offerts dès CHF 50.-).

A quoi ressemble la journée type chez Cherry Flower ?

Le matin est réservé à la préparation des commandes. Nos clientes ont la possibilité de commander jusqu’à 13h pour un envoi le même jour. Le matin, vous me trouverez donc en train d’emballer des vêtements dans du papier de soie, scotcher des cartons et imprimer des étiquettes !

L’après-midi est réservé à toutes les autres tâches qui sont nombreuses :

  • maintenance du site,
  • préparation des descriptions et des fiches produits,
  • planification des réseaux sociaux,
  • rédaction des articles pour le blog,
  • service après-vente,
  • et surtout préparation des collections à venir !

La stratégie marketing d’une boutique en ligne

Aujourd’hui, quels sont les leviers marketing que tu utilises le plus pour faire venir des acheteuses sur ton site ? Tu es plutôt “organique” ou “payant” ?

Il y a bien sûr une partie de marketing payant. J’utilise les réseaux sociaux pour attirer de nouvelles clientes, en diffusant des publicités sur Instagram et Facebook. J’utilise également le réseau Display de Google pour cibler de nouvelles acheteuses mais aussi convaincre celles qui n’ont pas encore validé leur panier. Les publicités Display tournent en permanence, alors que les campagnes sur les réseaux sociaux promeuvent une nouvelle collection ou un événement particulier comme les soldes.

Je travaille aussi énormément au développement du trafic organique de ma boutique. J’écris des articles sur le blog et je soigne mes descriptions pour améliorer son référencement. Cette technique demande beaucoup de travail et les résultats ne sont pas immédiatement visibles mais cela en vaut la peine sur le long terme. Je peux dire que nous obtenons aujourd’hui de bons résultats grâce au référencement naturel.

J’envoie également régulièrement des newsletters pour tenir nos abonnées au courant des nouveautés.

Tu as 11k followers sur Instagram : Bravo ! Comment as-tu créé cette communauté, et en quoi est-ce un atout pour ta boutique en ligne ?

Nos ambassadrices ont grandement contribué à l’agrandissement de notre communauté.

instagram e-commerce cherry flower

Les « Cherries » comme je les appelle ont en effet de jolis avantages à faire partie de nos ambassadrices. Elles profitent entre autres d’une réduction sur leurs commandes en échange d’un partage sur les réseaux. Grâce à elles, le bouche à oreille a fait que notre communauté s’est bien agrandie sur Instagram depuis la création de la boutique.

Bien sûr, les publicités sur les réseaux nous permettent également de toucher de nouvelles personnes, qui vont suivre la boutique par la suite. 

Tu as des fiches produits riches, une chaine YouTube, des contenus sur les coulisses… Quelle est la place de la vidéo dans ta stratégie marketing ?

J’utilise beaucoup les vidéos sur Instagram.

Nos modèles créent pour nous des réels ainsi que des vidéos explicatives qui mettent en scène les nouvelles collections. Grâce à cela, nos clientes peuvent voir l’article en mouvement et mieux se le représenter.

Il en va de même sur les fiches produits : nous proposons pour chaque article une courte vidéo qui montre l’article en mouvement. Je pense que c’est une réelle plus-value pour nos clientes.

fiche produit site ecommerce cherry flower

 Nous avons également tourné plusieurs vidéos avec un vidéaste professionnel (@perlprod) dont un spot publicitaire qui est passé sur W9.

Même si je manque de temps pour en créer, j’adore tourner des vidéos « coulisses » ! J’ai également créé une catégorie « Boutique Business » sur le blog, dans laquelle je partage des conseils pour tous ceux qui souhaitent créer une boutique en ligne (surtout dans le domaine de la mode).

video entrepreneure ecommerce coulisse

Le mot de la fin ?

Merci pour cette interview c’était un réel plaisir de partager cela avec toi ! J’en profite encore pour partager le compte Instagram de la boutique (@cherryflower_onlineshop).
À toi qui lit ceci, n’hésite pas à venir nous faire un petit coucou ! 

Continuez Votre Lecture

Le Guide Ultime du Vendeur B2B

star
star
star
star
star

Price : € 18.99

Acheter en toute sécurité logo amazon

Ce simple secret qui vous permet d’atteindre un incroyable taux de conversion e-commerce de 20%

[…] nous avons évoqué plus haut. C’est certainement la prochaine « révolution » de l’e-commerce: celle qui effacera les barrières de la virtualisation pour mieux rapprocher les […]

calendar 16 Juin 2022 at 16 h 05 min

Vis ma vie d’entrepreneuse e-commerce [In...

[…] Découvrez l'interview d'une entrepreneuse e-commerce, Jenni, patronne de la boutique en ligne de prêt-à-porter féminin Cherry Flower.  […]

calendar 16 Juin 2022 at 15 h 40 min

Packaging personnalisé : se démarquer via les emballages

[…] pas oublier, puisque c’est la première chose que les acheteurs attendent d’un colisage e-commerce […]

calendar 16 Juin 2022 at 15 h 35 min

3 thoughts on “Vis ma vie d’entrepreneuse e-commerce [Interview]

  1. Ping : Vis ma vie d’entrepreneuse e-commerce [In...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.