35 bonnes pratiques pour vos annonces Adwords

Post image of 35 bonnes pratiques pour vos annonces Adwords
Classé dans : SearchEngine Advertising - SEA 16 commentaires

 

AdsQuality150 35 bonnes pratiques pour vos annonces Adwords

35 bonnes pratiques pour vos annonces Adwords


Lorsque l’on fait la promotion de son business via Adwords, il est important de réaliser des annonces de qualité, capables de faire la différence et de diminuer vos CPC.

Oui, vous avez bien lu, travailler ses annonces permet de diminuer progressivement ses CPC, tout en gardant ses positions!

Comment? Grâce au Quality Score de Google: il impacte directement l’Ad Rank (cet algorithme qui permet à Google de positionner les publicités en évaluant d’autres paramètres que la seule enchère de l’annonceur).
 
Ainsi, le Quality Score se base sur 3 principaux piliers:

  • la pertinence entre votre publicité et les mots clés que vous ciblez
  • la qualité de votre landing page
  • et surtout votre CTR.

Une annonce Adwords pertinente & de qualité génère souvent de bien meilleurs taux de clics. De quoi ravir Google qui, mécaniquement, aura tendance à vous positionner plus haut pour le même prix, ou vous faire payer moins que vos concurrents pour une position donnée.
 
Le système Adwords vous offre la possibilité d’utiliser de nombreux types d’annonces différentes:

  • texte
  • image
  • vidéo
  • texte & image sur le mobile

 
Pour chacun de ces formats, cet article vous livre les fondamentaux d’une annonce de qualité, qui sera reconnue comme telle par Google. Faites la check list pour voir si vos annonces Adwords sont 100% optimisées!

Les bases d’une bonne annonces texte Adwords

Adwords, c’est avant tout des annonces textes: 25 caractères pour votre titre, et 70 sur deux lignes de description… Vous pouvez ensuite les diffuser sur le réseau de recherche (Google + partenaires) ainsi que sur le réseau display de Google.
 

  • Ciblez des mots clés pertinents et spécifiques dans vos groupes d’annonces
  • Rajoutez vos mots clés dans vos annonces
  • Rédigez des annonces qui représentent bien votre produit et votre service, et de manière pertinente.
  • Faites ressortir votre avantage concurrentiel et votre proposition de valeur.
  • Evitez d’utiliser des superlatifs génériques: si vous avancez un argument comme « n°1 sur le marché » dans vos annonces, Google prendra soin de vérifier sur votre landing page si cet argument est validé par un organisme tiers
  • Utilisez la balise {Keyword} pour augmenter la pertinence de vos annonces votre CTR
  • Testez plusieurs annonces sans cesse
  • Assurez vous qu’il y est un appel à l’action pertinent, et non un simple « visitez notre site web »
  • N’hésitez pas à inclure vos offres : des promotions en cours? Vous offrez quelque chose aux nouveaux clients? Dites le ! N’oubliez pas ensuite de relayer votre message promotionnel sur votre landing page.
  • Mentionnez un prix pour vos produits/services dès que vous le pouvez. : cela écartera les curieux.
  • N’utilisez pas de noms propres dans vos annonces ou dans vos mots clés : vous risquez d’entrer en conflit avec la politique d’Adwords.
  • N’utilisez pas de répétition inutile dans vos annonces.
  • N’utilisez pas de phrases qui peuvent tromper l’internaute comme « cliquez ici » .
  • N’abusez pas de la ponctuation : pas de points d’exclamation dans le titre (vous n’avez droit ensuite qu’à un seul point d’exclamation dans le texte de votre annonce) , rajoutez un ? à vos questions et pas ???, n’utilisez pas d’abréviation tant que possible ou n’écrivez pas au format « SMS », etc…
  • Ne faites pas de faute de grammaire ou d’orthographe dans vos annonces : leur qualité en sera impactée. Idem, veillez à adopter une bonne syntaxe : marquez les espaces entre les mots.
  • Utilisez les lettres en capital avec justesse et parcimonie.

Les bases d’une bonne annonce images Adwords

Au travers de son énorme réseau de contenu, Adwords vous donne la possibilité de relayer des annonces graphiques. Les formats qui peuvent être utilisés sont les formats standards définis par l’IAB: 250 x 250, 200 x 200, 468 x 60, 728 x 90, 300 x 250, 336 x 280, 120 x 600, 160 x 600.
 

  • Pensez à rajouter des boutons d’action pour inciter au clic.
  • Indiquez des éléments liés à votre offre: prix, promotions en cours, ou tout simplement les conditions de livraisons. Vous veillerez à ce que votre landing page soit en accord avec ce que vous promettez dans votre publicité.
  • Incluez des images de vos produits, ou des gens en train de les utiliser: cela permettra réellement aux utilisateurs de comprendre votre publicité.
  • Ne trompez pas les internautes en faisant prendre l’apparence à vos annonces d’une alerte windows par exemple.
  • Si vous communiquez sur d’autres médias ou d’autres supports, pensez à respecter votre identité de marque et votre charte graphique.

Les bases d’une bonne annonces video Adwords

Depuis quelques temps, vous pouvez également créer des annonces videos, de 2 min maximum. Celles ci seront diffusées sur le réseau display de Google Adwords et sur Youtube.
 

  • Adaptez votre campagne à votre audience, ou aux sites sur lesquels vous allez apparaître
  • Si vous utilisez un ciblage contextuel par mots clé (exactement comme cela peut se faire pour le réseau display « traditionnel »), assurez vous que vos mots clés sont bien en relation avec le sujet ou le thème de vos annonces vidéos
  • N’utilisez pas une bannière « traditionnelle » comme première image de votre vidéo : les internautes auront tendance à moins cliquer sur vos vidéos si elles ressemblent à une publicité traditionnelle
  • Utilisez un appel à l’action à la fin de votre vidéo et soyez clair sur ce que votre entreprise a à offrir.
  • Optimisez vos enchères pour atteindre un coût par vue cible, comme cela est le cas lorsque vous fixez vos enchères adwords.
  • Faites passez vos messages clés au tout début de votre vidéo, pour éviter que les internautes décrochent.
  • Assurez vous que les voix off ou la musique de vos vidéos ne soit pas trop forte ou trop basse…
  • Assurez vous que la qualité d’image de votre vidéo soit bonne.

Les bases d’une bonne annonce mobile Adwords

Les annonces mobiles sont soient textuelles ou graphiques. Elles apparaissent dans les SERP sur mobile, sur des sites qui sont partenaires du réseau Google, où même au sein d’apps mobile. Tous les annonceurs n’investissent pas encore le mobile : c’est l’opportunité pour votre business de gagner en visibilité et pour des CPC encore très compétitifs.
 

  • Enchérissez de manière agressive sur le mobile pour être sûr d’apparaître dans les meilleures positions : les espaces premium récoltent la quasi-totalité des clics. Cela est bien plus vrai sur le mobile que sur les ordinateurs « traditionnels ».
  • Pensez à isoler vos publicités mobiles dans une autre campagne –voir un autre compte si vous êtes un très gros annonceur- afin de mieux mesurer et optimiser vos campagnes mobiles.
  • Adaptez votre sélection de mots clés, et avec un ciblage large de préférence : les utilisateurs mobiles font en général des requêtes plus courtes sur mobile que sur l’ordinateur.
  • Utilisez un appel à l’action convaincant pour attirer l’attention des mobinautes.
  • Exploitez le réseau display pour étendre votre visibilité : les mobinautes ne font pas que rechercher, mais ils naviguent aussi sur le web avec leurs smartphones. En comparaison avec l’ordinateur, les annonces graphiques sur mobiles ont généralement des CTR plus élevés, pour des CPC plus compétitifs.
  • Comme pour vos campagnes Adwords traditionnelles, n’oubliez pas de paramétrer des conversions sur vos campagnes mobiles.

 

 
Publié par Matthieu   @   12 août 2012 16 commentaires
Tags : , , , , ,

Suivez cet article

RSS Digg Twitter StumbleUpon Delicious Technorati

16 Commentaires

Commentaires
août 13,
16 h 32 min
#1 Thomas :

Bonjour,
Jusqu’à présent je n’ai jamais utilisé adwords pour de la promotion, mais j’ai un projet en tête et il est possible que je le fasse à ce moment là. Je ne me doutais pas qu’il faille penser à autant de choses, donc si je franchis le pas, je ne manquerai pas de me référer à tes nombreux conseils afin d’avoir les meilleurs résultats possible.

août 14,
12 h 09 min
#2 Phil :

Une nouvelle fois très bon article :)

Pour les annonces mobiles je rajouterais juste de tester l’insertion du N° de tel dans l’annonce, avec le clic to call ça fonctionne bien pour les offres de services…

Auteur août 14,
22 h 06 min
#3 Matthieu :

@Phil: Merci pour ce commentaire et cet ajout :-)

Auteur août 14,
22 h 08 min
#4 Matthieu :

@Thomas: Ravi que cet article t’as paru utile. Tu pourras retrouver sur ce blog tous mes articles sur Adwords

août 18,
7 h 34 min
#5 Arthur :

Bonjour Matthieu,
Penses-tu que le Quality score et l’Adrank soient vraiment faits de manière objective et neutre par Google? J’ai un ami qui se plains sans cesse et qui pense qu’il y a des abus à ce niveau en comparant ses couts par clic avec ceux d’autres personnes.

Auteur août 18,
21 h 17 min
#6 Matthieu :

@Arthur: Si je comprends bien, certains concurrents payent des CPC plus compétitifs que ton ami pour un même mot clé et une même position? C’est tout à fait normal… A enchère constante, l’annonceur qui aura le meilleur Quality Score sera positionné plus haut. Alors Quality Score est-il évalué de manière neutre? Oui, et voila pourquoi:

  • L’AdRank et le Quality Score ne sont pas faits pour optimiser la monétisation -car que ça soit l’annonceur A ou B, Google encaissera quand même un CPC A et un CPC B- mais ils ont été créés pour optimiser la pertinence pour l’utilisateur. Concrètement, si tous les annonceurs mettent la même enchère, Google préfèrera mettre en 1er celui qui -apparemment- apparait comme le plus pertinent pour l’utilisateur, c’est à dire le plus cliqué
  • Le Quality Score est calculé en fonction de plusieurs critères, tous évalué de la même manière pour un annonceur A ou B: ce sont les mêmes choses exactement qui sont regardées pour chaque annonceur

Donc ton ami paye plus cher ses CPC que ses concurrents car il a un problème de « Qualité »:

  • ses annonces sont peu cliquées car l’éditorial performe moins bien que les concurrents
  • Les mots clés sur lesquels il enchérit sont trop « larges » par rapport à ce qu’il vend dans ses annonces et sur son site
  • La landing page n’est pas assez conviviale selon les critères communqiués par Google

Et si malgré tout ton ami trouve qu’il y’a encore des abus, c’est simplement que les concurrents sont encore meilleurs que lui sur ces aspects! Pour tout comprendre sur l’AdRank et le Quality Score, cette vidéo est très bien faite.

sept 26,
12 h 46 min

Entièrement sur la même longueur d’onde, merci à vous pour vos maintes pages web lesquels nous soutiennent autant dans une poursuite du succès sur la toile. Bravo à vous avec votre site web. J’attends pour votre éventuel écrit avidement :).

oct 6,
20 h 56 min
#8 Commando :

C’est impressionnant tous les paramètres à prendre en compte, y a pas à dire SEO et SEA ce n’est vraiment pas le même métier !

déc 13,
0 h 02 min
#9 matt29 :

Moi qui voulais me lancer avec adword , maintenant cela me parait un peu compliqué.

Auteur déc 15,
14 h 10 min
#10 Matthieu :

@matt29: Quel dommage que cet article ait rendu Adwords compliqué a vos yeux. Le billet a été redigé au départ pour aider tous les annonceurs qui promouvoient leurs produits avec Adwords, pas pour leur faire peur! Bien qu’a un certain niveau, les optimisations deviennent un peu « techniques » et se font dans le detail, Adwords reste un systeme publicitaire intuitif. Lancez vous et vous remarquerez comme il est simple de debuter :-) N’hesitez pas a revenir sur ce blog pour partager votre expérience et lisez les conseils Adwords pour vous ameliorer petit a petit.

Trackbacks to this post.
Ecrire un commentaire

Subscribe without commenting

Article précédent
«
Article suivant
»