6 exemples qui prouvent que la réalité augmentée révolutionne les opérations marketing


 
Kézako?
178
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+
6 exemples qui prouvent que la réalité augmentée révolutionne les opérations marketing

6 exemples qui prouvent que la réalité augmentée révolutionne les opérations marketing

Imaginez vous en pleine promenade dans votre parc préféré. Sur le coin d’un banc, vous levez votre smartphone et le dirigez devant vos yeux. Vous voyez alors au travers de l’écran un dinosaure traversant le chemin devant vous… Scénario farfelu? Pas tant que ca, car aujourd’hui, cette expérience virtuelle, vous pourriez la vivre grâce à la réalité augmentée.

La réalité augmentée est une technique permettant d’insérer en temps réel un élément 2D ou 3D dans une image réelle: c’est un mélange parfait entre le monde réel et le monde virtuel. Ce n’est pas une technologie gadget, de nombreuses applications sont possibles.

Et parmi elles, certaines touchent directement la discipline du marketing.

Dans ce billet, je vous propose 6 exemples concrets qui vont vous prouver que, bien plus qu’une nouvelle lubie, la réalité augmentée à le potentiel de révolutionner les opérations marketing d’aujourd’hui et de demain. Prêts pour l’expérience?

OBJET PUB : Chaque objet devient une occasion de communiquer

Une vidéo promotionnelle qui se cache dans une simple bouteille de bière? C’est désormais possible avec la réalité augmentée. L’exemple pris ici s’appuie sur le produit lui-même, mais cela illustre qu’aujourd’hui n’importe quelle surface, peut servir de support virtuel!

  • N’importe quel objet avec un imprimé peut devenir un support de réalité augmentée. La startup allbranded par exemple propose déjà d’en ajouter sur les objets publicitaires qu’elle commercialise ; même une TPE qui achète des briquet promo. à sa marque peut proposer une aventure numérique complémentaire à l’objet.
  • Grâce à ces contenus digitaux additionnels disponibles via la réalité augmentée, les marques peuvent espérer une meilleure mémorisation publicitaire, puisque les consommateurs engagent plus longtemps avec la marque.
  • Un support, aussi simple qu’une bouteille de bière, peut en réalité renfermer un storytelling bien plus élaboré, qui interagit directement avec la personne qui possède l’objet.

PACKAGING : Le produit « enrichi » à la réalité augmentée, pour gagner la préférence du conso, changer ses habitudes et développer la fréquence d’achat

La littérature évoque souvent la notion de « produit augmenté », qui fait ainsi réfèrence à tous les avantages perçus par le client qui achète le produit:

  • ses caractéristiques techniques et physiques,
  • mais aussi la valeur de la marque,
  • les conseils / services associés,
  • l’expérience d’achat…

Avec cette initiative marketing, Heinz a réussi à « augmenter » ses bouteilles de Ketchup !

  • La réalité augmentée change totalement l’équation de valeur perçue: vous n’achetez plus seulement une bouteille de ketchup, mais aussi une dizaines de recettes, avec les vidéos d’explications derrière ! Un simple livre de cuisine peut couter entre 5 euros et 50 euros; mais vous ne payez toujours que 0.85€ pour ce produit… Avouez que n’importe qui a l’impression de faire « une bonne affaire », n’est-ce pas?
  • Avec un cout minimal, Heinz utilise aussi la réalité augmentée pour éduquer ses clients à des utilisations alternatives du produit.  En donnant des recettes délicieuses qui peuvent se faire avec le ketchup, Heinz peut développer de nouvelles habitudes de consommation chez ses clients.
  • La réalité augmentée sert aussi à développer la fidélité à la marque. En effet, vous pouvez voir sur la vidéo que « de nouvelles recettes seront ajoutées chaque semaines ». Une fois la bouteille de ketchup terminée et jetée, le consommateur appréciera de racheter la même marque pour continuer à bénéficier de ce service continu, offert par Heinz.

PRINT : Une pleine page magazine pour accéder au catalogue de la marque et acheter sur son mobile

Dans cette vidéo, une représentante fait la démonstration d’une publicité print pour une marque de chaussures. Celle-ci utilise la réalité augmentée pour permettre au lecteur de « voir » sur son smartphone ses modèles, à partir de cette simple publicité sur papier glacé. En plus de faire son effet, cette utilisation de la réalité augmentée a des atouts marketing évidents:

  • Au lieu d’une communication institutionnelle, ou la promotion d’un produit d’appel, la réalité augmentée permet ici de faire la promotion de tout le catalogue.
  • Grâce à l’aspect ludique de la publicité, l’entreprise se garantit de capter 10x plus l’attention du lecteur. En effet, il est rare que l’on regarde pendant plusieurs minutes la même  publicité A4 dans un magazine !
  • Traditionnellement la publicité presse remplit des objectifs d’image, mais incite peu à l’achat. Ici, grâce au « pont » entre la pub magazine et l’offre de la marque en ligne, le chemin de conversion devient court: de la pub, au catalogue, au panier en ligne il n’y a que quelques clics…

OUTDOOR: L’abribus magique qui joue avec la réalité pour attirer votre attention

La publicité est partout. Les études démontrent que nous voyons en moyenne 3 000 annonces par jour. Le consommateur, blasé, vit dans un monde « placardé » et a appris à survivre en faisant abstraction des messages promotionnels qui luttent pour son attention.  Pepsi a donc eu l’idée d’utiliser la réalité augmentée pour « forcer » la réaction. Et comme le prouve la vidéo, cela marche avec un efficacité redoutable. En même temps, qui ne reculerait pas de crainte en pensant qu’une météorite est en train de s’abattre sur son abribus?

  • Au lieu de miser sur un stimuli classique de la publicité (texte, couleur, format, etc.), Pepsi mise sur nos réflexes pour capter l’attention, ce qui est plus efficace car cela fait appel à nos instincts
  • Contrairement à la publicité exterieure traditionnelle qui pousse des messages, Pepsi propose plutôt une expérience « immersive », qui surprend, étonne et marque les esprits.
  • Le branding ne se fait qu’après que l’expérience ait été vécue: les gens vont de l’autre côté de l’abribus, intrigué par ce que leurs yeux semblent avoir perçu, et découvrent enfin la marque. La publicité est mécaniquement perçue comme moins intrusive que n’importe quelle affiche 4×3.

MERCHANDISING: Une cabine d’essayage sur la devanture du magasin

Le magasin connecté est un sujet en vogue. Timberland lance ici « la cabine d’essayage en vitrine » ! Bien sûr, l’écran seul ne vendra rien, mais cela peut donner un rapide aperçu de ce que propose la boutique et donner plus envie de rentrer pour voir les produits et les essayer réellement. C’est comme si au cinéma, une bande d’annonce de chaque film était présentée au-dessus de leurs affiches pour vous aider à faire votre choix. Le concept peut avoir d’autres atouts pour un point de vente:

  • Le dispositif de réalité augmentée incite le consommateur à « essayer » comme si il était dans le magasin… alors qu’il est toujours dans la galerie marchande (le marketer gagne une étape du processus de vente) !
  • Au lieu de présenter seulement ses meilleures ventes dans la devanture, le magasin peut tenter d’amadouer le chaland avec une partie plus large de son offre.
  • Le marchand choisit les produits qu’il expose, mais ici, c’est le consommateur qui choisit ce qui l’intéresse: les hauts, les t-shirts, les pantalons… Le dispositif de réalité augmentée qualifie le client.

DISTRIBUTION: Un réseau de 1000 points de vente virtuels, déployés en 24h, qui génèrent +17% de ventes

Dans le retail, les 3 facteurs clés de succès sont l’emplacement, l’emplacement et encore l’emplacement. Et si vous pouviez ériger un point de vente où bon vous semble, en l’espace de quelques heures? C’est désormais devenu possible avec la réalité vitruelle ! Dans cette video, vous déouvrirez que le e-commercant chinois Yihaodian a ouvert des milliers de points de vente virtuels, aux meilleurs endroits de Chine et en l’espace d’une nuit ! Vous êtes sceptiques sur les résultats? Soyez rassurés : l’épicier a enregistré une augmentation de +17% de ses ventes après avoir lancé son opération !

  • Alors que les rivaux tirent leurs avantages concurrentiels de leur réseau de magasins, le pure player Yihaodian se targue désormais de couvrir aussi bien, sinon mieux, le pays. Il a installé des linéaires virtuels, que le consommateur peut visiter au travers de son écran de smartphone.
  • La réalité augmentée défie la notion même de capacité physique: plus besoin de faire construire des hypermarchés, pour y acheminer des marchandises à mettre en magasin. La distribution, telle qu’on la connaît, peut vivre une innovation de rupture sans précédent grâce à la technologie.
  • L’opération a été si originale que l’enseigne a bénéficié d’une couverture presse hors norme : en plus de créer un nouveau « canal de distribution virtuel » qui génère des ventes incrémentales, la publicité dont a bénéficié Yihaodian lui a permis de faire encore plus connaître sa marque en Chine, gratuitement.
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

3 thoughts on “6 exemples qui prouvent que la réalité augmentée révolutionne les opérations marketing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>