#Slideshare du vendredi : Attention aux sirènes du Marketing !


 
Kézako?
26
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

 
La présentation que je vous propose aujourd’hui, en s’appuyant sur la « science » du Marketing, dissipe quelques idées marketing populaires sans fondement pour nous amener sur une voie qui assurera la croissance de votre marque.

Depuis des années, les gourous du marketing disent que les gens cherchent à se sentir liés avec les marques : Or le Top 10 des recherches internet dans le monde n’inclut pas une seule marque ! Donc la marque ne parait pas avoir grand intérêt pour les gens et 92% disent qu’ils s’en ficheraient pas mal si telle ou telle marque disparaissait. Les acheteurs ont tendance à une routine d’achat avec juste un certain nombre de marques, sans être fidèle à une en particulier. En effet, 77% des consommateurs admettent ne se sentir liés à aucune marque.

Ces mêmes gourous marketing considèrent que les réseaux sociaux sont aussi valables que les médias qu’on rémunère, or ce n’est pas le cas ! Le nombre de partages de posts des marques sur les réseaux sociaux est consternant : on remarque que seuls 0,7%  de fans d’une marque partagent ces posts sur Facebook et 0,3% les partagent sur Twitter. 

A retenir:

  • Depuis que les campagnes ciblent la notoriété, elles font atteindre de meilleurs rendements au business.

    Les contenus vus par peu de gens ne peuvent donc pas être partagés par beaucoup, ce qui amène à utiliser de nombreux supports médias de préférence payants pour toucher un maximum de personnes.

    Travaillez sur la notoriété de la marque et utilisez un contenu fortement émotionnel, basé sur l’intérêt des gens pour qu’ils se sentent concernés, soutenu par de solides mass-média et distribué largement dans les sociétés de la marque.

  • Toucher la bonne cible est essentiel. On remarque que les gens qui achètent peu ont un fort impact sur la courbe du nombre de ventes : ils n’achètent que peu de fois mais sont beaucoup plus nombreux à le faire que ceux qui achètent plus de fois. Par contre les multi-acheteurs sont ceux qui partagent le plus sur Facebook. C’est pourquoi, les marques qui augmentent leurs parts de marché font de la publicité multi réseaux et multi médias avec le but de construire des structures de mémoire nouvelles et renforcées. En résumé il vaut mieux augmenter la pénétration de la marque que la fidélité.

    La santé de votre marque dépend d’un grand nombre de gens qui ne vous connaissent pas bien, ne pensent pas beaucoup à vous et ne vous achètent pas souvent, sinon jamais.

BoutonNewsletter Suivons nous...



 

Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>