Web Performance & Search : les cas réels qui prouvent l’importance du temps de chargement pour votre SEO et votre SEA

Publicité

10

Web Performance 550

Savez-vous combien investir sur Google Ads et combien cela va vous rapporter ?

En complément de cet article, vous pouvez obtenir un accès gratuit à mon calculateur Google Ads pour anticiper votre budget et votre ROI.

Il vous suffit simplement de vous abonner à ma newsletter.

Gratuit | Accès instantané | Tutoriels vidéo inclus

Montrer Cacher le sommaire

Le web est un espace impitoyable. Et si votre site web n’est pas à la hauteur, il sera laissé pour compte. Pour assurer sa visibilité naturelle ou payante sur les moteurs de recherche, un des facteurs qui compte de plus en plus est celui de la web performance (autrement dit, le temps de chargement de vos pages influence directement la performance de votre site web aux yeux de Google).

Pourquoi est-il important que votre site offre une expérience utilisateur rapide ? Nous étudierons l’impact du temps de chargement sur la visibilité dans les moteurs de recherche en examinant des cas concrets.

Vous perdez de l’argent si votre site Web n’a pas un bon temps de chargement

Pourquoi la vitesse est-elle importante ?

La vitesse de chargement de votre site Web est déterminée par le temps que met chaque page à se charger après que l’utilisateur a cliqué dessus. Or, si votre site Web est lent à charger, vous pouvez perdre de l’argent, et beaucoup d’argent.

Selon certaines études, chaque seconde de retard dans le temps de chargement coûte 8% en taux de conversion. C’est-à-dire à quel point la vitesse du site est importante pour les utilisateurs.

Selon Google, « la page mobile moyenne met 6 secondes à se charger » et « 50 % des pages de sortie sont abandonnées parce qu’elles mettent trop de temps à se charger. »

Par conséquent, si votre site se charge lentement, vous perdez des clients, des classements et vous payez même des CPC plus élevés en raison d’une expérience utilisateur négative.

La vitesse est un facteur de classement

Google et Bing récompensent les sites web qui se chargent rapidement et pénalisent ceux qui ne le font pas. D’ailleurs, Google a clairement indiqué qu’il s’agit d’un facteur important pour déterminer le classement des moteurs de recherche :

« Les pages doivent être rapides pour vos utilisateurs et pour Googlebot (notre robot d’exploration). Une page lente peut rendre les utilisateurs mécontents, les faire rebondir de votre site et nuire à votre activité. » (source : directives pour les webmasters de Google)

En effet, un site Web lent peut vous coûter la première place dans les résultats de recherche et peut diminuer la capacité d’exploration de votre site, ce qui aura un effet négatif sur votre référencement.

La vitesse est un facteur d’expérience utilisateur

Google est connu pour accorder un bonus aux sites qui offrent une bonne expérience utilisateur globale, sur la base de ses mesures internes.

Par conséquent, si un visiteur est frustré par la vitesse de votre page, il peut choisir de partir et d’aller ailleurs au lieu d’attendre qu’elle se charge ou, pire encore, il peut décider de ne pas revenir du tout !

Vous pouvez également perdre des clients potentiels avec un site lent. Les gens sont impatients, et ils iront voir ailleurs si la page ne se charge pas dans un délai raisonnable.

La vitesse est un facteur de taux de conversion

Si les gens restent assez longtemps (ou s’ils ne le font pas), cela peut avoir un impact sur le nombre de ventes ou de leads que vous obtenez – il est donc important de suivre cette mesure dans le temps également !

Plus un visiteur reste longtemps sur votre site, plus il a de chances de se convertir. L’objectif de tout site web est d’inciter les visiteurs à agir, que ce soit en remplissant un formulaire ou en achetant quelque chose. S’ils ne le font pas dans un certain délai (ou s’ils quittent le site), vous avez perdu leur temps et le vôtre.

Quel est le coût d’une mauvaise performance web ?

L’impact de la web performance n’est pas un mythe

Au-delà des principes généraux évoqués plus haut, peut-on réellement observer un quelconque impact sur des sites réels ? Après tout, est-ce qu’il ne s’agirait pas tout simplement d’un dogme entretenu par l’industrie pour rendre les choses plus compliquées qu’elles ne le sont déjà ?

Si, comme moi, vous avez travaillé sur des centaines de sites e-business, vous savez que le temps de chargement a bel et bien un impact sur votre visibilité et vos performances business.

Bien entendu, cet impact varie de site en site :

  • D’abord tous les business ne se ressemblent pas.
  • La saisonnalité de leurs ventes est différente.
  • Les actions SEO ou SEA qu’ils mènent influencent leurs performances, ce qui rend la contribution du temps de chargement plus difficile à évaluer.

Dans les paragraphes qui suivent, je vais vous partager les données réelles de site web qui prouvent qu’une web performance aux abois entraine des conséquences négatives pour votre site.

Afin d’avoir une analyse la plus « propre » possible, mes analyses sont faites sur une longue période (12 mois), et sur laquelle l’entreprise n’a pas entrepris de grand chantier SEO ou SEA.

Des temps de chargement plus long entraînent une baisse du trafic SEO

Commençons par comprendre l’impact de la web performance sur le SEO avec deux exemples de sites. L’un est un site e-commerce et l’autre, un site de lead generation qui se rémunère avec l’affiliation.

Quand on regarde la corrélation entre le trafic SEO de ces sites et leur web performance, on constate bien que lorsque le temps de chargement moyen des pages augmente, le trafic SEO baisse (chaque point sur le graphique représente un mois étudié).

Mathématiquement, il serait incorrect d’affirmer que c’est uniquement le temps de chargement qui explique la contre performance SEO, mais l’observation reste toutefois sans appel.

E-COMMERCE (SEO)
Secteur Prêt à porter

performance web load time et trafic SEO correlation secteur retail

LEAD GENERATION (SEO)
Secteur Finances

performance web load time et trafic SEO correlation secteur finances

Votre temps de chargement influe sur vos CPC et votre rentabilité SEA

Si le temps de chargement de votre page est lent, votre CPC sera plus élevé. Pour nous en convaincre, regardons le cas de deux sites de lead generation (verticale immo & finances), qui investissent de manière significative en SEA.

En refaisant les mêmes analyses que précédemment, nous observons à nouveau une certaine relation entre temps de chargement et CPC. Lorsque le loading time moyen des pages augmente, les clics Google Ads ont tendance à augmenter également.

Vous pouvez voir la corrélation entre le temps de chargement des pages et le CPC dans les graphiques suivants :

LEAD GENERATION (CPC)
Secteur Immobilier

performance web load time et cpc secteur immobilier

LEAD GENERATION (CPC)
Secteur Finances

performance web load time et cpc secteur finances

Est-ce si grave ? Après tout, il est fréquent de voir également que des CPC plus élevés entraînent aussi des visites de meilleures qualités, qui se convertissent mieux. Donc même si les CPC augmentent mais que les coûts d’acquisition & la rentabilité restent les mêmes, il n’y a pas mort d’homme… Sauf que ce n’est pas ce que nous montrent les chiffres.

Si on creuse les chiffres de ces deux sites, nous observons que le CPA et la rentabilité ont tendance à se détériorer lorsque le temps de chargement augmente (même si la relation en ce qui concerne la rentabilité n’est pas aussi clairement établie que précédemment).

LEAD GENERATION (CPA)
Secteur Immobilier

web performance load time et CPA

LEAD GENERATION (ROAS)
Secteur Finances

web performance load time et ROAS

La web performance impacte vos taux de conversion

Déjà plusieurs études sont sorties sur la relation qui existe entre temps de chargement et taux de conversion. Les conclusions de mes propres analyses vont dans le même sens.

A nouveau, en corrélant web performance et taux de conversion SEA d’un site de lead generation et d’un site e-commerce, on observe que les taux de conversion chutent au fur et à mesure que le temps de chargement augmente.

LEAD GENERATION
Secteur Immobilier

Web performance load time et taux de conversion lead generation

E-COMMERCE
Secteur Décoration

Web performance load time et taux de conversion e-commerce

Bien qu’encore une fois, il ne faille pas confondre « corrélation » et « cause à effet », on peut tout de même penser que le temps de chargement contribue à la contre performance.

Que faire pour améliorer le temps de chargement de ses pages ?

2 axes principaux pour améliorer sa web performance

La rapidité de vos pages web est donc essentielle ; un site qui se charge lentement n’est pas seulement frustrant, il peut affecter votre classement dans les moteurs de recherche et vos coûts publicitaires SEA.

Il y a deux axes à considérer pour vous assurer que vos pages Web se chargent rapidement :

  • le web hosting (utilisez une solution d’hébergement plus rapide).
  • Optimisez l’infrastructure technique et les contenus de votre site.

Cet article n’a pas pour ambition de vous donner une liste exhaustive de tout ce que vous devez implémenter pour améliorer votre performance web, mais de vous livrer les principales actions que vous pouvez entreprendre aujourd’hui.

Utiliser une solution d’hébergement plus rapide

L’hébergement est l’un des principaux facteurs qui influent sur la vitesse de chargement des pages et il est souvent négligé.

Idéalement, vous souhaitez que votre site Web soit hébergé sur un serveur qui est physiquement proche de vos visiteurs. Cela réduira la distance que les données doivent parcourir entre le client et le serveur, ce qui peut améliorer considérablement les performances.

Si vous le pouvez, utilisez un CDN (Content Delivery Network). Un CDN est un réseau de serveurs répartis dans le monde entier. Ces serveurs mettent en cache le contenu de votre site web, le mettant à la disposition des utilisateurs avec une latence plus courte que s’ils se connectent directement à votre serveur.

Enfin, assurez-vous que votre serveur dispose des ressources nécessaires pour gérer les pics de charge (si vous avez beaucoup de trafic certains jours ou à certaines heures, par exemple). Pour ce faire, vous pouvez mettre à niveau votre plan d’hébergement ou passer à un serveur dédié.

Optimiser l’infrastructure technique et les contenus de votre site

Sur votre site, commencez par minimiser le nombre de requêtes HTTP en combinant les fichiers JavaScript et CSS en un seul fichier. Vous pouvez également réduire au minimum vos fichiers HTML. Ces actions contribueront à réduire le nombre d’octets qui doivent être transférés sur le réseau.

Utilisez la mise en cache et la minification sur votre site. La mise en cache consiste à stocker une copie du contenu fréquemment consulté afin qu’il n’ait pas besoin d’être généré dynamiquement à chaque fois qu’il est demandé. La minification consiste, elle, à supprimer les caractères inutiles des fichiers afin d’en réduire la taille sans affecter la façon dont ils sont traités par les navigateurs web.

De manière générale, essayez de réduire la quantité de code sur une page et l’utilisation des images si elle n’apporte pas de valeur ajoutée.

Mesurer sa web performance

Pour établir un état des lieux de votre web performance actuelle, des outils gratuits et des métriques existent.

Personnellement, j’utilise énormément Page Speed Insight. Il s’agit d’un outil Google qui mesure la vitesse de votre site et vous donne quelques recommandations pour l’améliorer. Il fournit également quelques suggestions sur la manière de réduire le poids de vos pages. Par exemple, si vous avez beaucoup d’images sur la page, Page Speed Insight vous dira lesquelles sont utilisées souvent et lesquelles peuvent être supprimées.

Page speed Insight matthieu-tranvan.fr

Côté métrique, Google propose aux éditeurs de site suivre dans leur Google Search Console leurs Core Web Vitals. Ce sont 3 indicateurs utilisés pour estimer la vitesse de votre site Web.

  • Largest Contentful Paint : le LCP marque le moment où le plus grand élément du contenu est entièrement chargé. Un bon LCP est inférieur à 2.5 sec.
  • First Input Delay : le FID mesure la réactivité d’une page web, puisque c’est le temps qui s’écoule entre le moment où l’utilisateur effectue une action et celui où le navigateur répond à cette interaction. Un bon FID est inférieur à 0.1 sec.
  • Cumulative Layout Shift : le CLS quantifie quant à lui la stabilité visuelle (souvent, les éléments d’une page se déplacent au fur et à mesure que le contenu se charge et s’affiche sur l’écran). Un bon CLS est celui qui s’approche au maximum de zéro.

Conclusion : Les clients attendent désormais des expériences plus rapides et plus efficaces sur le Web.

Vos clients attendent désormais des expériences rapides et efficaces sur le Web. Si vous ne leur offrez pas cette expérience, ils partiront.

En raison de cette impatience et de ces attentes accrues en matière de vitesse, Google accorde une plus grande importance aux temps de chargement des pages dans le classement des moteurs de recherche.

Les coûts des annonces Google peuvent également être affectés par la vitesse des pages si le chargement de votre site prend trop de temps.

Enfin, une expérience utilisateur de haute qualité favorise les conversions, ce qui doit également être pris en compte lors de l’examen de facteurs tels que les temps de chargement.

Il est important de se rappeler que votre site web n’est pas seulement une extension de votre marque. C’est un outil de vente et, dans l’économie numérique actuelle, chaque seconde compte.

Si vous voulez que les clients restent, vous devez vous assurer qu’ils peuvent accéder au contenu qu’ils recherchent rapidement et facilement. Cela signifie que vous devez vous assurer que tout se charge aussi rapidement que possible, des pages individuelles aux images et aux vidéos.

FAQ Performance Web / WebPerf

WebPerf est un terme utilisé pour décrire les performances d’un site web. Un site dont le WebPerf est faible sera souvent lent, notamment lors du chargement des images et des vidéos.

De nombreux facteurs différents peuvent contribuer aux performances d’un site web. Le plus important est de veiller à ce que votre site soit aussi rapide et fiable que possible. Vous pouvez y parvenir en optimisant votre web hosting, l’infrastructure technique de votre site et vos contenus.

Il existe un certain nombre d’outils que vous pouvez utiliser pour analyser les performances de votre site Web. Un bon point de départ est Google PageSpeed Insights, qui propose un outil en ligne gratuit qui analyse la vitesse de votre site Web et offre des conseils pour l’améliorer. Vous pouvez également utiliser un service tel que Pingdom ou GTMetrix pour analyser les performances de votre site d’un point de vue externe.

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles un site web peut être lent. En voici quelques-unes :

  • des images et un contenu mal optimisés
  • une faible bande passante ou une latence élevée du côté du serveur (qui peut être causée par un trop grand nombre de personnes visitant le site en même temps)
  • un grand nombre d’éléments sur chaque page, tels que des scripts et des feuilles de style.

Une page qui se charge rapidement est importante pour l’expérience de l’utilisateur, mais c’est aussi un facteur important pour l’optimisation des moteurs de recherche (SEO) et de vos campagnes Google Ads (SEA). 

1 réactions sur « Web Performance & Search : les cas réels qui prouvent l’importance du temps de chargement pour votre SEO et votre SEA »

  1. Ping : Audit SEO : 30 questions à se poser (+5 questions Bonus)

Réagissez à cet article