Comment améliorer le SEO de votre blog ?

calendar20 novembre 2021

|

categoryRéférencement Naturel

|

time reading 11 min

Consultez mes trésors

Abonnez-vous et recevez immédiatement un code secret pour accèder GRATUITEMENT à ma page cachée contenant +450 outils E-business

Vous acceptez de recevoir la newsletter de ce blog chaque semaine ainsi que des emails ciblés en fonction des données de navigation et de vos intérêts. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Cet article a été rédigé par l’équipe du site d’Olivier Roland.


L’objectif d’un blogueur est de publier sur une base régulière, un contenu le positionnant comme véritable leader d’opinion dans son secteur. Si vous y arrivez, Google se dit alors « cool, ce gars sait de quoi il parle, et c’est un contenu de valeur ». La récompense : un blog apparaissant toujours plus haut dans les résultats de recherche. 

Mais pour arriver à rentrer dans les bonnes grâce de Google,  il faut un peu plus qu’un bon contenu. Vous aurez besoin d’implémenter une stratégie SEO.

Dans les lignes qui suivent, vous découvrirez des astuces simples et applicables par tous, afin de définir les bases d’une solide optimisation SEO adaptée spécifiquement à un blog.

Pourquoi bloguer booste votre site internet

Bloguer vous permet de prendre une longueur d’avance sur la concurrence

Le contenu frais est le meilleur moyen de littéralement devancer vos concurrents dans les résultats de recherche. En créant régulièrement des articles de blog qui reprennent les mots clés de votre niche, les moteurs de recherche friands de sites actifs donneront la priorité à votre page, ce qui impactera directement le trafic sur le site web. 

Que vous vous concentriez activement sur le référencement ou non, le fait de bloguer régulièrement sur votre entreprise et votre secteur d’activité, augmentera organiquement votre référencement. Dans un tel contexte, l’optimisation intentionnelle des articles pour le référencement (via l’utilisation de mots clés, le choix stratégique de titres), apporte un énorme coup de boost au SERP du blog. 

Les blogs vous positionnent comme un leader du secteur

En termes simples, les articles bien écrits montrent que vous êtes passés maître dans votre domaine. En abordant sur votre blog des sujets qui intéressent vos clients, tout en leur apportant de la valeur, vous mettez en avant vos compétences et votre expertise. Plus vous pouvez partager votre expérience et vos connaissances, plus votre capital confiance augmente auprès de la communauté. Un cercle vertueux, des plus bénéfiques pour votre entreprise. 

Pourquoi pas une touche de personnalité

Bien que ce dernier point ne puisse être appliqué en l’état dans tous les domaines, les internautes sont en quête d’originalité. Et parfois, la contre-intuitivité de cette originalité peut être la raison même d’un succès phénoménal. Dbrand est une entreprise canadienne qui a construit une véritable image de marque autour de l’humour noir et du second degré dans les réponses de son service client aux utilisateurs sur Twitter. 

Tout dépend bien sûr de votre domaine, mais laisser transparaître un peu de votre personnalité dans les blogs permet à votre communauté de mieux vous identifier et  de vous connaître pour créer une relation particulière. Mieux, cela permet même de créer un véritable sentiment d’appartenance. Vos lecteurs apprécieront que vous soyez une source d’informations authentique et réputée, capable d’expliquer des sujets techniques de manière simple et attrayante.

En plus de fidéliser votre lecteur, l’originalité a la faculté de conserver le lecteur plus longtemps sur votre page et de réduire le bounce rate (taux de rebond).

Le secret de l’optimisation SEO de votre blog

Les nombreuses mises à jour de l’algorithme de Google peuvent rendre les efforts SEO assez frustrants.

En effet, Google apporte environ 500 à 600 modifications à ses algorithmes de recherche chaque année.  Certains facteurs de référencement résistent à l’épreuve du temps, tandis que d’autres sont désormais considérés comme « obsolètes ». 

Aussi, découvrirez-vous dans les lignes qui suivent, certains des principaux paramètres ayant un impact direct ou indirect sur le référencement d’un blog. 

Pour aller plus loin, voici une liste de 30 questions pour réaliser un bon audit SEO.

Durée de navigation

La durée des sessions (temps de visite) d’utilisateur est certes un facteur de classement indirect pour Google. Mais c’est un paramètre essentiel d’évaluation de l’expérience utilisateur (UX). On peut en effet supposer en toute logique que plus un internaute passe du temps sur un blog et plus celui-ci l’intéresse. 

En d’autres termes, la durée de session peut affecter le SEO d’un blog. 

Cette analyse linéaire n’est malheureusement pas applicable à toutes les situations. La durée des sessions est un indicateur indirect de la qualité du référencement en raison de sa totale subjectivité. En effet, les algorithmes de Google ignorent tout de votre ligne éditoriale.

La stratégie de contenu adoptée pour votre blog pourrait être axée autour de très courts formats comme des informations pertinentes livrées au visiteur en à peine une minute de lecture. Auquel cas, rien ne justifierait par exemple une session prolongée ; surtout s’il s’agit d’un habitué. 

Cependant, le facteur principal qui réduit la durée de navigation de façon drastique et explose votre bounce rate n’est pas la ligne éditoriale. Ce qui pousse la grande majorité des internautes en dehors de votre site est que vos articles ne passent pas l’épreuve du scan.

Le scan du nouveau visiteur

Chaque fois qu’un internaute saisit une requête dans son moteur de recherche favori, il est conscient que ce dernier lui fournira une quantité considérable de résultats aussi pertinents les uns que les autres. 

Le comportement typique de n’importe quel internaute (y compris vous et moi) sera donc de survoler le plus de pages possible à la recherche des réponses qu’il jugera les plus pertinentes à ses questions. 

Nous appelons ce processus de survol : le scan du nouveau visiteur. Pendant qu’il scanne votre page à la recherche d’éléments de réponse, le nouveau visiteur va “essayer” de comprendre l’essence de votre article en se servant des éléments visuels les plus attirants (images, titres, etc.). Un article a beau répondre de long en large à la requête d’un visiteur, s’il ne passe pas le scan, le visiteur pensera être tombé sur une page peu pertinente et continuera son chemin. 

Afin d’améliorer votre SEO, nous allons donc nous assurer de mettre en œuvre les éléments nécessaires afin de passer le scan du nouveau visiteur

Exploitez l’espace. 

Plus un texte est aéré, plus il est sobre. Il est en effet plus simple de lire un paragraphe de trois phrases qu’un paragraphe de douze phrases. En conséquence, sectionnez le contenu de votre article en petits paragraphes de trois à quatre phrases tout au plus. 

Les sous-titres sont aussi importants que le titre 

On peut lire partout qu’un titre doit être percutant, accrocheur, etc. On ne parle malheureusement pas assez souvent des sous-titres qui doivent être tout aussi accrocheurs que le titre principal de votre article. 

Le scan du visiteur démarre généralement par le titre. Ensuite viennent les sous-titres qui constituent les grandes lignes de votre article. Ils aideront l’internaute à comprendre la structure “cohérente” de votre article Vos sous-titres doivent : 

  • être simples à comprendre ;
  • être concis ;
  • résumer efficacement leurs contenus ;
  • et surtout, accrocheurs (à l’instar du titre).

Mettre le plus important en gras 

Les portions en gras de votre texte se démarquent et attirent l’attention du lecteur sur des informations importantes. N’oubliez pas d’en mettre. Une pratique très courante est de s’en servir pour teaser le lecteur afin de passer avec succès l’étape du scan. 

Des bullets points pour mieux toucher la cible

Les bullets points, ce sont les listes à puces. Grâce à un moyen d’énumération aussi simple, il est possible d’aérer son texte et de créer une structure de texte qui se démarque dans votre article. À l’instar des portions de texte en gras, les bullets points attirent suffisamment l’attention du lecteur pendant son scan.

La numérotation 

Voici une manière différente de faire une énumération. Contrairement aux bullets points, cette numérotation fait usage des nombres et peut s’utiliser à la fois dans les paragraphes ainsi que dans les sous-titres. 

Au sein d’un paragraphe, la numérotation a le même effet que les bullets points. 

Utilisés avec les sous-titres par contre, la numérotation permet de donner un aspect plus attrayant à vos sous-titres et de guider le nouveau visiteur dans sa lecture. 

Ceci est un avantage considérable car, s’il omet involontaire de lire un sous-titre pendant son scan, les numéros de sous-titres lui permettront de s’en rendre compte immédiatement.

Faites votre auto-scan 

Vous avez suivi et appliqué chacune des astuces précédentes ? Bravo, vous avez fait l’essentiel. Cependant, comment vérifier que toutes les techniques que vous avez mises en œuvre sont efficaces ?

La solution la plus simple et la plus pratique consiste à effectuer vous-même le scan de votre article. En d’autres mots, considérez que vous êtes un internaute quelconque qui navigue et qui tombe sur votre article un peu par hasard. 

Faites exactement ce que vous ferez sur l’article d’un blogueur que vous ne connaissez pas.

  • Scrollez aussi rapidement que possible. 
  • Ne lisez que les parties qui attirent l’attention. Omettez-en quelques-unes s’il le faut. 

Votre article porte sur le blogging par exemple. L’internaute comprend-il avec un minimum de précision votre article après le scan ? A-t-il envie, à la suite du scan, de se poser dans un café pour lire l’entièreté de votre article ? Si vous avez répondu oui à ces deux questions,  félicitations à vous !

Vitesse de la page

Il n’est plus un secret pour personne que les éléments visuels d’un blog peuvent grandement en affecter la vitesse de chargement. Mais ce n’est pas le seul élément capable de faire bouger cette aiguille.

L’utilisation excessive de plugins et les lignes de code superflues peuvent considérablement accroître la latence d’un blog. Selon une étude réalisée par KISSmetrics, 47 % des internautes s’attendent à ce qu’une page web se charge en deux secondes ou moins.

40 % de ces mêmes internautes n’attendront pas plus de trois secondes pour qu’une page Web se charge avant d’abandonner le site.

Dans une telle configuration, retirer le code inutile peut donc apporter un coup d’accélérateur conséquent à la vitesse de chargement des pages. Si vous ne savez pas où chercher, un outil comme HTML-Cleaner peut être un bon début (notamment, car il ne nécessite aucune connaissance en codage). Le code inutile est affiché sur une interface depuis laquelle la suppression peut se faire en quelques clics.

Pensez également à faire la revue des plugins installés sur le blog. L’objectif étant d’identifier ceux qui sont nécessaires au fonctionnement quotidien du blog et ceux qui ont été installés pour résoudre un problème ponctuel et temporaire. Vous l’aurez compris, les plugins qui affectent le front-end de votre site sont une menace pour la vitesse de chargement.

Compatibilité et réactivité mobile

D’après des données recueillies par Statista en 2012, environ 63% du trafic des recherches sur Google proviennent d’appareils mobiles. 

En outre, Internet est devenu un univers où l’instantanéité est l’un des pré-requis. Un univers dans lequel un temps de chargement long sera presque toujours source de frustration et traduit comme la marque d’un certain manque de sérieux.

Amazon estime que chaque seconde supplémentaire que sa plateforme met à s’afficher lui fait perdre environ 1,6 milliard.

Dans une telle configuration, l’optimisation mobile est un impératif pour toute stratégie de référencement. Impossible de faire l’impasse là-dessus. 

Mais qu’est-ce que cela signifie exactement d’optimiser un site web pour le mobile ?

La règle de base du secteur est de garder les choses simples. La plupart des templates de sites préfabriqués sont déjà adaptés aux mobiles. Il vous suffit donc de modifier un bouton CTA ici et d’agrandir une taille de police là.

Ensuite, gardez un œil sur les performances de votre site sur mobile en consultant votre tableau de bord Google Analytics et en effectuant régulièrement un test de vitesse du site mobile. 

Comment hisser votre blog à la première page des résultats de recherche ?

Rendez votre contenu extrêmement pratique.

Il y a quelques années, Google a implémenté une mise à jour majeure de son algorithme appelée RankBrain.

RankBrain mesure la façon dont les internautes interagissent avec votre site dans les résultats de recherche.

Si les internautes apprécient votre résultat, Google vous donne un coup de pouce dans le classement. Dans le cas contraire, c’est la chute libre.

Et indépendamment de ce que pourraient dire les théoriciens du référencement, toutes les recherches sur Google tendent vers la même chose : du contenu exploitable.

Pensez-y un instant. Lorsque vous faites une recherche sur Google, ce n’est pas pour lire une information plus ou moins liée à votre recherche. Vous souhaitez plutôt une information précise pour résoudre immédiatement votre problème.

Si votre blog peut offrir cela à l’internaute, Google le remarquera… et vous en récompensera.

Par exemple, lorsque vous recherchez le mot-clé « améliorer son DA » (Domain Authority), vous n’avez que faire de savoir en quoi le DA est important pour le SEO. Vous ne voulez pas le point de vue du blogueur sur l’histoire ou l’évolution du DA. Ce que vous voulez, ce sont des stratégies simples à implémenter immédiatement.

C’est la raison pour laquelle les articles que vous publiez ne devraient avoir aucune information superflue.

Lorsque vous rédigez un article, vous devez trouver les mots clés sur lesquels vous espérez que votre article se référence. Essayez d’insérer ces mots clés dans votre H1, vos H2 et vos textes. Ensuite, assurez-vous de répondre exactement aux requêtes liées à ces mots clés.

Prenez 2 minutes pour imaginer ce que l’internaute voudra trouver comme information lorsqu’il tapera votre mot clés principal. Et assurez-vous de lui offrir une réponse qui corresponde à son attente.

Implémentez la formule RPA

Moins le taux de rebond d’un site est élevé et plus haut celui-ci est classé dans les résultats de recherche. Pour rappel, on parle de rebond lorsque quelqu’un visite votre site puis retourne rapidement sur la page des résultats de recherche.

Si le taux de rebond de votre site est élevé, cela envoie un message fort à Google : les internautes n’aiment pas votre contenu. Comme mentionné plus haut, si les internautes n’aiment pas votre contenu, Google le remarquera et fera chuter votre classement.

Heureusement, il existe un moyen simple de réduire le taux de rebond : la formule RPA (Résultat Preuve Aperçu). Il s’agit d’une formule d’introduction de contenu spécialement conçue pour retenir l’attention du lecteur.

Comment appliquer le RPA ?

  • D’abord, vous avez le résultat. Commencez votre introduction par le résultat souhaité par votre lecteur. Résultat = information recherchée par l’internaute correspondant à sa requête.
  • Votre titre et votre introduction se doivent de mettre ce résultat en avant. Dès lors que vous  avez accroché votre lecteur avec le résultat, il est temps de passer à la preuve. 
  • Enfin, terminez votre introduction par l’aperçu. C’est assez simple. Tout ce que vous devez faire, c’est annoncer à vos lecteurs ce que votre contenu a en réserve pour eux.

Les liens hypertexte

Il est bien évidemment  important d’inclure des liens redirigeant le lecteur vers d’autres articles de votre blog. Pour vous, le lien interne est un facteur de prolongation de la durée des sessions. Pour l’utilisateur, c’est un moyen facile et pratique de disposer d’une information complète sans avoir à effectuer de multiples recherches.

En 2019, l’agence SEO marketing firm Reboot a conduit une analyse visant à établir la relation entre les liens externes et l’optimisation SEO. Une analyse dont la conclusion a été confirmée plus récemment par Cyrus Shepard. Selon ses conclusions, il existe une corrélation positive entre l’intégration de liens externes et l’amélioration du classement dans Google.

Leur hypothèse est que Google détermine l’autorité de votre page en fonction des autres sites auxquels vous l’associez.

En d’autres termes, si vous faites des liens externes vers des gros sites d’autorité, vous améliorez apparemment votre SEO.

Cela dit, ce n’est pas un facteur particulièrement décisif, mais cela vaut la peine d’être mentionné.

Un bon SEO, c’est également un Blog actif

Que ressentez-vous lorsque vous remarquez que la dernière publication du blog sur lequel vous recherchez une certaine information date de 2019 ou plus ?

La quête de nouveauté est un besoin primaire de l’être humain. L’inactivité d’un blog inspire une sensation d’obsolescence et un désintérêt important. 

Et, quand bien même l’exceptionnelle qualité de votre blog continuerait d’attirer des visiteurs en dépit de son inactivité, Google lui, ne manquera pas l’occasion de vous le faire payer tôt ou tard.

La publication régulière de contenu, vous donnera plus de crédibilité en tant que figure d’autorité dans votre domaine. Cela renforcera par la même occasion celle de vos précédentes publications. Donc, à défaut d’écrire des articles à un rythme effréné, vous pouvez opter pour des podcasts, des infographies, des vidéos ou tout autre types de formats vous permettant de garder le contact avec votre audience. 

La mise à jour des anciennes publications est également un bon moyen de maintenir l’activité d’un blog, et donc sa place dans les SERP. 

Le pouvoir de la visualisation

Chez l’être humain, la sensibilité prime sur l’intellect. Par conséquent, les images et illustrations renforcent davantage le poids des mots et la compréhension que nous en avons. À ce propos, une étude menée par l’université de Sheffield a révélé que les gens jugent d’abord le contenu en fonction de sa conception, puis du contenu écrit proprement dit.

Les internautes resteront sur votre site si votre contenu contient beaucoup de :

  • images
  • Graphiques
  • Visualisations
  • Infographies
  • Vidéos
  • Quizs

Conclusion

Plus que jamais, le contenu est roi et l’originalité l’est d’autant plus en ce sens où elle peut grandement contribuer à la construction d’une image de marque atypique. Vous pourrez par ce biais, assurer la fidélisation de l’audience… 

En matière de marketing, le blog reste une excellente stratégie pour rediriger vers votre site web le trafic de vos différents réseaux sociaux par exemple. Il ne faut donc pas hésiter à publier régulièrement sur vos différents réseaux sociaux, des liens vers le contenus utile et pertinent de votre blog (et pour ceux qui ne sont pas suffisamment présents sur Instagram et autres, il est quand même possible de faire connaître son blog sans passer par les réseaux sociaux).

Sources pour rédaction :
(1)Cyrus Shepard –  MOZ – Is External Linking Good For SEO
(2)Etude PMC2706325 – Anticipation of novelty recruits reward system and hippocampus while promoting recollection
(3)Trust and Mistrust of Online Health Sites – Auteurs : Elizabeth Sillence, Pam Briggs, Lesley Fishwick – PACT Lab Northumbria University Newcastle, Peter Harris Psychology Department Sheffield University Sheffield 

FAQ : Optimiser le SEO de votre BLOG

Un bon SEO permet :

  • de bien référencer votre blog pour être positionné dans les premiers résultats de Google
  • de retenir le visiteur plus longtemps
  • de mieux intéresser l’internaute
  • de fidéliser le lecteur
  • de diminuer le taux de rebond
  • S’assurer d’une navigation facile et rapide sur ordinateur, tablette ou mobile
  • Aérer le texte avec titres, sous-titres, listes à puce, numérotation, textes en gras
  • Utiliser des images, graphiques, videos, etc. pour mieux intéresser et retenir le visiteur
  • Mettre du contenu sans information superflue et apprécié par l’algorithme de Google
  • Avoir un blog actif avec des publications régulières qui augmentent votre crédibilité et l’autorité dans votre domaine
  • S’assurer que les informations répondent à la requête de l’internaute
  • Inclure des liens redirigeant le lecteur vers d’autres articles du blog
  • Faire des liens externes vers des sites d’autorité


Continuez Votre Lecture

Le Guide Ultime du Vendeur B2B

star
star
star
star
star

Price : € 18.99

Acheter en toute sécurité logo amazon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *