Audit SEO : 30 questions à se poser (+5 questions Bonus)

calendar11 mai 2021

|

categoryRéférencement Naturel

|

time reading 21 min

Consultez mes trésors

Abonnez-vous et recevez immédiatement un code secret pour accèder GRATUITEMENT à ma page cachée contenant +450 outils E-business

Vous acceptez de recevoir la newsletter de ce blog chaque semaine ainsi que des emails ciblés en fonction des données de navigation et de vos intérêts. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Sommaire de l’article

audit seo 550

Recevoir du trafic naturel depuis Google, en grande quantité… Tous les sites web en rêvent. C’est pourquoi vous souhaitez certainement vous lancer dans un audit SEO.

Un audit SEO peut vous aider à optimiser le référencement naturel de votre site web. Il décèlera ce qui va, ce qui ne va pas, et ce qui peut être amélioré. A l’issue d’un audit, vous êtes souvent amené à lister les faiblesses de votre site web et à décider d’actions pour y remédier.

Dans cet article, vous retrouverez les 30 questions à se poser lorsque l’on fait un audit SEO. Pour chaque question, nous verrons :

  • pourquoi elle compte pour votre audit SEO,
  • et où trouver la réponse, avec quel outil.

Cadrage de l’audit SEO

1 / Pourquoi souhaitez-vous réaliser un audit SEO ?

Un audit SEO peut être mené à plusieurs moments dans la vie d’un site. Avant une première mise en ligne ou lors d’une refonte de site internet par exemple. En effet, c’est souvent lorsqu’on prend la décision de remettre son site au goût du jour qu’on en profite pour remettre également à plat son SEO.

Mais chaque audit SEO doit prendre un certain « angle de vue » qui peut varier en fonction des besoins.

  • Est-ce que cet audit SEO sert à sélectionner une agence en particulier ?
  • Ou bien à briefer vos développeurs sur leur « to do » du prochain trimestre ?
  • Peut-être faites-vous cet audit de référencement pour améliorer votre content marketing ?

En fonction de « ce que vous voulez vraiment faire de cet audit SEO, le focus pourra être mis sur une dimension plutôt qu’une autre. C’est pourquoi il vous faudra démarrer par cette première question.

2 / Quel est l’objectif SMART de votre audit SEO ?

Avant de commencer, il est important de définir les objectifs de votre analyse de référencement. Pour définir vos objectifs, utilisez la fameuse méthode SMART. Vos objectifs doivent être à la fois :

  • Spécifiques : fixez des objectifs clairs et précis;
  • Mesurables : faites-en sorte de pouvoir mesurer de manière précise la réussite (ou non) de vos objectifs;
  • Ambitieux : vos objectifs doivent être assez ambitieux pour justifier un audit SEO;
  • Réalistes : ils doivent être atteignables pour ne pas que vous abandonniez en cours de route;
  • Temporellement définis : fixez une période précise pour le déroulement de votre audit SEO.

Ainsi, des objectifs SMART seront des objectifs du type :

  • « Augmenter mon trafic de 50% minimum d’ici un an. » 
  • « Définir les 3 chantiers prioritaires qui devront être étudiés par mon agence SEO cette année ».
  • « Améliorer la qualité des backlinks obtenus dans les 3 prochains mois. » etc.

3 / Quels KPIs précis espérez-vous faire bouger avec cet audit SEO ?

Dernière phase du cadrage : comment allez-vous mesurer le succès de cet audit SEO ? Il vous faudra établir des KPI (Key Performance Indicator).

Car l’objectif n’est pas d’obtenir un rapport qui terminera sur votre disque dur : les actions qui découleront de votre audit de référencement auront un impact sur quel indicateur business ?

  • Voulez vous plus de notoriété, de trafic SEO ?
  • Avez-vous des enjeux de conversions derrière, qui pourraient être atteints grâce au SEO ?
  • Ou peut-être souhaitez-vous des prospects plus qualifiés sur votre site qui rebondissent moins, passent plus de temps et explorent plus votre site ?

A vous de clarifier la métrique que vous regarderez pour dire si l’analyse SEO a été un succès/un échec.

Le volet « mots-clés » de votre audit SEO

4 / Sur quels mots clés se positionne actuellement votre site ?

La première chose à faire est de valider les mots-clés sur lesquels votre site apparaît déjà sur Google. Vous analyserez principalement les éléments suivants :

  • La qualité et la pertinence de vos mots-clés.
  • L’adéquation des mots-clés avec votre domaine d’activité.

Avec Google Search Console, vous pourrez savoir précisément pour chaque mot clé :

  • La requête précise sur laquelle votre site apparaît sur Google,
  • combien d’impressions, de clics, et de taux de clics vous enregistrez pour chacun d’entre eux,
  • et enfin la position que votre site occupe dans les résultats de recherche, pour chaque mot clé.
Google search console mots cles

5 / Quel est le volume de recherche total sur votre marché ?

Quelle est la taille de votre marché sur Google ? Combien de recherches sont faites en lien avec votre catégorie de produits ?

Ces questions sont essentielles pour le marketeur. Les réponses lui permettent d’estimer si il y a assez de demande sur Google pour remplir ses objectifs commerciaux. Cette information permet également de calculer combien le SEO peut « vraiment » rapporter, au maximum.

Pour quantifier le volume total de votre marché, prenez en compte tous les champs des possibles en termes de mots clés : headtail, midtail, et long tail… Qu’il s’agisse de recherches faites 1 million de fois par mois, ou 500 fois par mois, prenez-les en compte.

Pour ajouter cette étude de marché à votre audit SEO, vous pouvez utiliser n’importe quel outil SEO professionnel. Si vous cherchez une alternative gratuite pour obtenir ces données, vous pouvez toujours utiliser le « planificateur de mot clés » de Google Ads.

audit seo planificateur de mots cles

6 / Quel est le niveau de concurrence / de difficulté sur les mots clés visés ?

Comparez-vous à la concurrence : il est important d’élaborer sa stratégie de mots-clés en fonction de celle-ci.

Car le meilleur des référenceurs n’a pas de baguette magique. Pour certains mots clés, il sera très difficile et très coûteux (voire impossible parfois) de déboulonner un concurrent bien installé…

Laissez tomber les mots-clés trop concurrentiels et concentrez-vous sur ceux sur lesquels vous pourrez vous positionner dans les premiers résultats des moteurs de recherche.

Pour évaluer la difficulté SEO d’un mot clé donné, vous pouvez là encore utiliser l’index de concurrence du planificateur de mots clé Google Ads. Sinon, des outils SEO plus professionnels, comme c’est le cas pour aHrefs, vous donneront des scorings plus élaborés.

ahref difficulte mot cle audit seo

7 / Quels sont les concurrents les plus dangereux identifiés par votre audit SEO ?

Sur Google, les concurrents les plus dangereux ne sont pas toujours ceux qu’on croit !

Sur Google, certains sites connexes à votre marché occuperont les premières places convoitées : les sites d’information, les blogs, les institutions, etc. Il est important de bien cerner « qui » dominent les mots clés que vous visez.

Les outils SEO peuvent vous donner des cartographies précises qui identifient automatiquement les sites avec lesquels vous « partagez » plusieurs mots clés. Regardez plutôt un exemple de rapport disponible dans SERPstats qui vous montre les sites qui partagent le plus de mots clés avec le vôtre et l’écart concurrentiel qui existe entre vos deux domaines.

SERPStats concurrents audit seo

8 / Quels sont les mots clés tendances sur votre marché?

Quand il s’agit de la recherche de mots clés, votre audit SEO doit non seulement s’intéresser à la volumétrie des recherches, à la concurrence, mais aussi à la dynamique des principaux mots clés ciblés :

  • Quelles sont les requêtes qui progressent le plus vite ?
  • Celles qui déclinent ?

Cela vous permettra de prioriser vos efforts SEO par la suite pour surfer sur les tendances, et identifier des mots clés « Evergreen » qui peuvent rapporter du trafic aujourd’hui et demain.

Pour saisir les tendances dans votre secteur, vous pouvez toujours jeter un œil à l’outil Google Trends. Concentrez-vous sur un nombre limité de mots-clés (10 à 20 en moyenne). Intéressez-vous également au bloc « Requêtes associées – En progression »

Google trends

9 / Quelle est l’intention des utilisateurs derrière les mots clés ciblés ?

En référencement naturel, il ne faut jamais oublier que les requêtes sont effectuées par de vrais humains derrière l’écran !

Chaque individu qui effectue une requête sur Google a une intention particulière, un objectif… Bien entendu, il favorisera toujours les résultats qui répondent à sa question, et lui permettent d’atteindre son objectif de recherche.

De plus, l’algorithme de Google favorise déjà depuis longtemps les contenus qui répondent « vraiment » à la question que se pose l’internaute. C’est pour cela qu’il vous faut dépasser le stade du « mot clé » et comprendre « pourquoi » les gens font cette recherche particulière.

La vidéo suivante démystifie et explique en 1min ce que l’on entend par « intention de recherche » en référencement naturel.

Pour vous mettre sur la piste, vous pouvez analyser le contenu des sites qui apparaissent en 1ère page pour le mot clé ciblé : de quoi parlent-ils ? Quel est l’angle de leur contenu ? Sa longueur? etc.

Avec cette étape de bon sens dans votre audit SEO, vous saurez quel type de contenus il vous faudra produire pour espérer apparaître dans les top positions de Google.

10 / Quelle est la valeur business de chaque mot clé pour vous ?

Enfin, on ne peut pas parler de mots clés sans évoquer l’analyse de l’intention commerciale derrière chaque terme de recherche.

Car toutes les requêtes ne se valent pas. Entre « définition VTT » et « marque meilleur VTT », on sait laquelle de ces deux requêtes aura le plus de probabilité de se terminer par l’achat d’un produit…

Pour la majorité des marketeurs, le véritable objectif du SEO est là : assurer une présence sur les mots clés tapés par les gens « in market », qui cherchent à investir dans un produit / service donné. C’est pourquoi votre audit SEO ne doit pas faire l’impasse sur cette question.

Vous pouvez classifier les principaux mots clés de votre marché, et labelliser l’intention d’achat dans une simple feuille de calcul (avec les idées de contenus générées lors de la question précédente)

intention commerciale audit seo

Le volet « Technique et UX » de votre audit SEO

11 / Votre site semble-t-il satisfaire ses utilisateurs ?

Vaste question me direz-vous… Et pourtant si importante.

Vous aurez beau rabattre des millions de visiteurs depuis Google, si votre site est lent, mal conçu, et sur lequel on ne trouve jamais ce que l’on cherche… Alors arrêtez votre audit SEO ici. Il ne sert à rien de vouloir augmenter le trafic si vous n’avez pas « la bonne formule », testée et validée sur un nombre représentatif de clients.

Pour avoir un état des lieux de vos performances pour votre audit SEO, regardez dans Google Analytics comment ont évolué :

  • le temps de chargement
  • le taux de rebond
  • le nombre de pages / visites
  • le taux de conversion
  • le taux d’amorce d’un objectif (ex : ajout panier)
  • le nombre de visiteurs qui reviennent un mois sur l’autre

Vous pouvez pousser vos investigations plus loin. Avec un outil gratuit comme Hotjar, vous pourrez analyser les heatmaps de vos pages et faire des enquêtes auprès de vos visiteurs pour gagner un feedback plus qualitatif. Cette « voix du client » permet d’expliquer le « pourquoi » derrière les chiffres.

Sans aller jusque là, votre compte Google Analytics contient déjà un trésor de données. Par exemple, avez-vous déjà exploré le rapport d’analyse des cohortes ? Il permet de zoomer sur la capacité de votre site à « fidéliser » une audience.

Analyse cohortes google analytics

12 / Votre site s’adapte-t-il à tous les écrans ?

On parle ici de responsive design. C’est obligatoire, car c’est par nos smartphones qu’on accède le plus à Internet de nos jours.

Pour aller plus loin, vous pouvez créer des pages AMP. Cette solution est « pensée pour le mobile ». Le chargement des pages est instantané, ce qui permet aux pages AMP de s’attirer les faveurs organiques de Google…

Pour vérifier la compatibilité de votre site avec le mobile, vous pouvez vous aider de l’outil « Mobile-Friendly Test » mis en place par Google.

Vous pouvez aussi vous rendre dans votre Google Search Console, dans le rapport « Ergonomie Mobile ». Vous constaterez également qu’un rapport dédié aux pages AMP (si vous en avez) est aussi disponible.

Ergonomie mobile Google Search Console

13 / Le temps de chargement de votre site est-il rapide ?

Nous l’avons vu plus haut. La vitesse de chargement de votre site est importante. Il est conseillé de ne pas dépasser 3 secondes, sinon quoi, l’utilisateur quitte la page et se rend sur un site concurrent.

Pour analyser la vitesse de chargement de votre site et vous benchmarker, utilisez l’outil « Google Page Speed Insights ». Attention, l’outil est intraitable ! Le point positif : Page Speed Insights vous donne une liste concrète d’actions possibles et vous prémâche le travail.

Dans le cadre de votre audit SEO, vous ne manquerez pas de consulter le rapport « Signaux web essentiels » dans Google Search Console. Les SEO soupçonnent Google d’en faire un critère de plus en plus important dans le classement des résultats du moteur de recherche, même si John Mueller (porte-parole SEO Google) a tendance à tempérer les débats.

Google Search Console Web Vitals

14 / Toutes vos URLs sont-elles accessibles et indexables ?

Bien entendu, cela tombe sous le sens… Si les pages de votre site ne sont pas indexables (balise no index) ou que c’est le petit train des erreurs 404, n’espérez pas monter sur la 1ère position du podium Google !

Sans vouloir y porter trop d’importance, on appréciera aussi la présence d’un fichier sitemap.xml ainsi que sa déclaration au sein du fichier robots.txt. C’est toujours plus « propre » pour votre référencement naturel.

Pour recenser toutes ces erreurs, et lister vos pages indexables et non-indexables, rien de tel que l’utilisation du logiciel « Screaming Frog SEO spider ».

15 / Avez-vous nettoyé tous vos liens cassés ?

Il est normal, au cours de la vie d’un site, que certains liens se retrouvent cassés. Il peut s’agir d’un lien interne, qui renvoie vers une de vos pages qui n’existe plus ou d’un lien sortant qui renvoie vers un site qui a disparu.

Au-delà du fait que cliquer sur un lien cassé provoque une expérience déceptive pour vos visiteurs, ces liens cassés peuvent nuire à votre référencement naturel. C’est pour cette raison qu’un audit SEO digne de ce nom vérifiera que tous vos liens sont fonctionnels.

Pourquoi les liens cassés comptent en SEO ? Parce que lorsque le bot de Google explore un site, il a un « crédit » de crawl limité. Si vous possédez de nombreux liens cassés, alors le robot gaspillera ce crédit à explorer la page derrière le lien pour emmagasiner l’information qu’elle n’est plus disponible. C’est une opportunité manquée, car le bot aurait pu utiliser sa ressource pour analyser plutôt une page fonctionnelle.

16 / Vos URLs sont-elles écrites de manière intelligible et succincte ?

Comme n’importe quel autre visiteur, Google n’aime pas trop les URLs qui n’ont aucun sens… Pour un bon SEO, vous devez optimiser vos permaliens en y ajoutant les mots clés que vous visez. Cela facilitera grandement le travail d’exploration et d’indexation des algorithmes des moteurs de recherche.

URL rewriting audit seo

Pour ce point-ci, pas besoin d’outils très compliqués. La plupart des CMS vous donne la possibilité de personnaliser l’URL de vos pages. Pensez-y avant de publier un nouveau contenu !

Attention en revanche si vous désirez changer les URLs de pages déjà existantes : vous risquez de faire plus de mal à votre SEO qu’autre chose. Si jamais vous décidez quand même de changer votre permalien, pensez à faire une redirection 301 de l’ancienne URL vers la nouvelle.

17 / Avez-vous des problèmes liés à des redirections ?

Justement, parlons des redirections. Car mal exécutées, elles peuvent potentiellement nuire à votre SEO. Votre audit de référencement devra donc aussi se pencher de ce côté là.

Il existe plusieurs sortes de redirections susceptibles de pénaliser votre référencement. Des plus vicieuses, je dirais que c’est certainement celle des chaînes de redirection 301. Elles peuvent vous faire perdre parfois 15% de trafic, à chaque maillon.

Redirections 301 successives perte traffic

J’ai mis du temps à trouver comment lister ces redirections 301 en chaîne, alors que la solution est tout simplement le logiciel Screaming Frog SEO Spider. Pour le tutoriel complet, suivez cette vidéo (en anglais) qui vous montre le procédé, pas à pas.

Le volet « Contenu » de votre audit SEO

18 / Vos balises (Titres, META) et vos titres (headings) sont-ils optimisés pour le SEO ?

Une fois l’audit technique effectué, l’analyse SEO devra porter sur le contenu textuel déjà présent sur votre site. Assurez-vous qu’il soit pertinent, cohérent avec votre stratégie de mots-clés. Si ce n’est pas le cas, vous devriez réécrire vos textes.

Mais il y a encore autre chose : est-ce que vos balises et vos titres sont optimisés pour le référencement naturel ?

  • Votre balise titre doit être intelligible, concise et doit inclure vos mots clés cibles. C’est l’élément le plus important sur lequel vous avez du contrôle.
  • La META description (texte qui apparaît sous le lien dans les résultats de Google) doit donner envie à l’internaute de choisir votre résultat plutôt qu’un autre.
  • Vous devez aussi structurer votre contenu avec des titres bien balisés, et qui reprennent le champ sémantique de vos mots clés.

Enfin, il est crucial que vos balises et vos contenus soient vraiment uniques. Il est interdit d’avoir deux fois la même balise titre, sur deux URLs différentes !

Pour vérifier que vous n’avez pas d’erreurs de ce type, la plupart des outils SEO professionnels incluent des audits de site qui peuvent vous donner cette information. C’est le cas par exemple de SEMRush, dont on peut voir la capture ci-dessous.

duplicate balise SEMRush

19 / Avez-vous vérifié dans votre audit SEO que vous n’aviez pas de duplicate content ?

On l’a vu, pour être de bonne qualité, votre contenu doit tout d’abord être unique. En effet, le contenu dupliqué, que ce soit dans vos pages ou dans vos balises, est pénalisé par Google. Il est donc nuisible à votre visibilité organique sur Google.

Le duplicate content peut provenir :

  • d’au moins deux URLs différentes de votre site dont le contenu serait similaire (ou quasi similaire)
  • voire d’un autre site web qui vous aurait « volé » votre contenu.

L’un des outils SEO le plus utilisé pour traquer le contenu dupliqué sur un site web est « CopyScape ».

copyscape

20 / Pouvez-vous encore « combiner » plusieurs pages qui visent le même mot clé ?

Il n’est pas rare qu’un site possède deux URLs qui peuvent potentiellement « se concurrencer » du point de vue SEO. Si tel est le cas, il peut être intéressant de combiner les deux contenus sur une seule URL.

Ce travail de recentrage permet ainsi d’obtenir des pages ayant plus d’autorité pour un mot clé donné, avec un contenu plus difficile à surpasser.

Sur Google Search Console :

  1. Regardez les principaux mots clés sur lesquels votre site se positionneQ sur Google.
  2. Puis, cliquez sur les termes qui vous rapportent le plus d’impressions pour faire un zoom.
  3. Cliquez alors sur l’onglet « Pages » pour faire un zoom sur les URLs précises qui apparaissent dans les SERPs pour la requête en question.
  4. Si vous remarquez que plusieurs URLs se « partagent » des impressions, alors il y’a peut-être une opportunité pour combiner les deux pages, et produire un contenu plus robuste.
Google Search Console audit seo

21 / Est-ce que le maillage interne de votre site est organisé en silos thématiques étanches ?

En référencement naturel, les liens que vous faites entre les pages de votre site est très important. C’est ce qu’on appelle le maillage interne. Cela permet de distribuer entre vos pages le « jus SEO » qui matérialise la valeur SEO de votre site. Les liens sont des « routes » qui permettent de faire circuler le jus SEO.

maillage interne jus SEO

L’analyse du maillage interne doit faire partie intégrante de votre audit SEO. Vous devez notamment dénombrer pour chaque page indexable le nombre de liens entrants internes (pour vous assurer que vos pages stratégiques possèdent un maillage interne robuste). Vous jetterez également un œil aux ancres de vos liens internes : elles doivent être diversifiées et naturelles.

Un des outils que j’adore pour les analyses de maillage interne est My Ranking Metrics (créé par Olivier Duffez, l’illustre cerveau derrière le célèbre blog SEO WebRankInfo). L’outil peut vous servir pour votre audit SEO au complet, mais j’apprécie la facilité avec laquelle on obtient un aperçu précis de la distribution de votre maillage interne.

analyse de maillage interne audit seo

22 / Avez-vous identifié des pages orphelines lors de votre audit SEO ?

Une page orpheline en SEO, c’est une URL qui existe bien (elle est accessible et ne renvoie pas d’erreurs), mais aucune autre page de votre site ne pointe vers elle… C’est une page « en orbite » du reste de votre site.

Cela est un souci du point de vue SEO car, au lieu de renforcer vos clusters thématiques et les faire contribuer à votre visibilité SEO, le bot de Google aura plus de mal à explorer ces pages (il a tendance à suivre les liens, or justement une page orpheline est « désolidarisée » de votre arborescence).

Pour trouver les pages orphelines de votre site :

  1. Listez toutes les URLs de votre site visibles par les moteurs de recherche (générez un sitemap XML, exportez la liste depuis Google Analytics et Search Console, regardez l’index de Google avec la commande « site:monsite.fr »)
  2. Récupérez les URLs indexables de votre site avec un outil comme Screaming Frog évoqué plus haut
  3. Rapprochez les deux listes : il y a-t-il des pages indexables et que vous ne retrouvez pas dans les URLs récupérées à l’étape 1 ? Si tel est le cas, vous venez d’identifier vos pages orphelines.

Si vous avez connecté votre compte Google Analytics à screaming frog, vous avez un rapport dans l’outil qui peut générer directement cette liste de pages orphelines.

screaming frog : pages orphelines audit seo

23 / Vos images sont-elles optimisées pour le SEO ?

Les images sont importantes pour l’expérience utilisateur, c’est un fait. Pour qu’elles contribuent également à votre référencement naturel, analysez-les lors de votre audit SEO :

  • Vos images sont-elles toutes accessibles ? Pas d’images cassées ?
  • Vos images pèsent-elles moins de 500 ko (pour ne pas nuire à votre temps de chargement) ?
  • Avez-vous rempli la balise ALT de chaque image avec les mots clés que vous visez ?
  • Avez vous des images qui appellent un fichier http dans des pages https ?

Là encore, l’outil Screaming Frog peut facilement vous aider à auditer vos images, et notamment vérifier que toutes les balises ALT sont bien remplies.

Le volet « Backlinks » de votre audit SEO

24 / Combien possédez-vous de backlinks à date et sont-ils pertinents ?

L’analyse des backlinks (ou liens entrants) est essentielle. Vu que la « popularité » de votre site se mesure au nombre de liens entrants qui pointent vers votre site, votre analyse SEO doit pouvoir vous renseigner sur le nombre de backlinks que votre site a obtenu à date.

Il est normal qu’un site, au cours de sa vie, gagne et perde des backlinks.

  • Mais qu’en est-il du solde final ?
  • Gagnez-vous plus de backlinks que vous en perdez ?
  • A quelle vitesse arrivez-vous à gagner de nouveaux liens entrants ?

Pour analyser vos backlinks, utilisez des outils SEO comme Open Site Explorer, Ahrefs, ou SEMRush (rapport présenté ci-dessous).

Backlinks SEMRush

25 / Quel est le niveau d’autorité de vos liens ?

Engranger des backlinks a un impact positif sur votre référencement naturel. Voilà pourquoi votre audit SEO doit s’intéresser à « combien » de liens entrants vous avez obtenus à date.

Mais attention, il n’y a pas que le nombre de liens entrants qui compte. Il faut que ces derniers proviennent idéalement de sites d’autorité, pertinents par rapport à votre niche de marché.

Les outils SEO professionnels peuvent visualiser pour vous la distribution de vos backlinks en fonction de l’autorité des sites (exemple ci-dessous du rapport de SEMRush).

distribution backlinks par autorite

26 / A quoi ressemble votre TrustFlow et votre CitationFlow ?

Une manière d’avoir une synthèse de votre analyse de vos backlinks est d’ajouter à votre audit SEO l’analyse de votre TrustFlow et votre CitationFlow.

Ce sont deux indicateurs qui ont été créé par Majestic SEO :

  • Le Trust Flow (TF) donne à chacun de vos liens entrants une note comprise entre 0 et 100 attribuée en fonction de la confiance que l’on peut y accorder;
  • Le Citation Flow (CF) indique la quantité de liens entrants dont vous disposez.

Cela vous donne une visualisation de la situation de votre site sur une matrice facile à digérer.

Majestic SEO Trustflow citationflow

27 / Vos liens entrants ont des ancres de texte différentes et renvoient vers des pages variées de votre site ?

Trop souvent lorsqu’ils se mettent en chasse de nouveaux backlinks, les éditeurs de sites utilisent des ancres de texte « optimisées ». En avoir quelques unes est tout à fait acceptable, mais en avoir trop peut nuire in fine à votre référencement naturel. Pourquoi ?

Car Google va vite comprendre que ces liens ne sont pas vraiment naturels. Pire, il va vite réaliser votre jeu, et comprendre que vous forcez sur une ancre de texte particulière, et considérer alors que vous faites du SPAM. Le mieux est donc de s’assurer dans votre audit SEO que vos backlinks utilisent des ancres variées et naturelles (la plupart de vos backlinks devraient utiliser une ancre de texte qui correspond à votre marque), et que tout n’est pas « concentré » autour d’une seule ancre de texte suroptimisée.

De la même manière, il est judicieux d’analyser dans votre audit la page de destination de vos liens entrants. Idéalement, vos backlinks doivent renvoyer vers des pages variées de votre site (plutôt que toujours pointer sur la page d’accueil par exemple). Cela donnera un aspect plus naturel, et vous permettra de diffuser le jus SEO de manière plus homogène sur votre site.

Vous pouvez à nouveau utiliser des outils SEO professionnels pour répondre à cette question. L’alternative gratuite et facile est de se rendre dans le rapport « Liens » de Google Search Console.

Google Search Console Liens audit seo

28 / Comment se situe votre netlinking par rapport à vos concurrents ?

Vous possédez de nombreux backlinks ? C’est un début… Mais qu’en est-il de vos principaux concurrents ?

Bien entendu, s’ils en possèdent encore plus (et que leurs liens entrants sont pertinents et en provenance de sites d’autorité), il sera probable que leur puissance SEO reste supérieure à la vôtre.

Pour réaliser ces analyses, rien de mieux qu’un outil SEO professionnel. La vidéo suivante vous montre comment réaliser une analyse concurrentielle basique sur aHrefs.

29 / Possédez-vous des backlinks qu’il vaudrait mieux désavouer ?

Certains backlinks peuvent nuire à votre SEO. Votre audit de référencement devra donc vérifier que vous ne recevez pas de liens entrants provenant de sites douteux.

Si vous en trouvez, évaluez le risque qu’ils représentent pour votre SEO :

  • Y en a-t-il « vraiment » beaucoup ?
  • Ces liens risquent-ils d’engendrer une action manuelle à l’encontre de votre site ?

Si vous avez répondu « oui » aux questions précédentes, alors il vaudra peut-être mieux désavouer ces backlinks via ce lien (nécessite de choisir une propriété Google Search Console).

désavouer lien google search console

30 / Avez-vous une base d’abonnés engagés ?

Votre audit SEO a tout intérêt à inclure une dimension d’analyse sur l’audience qui vous est fidèle. Cela peut être la liste d’abonnés à votre newsletter ou la communauté qui vous suit sur les réseaux sociaux.

Non pas qu’être populaire sur un réseau social ou avoir une grosse base d’e-mails vous propulse automatiquement en tête des résultats de recherche… Mais c’est un proxy de votre « caisse de résonance ».

En SEO, cela compte. Car plus votre communauté sera grande, plus votre capacité à gagner « rapidement » de nouveaux backlinks sera puissante.

BONUS : Un audit SEO ne doit pas vous faire perdre de vue le cap stratégique

31 / Ne suis-je pas en train de confondre audit SEO et stratégie marketing ?

Tapez « audit seo » dans Google : vous trouverez plus de 650 000 résultats. Il existe des milliers de services web qui promettent de vous livrer sur un plateau les infos clé pour positionner votre site dans les premiers résultats de Google. Tous les « indicateurs » sont passés en revue :

  • Analyse « On page »,
  • Backlinks,
  • Maillage interne,
  • Crawl,
  • Autorité du domaine,
  • Textes d’ancres,
  • etc.

Tous ces éléments sont bien sûr importants, mais il manque systématiquement la stratégie qui va derrière les techniques… Ce ne sont finalement que des points de détails par rapport à la « vraie » stratégie SEO d’un référenceur expérimenté.

Savoir que l’on a 4000 backlinks, où que l’on est 1er sur « cuisine à ciel ouvert » ne veut rien dire en soi.

Ce n’est connecté à aucune réflexion stratégique sur le business, dans laquelle le SEO serait considéré comme un levier de croissance et de revenus (et non comme un simple moyen d’être « le premier » sur une expression particulière).

Cette dernière section a pour vocation de vous ouvrir les yeux sur la nécessité de « stratégiser le SEO » avant de rentrer directement dans les techniques. Il va guider votre réflexion en vous posant les bonnes questions, celles qui vous permettront vraiment de transformer votre référencement SEO en €.

32 / Ce que je propose sur mon site est-il vraiment en accord avec ce que les gens recherchent ?

J’ai eu la chance de croiser dans ma vie professionnelle des entrepreneurs qui lançaient de véritables innovations, et créaient de nouveaux marchés. Aussi puissantes soient leurs nouvelles inventions, le fait est que personne ne les recherchait « tel quel » sur Google. A quoi bon être premier sur des expressions clés qui sont tapées 2 fois par an ?

Je me souviendrais toujours de cette entreprise qui proposait pour les maisons neuves un local technique qui combinait toutes les énergies renouvelables.

  • Ce local permettait au nouveau propriétaire de gagner en confort et faire des économies sur ses factures.
  • Bien entendu, personne ne cherche « local technique energie renouvelable » dans Google.
  • Et les internautes qui tapaient « énergies renouvelables » tout court n’étaient pas forcément ceux qui achètent ce type de solution : ils ne sont pas forcément propriétaires, ni même en plein projet de construction d’une maison, ni même en recherche d’un produit à acheter…
  • Bref, le SEO n’était pas le bon levier pour faire connaître et faire acheter cette innovation.

La recherche, par définition, marche sous forme de questions/réponses. Du coup, la vraie interrogation SEO que vous devez vous poser est la suivante :

A quelle question des internautes mon contenu/produit/service répond-il ?

Si vous ne fournissez aucune réponse aux recherches… ou que tout simplement il n’y a pas de recherche pour ce que vous avez à vendre… alors le SEO n’est pas pour vous. Vérifiez systématiquement qu’une demande pour votre secteur existe, et quels mots clés précis font votre marché.

33 / Mon site mérite-t-il d’être en haut de résultats de recherche ?

Les audits SEO regardent et prennent l’angle des techniques de référencement naturel employées. Mais cela est superficiel : dans le fond, si votre offre n’est pas capable de séduire et convertir, tôt ou tard, vous serez détrônés dans les pages de recherche par des concurrents qui remporteront l’engouement des foules.

Google ne ferait pas un bon travail s’il propulsait en première position des sites qui seraient bien moins bons que leurs concurrents, ou qui ne seraient pas pertinents par rapport à la requête de l’internaute. C’est pourquoi, avant de vouloir atteindre le sommet des recherches, posez-vous les questions :

Qu’est-ce que mon entreprise apporte de différent et d’unique ?

Pourquoi mon site est 10 fois meilleur que tous ces noms qui apparaissent dans Google ?

Les réponses à ces questions vous orienteront vers le bon contenu à créer, celui pour lequel Google & votre audience vous reconnaîtront. C’est parce que vous êtes « spécial » et « qualitatif » que des gens partageront et feront des liens naturels vers vos contenus, ce qui profitera in fine à votre SEO.

34 / Qui sont les relais qui vont amplifier mon contenus et accélérer mes backlinks ?

Pour rappel, il y’a plus de 200 signaux influençant le positionnement dans Google. Et pour construire la popularité d’un site, il ne s’agit pas de coller soi-même des milliers de liens dans les forums, les commentaires et crier très fort… Il faut « gagner » sa popularité pour que celle-ci semble plus naturelle que jamais aux yeux des robots de Google.

  • Pour cela, vous pouvez vous appuyer sur vos propres clients, et les meilleurs ambassadeurs de votre marque.
  • Mais il ne faut pas s’arrêter là. Echangez aussi avec les influenceurs sur votre industrie, des bloggers, des journalistes, des experts…
  • Bref, des relais capables de toucher votre audience cible, pour que l’effet « boule de neige » prenne, et que vous engrangiez 10 fois plus de partages sur les réseaux sociaux, de backlinks, d’articles qui parlent de vous…

35 / Quelle est la mécanique marketing complète qui vous permet réellement de transformer des 1ères positions Google en €uros ?

Depuis le début du e-business, le référencement naturel est un levier d’acquisition privilégié. En effet, il amène « gratuitement » du trafic, des clients. Mais le SEO n’est plus la porte d’entrée « unique » sur le monde Internet.

Les entrepreneurs ne peuvent plus seulement compter sur leurs précieuses 1ères positions Google pour réaliser leurs objectifs de vente. En effet, les usages digitaux se sont beaucoup étoffés. Conséquence : le parcours utilisateur est parfois long et déstructuré. C’est pourquoi vous devez orchestrer plusieurs touchpoints avec vos clients, plutôt que de miser uniquement sur le SEO. Et cela change tout.

Le référencement naturel de votre site n’est qu’UN touchpoint, et il ne répond pas clairement à toutes les questions importantes :

  • Comment vous faites-vous connaître (sans qu’on ait besoin de chercher quoi que ce soit sur Google) ?
  • Comment vous assurer que les gens se souviennent de vous ?
  • Comment créer une relation de confiance pérenne avec votre audience ?
  • Comment optimiser le taux de conversion et retirer le maximum du trafic que vous arrivez à faire venir ?
  • Comment satisfaire et rentabiliser la clientèle ?

Conclusion

Le mieux est de réaliser régulièrement des « audits référencement » dans le but d’ajuster votre stratégie de référencement SEO au fur et à mesure et ainsi maximiser vos performances (et obtenir par la même occasion un bon retour sur investissement).

Mais il ne faut pas confondre stratégie et tactique.

Pour vraiment réussir son référencement naturel, vous devez trouver les réponses stratégiques avant de vous plonger dans les techniques.

FAQ Audit SEO

Un audit de référencement naturel consiste à analyser les facteurs d’un site web qui favorisent ou nuisent à sa visibilité organique dans les moteurs de recherche, tel que Google.

Un audit SEO d’un site web se décompose en plusieurs volets :

  • cadrage
  • mots clés
  • technique
  • expérience utilisateur
  • contenu
  • netlinking (liens entrants)

L’audit SEO est la première démarche à entreprendre pour un site web qui souhaite améliorer son positionnement dans les pages de résultats de recherche. Il permet de lister les pistes d’amélioration, de formuler des actions concrètes et de prioriser les chantiers d’optimisation.

Continuez Votre Lecture

Le Guide Ultime du Vendeur B2B

star
star
star
star
star

Price : € 18.99

Acheter en toute sécurité logo amazon

AlaQueue Toulouse

Bonjour Matthieu,Je te remercie pour cet article super ! Il faudra que je le partage.Je suis totalement d'accord qu'il faut utiliser le SEO de manière stratégique, et non pas aveuglément. Avant de se lancer, il faut d'abord concevoir la stratégie la plus adaptée, et puis vérifier si l'usage du SEO est bien justifiée."Il ne faut pas confondre stratégie et tactique" - c'est très bien dit.

calendar 29 Octobre 2017 at 22 h 24 min

Redback Optimisation

Bonjour, Article très intéressant, les audits sont vraiment un plus si on veut ce positionner, mais le référencement peu prendre beaucoup de temps même après avoir résolus les problèmes majeurs.

calendar 24 Janvier 2017 at 16 h 29 min

Ces variations sémantiques qui améliorent votre classement sur Google | Blog Business / WebMarketing / Management

[…] ne permet pas à elle seule de dominer tous les classements. Le SEO est une science empirique, inexacte, et infiniment complexe. De multiples facteurs rentrent en compte au-delà de vos seuls contenus […]

calendar 06 Novembre 2016 at 16 h 23 min

6 thoughts on “Audit SEO : 30 questions à se poser (+5 questions Bonus)

  1. Seo Cancún dit :

    très bon post, juste une erreur de doigt c’est glissée dans la dernier paragraphe « Les audits SEO grauits », saludos depuis le Mexique 😉

  2. Matthieu dit :

    @Seo Cancún : Muchas gracias !

  3. Loric dit :

    Très bon article ! Le SEO ce n’est pas juste des mots clés, des backlinks, etc…. Très souvent, les personnes « cloisonnent » la partie SEO et oublient que ce levier marketing doit s’intégrer avec la stratégie marketing de leur entreprise.

  4. Bonjour,
    Article très intéressant, les audits sont vraiment un plus si on veut ce positionner, mais le référencement peu prendre beaucoup de temps même après avoir résolus les problèmes majeurs.

  5. AlaQueue Toulouse dit :

    Bonjour Matthieu,

    Je te remercie pour cet article super ! Il faudra que je le partage.

    Je suis totalement d’accord qu’il faut utiliser le SEO de manière stratégique, et non pas aveuglément. Avant de se lancer, il faut d’abord concevoir la stratégie la plus adaptée, et puis vérifier si l’usage du SEO est bien justifiée.

    « Il ne faut pas confondre stratégie et tactique » – c’est très bien dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *