Content Marketing : 10 conseils pour réussir sa stratégie

calendar16 août 2020

|

categoryRéférencement Naturel

|

time reading 31 min

Consultez mes trésors

Abonnez-vous et recevez immédiatement un code secret pour accèder GRATUITEMENT à ma page cachée contenant +450 outils E-business

Vous acceptez de recevoir la newsletter de ce blog chaque semaine ainsi que des emails ciblés en fonction des données de navigation et de vos intérêts. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Sommaire de l’article

Le content marketing est une discipline en vogue. Pourtant, encore beaucoup d’entreprises ont du mal à produire du contenu.

Long et fastidieux parfois, la création de contenus donne le sentiment aux marques de « perdre leur temps », sans savoir ce qu’elles peuvent réellement gagner derrière. Et pour cause, un des freins à la création de contenus réside dans la difficulté de mesurer son retour sur investissement.

Alors maintenant quelle est la « recette » d’une bonne stratégie de content marketing ? Mettez votre tablier, lavez vous les mains, car cette article va vous les astuces de chef pour réussir son élaboration !

Mais commençons tout d’abord par poser les bases avant de rentrer dans les conseils à proprement parlé.


Créez un rapport Google Analytics taillé pour votre content marketing !

Téléchargez gratuitement le tutoriel complet. Pour y accéder, c’est facile : abonnez-vous maintenant à ma newsletter et recevez-le immédiatement dans votre boite email.


Qu’est-ce que le content marketing ?

Définition du content marketing

En 2014, le Content Marketing Institute définissait le content marketing comme :

Le processus marketing de création et de distribution d’un contenu attractif, éducatif, convaincant et engageant à l’attention d’un public cible et clairement déterminé afin d’attirer et de retenir des clients dans le but de générer une action rentable pour l’entreprise.

Source: Content Marketing Institute

Au vue de l’importance grandissante du content marketing dans les stratégies commerciales des entreprises, la définition a été légèrement enrichie.

Ainsi, le content marketing se définit, de nos jours, comme « une approche marketing stratégique centrée sur la création et la distribution de contenu à forte valeur ajoutée, pertinent et consistant afin d’attirer et de retenir une cible définie et, ultimement, d’amener le consommateur à une action rentable pour l’entreprise ».

Mais concrètement, c’est quoi le content marketing ?

Effectivement avant de développer les différentes stratégies pour créer un content marketing au top, il est important de bien comprendre de quoi nous parlons « concrètement ».

La vidéo suivante, récente, vous donnera des exemples, une liste des catégories de contenus et des conseils. Après cela vous aurez une vision précise de ce qu’englobe le content marketing.

Ce que vous devez retenir :

  • le content marketing fait référence à tous types de contenu, et pas que des articles de blog : cela peut être des infographies, des vidéos, des outils en ligne, des modèles à télécharger, des podcasts…
  • La discipline intègre également le repurposing (c’est à dire utiliser un contenu déjà créer pour faire un nouveau contenu, sous un autre format)…
  • et la distribution (faire la promotion de son contenu sur les différents canaux internet, comme les réseaux sociaux, l’emailing, les influenceurs, etc.)

Le content marketing est important pour les marques

Dans l’internet d’aujourd’hui, les marques doivent créer des contenus éditoriaux, et les utiliser pour établir une relation de proximité avec leurs audiences.

Les marques sont donc devenues des fournisseurs de contenus, en plus d’être des agents économiques & commerciaux. Les entreprises ont bien compris à présent qu’elles pouvaient devenir leur propre média. Et elle ne s’en privent pas.

Le content marketing s’impose au sein de plus en plus de directions marketing. Et elles ont raison, vu la tendance durable que représente le marketing de contenu.

Statistiques clés pour cerner le content marketing

Maintenant que vous êtes au fait de ce qu’est le content marketing, vous souhaiterez certainement connaitre quelques chiffres pour apprécier Ô combien la tendance est importante pour le marketing moderne.

La grande majorité des marketeurs se sont vraiment mis au content marketing

  • 92% des marketeurs ont déclaré que leur entreprise considérait le contenu comme un actif à part entière (source : CMI)
  • Le content marketing est 3 fois plus efficace pour générer des leads que les techniques d’outbound marketing (Review42)
  • 62% des entreprises de 5000 employés ou plus produisent du contenu quotidiennement (The Manifest)

La majorité des marques ont un plan pour leur content marketing

  • 77% des entreprises disent avoir une stratégie de content marketing (SEMrush)
  • 40% des marketeurs affirment que le marketing de contenu est un volet très important de leur stratégie marketing globale (HubSpot)

Les marques ont investi dans des ressources pour leur content marketing

  • 70% des marketeurs investissent activement dans le marketing de contenu (HubSpot)
  • 56% des entreprises ont déclaré vouloir augmenter leurs dépenses en matière de création de contenu (CMI)
  • 78% des entreprises disposent d’une équipe de un à trois spécialistes en content marketing (SEMrush)

Cette introduction étant faite, plongeons sans plus attendre dans les 10 conseils pour réussir votre stratégie de content marketing


content marketing dashboard

Créez un rapport Google Analytics taillé pour votre content marketing !

Téléchargez gratuitement le tutoriel complet. Pour y accéder, c’est facile : abonnez-vous maintenant à ma newsletter et recevez-le immédiatement dans votre boite email.


1 / Fixez vous des objectifs réalistes et assignez un responsable content marketing

Fixez-vous un objectif pour votre content marketing

Comme dans toute entreprise, vous devez vous fixer un objectif: pourquoi faites vous ça, et pour quels résultats escomptés?

  • S’agit-il d’améliorer votre SEO?
  • De façonner l’image de votre entreprise?
  • De vous faire connaitre auprès d’une nouvelle audience?

Réfléchissez bien à ce que vous souhaitez atteindre en vous lançant dans la production de vos propres contenus. 

Soyez ambitieuxspécifique et fixez vous une deadline ainsi qu’un indicateur de succès (KPI) dont nous parlerons plus tard dans cet article.

identification des objectifs
Formulez un objectif pour votre content marketing (Source: Zen Content)

Soyez réalistes, prenez en compte vos « moyens »

Cette définition des objectifs doit certes être ambitieuse, mais aussi faisable et réaliste. Prenez en compte le temps (ou l’argent si vous externalisez) que vous pouvez consacrer à l’exécution de votre stratégie de content marketing.

En effet, pas la peine de faire des plans sur la comète, de générer des milliers d’idées et de partir sur des ambitions folles si vous ne pouvez consacrer que 30 min par semaine à la tâche. Un simple plan de charge, fait dans une feuille de calcul, vous permettra d’y voir plus clair.

plan de charge de travail pour créer content marketing
Estimez la charge de travail nécessaire pour exécuter votre stratégie de contenus avec une simple feuille de calcul (Source: Buffer)

Assignez un responsable content marketing

Comme dans tous les projets d’entreprise, désigner un leader est crucial. Ces responsables sont essentiels pour mettre en œuvre votre vision et donner la bonne cadence et le bon niveau d’attention à vos projets.

Donc quelques soient vos prétentions, pensez à nommer un Chief Content Officer, c’est à dire une personne responsable de la conception, la mise en place et le suivi de vos efforts de content marketing.

Sans réel responsable, vous avez 90% de chances de baisser les bras avant même que vos efforts de content marketing aient pu vous rapporter le moindre euro.


content marketing dashboard

Créez un rapport Google Analytics taillé pour votre content marketing !

Téléchargez gratuitement le tutoriel complet. Pour y accéder, c’est facile : abonnez-vous maintenant à ma newsletter et recevez-le immédiatement dans votre boite email.


2 / Toujours commencer par se renseigner sur ce qui intéresse votre audience

Pour qui allez-vous créer ce contenu ?

Il est important de cerner et de comprendre les besoins de vos internautes. Cela vous aidera dans le choix de vos mots-clés et dans la création de votre contenu. C’est alors que vous pourrez fournir la meilleure information pour vos prospects potentiels et les moteurs de recherche.

Par ailleurs, vous devez chercher à comprendre pour qui vous rédigez, peu importe le sujet que vous abordez. Vous pouvez faire le meilleur contenu du monde mais si vous ne vous positionnez pas dans l’esprit du lecteur, votre sujet sera un flop et donc personne ne le lira.

Intéressez vous un maximum à vos internautes et proposez des contenus innovants du point de vue

  • de la forme,
  • de l’angle de traitement de sujet,
  • du visuel,
  • et enfin l’interprétation.
traditional marketing VS content marketing

Commencez par lister les « vraies » questions de votre audience

Commencez par penser aux questions les plus fréquentes que vous posent aujourd’hui vos clients. C’est un bon point de départ pour saisir leurs préoccupations.

Et même si vous avez l’impression que personne n’a jamais « capturé » ces informations, vous pouvez jeter un oeil aux mails envoyés par les commerciaux de votre société : chaque mail est une « mini-réponse » à une préoccupation client. En revoyant ce matériel, vous pouvez commencer à voir se dessiner les contours d’un FAQ.

Prenez aussi connaissance des thèmes abordés dans les forums ou les groupes spécialisés sur votre thématique : quels sont les sujets qui génèrent le plus d’échanges?

Approfondissez avec des outils comme AnswerThePublic.com qui donne une cartographie de toutes les questions formulées par les internautes autour d’un sujet / terme particulier.

answer the public marketing
AnswerThePublic.com vous liste les questions les plus fréquentes que se posent les internautes autour d’un sujet précis

Les requêtes sur les moteurs de recherche & les influenceurs comme reflets des sujets phares

Etudiez les mots clés les plus tapés par les utilisateurs qui s’intéressent à votre niche. Pour cela, le Keyword planner d’Adwords et Google trends seront vos meilleurs amis.

Essayez aussi d‘identifier des niches connexes sur lesquelles votre marque pourrait aussi produire du contenu.

Connect Keyword and Content
Connect Keyword and Content (Source: @chasehoo)

Il n’y a pas que les moteurs de recherche qui peuvent vous mettre la puce à l’oreille. Regardez aussi qui sont les influenceurs sur votre niche, en France et à l’étranger, avec des outils comme FollowerWonk ou tout simplement en faisant des recherches successives dans Google.

  • Lisez ce qu’ils produisent,
  • essayez de comprendre pourquoi ils attirent les foules et les intéressent.

Quels contenus déjà créés ont eu du succès ?

Vous avez peut-être déjà un site, et vous êtes déjà frotté à la création de contenus, qu’il s’agisse d’articles, de posts sur les réseaux sociaux, de vidéos, d’infographies, de présentations, de livres blancs…

Si c’est le cas, faites l’inventaire du contenu existant que vous avez déjà produit, il pourra certainement vous servir à nouveau (republier, mettre à jour, enrichir, décliner sous d’autres formats…). Cartographiez-le ensuite selon deux dimensions :

  1. son alignement avec vos objectifs marketing
  2. et sa performance mesurée (pages vues, partages, commentaires, positions SEO… ce qui vous importe le plus)
Content matrix
Matrice de votre contenu existant (Source: Bufferapp)

Vous pouvez tirer également parti de vos statistiques Google Analytics pour comprendre qui sont vos lecteurs, ce qui les engage et les rebute :

  • quel est le profil socio-démographique de vos visiteurs?
  • Sont-ils fidèles?
  • Les comportements diffèrent-ils en fonction des appareils (desktop, mobile)?
  • Quelle source génère le plus de trafic qualifié?
  • Quels réseaux sociaux vous permettent de recruter plus de nouveaux visiteurs engagés?
  • Quels sont les contenus existants sur lesquels l’audience passe plus de temps?
  • etc.

content marketing dashboard

Créez un rapport Google Analytics taillé pour votre content marketing !

Téléchargez gratuitement le tutoriel complet. Pour y accéder, c’est facile : abonnez-vous maintenant à ma newsletter et recevez-le immédiatement dans votre boite email.


3 / Votre stratégie de content marketing tient en 3 mots : mission, parcours client, mots clés

Mission de votre content marketing : que doit incarner votre contenu ?

Maintenant que vous avez une meilleure compréhension du contenu qui résonnerait avec votre audience, rattachez le à votre business.

Débutez par formaliser noir sur blanc la mission stratégique de votre content marketing. Pour ce faire, il vous suffit de remplir la phrase ci dessous avec :

  • vos objectifs,
  • les adjectifs de votre différence,
  • l’audience que vous visez,
  • les comportements que vous voulez insuffler.
Mission du content marketing
Voici à quoi doit ressembler la « mission » de votre content marketing (Source : Content Marketing Institute)

L’exemple du marketing de contenu de l’hébergeur 1&1

Par exemple, l’audience du célèbre acteur du web hosting, 1&1, regroupe principalement des informaticiens auto-didactes, qui ont besoin d’informations très pratiques, de comparatifs d’outils et, de manière plus générale, d’un « magazine » spécialisé qui leur permet de se tenir au courant des dernières actualités.

C’est dans cet esprit que 1&1 édite le Digital Guide qui a pour vocation de solidifier les compétences informatiques de tout un chacun. Autrement dit, pas besoin d’être ingénieur polytechnicien, si vous vous intéressez de manière large à l’informatique, alors le Digital Guide vous abreuvera de conseils et d’infos utiles, que vous soyez un débutant, un entrepreneur autodidacte ou un pro. du web.

Digital Guide 1&1

La mission content marketing de 1&1 ressemblerait donc à :

« Le contenu que 1&1 produit l’aide à fidéliser sa clientèle web hosting en fournissant un contenu concret et pratique qui permette aux débutants, entrepreneurs autodidactes ou pros du web de se sentir mieux armés pour réussir dans leur business en ligne ». 


Parcours client : Alignez vos contenus avec ce qui intéresse votre audience, quelque soit l’étape où ils en sont

Une fois cette profession de foi rédigée, attachez vous à déterminer quels contenus créer, pour répondre à quelles questions de votre audience. 

Cartographiez les types de contenus que vous envisagez de produire avec les « Vraies questions » que se pose votre audience en fonction de leur stade d’achat / de maturité. 

parcours client et content marketing
Le parcours client et son processus d’achat n’est ni plus ni moins qu’une série de questions auxquelles votre contenu doit tenter de répondre (Source : Michael Brenner)

Tout au long du cycle d’achat, choisissez la nature du contenu qui aidera le mieux votre lecteur à passer vos messages.

Attention : il est tentant de vouloir utiliser le content marketing pour booster la voie de l’auto-promotion… Cependant, gardez en tête que la conversion est « optionnelle ». Oui vous avez bien lu… En effet, il peut être contre productif de forcer l’utilisateur à donner quelque chose en retour pour lui laisser accéder à un contenu de qualité.

Après tout, si votre audience vous accorde du temps et de l’attention, n’est-ce pas là une formidable « conversion » pour un premier contact avec votre marque?

Si ensuite la personne apprécie ce qu’elle a consulté, proposez subtilement d’aller plus loin : s’abonner à votre newsletter, vous contacter pour un audit gratuit, s’inscrire à un webinar sur le sujet…

Mots clé : le référencement naturel se réfléchit AVANT de se lancer dans la production des contenus

Après la création de votre site internet, le référencement naturel est considéré comme l’un des premiers piliers pour le développement de son business. En effet, 92% des recherches sont faites depuis Google, ce qui est considérable.

Or il faut savoir que ces dernières années, Google a fait la part belle au contenu – pas celui pour plaire aux robots- mais bien le contenu de qualité, écrit pour une audience ciblée, afin de lui délivrer une vraie valeur.

Ainsi, en transformant internet en un immense média, Google a encouragé la pratique du marketing de contenu, qui s’avère aujourd’hui un outil incontournable pour les marques.

Profitez de cette opportunité pour penser à votre stratégie SEO en amont:

  • quels sont les territoires de mots clés liés aux centres d’intérêt de votre audience qui sont les plus intéressant ?
  • Quelles expressions ont le plus de volume de recherche, et la concurrence la plus facile à battre ?
  • Vous allez publier de nombreux contenus : sur quels termes de longue traîne souhaitez vous renforcer votre visibilité Google ?
  • Avez-vous déjà en tête les silos sémantiques (ie : les thèmes principaux de vos contenus) et les éventuels sous-sujets satellites que vous devrez aborder dans votre contenu ?
Exemple de structure en silo
Exemple de structure en silo, pour organiser son contenu de manière à maximiser son référencement naturel

content marketing dashboard

Créez un rapport Google Analytics taillé pour votre content marketing !

Téléchargez gratuitement le tutoriel complet. Pour y accéder, c’est facile : abonnez-vous maintenant à ma newsletter et recevez-le immédiatement dans votre boite email.


4 / Soyez intransigeant sur la qualité de vos contenus

En content marketing, Qualité > Quantité

La qualité de votre contenu joue un rôle essentiel dans la satisfaction de vos visiteurs et la pertinence de votre site par rapport aux moteurs de recherche.

Pas étonnant donc que 70% des marketeurs privilégient la qualité du contenu, à la quantité

Source : point visible

Un contenu de qualité se définit en deux points :

  • Un contenu unique et original : un contenu original vous différenciera des autres. Apportez votre plus-value, c’est votre touche personnelle qui rendra votre contenu efficace.
  • Un contenu pertinent : Votre lecteur doit comprendre le message que vous souhaitez lui adresser. Il consiste à donner l’information juste aux internautes.

Travaillez particulièrement les titres de vos contenus

Le titre est l’aspect le plus important de vos contenus. C’est connu. Il détermine 80% de sa réussite, et demande à ce que vous y passiez du temps dessus.

Heureusement, de nombreuses personnes se sont penchées sur ce qui faisait un titre envoutant, qui attire les clics.  La synthèse est concentrée dans la formule ci-dessous qui vous donne le canevas idéal pour travailler vos propres killer headlines.

Formule titre SEO
La formule pour créer un titre irrésistible (Source : QuickSprout)

N’hésitez pas à tester différents titres via l’A/B testing, des publicités Facebook ou tout simplement en organisant un sondage sur Twitter par exemple. 

Attention toutefois aux titres trompeurs ! Comme dans la vraie vie, la confiance, cela se gagne… Votre production se doit de délivrer la promesse que vous faites au lecteur. Car dans le cas contraire, il est peu probable qu’une audience déçue engage avec votre marque, partage vos contenus et parle de votre entreprise autour d’eux, et encore moins qu’elle considère l’achat des produits que vous aimeriez lui vendre.

Gardez un ton authentique et conversationnel, quelque soit la forme de votre contenu

Le format de vos contenus peut-être variable, vous n’êtes pas condamné à ne vous en tenir qu’à une seule et unique forme de communication. D’ailleurs, un sondage réalisé par HubSpot prouve que les marketing varient largement leurs mix de contenus.

type de content marketing
On observe que les marketeurs se focalisent sur des contenus variés : des articles, des vidéos, des études de cas, des interviews, etc. (Source : HubSpot)

En réalité peu importe la forme, le plus important étant « comment maximiser la valeur apportée à l’audience »? Pour cela, différents angles d’attaque se proposent à vous.

3 sortes de content marketing
Source: Zen Content

Ce qui en revanche doit être consistant, c’est le ton que vous employez. Vous devez avoir un « ton » conversationnel, propre à votre marque, à votre personnalité, ce qui rendra vos efforts de contenus « authentiques ». 

91% des consommateurs sont prêts à récompenser les marques pour leur authenticité

Source : Social Media week

Pour vous assurer de donner du relief à vos contenus, dans un style conversationnel :

  • prenez position,
  • explicitez vos opinions
  • et relisez à voix haute vos productions.
mailchimp content marketing
Dans tous ces contenus, Mailchimp par exemple emploie un ton de « start up » californienne, avec une identité visuelle propre à la marque, et connecte ainsi mieux avec l’audience (image sympathique, humaine).

Faites tout pour rendre votre contenu fluide et compréhensible

Si votre contenu est mal organisé et surtout incompréhensible, il fera fuir vos lecteurs ! Pourquoi ?

Parce que les internautes restent en moyenne 8 secondes sur une page et sont plus captivés par les éléments visuels.

un content marketing compréhensible

Les internautes viennent chercher une information bien précise, ils n’ont pas le temps de se perdre dans d’autres considérations. Donnez leur de l’air et une lecture agréable!

Une fois que votre contenu est bien mis en page et aéré, vos visiteurs auront plus de plaisir à vous lire. Ils se retrouveront plus facilement dans votre site et seront plus à même d’engager avec vos contenus.

Voici quelques astuces pour vous faciliter la tâche :

  • Éviter les grands blocs de texte. Soyez synthétiques et ponctuez vos contenus de visuels !
  • Utiliser des puces et la numérotation pour les listes
  • Utiliser les balises H2 et H3 comme sous-titres pour aérer votre contenu
  • Mettre des phrases en gras ou en italique pour faire ressortir les points clés

content marketing dashboard

Créez un rapport Google Analytics taillé pour votre content marketing !

Téléchargez gratuitement le tutoriel complet. Pour y accéder, c’est facile : abonnez-vous maintenant à ma newsletter et recevez-le immédiatement dans votre boite email.


5 / Passez autant de temps à promouvoir qu’à produire vos contenus

Produire n’est pas suffisant : il faut distribuer & promouvoir vos contenus

Aujourd’hui, on publie plus de contenus que les lecteurs peuvent en lire.

Le succès de toute stratégie de content marketing repose en grande partie sur la stratégie promotionnelle des contenus.

De manière systématique :

  • partagez vos contenus (intelligemment) sur les réseaux sociaux
  • planifiez plusieurs tweets, ce qui assurera une promotion sur une plus longue durée
  • envoyez un mail à votre liste d’abonnés pour les informer de la sortie du nouveau contenu
  • faites jouer votre réseau
  • contactez les influenceurs pour leur demander de réagir / partager
  • Pour ce qui est de vos réseaux sociaux, adoptez la bonne balance entre curation et production propre.

L’infographie suivante vous en dira plus sur les leviers que vous pouvez actionner pour donner plus d’ampleur à votre contenu :

Prioriser les canaux de promotion sur lesquels vous retrouvez la majorité de votre audience

Certes, dans l’internet d’aujourd’hui, « tout le monde est partout » :

  • nous avons tous un compte Facebook,
  • nous faisons tous des recherches sur Google,
  • nous faisons défiler les flux Instagram,
  • nous avons un profil LinkedIn
  • nous téléchargeons des ressources en ligne,
  • etc.

Toutefois, du point de vue du marketeur, il n’est pas concevable / rentable « d’être partout à la fois ». A chaque nouveau canal que vous ajoutez à votre stratégie de promotion de vos contenus, vous devez investir du temps et des efforts. Or, les ressources comme le temps sont des denrées rares. Il vous faudra donc prioriser.

nouveaux point de contact marketing client
Chaque année, on estime qu’il y’a 20% de nouveaux points de contacts possibles entre marques et consommateurs

La bonne nouvelle est que votre marque n’a pas besoin d’être « partout ». En effet, vous devez d’abord vous focaliser et maîtriser à 100% les canaux qui concentrent la majorité de votre audience.

  • Si vous êtes en B2B, certainement, votre promotion sur LinkedIn sera celle qui donnera le plus de résonance à votre contenu.
  • Vous vendez des produits « visuels » (ex: prêt à porter) ? Dans ce cas Instagram ou Pinterest peuvent être des plateformes de choix pour démarrer.
  • Vous ciblez plutôt une tranche de la population moins active sur les réseaux sociaux mais qui utilise Google comme tout le monde ? Mettez le paquet pour booster votre SEO et faites la promotion de vos contenus sur l’outil Google Ads.

Pour améliorer le référencement de vos contenus, chassez les backlinks sans relâche

Backlink dans le content marketing

Quand on parle de promotion, comment ne pas évoquer le référencement naturel ? Or, il est de notoriété publique qu’une des manière pour être mieux classé dans Google est d’engrangé un maximum de backlinks de qualité (liens vers son site provenant d’autres sites sérieux et qui font autorité dans votre secteur).

Dans une étude sur 1M de résultats de recherche, les backlinks vers une page étaient corrélés avec les classements plus que tout autre facteur, le nombre de domaines référents est tout aussi important, les liens du même domaine ont des rendements décroissants.

backlinks et position seo

Dans leur analyse de 912 millions d’articles de blog, Backlinko et BuzzSumo ont constaté que 94% de tous les articles de blog n’ont aucun lien externe. Alors concentrez-vous sur la création de liens en plus d’écrire du contenu stellaire.

Pour vous y guider dans cet tâche, je vous invite à consulter mon article sur le netlinking.


content marketing dashboard

Créez un rapport Google Analytics taillé pour votre content marketing !

Téléchargez gratuitement le tutoriel complet. Pour y accéder, c’est facile : abonnez-vous maintenant à ma newsletter et recevez-le immédiatement dans votre boite email.


6 / Mettez un point d’honneur à rendre votre contenu le plus SEO friendly possible

Sans un bon référencement, votre content marketing ne sert (quasiment) à rien

Malgré toutes les nouvelles plateformes & réseaux sociaux qui apparaissent, Google reste incontestablement le principal apporteur de trafic vers les sites internet.

C’est pourquoi, si votre contenu n’apparaît pas sur la 1ère page de Google, c’est quasiment comme si il n’existait pas !

google principale source de diffusion content marketing
2/3 du trafic redirigé vers les sites web proviennent de Google. Le moteur de recherche s’impose ainsi comme le premier pourvoyeur de visites, loin devant Facebook en 2e position.

Dans le cadre votre stratégie de content marketing, vous devez donc constamment garder en tête l’optique SEO. Le SEO (ou référencement naturel en français) est une discipline qui consiste à bien positionner votre site internet sur les moteurs de recherche.

Parce qu’un bon référencement naturel permet d’améliorer la visibilité de vos contenus et de générer du trafic, 76% des marketeurs considèrent le trafic organique comme un indicateur de succès pour leur content marketing.

Source : SEMRush

Le premier facteur qui compte pour votre référencement : la qualité de contenus

L’existence même d’un moteur de recherche comme Google est basé sur « la pertinence ».

Il n’y a pas de recette magique pour être propulsé à coup sûr en haut des résultats de recherche. Toutefois, vous ne trouverez jamais en haut de la liste un contenu faible, peu instructif et qui ne répond pas vraiment à la requête de l’utilisateur.

Pas étonnant du coup que ce soit les contenus les plus « riches » qui se positionnent le mieux sur les moteurs de recherche.

longueur contenus et position seo
Il existe une forte corrélation entre la position naturelle sur Google et la longueur des contenus, exprimée ici en nombre de mots (Source : Backlinko)

C’est pourquoi, si vous voulez « ranker », vous devez vous imposer des standards de qualité. Efforcez-vous constamment de « surpasser » votre concurrence quand vous publiez un nouveau contenu. Il faut que ce dernier soit, autant que possible, perçu comme « LA » référence sur tel ou tel sujet.

  1. Il vous suffit de consulter les contenus de vos concurrents (les 5 premiers résultats dans Google pour un thème donné est un bon début),
  2. et d’identifier leurs forces et faiblesses.
  3. Alignez-vous, et assurez vous d’être aussi bons qu’eux
  4. mais en comblant leurs faiblesses.

Par exemple votre confrère a publié un article très complet mais qui manque d’exemples? Il vous suffira d’être aussi solide que l’auteur sur la théorie, tout en ajoutant systématiquement des exemples et des études de cas.

Optimisation du contenu pour le SEO

Pour améliorer son référencement naturel, la structure de vos contenus compte. C’est ce que l’on appelle dans le monde anglo-saxon le « on page SEO ».

on page seo
Les différents leviers du SEO On Page

En quoi cela consiste concrètement? Il s’agit ici d’optimiser certains aspects de vos pages qui vous serviront à séduire Google et booster le SEO :

  • Contenu : Evidemment, vous devrez inclure le mot-clé principal dans votre contenu, au moins deux ou trois fois. Attention toutefois à ne pas en abuser, au risque d’être mal perçu par l’algorithme des moteurs de recherche.
  • URL : il est préférable d’avoir un URL court en incluant bien évidemment votre mot-clé principal. Lorsqu’il est trop long, les lecteurs trouvent ça lourd, et cela dilue l’analyse du robot Google.
  • Balise H1: il s’agit souvent du titre de votre contenu. Votre mot-clé cible doit être placé idéalement au début de votre titre.
  • META <title> : La balise titre est « le lien bleu » que vous voyez sur Google. Il doit contenir le mot clé sur lequel vous souhaitez vous positionner et ne doit pas dépasser idéalement 70 caractères.
  • META Description : les balises Meta Description apparaissent sous le lien bleu dans Google. Les metas descriptions ne doivent pas dépasser 160 caractères et peuvent contenir votre mot-clé principal. Leur objectif est d’inciter l’internaute a cliquer sur votre résultat (plutôt que sur celui du concurrent) et de booster votre taux de clics sur Google. Ainsi, commencez votre texte par un verbe d’action comme “apprendre” , “lire”, ou “faire”.
  • Balise Alt (images): Il s’agit de la description « texte » de vos image. Vous avez la possibilité d’inclure votre mot-clé en dessus de votre image.

content marketing dashboard

Créez un rapport Google Analytics taillé pour votre content marketing !

Téléchargez gratuitement le tutoriel complet. Pour y accéder, c’est facile : abonnez-vous maintenant à ma newsletter et recevez-le immédiatement dans votre boite email.


7 / Utilisez cette méthode SEO infaillible pour renforcer le maillage interne de vos contenus

Renforcez votre maillage interne est un méthode simple pour avoir un impact sur son référencement naturel

Nous avons parlé de la nécessité d’un bon référencement naturel pour que votre content marketing soit bien visible et « à portée de main » pour les internautes.

La réalité, en content marketing, c’est que peu d’articles concentrent beaucoup de visites.

Prenez ce blog : seulement 1,65% des articles (Top 10) concentrent 24,08% des visites. Donc 98.35% de mes articles ont de moins bonnes positions dans les résultats Google et/ou sont positionnés sur des expressions avec des volumes de recherche faibles. C’est une réalité que j’ai observé pour beaucoup d’autres sites de contenus comme le mien.

Logiquement, cela m’a amené à me poser la problématique suivante : comment améliorer FACILEMENT le référencement naturel de mes articles les moins populaires?

Et j’en suis venu à me dire que la tactique qui aurait le meilleur ratio efforts/impact serait de renforcer mon maillage interne. 

maillage interne seo juice
Les liens entre vos contenus (ce qu’on appelle le maillage interne) vous permet de faire circuler le « jus SEO » et donc de favoriser le référencement naturel de certaines pages. Cela est facile à mettre en oeuvre (cela ne dépend que de vous) et peut vraiment faire la différence pour certains mots clés

Je vous propose donc, en supplément, une méthode rapide et efficace, qui consiste à « sculpter » son maillage interne pour améliorer la visibilité Google. Pour mettre en oeuvre cette méthode, vous aurez seulement besoin de Google Search Console.

Étape 1 : Prioriser les articles qui peuvent vous rapporter gros

Cette première étape se décompose en deux temps :

  1. Identifier les expressions clés sur lesquelles vous êtes positionné en page 2 ou 3 de Google.
  2. Déterminer les articles que vous pouvez « renforcer » pour gagner des positions sur ces expressions en particulier.

Pour commencer, vous devez ouvrir votre Search Console. Puis, explorer le rapport « Search Traffic > Search Analytics ».  Cochez les cases « Impressions », « CTR » et « Positions ».

Search Console : impressions CTR & position
Exportez les données des 90 derniers jours dans une feuille de calcul pour mieux les manipuler si besoin.
  • Triez ensuite les expressions par ordre décroissant d’impressions,
  • Trouvez les expressions ayant une position moins bonne que 10 mais meilleure que 30,
  • Sélectionnez en priorité celles qui ont de meilleurs taux de clics que la moyenne (cela signifie que votre contenu semble pertinent par rapport à l’expression clé recherchée, et c’est aussi un indicateur qui laisse présager de meilleures probabilités de se positionner sur le mot clé en question)
indicateur de plan de communication
  • Une fois que vous identifiez les expressions clés où vous devriez essayer de vous positionner en priorité, cliquez dessus dans Search Console.
  • Puis, cliquez sur le bouton radio « Pages » pour faire apparaître les URL de vos articles qui se positionnent sur l’expression clé en question. Ce sont ces URLs que vous devez essayer de positionner en première page.
Search Console : pages

Étape 2 : Prioriser les articles à positionner en fonction du volume de recherches auxquels ils sont associés

Il est probable que vous ayez identifié grâce à l’étape précédente des dizaines d’expressions clé & d’articles qu’il serait intéressant de positionner en 1ère page de Google.

Mais souvenez-vous, nous cherchons le chemin le plus facile, et le meilleur ratio efforts/impact.

C’est pourquoi je vous conseille d’optimiser en priorité les pages qui se positionneront sur les expressions clés susceptibles de vous rapporter le maximum de trafic.

Pour ce faire, vous utiliserez le traditionnel outil de planification des mots clés Adwords (alias Google Adwords Keyword Planner).

  1. Choisissez l’option « Rechercher de nouveaux mots clés et obtenir des données sur le volume de recherche ».
  2. Rentrez les expressions clés collectées dans l’étape 1. Si vous en avez beaucoup, vous pouvez importer directement le fichier que vous aviez tiré de Search Console, en le retravaillant pour ne garder que les expressions clés qui vous intéresse.
  3. Une fois votre liste d’expressions clés soumise dans l’outil, le planificateur Adwords vous donne la volumétrie pour chaque expression clé.
planificateur Adwords sur les expressions clés recherchées

A partir de là, vous pouvez décider quelles sont les expressions clés «prioritaires»  sur lesquelles vous devez chercher à vous positionner pour gagner le plus de trafic, le plus rapidement possible.

Étape 3 : Identifier les pages de votre site qui vous aideront à renforcer intelligemment votre maillage interne

Lorsque vous en êtes à cette deuxième étape, vous savez :

  • sur quelles expressions clés prioritaires vous souhaitez « remonter » en première page
  • et les articles / pages que vous souhaitez positionner pour gagner la bataille sur les expressions clés en question.

A partir de là, vous devez chercher les autres pages de votre site sur lesquelles vous pourrez mettre des liens internes vers votre article, avec des ancres de textes optimisées. Pour ce faire, rien de plus simple :

Il vous suffit de taper la commande « site:monsite.com intext:motclé » dans Google pour identifier tous les endroits où vous avez utilisé l’expression clé sur votre domaine. La liste devant vos yeux, il vous suffit de vous rendre sur ces pages, aux endroits où vous utilisez l’expression clé, et de rajouter un lien interne vers l’article que vous voulez positionner.

identification des expressions sur mon domaine

Une fois que vous avez ajouté vos liens internes « là où il était légitime de les ajouter » (puisque vous utilisez l’expression clé dans le contenu), vous pouvez considérer  renforcer encore le « jus SEO » de l’article à positionner. Comment ? En ajoutant simplement un lien sur vos articles les plus « puissants », c’est à dire ceux qui ont engrangé le plus de backlinks. Cette information peut se retrouver via des outils comme ahrefs, ou encore dans votre Search Console.

Search Console pour renforcer le SEO

Une fois identifiées, revenez sur ces pages et regardez si vous pouvez adapter leur contenu pour rajouter votre expression clé et y inclure un lien interne vers l’article que vous souhaitez positionner.

Étape 4 : Suivre les résultats et reproduire la méthode pour de nouvelles expressions clés

En bon webmarketer, vous suivrez les résultats de vos efforts. Pour savoir si vous améliorez vos positions sur les expressions que vous ciblez :

  • vous pouvez utiliser un outil de suivi de positionnement SEO comme AccuRanker ou SeeURank de Yooda.
  • L’autre manière simple est de continuer à utiliser Search Console, et de regarder régulièrement si vos positions s’améliorent.
  • Autrement, suivez directement dans Google Analytics l’évolution du trafic SEO qui atterrit sur l’article que vous souhaitiez faire remonter en première page.
Suivi de SEO dans Google Analytics

Vérifiez que votre travail porte ses fruits, et lancez de nouvelles itérations de la méthode pour vous positionner sur de nouvelles expressions clés !


content marketing dashboard

Créez un rapport Google Analytics taillé pour votre content marketing !

Téléchargez gratuitement le tutoriel complet. Pour y accéder, c’est facile : abonnez-vous maintenant à ma newsletter et recevez-le immédiatement dans votre boite email.


8 / Mesurez les retombées de vos efforts en content marketing

Mesurer le ROI du content marketing n’est pas chose aisée

Mesurer le ROI de tout action est nécessaire, mais toujours délicat. Encore plus à vrai dire pour votre content marketing dont la valeur est parfois difficile à saisir :

  • Immatériel: une réputation croissante dans votre domaine, viralité, image, thought leadership, plus d’insights sur vos clients…
  • et bien sûr Concret : plus d’amplification dans la sphère sociale, des nouveaux clients, des ambassadeurs de marque, plus de trafic SEO, une communauté plus large…

Il n’est pas étonnant de lire que plus de 70% des marketers reconnaissent que prouver le ROI des réseaux sociaux et du content marketing est leur plus gros challenge.

C’est pourquoi je vous propose plusieurs manières de mesurer votre ROI.

Les différents type de retombées de votre content marketing

Déployez le contenu en utilisant l’icone à droite de chaque libellé

Amélioration du référencement naturel

Il est évident que le référencement de votre site se construit sur du long terme. Vous vous doutez qu’il ne peut se construire du jour au lendemain. Or la matière première de votre visibilité naturelle sur les moteurs de recherche reste encore… le contenu! Produire régulièrement du contenu doit donc vous permettre d’améliorer votre référencement naturel. Vous pouvez mesurer régulièrement celui-ci avec un logiciel de positionnement SEO, ou en suivant encore l’évolution d’indicateurs précis, comme l’Alexa Rank par exemple. 

Trafic généré sur le site web

Un contenu éditorial fraîchement publié va générer des visites supplémentaires sur votre site web. Pour les marques qui sont avant tout dans la logique de notoriété, elles peuvent évaluer le ROI de leurs contenus en s’intéressant au trafic qu’il génère. Vous pouvez par exemple analyser en détail dans votre Google Analytics le comportement des visiteurs ayant consulté ce contenu, ou encore ceux qui rentrent sur le site par cette page de destination précise.

Nombre de pages vues / visionnages du contenu

Si un contenu est réellement utile, alors il doit être vu par l’audience cible. Ajoutons à cela que le web demande de plus en plus d’aller publier ses contenus « là » où sont ses clients plutôt que de les laisser « en vitrine » sur son site corporate (par exemple, une vidéo engrangera certainement plus de visionnage sur YouTube directement que sur le site de la marque). C’est pourquoi dans certains cas, pour évaluer le ROI de son contenu, il sera plus important de se focaliser sur le nombre de « visionnages » -d’une page clé, d’une vidéo, d’une présentation– plutôt que sur le nombre de visiteurs drainés sur le site corporate.

Taux de lecture, d’attention, de mémorisation

Dans la même lignée que la mesure du nombre de vues, on peut évaluer le retour sur investissement d’un contenu éditorial avec quelques ratios. Par exemple, il est possible de suivre le taux de lecture, qui évalue le pourcentage de visiteurs ayant vu un contenu particulier. Ou encore, vous pouvez vous servir du temps passé sur vos pages pour déterminer un taux d’attention. Et si vous avez la possibilité d‘interroger un panel de votre audience cible, vous pourrez également mesurer le taux de mémorisation de votre message.

Nombre de téléchargements

Les marques fournissent des contenus éditoriaux sous différents formats. Parfois, il s’agit de livres blancs ou d’infographies à télécharger. Ces actions peuvent être tracées comme des « objectifs » dans votre Google Analytics; il vous suffit d’ajouter un simple script sur le lien de téléchargement afin de compter chaque fois qu’un internaute clique dessus. En suivant l’évolution de ces téléchargements, il est possible à la fois de mesurer le succès d’un contenu en particulier, mais également de mettre en perspective sa performance par rapport à celle des contenus précédents.

Impact sur le cycle de vente & le taux de conversion

Parfois, les contenus éditoriaux sont spécifiquement créés pour « faciliter » le processus d’achat de vos cibles. Son but final n’est pas de vendre, mais de soutenir l’effort commercial pour permettre ensuite une amélioration de vos taux de conversion. C’est le cas par exemple des E-mail de relance de paniers abandonnés, ou des comparatifs produits. Pour évaluer le ROI de tels contenus, vous pouvez comparer les performances de votre processus commercial sur 2 échantillons d’audience, avec et sans le contenu en question.

Impact sur l’image de marque

Les marques se doivent aujourd’hui d’être des fournisseurs de contenus en plus d’être des agents économiques & commerciaux. Elles doivent proposer une expérience et une culture, au delà des seuls produits qu’elles vendent. Elles doivent s’adresser aux individus comme des personnes, et non plus seulement comme des consommateurs. Certains contenus éditoriaux peuvent donc avoir un impact important sur l’image de marque. Il vous est possible de suivre cet indicateur en réalisant par exemple un baromètre d’image auprès d’un panel de clients.

Taux de transfert des contenus (viralité)

Dans le social web d’aujourd’hui, les internautes partagent des contenus dans leurs propres réseaux. Vous pouvez donc évaluer le ROI de vos contenus sous l’angle de leur viralité : forward, +1, J’aime ou encore retweet… Des services comme Addthis ou TweetMeme vous fournissent, en plus des nombreux boutons de partages, des statistiques sur vos contenus ayant été partagés.

Reprise des contenus par des leaders d’opinion

Comme nous venons de le voir, les internautes aujourd’hui partagent les contenus entre eux. Il peut arriver également que des leaders d’opinion -comme certains blogueurs par exemple- reprennent et ré-utilisent les contenus des marques pour construire une analyse indépendante, qui sera fortement appréciée par les internautes. Les marques ont tout intérêt à se retrouver dans les mains des leaders d’opinions de leur marché : cela peut donc être un indicateur a part entière pour évaluer le ROI de ses contenus éditoriaux.

Capacité à recycler le contenu pour des opérations marketing ultérieures

Certains contenus sont plus intemporels que d’autres. Et puis, certains contenus sont parfois plus facilement déclinables que d’autres. Il est possible pour les marques d’investir dans la création d’un contenu fait pour avoir une durée de vie plus longue, ou encore pour être décliné sous plusieurs formats : livre blanc, article, communiqué, présentation, vidéo, etc… En résumé, vous pouvez aborder le ROI de vos contenus éditoriaux sous l’angle de l’efficience, et mesurer alors leur niveau de « ré-utilisabilité ».

La liste des KPI pour évaluer les performances content marketing

Chaque entreprise doit définir les KPIs les plus adaptés pour son content marketing. Il existe toutefois certaines constantes qui doivent être scrutées par le « Chief Content Officer« .

Pour guider ses décisions, il doit mesurer chaque étape de la chaîne de valeur et ainsi répondre à des questions tactiques essentielles.

  • Quel reach? Combien d’utilisateurs?
  • Sont-ils fidèles? Quel est le ratio de session/users?
  • Restent-ils? Quel est leur taux de rebond?
  • Agissent-ils? Event, Temps passé, Pages vues…
  • Suis-je capable de monétiser? Followers, Conversion…

Avant de vous lister plusieurs KPI concrets, ce qui ouvrira peut-être des perspectives pour évaluer les retours de vos propres contenus, je vous propose de regarder cette vidéo d’introduction au sujet :

Voici à présent une liste des indicateurs KPI selon ce que l’on veut suivre pour connaître ses performances de contenu marketing :

Indicateurs liés à la consommation du contenu

  • Nombre de pages vues
  • Utilisateurs uniques
  • Téléchargement (si il y’a un PDF à télécharger par exemple)
  • % ouverture e-mails (vous permet de savoir si cet article a intéressé vos lecteurs actuels)
  • % de clics e-mails (vous permet de savoir si le titre que vous a choisi a résonné avec vos lecteurs actuels)
  • Pages par visites

Indicateurs liés à l’engagement de vos contenus

  • Nombre de partages sur les réseaux sociaux
  • Nombre de commentaires / avis laissés
  • Temps moyen de la session

Indicateurs liés au pouvoir de conversion de votre contenu

  • % opt-in (ex: inscription à la newsletter ou remplissage du formulaire pour télécharger un livre blanc)
  • Nouveaux abonnés à votre liste e-mail, vos réseaux sociaux
  • Chiffre d’affaires généré

Indicateurs liés au pouvoir de promotion de vos contenus

  • # emails auquel a été communiqué le contenu
  • Retour sur investissement de la promotion payante (le cas échéant)
  • Coût par Nouvel Abonné / Revenu moyen par nouvel abonné

Indicateurs liés à la rétention de votre audience

  • Taux de désabonnement à votre liste e-mail (indique si vos lecteurs perdent leur enthousiasme)
  • Taux de rebond
  • Return rate (taux de « re-visite » des utilisateurs connus)

Indicateurs liés à votre productivité dans l’exécution de votre stratégie de content marketing

  • Coût total de création des contenus (donnez une valeur à votre temps de rédaction, ajoutez tous les frais connexes)
  • Coût du « stock » de contenus prêts à être publiés (si votre process est rodé, vous vous assurerez d’avoir toujours des outputs prêts à être mis en ligne)

29 autres idées de KPI pour votre content marketing

Pour aller plus loin sur le sujet, je vous conseille de consulter attentivement l’infographie suivante qui récapitule et explique 29 métriques à suivre pour votre content marketing. 

KPI essentiels pour suivre son content marketing

Créez un rapport Google Analytics taillé pour votre content marketing !

Téléchargez gratuitement le tutoriel complet. Pour y accéder, c’est facile : abonnez-vous maintenant à ma newsletter et recevez-le immédiatement dans votre boite email.


9 / Le content marketing est un marathon : préparez-vous pour tenir dans la durée

Il vous faut constamment « nourrir » votre site internet

Il est rare que le content marketing soit couronné de succès dès la première publication. Pour en retirer les bénéfices attendus, il va vous falloir constamment publier du nouveau contenu.

Par exemple : Si vous achetez des graines de plantes mais que vous ne les arrosez pas régulièrement, elles ne pourront pas émerger ! C’est exactement le même principe pour votre site. Ajoutez du contenu !

Nourrir le contenu en permanence

Il y’a plusieurs avantages à produire et publier règulièrement du contenu:

  • les visiteurs sont sensibles aux sites qui proposent un contenu frais
  • garder un contenu à jour peut aider votre référencement naturel
  • vous rodez et améliorer plus rapidement les processus d’exécution de votre content marketing

Déterminez une cadence de publication dans un calendrier éditorial

Définissez la meilleure cadence de publication, qui doit bien sûr s‘aligner avec le temps que vous pouvez y consacrer.

Toutefois, gardez en tête que plus le rythme de publication est soutenu, plus vous aurez l’opportunité de collecter des leads.

Impact des posts sur les prospects
On observe une relation quasi linéaire entre le nombre de leads générés et la cadence de publication de contenus (Source : Hubspot, How Often Should Companies Blog)

Ce qui est le plus important est de ne pas considérer ses actions de content marketing comme un one shot: c’est dans la régularité et la cohérence que vous aurez, à moyen / long terme, le meilleur retour sur investissement.

Formalisez le tout dans un calendrier éditorial. C’est l’outil clé de toute stratégie de contenus réussie !

calendrier éditorial

Un travail acharné vous attend

Réussir sa stratégie de content marketing demande du travail, de la rigueur et un peu de magie.

Rappelez vous que le meilleur contenu que vous puissiez produire satisfait votre audience, vous différencie et est aligné avec votre marque.

Bien sûr, chaque business trouvera « sa » manière de concevoir et exécuter une stratégie de contenu et la faire évoluer au fil du temps. C’est pourquoi vous devez aussi tester sans cesse de nouvelles approches, à la fois pour progresser mais aussi remettre en cause vos pratiques actuelles (du moins sur lesquelles leurs performances n’ont pas été totalement prouvées).

Mais une chose est certaine, le succès durable vient d’un travail de fond, qualitatif et acharné. Mes conseils pour réussir :

  • Choisissez de vous focaliser sur un type de contenu en particulier au début
  • Ayez une plateforme principale, qui sera le réceptacle de vos productions
  • Gardez toujours à l’esprit de créer de la valeur pour votre audience
  • Soyez persévérant pour durer dans le temps, sans jamais transiger sur la qualité

Créez un rapport Google Analytics taillé pour votre content marketing !

Téléchargez gratuitement le tutoriel complet. Pour y accéder, c’est facile : abonnez-vous maintenant à ma newsletter et recevez-le immédiatement dans votre boite email.


10 / Industrialiser son content marketing : repurposing, externalisation et automatisation

Repurposing : produire plus intelligemment ses contenus

Comme pour beaucoup de choses, il est facilement simple de démarrer en content marketing : vous écrivez un ou deux articles, vous vous essayez à faire une vidéo, etc. Mais rapidement, vous vous rendez compte que ces activités prennent un temps dingue et que vous devez industrialiser votre processus pour produire et promouvoir plus de contenus, qui vous donneront encore plus de leads.

La première piste à explorer est celle du repurposing. Quand on sait qu’écrire un article de blog prends 65% de temps en plus qu’en 2014 (parce que les articles sont plus longs, plus riches et plus complets en 2020), il est intéressant de réfléchir à la meilleure manière de « recycler » du travail que l’on a déjà fait.

Cette notion de repurposing se pense en fait en amont de la création. Dès le départ, pensez vos contenus pour facilement être recyclés en articles, videos, infographies, en podcast ou autres…

repurposing content marketing
Une même idée, un même sujet, peut prendre vie sous différente forme. Pensez du coup à recycler vos contenus et étendre leur durée de vie en les déclinant sous plus de formats (Source : econsultancy.com)

Externalisation : accordez vous un coup de main

Contrairement à ce que certains pensent, les marques n’ont pas des armées de rédacteurs en interne. Elles externalisent une grande partie de leur production de contenus.

84% des marketeurs B2B par exemple externalisent la création de leurs contenus

Source : CMI
externaliser production content marketing
En B2B, la création de contenu est de loin l’activité la plus « externalisée » par les entreprises

Pour industrialiser son content marketing, vous pouvez faire appel à des rédacteurs externalisés et à des experts du secteur.

Automatisation : libérez-vous des tâches répétitives

Il ne suffit pas simplement de mettre toutes les forces motrices d’une équipe au service de sa stratégie de content marketing. Il faut aussi travailler le plus « intelligemment » possible, en automatisant les tâches simples et répétitives.

Vous pouvez vous simplifier la vie aujourd’hui en utilisant une app comme avec IFTTT (If This Than That). Ce type de solution vous fait gagner un temps considérable en automatisant par exemple la publication sur les réseaux sociaux de votre dernier article de blog. Mais il vous aide aussi a tenir un listing de tous vos nouveaux abonnés, à diffuser plus facilement vos efforts de curation, à capturer vos idées de nouveaux contenus, à remercier vos followers… Bref, c’est la baguette magique de tout content marketer !

Enfin, même si l’idée vous rebute, chronométrez vous. C’est le seul moyen de gérer votre temps comme si cela était votre argent. Si vous ne savez pas combien de temps vous passez à réaliser telle ou telle tâche il sera impossible pour vous de mesurer vos progrès, et de décortiquer où sont vos gains de productivité.

Conclusion

Enthousiastes, mais pas toujours appliqués, les marketers qui se lancent dans l’aventure « contenu » essuient parfois de cuisants échecs avant de conclure que « faire du contenu, c’est pas pour nous… » Pourtant tout espoir n’est pas perdu.

Une bonne méthodologie d’action et quelques bonnes décisions, et le content marketing peut devenir le meilleur atout commercial du jeu…

Pour terminer et vous encourager à travailler votre contenu marketing, je vous propose cette video de Neil Patel qui nous fait partager à quoi doit ressembler le content marketing dans l’environnement concurrentiel d’aujourd’hui.

Il pose la question : Combien d’entre vous diffusent du contenu et en retour reçoivent très peu de trafic ?


Créez un rapport Google Analytics taillé pour votre content marketing !

Téléchargez gratuitement le tutoriel complet. Pour y accéder, c’est facile : abonnez-vous maintenant à ma newsletter et recevez-le immédiatement dans votre boite email.


Content Marketing : Livres recommandés

Content Marketing : la méthode américaine

Karine Abbou

Epic Content Marketing

Joe Pulizzi

They ask, You asnwer

Marcus Sheridan


FAQ Content Marketing

Qu’est ce que le content marketing ?

Le content marketing est une approche marketing stratégique centrée sur la création et la distribution de contenu à forte valeur ajoutée, pertinent et consistant afin d’attirer et de retenir une cible définie et, ultimement, d’amener le consommateur à une action rentable pour l’entreprise. Le content marketing peut prendre plusieurs formes : texte, images, videos, podcasts, posts sur les réseaux sociaux, etc.

Pourquoi le content marketing est-il important ?

Le contenu marketing fait partie de la stratégie marketing pour attirer les prospects et les engager à devenir des clients. Un contenu marketing de qualité permet de :

  • gagner en visibilité sur le web et gagner de nouveaux lecteurs,
  • fidéliser vos visiteurs,
  • ajouter une plue-value non négligeable à votre site
  • et vous démarquer de la concurrence.

Comment réussir un bon content marketing ?

  1. Déterminer les objectifs que l’on veut atteindre avec un contenu marketing adapté
  2. Connaître son audience pour toucher les bons clients cibles
  3. Rédiger et structurer un contenu correspondant aux objectifs fixés et à l’audience ciblée
  4. Analyser les retombées de vos efforts de content marketing pour les changer ou les améliorer

Continuez Votre Lecture

Le Guide Ultime du Vendeur B2B

star
star
star
star
star

Price : € 18.99

Acheter en toute sécurité logo amazon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *