Optimiser facilement la sémantique de ses contenus avec ce nouvel outil SEO


 
Kézako?
150
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+
Optimiser facilement la sémantique de ses contenus avec ce nouvel outil SEO

Optimiser facilement la sémantique de ses contenus avec ce nouvel outil SEO

Quoi qu’on en dise, contenus et SEO sont intimement liés… Si vous ne savez pas optimiser vos contenus, il y’a peu de chance que vous capturiez beaucoup de trafic naturel en provenance des moteurs de recherche.

  • Le contenu n’est pas l’unique facteur à prendre en compte pour réussir son SEO,
  • mais c’est une « fondation » que vous ne devez pas négliger.

D’autant que le référencement naturel devient complexe. Les Google bots sont devenus plus intelligents, grâce à un machine learning toujours plus puissant.

Il ne suffit plus de faire du keyword stuffing et publier 200 communiqués de presse pour monter sur les premières marches du classement. Non, il vous faut un contenu sémantiquement riche et élaboré. Et cela n’est pas toujours évident. La bonne nouvelle? Primelis a lancé en BETA un nouvel outil SEO, qui va vous aider à optimiser vos contenus, avec le moins d’efforts possibles.

Ce billet abordera donc;

  1. le fait que le SEO moderne demande des contenus sémantiquement riches,
  2. l’aspect chronophage de la tâche d’optimisation lorsqu’elle est faite « manuellement »,
  3. ce que fait Occurus, l’outil SEO de Primelis, pour accélérer le travail du référenceur.

Optimiser son SEO passe par la publication de contenus « riches »

> La notion de cocon sémantique: une approche « thématique » de la structure & des contenus des sites web

En quoi consiste la théorie du « cocon sémantique »?

Globalement, elle considère qu’avec la montée en puissance de l’algorithme Google (knowledge graph notamment), le moteur de recherche cherche du sens derrière les mots. En réalité, Google ne s’en tient pas qu’aux termes : il associe les requêtes à des thèmes entiers.

Quand vous tapez « les petits mouchoirs », Google sait que vous parlez du film et non que vous recherchez un grossiste en kleenex.

Finie l’époque où il suffisait de répéter 3 fois son mot clé dans sa balise <title>… La machine est devenu plus maligne que cela. Pour gagner les premières positions, et aider le moteur en lui prémâchant le travail, le référenceur doit donc faire en sorte que ses pages soient construites de manière à pouvoir identifier rapidement le sujet présenté.

  • Cela suppose qu’il faut analyser tout l’univers sémantique et le champ lexical qui va garnier les textes de son site.
  • Le maillage interne et l’architecture même du site sont cruciaux.
  • L’optimisation de son SEO « on page » est aussi une étape importante.

cocon-semantique-simple

> Les phénomènes de « co-ocurrences »; le besoin d’enrichir ses contenus sémantiquement et d’inclure des termes connexes

La théorie du « cocon sémantique » repose sur l’optimisation de contenus ET de l’architecture du site. Laissons de côté le maillage interne, et concentrons nous sur l’optimisation sémantique de vos pages.

En effet, ce concept de « cocon » implique d’être pris en compte dès la création du contenu. Il va vous falloir étoffer votre rédaction pour couvrir tout un champ lexical. C’est toujours mieux que de les renvoyer sur un charabia écrit de manière maladroite et répétitive.

C’est dans ce contexte que rentre en jeu les « co-occurences », décrites par le Search Engine Journal de la manière suivante:

Co-occurrence refers to the association of some particular phrases – or more specifically, important keywords – that come in close proximity to each other.

En utilisant le concept de co-occurrence, les moteurs de recherche savent que certaines phrases ont tendance à prédire d’autres phrases.

Par exemple, le terme « Michael Jordan » est souvent associé avec « Dunk », « stats », « retraite » ou « Wizards » (la dernière équipe dont le joueur de basket faisait parti). Une page web qui contient ces termes connexes est plus susceptible d’être bien positionnée sur la requête « Michael Jordan » qu’une page qui ne contient pas de termes connexes.

  • Entre la notion de « cocon sémantique » qui insiste sur l’architecture thématique,
  • et le phénomène de co-occurrence qui invite à enrichir le champs lexical et utiliser des termes connexes,
  • on comprends que le référenceur doit investir beaucoup de temps et d’énergie pour optimiser ses contenus.

Optimiser le SEO de ses contenus avec intelligence demande du temps et beaucoup de travail amont

> L’indispensable analyse des concurrents

Tout référenceur professionnel est familier avec l’analyse concurrentielle. En fait, pour ne pas vous tromper, vous DEVEZ regarder ce que fait la concurrence

Pour s’assurer de bien travailler son « cocon sémantique » et avoir un « champs lexical riche », le mieux reste encore d’espionner ce que font les concurrents positionnés en première page sur les mots clés que vous convoitez.

Mais cela prend un peu de temps. Pour chaque mot clé d’intérêt,

  • Rendez-vous sur Google pour réaliser la (les) requête(s),
  • Puis visitez les domaines de vos concurrents,
  • Observez leur code source encore et encore,
  • Décelez leurs meilleures techniques qui les place dans le Top 10,
  • Découvrez leurs « optimisations maisons »,
  • Capturez les enseignements au fur et à mesure dans un fichier excel,
  • pour ensuite comparer ses propres contenus avec ceux des meilleurs concurrents…

Un sacré processus qui peut prendre plusieurs heures à plusieurs semaines en fonction de la taille de votre chantier SEO.

> La composition de listes d’expressions clés sur lesquelles se positionner

Une fois que vous savez ce que vos compétiteurs mettent en oeuvre du point de vue SEO, vous devez choisir vos batailles; c’est à dire définir les expressions clés que vous souhaitez conquérir. Cela consiste à analyser et trier tous les mots clés cohérents trouvés, pour les utiliser et en tirer profit ensuite dans son contenu.

Bien souvent, c’est le générateur de mots clé Adwords qui va aider le référenceur à générer une première liste de mots clé. Puis, il va l’affiner en utilisant d’autres outils, comme Ubersuggest ou Wordstream…

Tous ces tools qui font partie de l’attirail du référenceur ont l’avantage souvent d’être gratuits. Mais il ne faut pas se leurrer : cette activité de génération de listes de mots clé est particulièrement chronophage.

  • Plus vous avez de thèmes différents à couvrir sur votre site,
  • plus votre champ lexical et sémantique est important,
  • plus vos listes de mots clés est sont volumineuses,
  • plus le efforts de tri et de cleaning sont importants,
  • plus vous y passez du temps.

Le tool SEO Occurus vous permet d’automatiser en grande partie ces tâches

> Benchmarker d’un coup d’oeil les pratiques sémantiques des concurrents

Occurus a été spécifiquement imaginé pour rendre la rédaction web plus efficiente. L’objectif est de produire des contenus plus riches grâce à une visualisation complète des termes employés en commun par les sites déjà classés dans la SERP, dans une logique de reverse engineering.

L’outil part du principe que « les similarités sémantiques entre les sites les mieux positionnés par Google sont un critère de classement. »

Du coup, il vous suffit de taper n’importe quel mot clé dans l’outil pour découvrir dans le Top 100 de vos concurrents:

  • l’URL de la page positionnée,
  • le nombre mots présents sur chaque page,
  • le pourcentage de homepages présentes sur la requête,
  • le temps de chargement des sites,
  • ainsi que leurs balises title & meta description.

Un deuxième onglet dans le rapport vous donne une liste de tous les termes en commun sur les sites analysés, classés par ordre de similitude. Il est ainsi aisé de voir quelles sont les expressions les plus employées par tous les sites bien positionnés dans Google.

Occurus rapport mots cles occurences

Une fois que vous obtenez la liste de tous les termes utilisés par vos concurrents, vous pouvez l’affiner;

  • en incluant des commandes Google dans votre requêtage, du type « _filetype= »,
  • ajouter et supprimer des sites que vous jugez pertinents ou pas,
  • ou encore spécifier que la requête est géolocalisée.

Vous obtenez ainsi une étude complète sur le champ sémantique à adopter, et qui semble gagner les premières places de Google pour une expression donnée. Il ne vous reste plus qu’à les intégrer intelligemment dans vos contenus.

> Soumettre ses écrits à un « contrôle qualité » pour corriger ce qui peut faire la différence

Pour vous assurer que vous mettez bien la théorie en pratique, l’outil se dote d’une fonctionnalite « cerise sur le gâteau »: celle de comparer votre contenu une fois rédigé avec celui du peloton de tête SEO.

Grâce à la fonction « comparer », vous détectez rapidement vos différences (surlignées en rouge) avec les meilleurs. Il suffit alors d‘optimiser ses textes avec les expressions omises lors de la rédaction. Très pratique, cette fonctionnalité vous permet de faire un « contrôle qualité SEO » avant d’appuyer sur le bouton « Publier ».

Occurus comparer contenu

De base, l’outil met en évidence les termes présents sur plus de 50% des sites et absents du contenu comparé. Mais il est possible, via les filtres, d’afficher uniquement les expressions manquantes ou en commun, et de modifier les critères d’alerte.

Conclusion

Une sémantique riche est la base d’une bonne stratégie SEO. Mais faire du bon travail est chronophage. L’outil de Primelis, Occurus, permet de gagner du temps et de trouver d’un clin d’oeil les « mots » qui fonctionnent pour vos concurrents.

C’est un solution hors pair pour construire un benchmark sémantique exceptionnel, et choisir les bons mots pendant votre rédaction… De quoi vous permettre donc de créer des synergies entre votre content marketing et vos efforts SEO; quel plaisir de savoir que les mots choisis pour chaque nouvel écrit vont agir favorablement pour votre SEO !

Autres sources pour rédaction:
Le cocon sémantique, l’arme fatale du SEO ?
Tout savoir sur le cocon sémantique !
Co-Citation and Co-Occurrence – The Next Big Thing in SEO

Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

10 thoughts on “Optimiser facilement la sémantique de ses contenus avec ce nouvel outil SEO

  • Pingback: Optimiser facilement la sémantique de se...

  • 28 juillet 2016 at 14 h 58 min
    Permalink

    Bonjour, article intéressant. Quand occurus sera-t-il ouvert ?
    J’ai réalisé, avant de découvrir cet outil, un autre outil qui présente des points communs, qui reste encore à améliorer, je vous invite à y jeter un oeil : https://www.textfocus.net/

  • 29 juillet 2016 at 10 h 49 min
    Permalink

    Rien à dire tout y est, je pense que votre article est plus que nécessaire pour les travaux de rédaction de contenu. Il est clair que le fait d’utiliser vos mots clés dans les premiers mots de la balise Title de votre page a un lien étroit avec les meilleurs résultats dans Google et que le fait d’utiliser votre expression ciblée plus loin dans la balise est associé avec le fait de moins bien performer.

  • 1 août 2016 at 11 h 56 min
    Permalink

    @Christophe : Merci pour votre commentaire et pour l’outil Text Focus. Concernant Occurrus, l’outil est toujours en BETA. Je ne sais pas quand Primelis compte lancer officiellement ce tool 🙁

  • 4 août 2016 at 12 h 09 min
    Permalink

    Bonjour,

    Très bel outils qui m’a l’air très complet, dommage que l’on ne peut pas tester nous même.
    Sera t’il payant ?
    Je me rappelle qu’il y a quelques années, il y avait un outils qui s’appelait Gnoztics (un truc dans le genre), il m’avait permis de me placer sur de belle requête, mais on est à des années lumières de l’outils présentait ci-dessus.

    Si je peux apporter ma pierre à l’édifice, attention à ne pas travailler QUE les mots clés des concurrents. Je préfère travailler mes cocons par rapport aux mots clefs qui convertissent et pour savoir lesquels c’est il faut passer par la case Adwords (et oui, pas le choix) !

    Donc OK pour un cocon bien optimiser, mais attention à ne pas travailler sur des « mots clés » qui ne servent à rien.

    Une date de sortie pour ce logiciel ?

  • 5 août 2016 at 19 h 32 min
    Permalink

    @Serge: Merci pour ce commentaire riche ! Je me souviens également de l’époque de Gnoztik ! Et 100% aligné sur le fait que les mots des concurrents ne font pas tout. Il ‘ya de belles expressions, parfois plus pertinentes pour son business, sur lesquelles il est plus intéressant / rentable de se positionner. En ce qui concerne Occurrus, malheureusement, je en connais pas la date de sortie officielle et effectivement la Beta a été fermée pour le moment, car il y a eu trop de demandes 🙁

  • Pingback: Ces variations sémantiques qui améliorent votre classement sur Google | Blog Business / WebMarketing / Management

  • 9 novembre 2016 at 15 h 10 min
    Permalink

    Bonjour,
    L’article est très intéressant, surtout l’outil occurus. Je n’ai jamais utilisé des outils comme ça, je vais l’essayer quand il sera disponible. Comment je peux l’avoir?

  • 9 novembre 2016 at 15 h 38 min
    Permalink

    @La société RSE : Il faut attendre que la BETA soit réouverte pour tester l’outil Occurus 🙁

  • Pingback: #Infographie du Mercredi : Un positionnement SEO efficace et une expérience utilisateur au top | Blog Business / WebMarketing / Management

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *