Les 5 erreurs à éviter pour gagner de l’argent sur Google Ads

Publicité

17

5 erreurs à éviter Google Ads

Savez-vous combien investir sur Google Ads et combien cela va vous rapporter ?

En complément de cet article, vous pouvez obtenir un accès gratuit à mon calculateur Google Ads pour anticiper votre budget et votre ROI.

Il vous suffit simplement de vous abonner à ma newsletter.

Gratuit | Accès instantané | Tutoriels vidéo inclus

Montrer Cacher le sommaire

Google ads est un outil qu’on ne présente plus en 2024. Cette régie publicitaire en ligne qui existe depuis 2024, considérée comme le messie par certains marketeurs, est souvent considérée comme un puits sans fond obscur par vos Directeurs Administratif et Financier…

Il faut dire que Google Ads est devenu d’années en années un outil de plus en plus complexe, parfois opaque voire même compliqué à analyser. La concurrence y a également explosé, notamment pendant et après le COVID où de très nombreux nouveaux annonceurs sont apparus sur l’outil. Il ne suffit malheureusement plus de brancher une campagne shopping standard avec un cpc fixe pour voir pleuvoir les conversions dans son compte ainsi que son compte en banque.

Avec le virage vers l’IA pris par Google toujours plus accentué d’année en année, la gestion d’un compte Google Ads au quotidien est devenue un véritable cauchemar pour d’anciens vétérans de l’outil. Souvent décrié comme une course au profit pour Google, l’apparition forcée de campagnes comme PMAX (qui a tué la version Smart Shopping) la régie publicitaire de Google reste tout de même l’un des plus gros leviers dans le Marketing Digital et l’e-commerce.

 formation google ads Matthieu Tran-Van
Découvrez ma Formation Google Ads

Mais alors comment faire pour optimiser un compte Google Ads ? Comment peut-on réussir à se lancer correctement en 2024 sur Google Ads sans perdre son slip ? Dans cet article, je vais tenter de vous donner un maximum de conseils et astuces sur les erreurs à ne pas faire en 2024 sur Google Ads. Évidemment, cette liste est loin d’être exhaustive. Elle ne collera pas à toutes les situations ou les niveaux de connaissance. Pourtant, après des années passées à réaliser des audits je peux vous garantir que je retrouve une bonne partie de ces erreurs dans une écrasante majorité des comptes que je vérifie.

Mais qui suis-je ? Je m’appelle Matthieu Tran-Van. J’accompagne des annonceurs sur Google Ads depuis maintenant 16 ans. J’ai créé ce blog en 2011 pour vous aider un maximum à mieux comprendre Google Ads tout en voulant transmettre un maximum d’infos les plus claires possible. Vous rencontrez des problèmes sur Google Ads ? Vous vous sentez perdus ? PMAX a eu raison de votre santé mentale ? Contactez-moi, je peux sans doute vous aider !

Après cette courte introduction sur Google Ads et son évolution ces dernières années, attaquons-nous au vif du sujet : les erreurs à éviter pour réussir à optimiser son compte Google Ads. Pour les personnes un peu trop rigides, non cette liste d’erreurs à ne pas faire n’est pas classée par ordre de priorité. Chacune de ces erreurs peut avoir une portée, un impact beaucoup plus significatif que les autres en fonction de votre situation, de votre compte, de vos produits.

N°1. Ne pas définir clairement ses objectifs

L’une des erreurs les plus courantes et pourtant cruciales que commettent de nombreux annonceurs débutants sur Google Ads est de ne pas définir clairement leurs objectifs avant de lancer une campagne. Vous vous imaginez partir à l’aventure sans même savoir où vous allez ou par où vous allez passé ? Se lancer sur Google Ads sans avoir une idée précise de quels sont vos besoins, de comment vous souhaitez les atteindre et surtout quels sont vos personas est le meilleur moyen pour gaspiller votre argent.

Pourquoi définir des objectifs clairs est crucial

  • Orientation et direction : des objectifs clairs fournissent une feuille de route pour votre campagne Google Ads. Sans objectifs définis, vous risquez de vous égarer et de perdre de vue ce que vous cherchez à accomplir. Vous allez sans doute, malgré vous, poursuivre plusieurs objectifs à la fois, parfois même contradictoires. Posez vous des objectifs précis et chiffrables comme “augmenter le trafic de 10%” ou “augmenter les ventes de X catégorie de 20% sur 3 mois”.
  • Mesure de la performance : les objectifs servent de critères de référence pour évaluer le succès ou l’échec de votre campagne. Si vous n’avez pas de repères clairs, il sera difficile de déterminer ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. On a tous vécu cette situation en marketing digital ou à une question comme “Ça a bien marché ta campagne ?” on vous a répondu un “Oui, oui”. Merci pour l’info Roger ! Google Ads est rempli de data, de chiffres et de KPIs en tout genre qui vous permettent de comprendre ce qu’il s’est passé sur une période donnée. On sort sa loupe et on commence à investiguer. Mesurer, analyser, c’est un premier pas vers la compréhension.
  • Optimisation continue : des objectifs bien définis permettent une optimisation plus efficace de vos annonces et de vos mots-clés. Vous ne lancerez pas les mêmes campagnes selon vos objectifs. Si vous souhaitez augmenter les ventes de vos produits de manière rapide, une campagne Google Shopping sera sans doute idéale. Si vous cherchez plutôt à faire connaître plus largement votre marque, une campagne youtube ou display sera beaucoup plus adaptée. Vous pouvez ajuster vos stratégies en fonction des performances par rapport à vos objectifs initiaux.
  • Allocation efficace des ressources : lorsque vous savez précisément ce que vous voulez atteindre, vous pouvez mieux allouer votre budget et votre temps. Cela réduit le gaspillage et maximise le retour sur investissement (ROI).
  • Communication claire : des objectifs clairs facilitent la communication avec les parties prenantes, qu’il s’agisse de votre équipe interne ou d’une agence externe. Tout le monde travaille vers un même but et comprend les attentes.

Utiliser la matrice S.M.A.R.T. pour définir vos objectifs

Vous ne savez pas comment définir vos objectifs ? Pas de panique, vous êtes loin d’être le seul… Vous avez de la chance, il existe tout un tas de matrices pour aider à la prise de décision ainsi qu’à l’établissement d’objectifs. La matrice “S.M.A.R.T” est par exemple parfaite pour le marketing digital et notamment Google Ads. En suivant son modèle, vous n’aurez plus aucun mal à poser les bonnes conditions pour réaliser vos tests ou monitorer efficacement vos modifications.

matrice smart pour objectifs
Matrice S.M.A.R.T, posez vous les bonnes questions !

Spécifique

Vos objectifs doivent être précis et sans ambiguïté. Au lieu de dire « augmenter le trafic », vous pouvez dire « augmenter le trafic organique de 20% sur les pages de produit X d’ici six mois ». Plus vous serez spécifique, plus il sera facile de monitorer l’évolution dans le temps. N’oubliez pas aussi que des chiffres peuvent en cacher d’autres, il est très complexe de pouvoir analyser avec pertinence des performances Google Ads sans cadrer le contexte.

  • Mauvais exemple : augmenter le chiffre d’affaires.
  • Bon exemple : je veux augmenter de 10% le chiffre d’affaires en augmentant les ventes de ma catégorie enfant.

Mesurable

Vous devez pouvoir quantifier vos objectifs pour suivre les progrès. Utilisez des indicateurs de performance clés (KPI) pour mesurer le succès de vos campagnes. Vous avez de la chance, Google Ads en est rempli. Identifier les KPIs qui vous intéressent ou qui représente un véritable intérêt pour évaluer vos performances. Ne pas faire le tri ou vouloir mesurer trop de KPIs poussent souvent à l’abandon des analyses. Soyez spécifique, mesurez !

  • Mauvais exemple : augmenter le trafic
  • Bon exemple : augmenter le taux de clic (CTR) des annonces de 2% à 3% dans les 60 jours ainsi que le nombre d’impressions.

Atteignable

Vos objectifs doivent être réalisables avec les ressources et les contraintes actuelles. Fixer des objectifs trop ambitieux peut conduire à la déception et au découragement.

  • Mauvais exemple : atteindre un million d’euro en partant de zéro en une semaine.
  • Bon exemple : aller chercher une croissance de 10% tous les jours en limitant l’explosion des budgets publicitaires.

Réaliste

Assurez-vous que vos objectifs sont réalistes en tenant compte de votre marché, de vos ressources et de vos capacités. Un objectif irréaliste peut nuire à la motivation de votre équipe.

  • Mauvais exemple : tuer la concurrence en un an.
  • Bon exemple : gagner 5% de parts de marché supplémentaires dans les six prochains mois.

Temporel

Vos objectifs doivent être limités dans le temps pour créer un sens d’urgence et de priorité. Fixez des échéances claires pour atteindre vos objectifs, ne vous laissez pas dépasser par le quotidien qui vous poussera a oublié vos objectifs.

  • Mauvais exemple : augmenter le taux de conversion.
  • Bon exemple : augmenter le taux de conversion de 1% à 2% d’ici la fin du trimestre.
CritèreMauvais exempleBon exemple
SpécifiqueAugmenter les ventesAugmenter les ventes de notre best seller de 15%
MesurableAméliorer la notoriété de la marqueAugmenter le CTR de 2 à 3%
AtteignableDoubler les ventes en une semaineAugmenter les ventes de 10% en trois mois
RéalisteDevenir le leader du marché en trois moiGagner 5% de parts de marché supplémentaires en six mois
TemporelAugmenter le taux de conversionsAugmenter le taux de conversion de 1 à 2% d’ici à la fin du trimestre.

Le conseil de l’expert ? 

Avant même de vous lancer dans la création de vos campagnes, prenez le temps de construire votre stratégie et vos objectifs. Listez par écrit les cibles que vous souhaitez atteindre, les particularités de votre entreprise ou de votre offre, vos cibles démographiques, etc…

Construisez une véritable feuille de route afin que votre lancement Google Ads soit le plus fluide possible. Cela vous évitera sans aucun doute de gaspiller de l’argent dans des tests inutiles que personne n’analyse correctement. Tester c’est bien, réfléchir avant c’est beaucoup mieux.

N°2. Ne pas connaître les fondamentaux de Google Ads

Ignorer les fondamentaux de Google Ads est une erreur courante qui peut sérieusement compromettre l’efficacité de vos campagnes publicitaires. Il n’y aucune honte à ne pas connaître l’outil sur le bout des doigts. Je vous conseille de mettre vos connaissances à jour via des contenus comme une formation en ligne. Google Ads a évolué significativement ces dernières années, multipliant les sorties de nouvelles campagnes difficiles à gérer. Comprendre les bases est essentiel pour optimiser vos annonces, maximiser votre retour sur investissement (ROI) et éviter les erreurs coûteuses. Voici pourquoi la maîtrise des fondamentaux est cruciale et comment elle peut transformer vos campagnes.

google skillshop
Google Skillshop, apprenez les bases de Google Ads

Pourquoi connaître les fondamentaux est essentiel

  1. Optimisation des coûts : une mauvaise compréhension des concepts de base peut entraîner des dépenses inefficaces. Par exemple, ne pas savoir configurer correctement un ciblage géographique ou des ajustements d’enchères en fonction des supports peut amener des dépenses inutiles de votre budget. Je ne parle même pas de ceux qui décident de lancer une campagne PMAX parce que ça à l’air chouette sans savoir comment elle fonctionne.
  2. Performance des annonces : les bases de Google Ads incluent la connaissance des types d’annonces, des mots-clés, et de l’importance de la qualité des annonces. Une annonce mal rédigée ou mal ciblée aura un faible taux de clic (CTR) et un score de qualité bas, ce qui augmentera le coût par clic (CPC). De même, une campagne inadaptée pour un objectif rendra l’expérience frustrante et vous amènera inévitablement à l’échec.
  3. Suivi et Analyse : c’est souvent le point le plus négligé et pourtant le plus important. Personne n’a dit que vous deviez investir des centaines voire des milliers d’euros sans vérifier si c’était profitable ! Prenez le temps de vérifier les performances de vos campagnes, mettez en place un tracking qui fonctionne, une solution de data Analytics fonctionnelle. Surtout, lisez les statistiques, les KPIs pour comprendre ce qu’il s’est passé. Agissez en conséquence.
  4. Amélioration Continue : il ne suffit pas d’avoir suivi quelques vidéos youtube pour bien connaître Google Ads. Il est essentiel d’avoir de solides bases de connaissances auxquelles vous ajouterez des contenus plus récents qui vous informeront des dernières nouveautés.
Le manuel du stratège Google Ads, édition 2024
Le Manuel du Stratège Google Ads, édition 2024

Les principaux éléments des fondamentaux de Google Ads à maîtriser

Pour bien gérer vos campagnes Google Ads, voici les principaux éléments que vous devez maîtriser :

  • Types de campagnes : comme vous le savez sans doute, il existe différents types de campagnes Google Ads, telles que les campagnes sur le Réseau de Recherche, le Réseau Display, les campagnes vidéo, et les campagnes Shopping. Chacune a ses propres spécificités et utilisations. Arrêtez de vouloir vous cantonner aux campagnes shopping. Tentez les autres types de campagne, vous trouverez sans aucun doute des atouts importants dans les autres campagnes publicitaires.
  • Ciblage des mots-clés : savoir comment choisir et utiliser les bons mots-clés est crucial. Utilisez des mots-clés pertinents et de qualité pour attirer le bon public. Comprenez les différences entre les types de correspondance des mots-clés : large, exact, et expression. Vous avez de la chance, il existe tout un tas d’outils capables de vous aider à identifier les bons mots clés. Google propose même le planificateur de mot clé qui est gratuit. A utiliser sans modération.
  • Qualité des annonces : la qualité de votre annonce affecte votre score de qualité, qui influence le classement de vos annonces et le coût par clic. Rédigez des annonces claires, pertinentes et engageantes.
  • Budget et enchères : apprenez à définir et à gérer votre budget quotidien et vos stratégies d’enchères. Une gestion efficace des enchères peut vous aider à obtenir un meilleur positionnement de vos annonces tout en contrôlant les coûts.
  • Extensions d’annonces : les extensions d’annonces ajoutent des informations supplémentaires à vos annonces et peuvent améliorer le CTR. Utilisez des extensions de lien annexe, d’appel, et de lieu pour rendre vos annonces plus attractives.
  • Suivi des Conversions : implémentez le suivi des conversions pour mesurer les actions importantes que les utilisateurs effectuent après avoir cliqué sur vos annonces. Cela peut inclure des achats, des inscriptions à une newsletter, ou des téléchargements d’applications.

N°3. Négliger le flux Google Merchant Center

C’est également l’une des erreurs les plus courantes, souvent par méconnaissance du sujet d’ailleurs. Ce flux est essentiel pour le bon fonctionnement de vos annonces Shopping, car il fournit à Google toutes les informations nécessaires sur vos produits. Ignorer ou mal gérer ce flux peut entraîner de graves conséquences pour vos campagnes. Et non, configurer un flux basique avec des titres ou des descriptions non optimisés ne veut pas dire savoir créer un flux produit Merchant Center. Prenez le temps de bien faire, d’ajouter un maximum d’attributs optionnels possible, d’améliorer la qualité de votre flux.

google merchant center diagnostic flux produit
Fonction Diagnostic de Google Merchant Center

Impact sur la visibilité des produits

Le flux Google Merchant Center contient des données cruciales telles que le titre, la description, le prix, et la disponibilité de vos produits. Si ces informations ne sont pas correctement mises à jour ou sont incomplètes, vos produits risquent de ne pas apparaître dans les résultats de recherche pertinents. Par exemple, des titres mal optimisés ou des descriptions insuffisantes peuvent réduire la pertinence de vos annonces, ce qui diminue leur visibilité et leur taux de clic (CTR).

Conformité et suspension de compte

Google a des exigences strictes en matière de données produit. Si votre flux ne respecte pas ces exigences, votre compte Google Merchant Center peut être suspendu. Cela signifie que vos annonces Shopping cesseront d’apparaître, entraînant une perte immédiate de trafic et de ventes potentielles. Les erreurs courantes incluent des informations de produit incorrectes, des prix incohérents entre le site et le flux, ou l’absence de données obligatoires comme les identifiants de produit (GTIN, MPN). Non, ça n’arrive pas qu’aux autres. Et oui, ça fait très mal, surtout que ça a une fâcheuse tendance à arriver un vendredi à 16h…

Qualité du flux et performance des annonces

La qualité de votre flux influence directement la performance de vos annonces Shopping. Un flux bien optimisé améliore non seulement la pertinence de vos annonces, mais aussi leur classement dans les résultats de recherche. Assurez-vous que toutes les informations sont précises, complètes et régulièrement mises à jour. Utilisez des titres et des descriptions riches en mots-clés pertinents, et veillez à ce que les images de produit soient de haute qualité tout en respectant à la lettre les consignes en la matière. N’utilisez pas que les attributs de base pour votre flux Merchant Center. Allez jusqu’au bout en ajoutant des attributs comme l’âge, images secondaires, highlights de vos produits, etc…

Meilleures pratiques pour un flux optimisé

Pour garantir la meilleure performance de vos campagnes, suivez ces meilleures pratiques :

  • Mise à jour régulière : assurez-vous que votre flux est régulièrement mis à jour pour refléter les changements de prix, de stock, et d’autres détails pertinents.
  • Utilisation de mots-clés : intégrez des mots-clés pertinents dans les titres et descriptions pour améliorer la pertinence.
  • Conformité aux politiques de Google : vérifiez que votre flux respecte toutes les exigences de Google pour éviter les suspensions de compte.
  • Contrôlez souvent l’outil : ayez le réflexe de consulter l’outil tous les jours pour vérifier que rien ne cloche. Vous constaterez qu’il y a souvent de nouvelles erreurs voir même des problèmes. N’attendez pas de voir vos campagnes shopping s’arrêter pour contrôler, vous aurez déjà perdu beaucoup d’argent…
Newsletter Google Ads Matthieu Tran-Van
Rejoignez ma Newsletter Google Ads, c’est cadeau !

N°4. Ne pas exclure les mots clés négatifs 

L’une des pires erreurs qui est malheureusement l’un des plus fréquentes et coûteuses dans la gestion des campagnes Google Ads. Vous pouvez très facilement faire le tri en une bonne gestion d’une mauvaise en ne posant que cette question “Les mots clés négatifs sont à jour ?”. 

exclusion de mots clés Google Ads
Exclusion de mots clé dans Google Ads, à ne pas oublier !

Les mots-clés négatifs sont des termes pour lesquels vous ne voulez pas que vos annonces apparaissent. Ignorer cet aspect crucial peut entraîner une perte de budget significative et des performances de campagne décevantes.

Contrairement à ce que vous pourriez croire, ce n’est pas parce que c’est Google qu’il ne fait pas de bêtise. Lancez vous dans l’analyse des termes de recherche, prenez une boîte de mouchoirs… Vous allez sans doute pleurer.

Importance des mots-clés négatifs

  • Réduction des clics non pertinents : sans mots-clés négatifs, vos annonces peuvent apparaître pour des requêtes de recherche non pertinentes, ce qui entraîne des clics inutiles. Par exemple, si vous vendez des chaussures de luxe, vous ne voulez pas que vos annonces apparaissent pour des termes comme « chaussures bon marché ». Ces clics non qualifiés consomment votre budget sans générer de conversions.
  • Réduction des coûts inutiles : si vous prenez le temps de faire les exclusions de mots clés négatifs, prenez le temps de chiffrer combien ces mots clés vous ont fait perdre. Je vous préviens, il vaut mieux avoir le cœur bien accroché.
  • Amélioration du taux de clics (CTR) : en excluant les recherches non pertinentes, vos annonces sont plus susceptibles d’apparaître pour des requêtes pertinentes. Cela améliore le taux de clics (CTR) de vos annonces, ce qui peut également augmenter votre score de qualité et réduire le coût par clic (CPC).
  • Optimisation du retour sur investissement (ROI) : en ciblant uniquement les requêtes pertinentes, vous augmentez les chances de conversion. Cela signifie que chaque clic est plus susceptible de se transformer en une vente ou une action souhaitée, optimisant ainsi votre ROI.

Comment utiliser efficacement les mots-clés négatifs

  • Recherche et identification : commencez par analyser les termes de recherche pour lesquels vos annonces apparaissent. Avant même d’identifier les mots-clés qui génèrent des clics sans conversion, demandez vous si ces mots clés sont pertinents ou non pour votre business. Si vous n’en êtes pas sûrs, utilisez des outils plus approfondis comme GA4 ou Keyword planner pour vérifier. Mais dans l’écrasante majorité des cas, vous le saurez en les voyant.
  • Segmentation par campagne et groupe d’annonces : les mots-clés négatifs peuvent être ajoutés au niveau de la campagne ou du groupe d’annonces. Cette segmentation vous permet de mieux contrôler où vos annonces apparaissent et d’affiner votre ciblage. Pas la peine de refaire le même boulot si vos groupes d’annonces comportent des produits similaires, ajoutez les mots clés négatifs à la campagne.
  • Liste de mots-clés négatifs : créez une liste de mots-clés négatifs génériques et mettez-la à jour régulièrement. Cette liste doit inclure des termes volontairement larges mais très populaires qui ne correspondent pas à votre offre, ainsi que des mots spécifiques liés aux produits ou services que vous ne proposez pas. Je pense à “gratuit”, “leboncoin” ou “cadeau” par exemple.

N°5. Ne pas avoir de tracking fonctionnel et efficace

Ma femme pourrait vous dire qu’il m’arrive parfois d’hurler la nuit “Non !! Pas encore de compte sans tracking !!” et je pense qu’elle sous-estimerait l’ampleur du syndrome post-traumatique qui me frappe quand j’entends le mot “tracking”.

Au risque de me répéter, ne pas disposer d’un suivi (tracking) fonctionnel et efficace dans votre compte Google Ads est une erreur majeure. Un tracking insuffisant ou inexistant peut empêcher de mesurer les performances réelles de vos annonces, de comprendre le comportement des utilisateurs et d’optimiser vos campagnes pour un meilleur retour sur investissement (ROI). Voici pourquoi le tracking est essentiel et comment vous pouvez le mettre en place de manière efficace.

Pas de tracking ? Pas d’investissement !

You do not want to see me angry…

L’Importance d’un tracking efficace

  • Mesure de la performance : le tracking permet de mesurer les actions importantes réalisées par les utilisateurs après avoir cliqué sur vos annonces. Cela inclut les achats, les inscriptions à des newsletters, les téléchargements d’applications, etc. Sans ce suivi, il est impossible de savoir si vos campagnes atteignent leurs objectifs.
  • Optimisation des campagnes : un suivi précis vous fournit des données détaillées sur les performances de vos annonces, groupes d’annonces et campagnes. Vous pouvez identifier les éléments qui fonctionnent bien et ceux qui nécessitent des améliorations, permettant une optimisation continue.
  • Allocation budgétaire efficace : avec des données de suivi précises, vous pouvez allouer votre budget de manière plus efficace en investissant davantage dans les campagnes et les annonces qui génèrent le meilleur ROI.
  • Compréhension du comportement des utilisateurs : le tracking vous aide à comprendre comment les utilisateurs interagissent avec votre site web après avoir cliqué sur une annonce. Cela peut révéler des informations précieuses sur le parcours client et les points de friction potentiels.

Comment mettre en place un tracking Google Ads efficace ?

  • Google Analytics : associez Google Analytics avec Google Ads pour obtenir des insights détaillés sur le comportement des utilisateurs. Configurez des objectifs (conversions) dans Google Analytics pour suivre des actions spécifiques telles que les achats, les inscriptions et les visites de pages clés. Pour cela, attention à bien suivre la nomenclature d’objectifs de GA4, sinon les données ne remonteront pas dans vos conversions.
  • Google Tag Manager : utilisez Google Tag Manager pour gérer facilement les balises de suivi sur votre site. Google Tag Manager simplifie l’ajout et la mise à jour des balises de suivi sans avoir besoin de modifier directement le code de votre site web.
  • Tag de suivi des conversions : installez le tag de suivi des conversions de Google Ads sur votre site web. Ce tag enregistre les actions des utilisateurs après avoir cliqué sur une annonce, vous permettant de mesurer les conversions et d’évaluer l’efficacité de vos campagnes.

Gestion du consentement : attention, pour être en règle avec la loi, vous devez impérativement demander le consentement à vos visiteurs avant de pouvoir leur imposer des cookies. Consultez bien la législation Européenne en vigueur ou faites-vous accompagner pour que ce sujet soit bien géré chez vous.

Réagissez à cet article