Media Training : 10 raisons de se former à prendre la parole en public

Publicité

13

Media Training 550

Savez-vous combien investir sur Google Ads et combien cela va vous rapporter ?

En complément de cet article, vous pouvez obtenir un accès gratuit à mon calculateur Google Ads pour anticiper votre budget et votre ROI.

Il vous suffit simplement de vous abonner à ma newsletter.

Gratuit | Accès instantané | Tutoriels vidéo inclus

Montrer Cacher le sommaire

Il n’est pas nécessaire d’être un acteur ou un homme politique pour bénéficier d’une formation media training. Même si vous débutez votre carrière ou si votre entreprise n’a pas encore traversé de crise, le media training peut vous aider à vous préparer à diverses situations susceptibles de se présenter à l’avenir.

Le media training vous apprend à parler avec assurance en public, lors d’une interview, même devant une caméra. Il permet d’éviter les erreurs courantes que de nombreuses personnes commettent lorsqu’elles sont face à un journaliste.

Voici 10 raisons pour lesquelles tout le monde devrait envisager de suivre une formation en média training.

1 / Il est essentiel de savoir comment raconter votre histoire efficacement

Avec une formation en média training, vous apprendrez à communiquer votre message plus efficacement. C’est simple, pour quasiment la moitié des personnes, créer une histoire efficace et intéressante est le challenge n°1.

les challenges d'une présentation / prise de parole en public
46% des sondés estiment que créer un narratif efficace est le principal challenge quand on prend la parole en public

Vous serez capable de penser clairement, de parler avec assurance et de répondre aux questions rapidement et efficacement. Cela vous rendra encore plus fort en communication, même sous la pression.

Aussi, avec une histoire plus efficace, vous arriverez à prendre le contrôle de votre entretien, qui doit finalement être vu comme un travail d’équipe entre vous et votre interlocuteur.

2 / Une formation media training peut vous aider à prendre confiance en vous

Si vous êtes un nouvel orateur ou si vous n’avez jamais pris la parole en public, le media training vous aidera à prendre confiance en vous préparant. Vous vous entraînerez à vous tenir debout, à vous asseoir et à vous déplacer devant la caméra, de sorte qu’au moment de passer à l’acte, votre nervosité sera retombée et vous vous sentirez comme un pro !

Il est important d’avoir l’air bien (et de se sentir bien) devant la caméra, c’est pourquoi il est essentiel de pouvoir ajuster votre posture si nécessaire. Un bon media trainer vous apprendra à vous comporter devant la caméra de manière à ce que tout paraisse naturel et authentique.

Le media training est comme un muscle : plus vous le pratiquez (avec un coach qui vous soutient), plus il se renforce au fil du temps ! Mais si cela vous semble intimidant à première vue… ne vous inquiétez pas ! Il ne faut pas longtemps pour que ces compétences deviennent une seconde nature dans toutes les situations, qu’il s’agisse d’interviews télévisées, de « Live » sur les réseaux sociaux ou même simplement de conversations quotidiennes avec des amis.

3 / Le media training vous apprend les bonnes techniques pour maîtriser votre voix et votre langage corporel

Prendre la parole en public implique d’apprendre les bonnes techniques pour maîtriser sa voix et son langage corporel. Ces deux éléments représentent plus de 90% du succès de votre communication.

éléments important de la communication media training
Les travaux du Dr. Albert Mehrabian ont établi que la voix, le ton et le langage non verbal représente 90% de votre communication

Apprenez à faire de votre voix un outil de communication à part entière.

  • Faites des phrases courtes,
  • parlez avec autorité
  • et évitez le ton monocorde.
  • Si vous êtes nerveux et peu sûr de vous, entraînez-vous à utiliser un ton grave avec une cadence assurée.

Quant à votre langage corporel, il exprime directement votre confiance en vous.

  • Tenez-vous droit et gardez la tête haute ;
  • regardez les gens dans les yeux lorsqu’ils parlent ;
  • souriez pendant que vous écoutez (si cela vous semble naturel) ;
  • hochez subtilement la tête pendant que quelqu’un parle pour qu’il sache que vous êtes intéressé par ce qu’il a à dire ;
  • ne bougez pas trop ;
  • si possible, tenez-vous à un angle tel que les gens puissent voir vos deux mains à tout moment – par exemple, ayez une main sur votre hanche ou près du bouton supérieur de votre chemise plutôt que de la cacher derrière votre dos ou de la croiser maladroitement sous un bras.

4 / Vous comprendrez comment les médias fonctionnent et ce que les journalistes recherchent pour créer une bonne histoire

Une personne moyenne voit plus de 5 000 messages par jour mais ne se souvient que de 10 % d’entre eux.

Il est donc important – pour vous et le journaliste qui réalise l’entretien – que lorsque vous vous adressez aux médias, vous soyez entendu parmi tout le « bruit » ambiant !

Avec une formation media training, vous comprendrez comment les médias fonctionnent et ce que les journalistes recherchent pour créer une bonne histoire. Vous saurez alors comment développer un message qui soit pertinent, concis et convaincant. Cela vous aidera à vendre efficacement votre histoire.

C’est du bon sens : si vous parlez à des journalistes de quelque chose qui n’a pas vraiment d’importance, ils ne s’y intéresseront pas ! S’ils s’y intéressent, il y a de fortes chances que d’autres personnes le fassent aussi !

5 / L’une des raisons pour lesquelles le media training est important : vous êtes constamment jugé

Vous ne le réalisez peut-être pas, mais sur les médias, de nombreuses personnes observent chacun de vos mouvements et écoutent chaque mot que vous prononcez. Les médias jugeront si ce qu’ils voient et décideront si ce qu’ils entendent leur plaît ou non.

Ils s’adresseront ensuite à leur public avec une histoire basée sur leur opinion de ce qui s’est passé pendant l’interview. Dans ce cas, il est préférable que vous vous prépariez à ces scénarios en vous entraînant avec un professionnel afin de bien vous comporter face à un intervieweur et de vous assurer que rien de négatif ne sera rapporté sur votre marque ou votre entreprise !

Prenez l’exemple -à ne pas faire- de Mélanie Laurent, qui renvoie à l’occasion de plusieurs interviews une image « égocentrique ».

6 / Plus vous vous préparez et vous entraînez, moins vous serez susceptible de vous figer ou de paniquer devant la caméra

Bien entendu, une formation en média training ambitionne de vous préparer au mieux à prendre la parole sur les médias. Sachez que vous pouvez aussi vous entraîner seul, pour devenir encore meilleur.

Entraînez-vous devant un miroir. Il s’agit d’une étape essentielle de la préparation à la prise de parole en public, car elle vous permet de voir comment votre langage corporel affecte la façon dont les gens vous perçoivent et perçoivent votre message. Plus vous avez l’air confiant et détendu, plus les gens auront confiance en ce que vous dites, ce qui profite à votre performance et à la qualité de vos messages.

Entraînez-vous avec des amis ou des membres de votre famille qui vous soutiennent mais sont honnêtes. Lorsque nous sommes nerveux à l’idée d’une présentation, il se peut que nous ne soyons pas capables de nous voir aussi clairement que les autres. Il est donc utile d’obtenir un feedback de la part de personnes qui nous aiment inconditionnellement et qui nous diront quand quelque chose ne fonctionne pas assez bien – mais qui ne retiendront pas leur opinion honnête juste parce qu’elles ne veulent pas que nous nous sentions mal dans notre peau !

Se préparer signifie progressivement passer plusieurs étapes.

  • Cela va de « j’y vais à l’arrache ? »,
  • jusqu’à « je connais tout sur le bout des doigts, et je peux l’expliquer en restant authentique ? »
media training les différents niveaux de préparation

7 / Avec le media training, vous apprendrez à rester calme et posé face à des questions difficiles.

La chose la plus importante que vous apprendrez dans une formation média training, c’est certainement la capacité à garder votre calme et votre sang-froid lorsque vous êtes confronté à une question difficile.

Cette compétence peut s’avérer précieuse dans n’importe quelle situation, qu’il s’agisse d’une interview ou d’une réunion. En apprenant à répondre à des questions difficiles lors des séances de media training, vous serez en mesure de rester calme et posé alors que d’autres personnes pourraient exploser au premier signe de problème.

En outre, le media training vous aidera à vous préparer à toutes sortes de situations difficiles : qu’il s’agisse de faire face à un adversaire politique qui n’arrête pas de porter des accusations contre votre personne, de gérer un client furieux ou simplement de traiter avec quelqu’un qui n’aime pas ce que vous avez à dire. De cette façon, le media training vous donne vraiment des outils pour la vie !

Une bonne pratique est illustrée par… la série Peaky Blinders ! En effet, en matière de sang froid, le héros de la série, Thomas Shelby, n’en manque pas. La vidéo suivante analyse 7 comportements du protagoniste qui sont des hack pour garder son calme en toute circonstance.

8 / Le media training permet d’éviter les erreurs coûteuses

Lorsque vous êtes à la télévision, beaucoup de choses peuvent mal tourner. Si vous n’y êtes pas préparé, il est probable qu’elles vous arriveront.

Vous devez également vous assurer que vous avez mémorisé votre discours, ce qui vous permettra d’éviter tout faux pas ou toute pause embarrassante.

Certains députés en ont déjà fait les frais… ?

Assurez-vous que vous avez répété votre discours si souvent qu’il est devenu une seconde nature. Si vous avez mémorisé votre discours et qu’il vous semble encore difficile à retenir, essayez de l’écrire sur une feuille de papier ou dans un cahier. Cela vous aidera à vous souvenir de l’ordre des choses, ce qui est particulièrement important si votre discours comporte une introduction, un corps et une conclusion.

De même, si vous oubliez ce que vous avez dit lors d’une interview précédente ou si vous vous exprimez mal lors d’un discours important, les gens se souviendront de ces erreurs bien plus que de toute autre chose concernant votre apparence ou votre prestation. L’astuce pour éviter ces problèmes est encore une fois la préparation.

Ensuite, il est important de s’assurer que vous êtes habillé de manière appropriée. Vous devez porter des vêtements qui mettent en valeur votre personnalité sans être trop voyants ou vulgaires. Vous devez également tenir compte de votre public et du type d’événement dans lequel vous allez vous exprimer : par exemple, si vous faites un discours lors d’une importante réunion d’affaires, porter un jean et des baskets n’est peut-être pas une tenue appropriée.

Vous ne pourrez peut-être pas éviter toutes les erreurs: si cela arrive, ne vous en faites pas. Rappelez-vous que tout le monde fait des erreurs et essayez de passer rapidement à autre chose afin que votre public ne se concentre pas sur cet aspect de votre discours.

9 / Il est important de savoir comment rester positif, même lorsque les choses vont mal.

Lorsque vous êtes sous pression et que vous devez rester calme, il est facile d’être sur la défensive ou de rejeter la faute sur les autres. Vous pouvez également avoir envie de baisser les bras et de quitter votre emploi. Ce n’est pas le moment de choisir l’une de ces options !

Essayez plutôt de vous concentrer sur les aspects positifs de votre discours. Vous pouvez même transformer une erreur en une occasion de montrer à votre public que vous êtes humain et qu’il est normal de faire des erreurs parfois.

Une façon de rester positif est d’utiliser l’humour. Si vous êtes nerveux à l’idée de faire un discours, essayez de trouver des blagues ou des histoires drôles que vous pourrez utiliser pendant votre présentation. Cela vous aidera à maintenir l’attention des gens et à les mettre plus à l’aise avec vous.

Sur ce coup-ci, c’est la technique qu’a employé Nicolas Sarkozy…

Bref, efforcez vous de rester positif et pensez à des moyens d’améliorer la situation. Vous n’avez peut-être pas le contrôle sur la situation, mais vous avez le contrôle sur la façon dont vous y réagissez.

10 / C’est un investissement pour vous-même et votre carrière.

La prise de parole en public est une compétence qui portera ses fruits pendant des années, quel que soit votre travail.

Vous pensez peut-être que cela ne vous concerne pas, mais si vous lisez cet article, je suis sûr que vous avez déjà dû prendre la parole lors d’une réunion ou deux, ou faire une présentation – il y a de fortes chances que quelque chose ait freiné votre capacité à communiquer clairement et avec confiance avec votre public.

La bonne nouvelle, c’est que tout le monde peut améliorer ses compétences oratoires. Même si vous avez l’impression d’être un orateur maladroit, avec un peu de pratique, vous pouvez devenir plus confiant et efficace.

Finalement, qu’est-ce qui rend la prise de parole en public si difficile ? Il peut s’agir de la nervosité, du trac ou simplement du fait de ne pas savoir comment s’exprimer devant les autres sans trébucher sur les mots ou faire des gestes maladroits avec les mains. Tous ces éléments sont justement travaillés en média training.

peur par rapport à la prise de parole en public
80% des Américains ne sont pas à l’aise pour parler en public, soit à cause du tract ou de la confiance en eux.

Conclusion

Le media training, c’est comme faire du sport sans filet.

Vous ne pouvez pas revenir en arrière une fois que vous avez fait une erreur, il est donc important de rester positif même lorsque les choses tournent mal. Le media training vous enseigne des techniques de langage corporel et vocal appropriées, qui vous aideront à rester calme et posé face à des questions difficiles. Il s’agit d’un investissement pour vous-même et votre carrière, alors profitez de cette opportunité !

Pour toutes ces raisons, il est important de prendre le temps de s’entraîner à parler en public. Si vous n’avez jamais été formé auparavant, cela peut être effrayant et accablant. Cependant, si vous êtes prêt à faire ce travail maintenant, vous en tirerez profit à long terme en vous aidant à réussir dans la carrière que vous choisirez !

Et pour conclure cet article, permettez moi de vous partager ici le post LinkedIn de Sixtine Moullé-Berteaux, qui pourrait s’intitulé « l’éloge de la prise de parole en public » !

FAQ Media Training

Le media training est une forme de formation qui vise à aider les personnes qui sont souvent confrontées aux médias (par exemple les dirigeants d’entreprise, les responsables politiques, etc.) à mieux gérer les interviews et les échanges avec les journalistes. Le media training a pour but de les aider à préparer des messages clairs et concis, à éviter les pièges et les questions difficiles, et à s’exprimer de manière efficace et professionnelle dans les différents médias (télévision, radio, presse écrite, etc.). L’objectif est de leur permettre de faire passer leur message de manière claire et convaincante, sans se laisser déstabiliser par les journalistes.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles faire du media training peut être utile. Tout d’abord, cela peut aider les personnes concernées à mieux gérer les interviews et les échanges avec les journalistes, ce qui peut être très utile dans certaines situations (par exemple lors d’une crise, d’une campagne électorale, etc.). Ensuite, cela peut leur permettre de s’exprimer de manière claire et concrète, sans se laisser déstabiliser par les questions difficiles ou les pièges des journalistes. Enfin, cela peut renforcer leur image de marque et leur crédibilité auprès des médias et du public en général. En somme, le media training peut être un outil très utile pour les personnes qui sont souvent exposées aux médias et qui veulent gérer ces situations de manière efficace et professionnelle.

Il n’existe pas de méthode unique pour faire un media training, car cela dépend de nombreux facteurs, tels que les objectifs de la formation, les personnes concernées, leur niveau de compétence et d’expérience, etc. Cependant, voici quelques étapes générales qui peuvent vous aider à organiser un media training :

  1. Identifiez les objectifs de la formation. Quels sont les messages que vous souhaitez faire passer aux personnes concernées ? Quels sont les compétences qu’elles doivent acquérir pour mieux gérer les interviews et les échanges avec les journalistes ?
  2. Choisissez un formateur qualifié et expérimenté. Le media training nécessite des compétences spécifiques en matière de communication et de relations avec les médias, donc il est important de choisir un formateur qui a de l’expérience dans ce domaine.
  3. Préparez un plan de formation. Déterminez les différentes étapes de la formation et préparez les supports pédagogiques (présentations, exercices, vidéos, etc.) qui vous permettront d’atteindre les objectifs fixés.
  4. Organisez la formation. Choisissez un lieu adapté (salle de réunion, studio de télévision, etc.), invitez les personnes concernées, et assurez-vous que tout est en place pour que la formation se déroule dans les meilleures conditions.
  5. Pendant la formation, veillez à maintenir l’attention des participants en alternant les différentes méthodes pédagogiques (exposés, discussions, exercices pratiques, etc.). Encouragez les participants à poser des questions et à partager leurs expériences, et fournissez-leur des feedbacks réguliers pour les aider à progresser.
  6. Après la formation, n’oubliez pas de faire le point sur les résultats obtenus et de prévoir des séances de suivi pour les personnes qui en ont besoin. Vous pouvez également demander aux participants de remplir un questionnaire d’évaluation pour recueillir leur avis sur la formation et améliorer les éventuelles lacunes.

Une bonne interview est une conversation qui permet au journaliste d’obtenir les informations nécessaires pour rédiger un article intéressant et complet, tout en respectant les droits et les intérêts des personnes interviewées. Pour être considérée comme une « bonne » interview, une conversation doit répondre à plusieurs critères :

  • Elle doit être bien organisée et structurée. Le journaliste doit avoir préparé des questions précises et pertinentes, qui lui permettront d’aborder les différents sujets qui l’intéressent sans perdre de temps.
  • Elle doit être équilibrée et impartiale. Le journaliste doit poser des questions qui permettent d’avoir une vision globale et équilibrée du sujet traité, sans prendre parti pour un camp ou pour un autre.
  • Elle doit être respectueuse des droits et des intérêts des personnes interviewées. Le journaliste doit respecter la vie privée des personnes interviewées et ne pas les mettre en difficulté, ni les pousser à dire des choses qu’elles ne souhaitent pas dire.
  • Elle doit être intéressante et informative. L’objectif d’une interview est de fournir des informations utiles et intéressantes au public, donc le journaliste doit veiller à ce que l’entretien soit riche en contenu et en perspectives nouvelles.

En résumé, une bonne interview est une conversation organisée, équilibrée, respectueuse et informative, qui permet au journaliste de rédiger un article de qualité et aux personnes interviewées de s’exprimer de manière claire et convaincante.

1 réactions sur « Media Training : 10 raisons de se former à prendre la parole en public »

  1. Ping : Pourquoi louer une salle de réunion pour votre entreprise ?

Réagissez à cet article