Mettre en oeuvre une politique marketing-vente globale dans une TPE


 
Kézako?
5
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

Mettre en oeuvre une politique marketing-vente globale dans une TPE

Tout au long de ma carrière, j’ai eu la grande chance de travailler aux côtés des « patrons » de petites boîtes.

Et depuis des années, j’ai beaucoup entendu dire par les patrons de TPE que le marketing est fait pour les grands groupes…

J’aimerais démystifier le sujet: NON, le marketing est utile pour toutes les entreprises! Et pas que pour les grands groupes…

Un billet donc qui vous propose:

  • une courte réflexion sur la pertinence de la fonction marketing dans une TPE,
  • ainsi qu’un graphique présentant la politique Marketing / vente globale au sein d’une TPE.

Pour une définition commune du marketing

Bien entendu, Marketing de TPE est différent du marketing d’une Grande Entreprise… De même que Marketing B2C diffère du marketing B2B…

En tout, je pense pouvoir recenser plus de 10 « types » différents de marketing. Et ce nombre va en augmentant avec le temps… L’objet de ce billet n’est pas de tous les énumérer, mais plutôt de mettre en exergue la perception très « subjective » du marketing.

  • Certains entrepreneurs pensent que ce n’est que de la publicité,
  • D’autres pensent que cela ne couvre que l’étude de marché à grande échelle
  • D’autres croient que ce sont juste les argumentaires & les plaquettes utilisées par les vendeurs…

Alors mettons nous d’accord; ce n’est pas QUE ça.

Le marketing regroupe l’ensemble des actions visant à créer de la valeur pour l’acheteur autour d’un produit/service, de manière à ce que ce dernier puisse être commercialisé plus facilement, ou en plus grand nombre. (source propre!)

Les théoriciens seraient offusqués d’une description aussi vulgarisée… Mais si vraie!

On a toujours fait du marketing, même à notre insu…

Dans le « monde » du marketing, on veut nous faire croire que le marketing est une discipline « fraîche »… Certes, elle évolue. Mais n’importe quel homme d’affaires, depuis la nuit des temps, a fait du marketing:

  • Choisir un produit à vendre
  • Fixer un prix
  • Le rendre accessible aux clients acheteurs
  • Se faire connaître auprès d’acheteurs potentiels

Tout ça relève du marketing!

Le marketing d’une TPE à besoin de structure, d’intelligence & de pragmatisme

Compte tenu des propos tenus plus haut, le lecteur comprendra qu’il est faux de penser que la TPE « ne fait pas de marketing », ou qu’elle n’en a pas besoin. Elle en fait même si elle ne veut pas!

Autant donc apporter « de l’intelligence » dans le marketing d’une TPE, même s’il est vrai que la stratégie choisie doit être adaptée à l’envergure de la société, et qu’elle doit être plus « pragmatique » que ce que l’on enseigne dans les livres.

Finalement, il faut « faire beaucoup » avec:

  • peu de moyens financiers,
  • beaucoup de travail et de sueur
  • Une dose non négligeable de créativité

La démarche globale marketing / vente de la TPE

Rapport complet sur la politique Vente / Marketing d’une TPE, Matthieu Tran-Van – Disponible à la bibliothèque Grenoble Ecole de Management (2008)

Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

5 thoughts on “Mettre en oeuvre une politique marketing-vente globale dans une TPE

  • 20 janvier 2011 at 17 h 48 min
    Permalink

    Diagramme efficace et article concis.

  • 1 février 2011 at 10 h 05 min
    Permalink

    Très bon article comme toujours dirais-je :)
    Une mise au point qui s’imposait afin de démystifier le marketing aux yeux des TPE.
    Bravo
    Jean-Fred

  • 1 février 2011 at 10 h 54 min
    Permalink

    @Jean-Fred: Merci Jean-Fred pour ton commentaire :-)

  • 26 février 2011 at 18 h 33 min
    Permalink

    Bonjour
    L’intérêt du marketing est évident y compris pour les TPE. le problème est plus qu’il demande un effort humain et financier que les TPE ne peuvent se permettre le plus souvent. Faire une etude de marché peut être un vrai plus, mais si elle coûte 3 fois ce que le marché peut rapporter (à l’échelle d’une TPE…), et en outre les TPE s’adressent à des marchés très fins, ce qui rend l’étude très complexe, donc chère…on se mord la queue donc !

  • 26 février 2011 at 20 h 22 min
    Permalink

    @Solex: Bien souvent les TPE n’investissent pas dans les études de marché… Et elles ont raison! En effet, bien souvent, les TPE reposent sur leur dirigeant. Et comme vous le dites très justement, elle n’ont pas les ressources nécessaires pour financer un développement fort et rapide. Conséquence? Les TPE cherchent avant tout à maitriser leur environnement direct. Elle n’en n’ont rien à faire que le marché soit de 300 milliards$ au niveau mondial… Aussi, elles n’ont nullement besoin d’études de marché, mais seulement d’une analyse pertinente, structurée, et pragmatique pour leur situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>