Affiliation: ce qu’il faut savoir pour débuter


 
Kézako?
1
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

Affiliation: ce qu'il faut savoir pour débuter

Vous souhaitez booster les résultats économiques de votre site.

Vous avez entendu parler de ce qu’on appelle « l’affiliation« , et vous vous y intéressez. Ces vendeurs du web peuvent effectivement vous assurer une excellente visibilité et des retours quantitatifs plus importants. Mais comment débuter?

  • Quels sont les points importants à prendre en compte pour proposer un programme d’affiliation?
  • Comment éviter de se planter dès le départ?

Suivez le guide!

Affiliation : une définition pragmatique

L’affiliation est une variable clé du marketing mix ; c’est la force de vente d’un site E-commerce. Celle-ci est rétribuée à la performance, c’est-à-dire que la rémunération proposée est proportionnelle au résultat obtenu.

Ce concept est très appréciable dans une époque où les dépenses marketing sont dictées par la logique « ROIste ».

Affiliation : pourquoi faire ?

Tout comme des commerciaux, il est important de définir quelle est la mission exacte des affiliés, et comment l’annonceur souhaite les articuler dans son marketing mix.

En tant qu’annonceur, posez vous la question suivante : « Quels sont les objectifs que je souhaite atteindre avec l’affiliation ? »

  • Créer du trafic ? Préférez un programme au clic
  • Obtenir des leads ? Optez pour un programme qui rémunère l’affilié aux formulaires remplis
  • Augmenter vos ventes ? Commissionnez l’affilié sur les ventes !

Attirer des affiliés : tout est dans le programme & la rémunération

Dans tous les cas, il est crucial de proposer des programmes & des rémunérations attractives, et d’autant plus lorsque l’on ne bénéficie pas d’une image de marque très puissante.

Plus l’offre de l’annonceur sera alléchante, plus les affiliés se « démèneront » pour mettre en avant votre programme, au détriment d’autres moins attractifs pour eux.

En contrepartie, il n’est pas inutile de fixer des objectifs à vos affiliés, et de les impliquer un maximum dans votre stratégie commerciale.

Fidélisez vos meilleurs affiliés comme vous fidéliseriez vos meilleurs vendeurs

20% des affiliés vont faire 80% des résultats : comment les fidéliser ? En les encourageant, les soutenant, les conseillant… Soignez votre réputation en tant qu’affilieur.

Donnez leur vos astuces et arguments pour « mieux vendre ». Informez-les des dernières modifications sur votre site.

Gardez vous également une « marge de manœuvre » lorsque vous définissez la rémunération de votre programme pour augmenter ensuite les commissions des meilleurs affiliés, ou offrir des primes à l’efficacité.

Mais pour réellement fidéliser vos affiliés, il conviendra de « dialoguer » avec eux, de garder le contact. Leurs remarques sont importantes ; prenez-en compte et répondez-y de manière réactive.

Soyez créatif. Dynamisez et renouvelez vos programmes d’affiliation : mettez en ligne vos nouveaux produits, lancez des opérations promotionnelles, proposez des programmes avec des objectifs & des modes de rémunération différents…

Valorisez vos affiliés et gardez le contact

Il est conseillé de créer un espace dédié à vos affiliés sur votre site, ne serait-ce qu’une page.

Sur cet espace dédié, présentez vous en tant qu’affilieur, et détaillez vos programmes en cours. Annoncez-y vos actualités, et toutes les autres choses qui permettront à vos « vendeurs virtuels » de mettre votre société en avant.

Vous pouvez également mettre en place une adresse de messagerie interne dédiée à l’affiliation. Montrez leur que vous « cocoonez » votre réseau d’affiliés.

Pour quelles raisons votre programme d’affiliation pourrait-il échouer ?

  • Rémunération insuffisante : on n’attire pas des mouches avec du vinaigre ! Renseignez vous sur les prix du marché et pensez que plus vous rémunérez plus vos partenaires affiliés, plus vous « risquez » d’augmenter vos résultats
  • Mauvais choix dans les affiliés : visitez le site de chaque candidat à votre programme. Évaluez l’adéquation du site à vos objectifs, votre image de marque, vos cibles de clients. Ne privilégiez pas le quantitatif au détriment du qualitatif, car seuls les « bons » sites affiliés seront en mesure de vous renvoyer un trafic de qualité.
  • Animation de votre réseau défaillant: Tout comme un site Internet, un programme ne s’anime pas tout seul. Or sans nouveauté, tout se dépérit…
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

12 thoughts on “Affiliation: ce qu’il faut savoir pour débuter

  • 29 décembre 2009 at 11 h 17 min
    Permalink

    Excellent article qui peut aider les pros qui souhaitent se placer du côté affilieur.

    Pour moi, les français dans l’affiliation sont MAJORITAIREMENT de gros blaireaux pour ces raisons, et les petits comme les grands :

    – Ils mettent énormément de temps à valider une demande d’application à un programme (c’est déjà une hérésie en soit de devoir faire des demandes d’application…)
    – Ils ont 0 contacts avec leurs affiliés.
    – Ils n’offrent rien aux affiliés qui performent. Rien que cette année j’ai deux exemples de boîtes à qui j’ai fait rentrer plus de 20k€, dans leur CA c’est peut être pas énorme pour eux… mais la moindre des choses c’est d’envoyer si ce n’est un cadeau, au moins un mail de remerciement !
    – Leurs outils/bannières de promotion sont nazes
    – Ils oublient qu’un nouveau client c’est sacré. Ils oublient les coups d’acquisition. Ils font bien rire avec leur com en dessous de 10% pour un premier client. Et encore, quand ce n’est pas 4 ou 5%. Pour moi, un nouveau client apporté, ça devrait être 100% de la com reversée ou au moins 50%
    – Ils ne fournissent aucune landing page optimisée aux affiliés
    – Ils interdisent quasi tous à 98% d’enchérir en CPC. Ils n’ont pas compris que quand les affiliés se battent sur Adwords, c’est de l’argent qu’ils n’ont pas à dépenser…
    – ET LE PIRE : ça gruge, ça gruge, ça gruge !! Les commerçants ne jouent pas le jeu pour beaucoup. Surtout les grands e-commerce. Combien de com sucrées, combien de centaines de clics ultra ciblés envoyés pour pas une conversion… Ils nous prennent vraiment pour des boeufs.

    Bref, il y a tant à dire…
    Je ne supporte plus de travailler avec les français dans l’affiliation. Ils m’ont trop déçus, de gros nazes, vraiment.

    S’ils testaient les plateformes US, ils en pâliraient. L’affiliation français est à mille lieu de ce qui se fait ailleurs, 5 ans de retard.
    Par contre dans le porn, ils sont bons et tiennent bien la route.

  • 29 décembre 2009 at 11 h 40 min
    Permalink

    Cela m’a inspiré tiens, je vais en faire un billet aujourd’hui :D

  • Pingback: 10 Raisons Pour Lesquelles Les Marchands Français Sont Des Nazes En Affiliation | Marketing, pensées et autres tergiversations

  • 29 décembre 2009 at 16 h 18 min
    Permalink

    Très bon article, en lisant Julien je suis tombé ici et voila les articles dans ma tête.
    Au passage je vais te suivre sur twitter ^^.
    Bonnes fetes de fin d’année

  • 30 décembre 2009 at 0 h 08 min
    Permalink

    Bonjour Julien,

    C’est toujours un plaisir d’accueillir un nouveau lecteur, d’autant plus lorsqu’il est bien recommandé ;-).

    En espérant que mes diverses pensées & tribulations sur le web te seront d’intérêt, bonnes fêtes à toi.

  • 30 décembre 2009 at 0 h 11 min
    Permalink

    Merci Julien pour cette contribution très complète… et pour ton coup de gueule! je vois que cela t’inspire, et le résultat est là; un article à lire! Merci pour avoir partagé ton expérience qui lève le voile sur les mauvaises pratiques des E-marchands… D’où de tels billets ;-)

  • 30 décembre 2009 at 0 h 14 min
    Permalink

    Billet énorme, et un grand merci pour cette belle citation en chapeau d’article :-)

  • 30 décembre 2009 at 11 h 10 min
    Permalink

    Il est important de prendre contact avec ces meilleurs affiliés par e-mail ou par téléphone au moins une fois.

  • 30 décembre 2009 at 22 h 31 min
    Permalink

    Merci Gael pour cette précision.

  • 23 mai 2010 at 23 h 17 min
    Permalink

    Pour quelles raisons votre programme d’affiliation pourrait-il échouer ?

    Tu as oublié de préciser le manque d’outils de promo et une mauvaise conversion des utilisateurs depuis l’affilieur.

    exemple: si la plateforme des outils de nazes –> je zappe

    Je teste toujours le marketing de l’affilieur, et sa capacité à convertir, si il est mauvais –< je zappe aussi.

    Chez les ricain et principalement dans l’adulte, il y a carrément des régies qui font de l’affiliation afin de proposer d’autres affiliations mais qui mettent eux des outils plus performant que la plateforme initiale !

  • 8 février 2013 at 17 h 44 min
    Permalink

    weedoit est une plateforme d’affiliation que j’utilise régulièrement sur mon site depuis quelques mois.J’affiche des publicités sur mon site, et les annonceurs me rémunèrent en fonction des clics (très rares), des leads (formulaires) ou bien des ventes.

  • Pingback: Critique de la monétisation des réseaux sociaux par la publicité | Blog Business / WebMarketing / Management

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>