Comment optimiser son flux Google Shopping ?

Publicité

20

comment optimiser son flux google ads

Savez-vous combien investir sur Google Ads et combien cela va vous rapporter ?

En complément de cet article, vous pouvez obtenir un accès gratuit à mon calculateur Google Ads pour anticiper votre budget et votre ROI.

Il vous suffit simplement de vous abonner à ma newsletter.

Gratuit | Accès instantané | Tutoriels vidéo inclus

Montrer Cacher le sommaire

Pourquoi optimiser votre flux Google Shopping?

L’optimisation du flux de produits pour Google Shopping est une étape stratégique cruciale pour améliorer la visibilité de vos produits dans le commerce électronique. Cette pratique vise à affiner la qualité des données de vos produits pour les rendre plus attrayantes et pertinentes pour les utilisateurs de Google Shopping. 

En optimisant votre flux de produits, vous augmentez vos chances d’apparaître dans les résultats de recherche pertinents, ce qui peut conduire à une amélioration significative de votre performance en termes de trafic web et de ventes. 

Un flux de produits optimisé peut également améliorer votre retour sur investissement en matière de publicité en ligne. En fournissant à Google des informations précises et détaillées sur vos produits, vous pouvez cibler plus efficacement les utilisateurs qui sont le plus susceptibles d’être intéressés par ce que vous avez à offrir. Cela peut réduire vos coûts publicitaires tout en augmentant vos conversions. 

Enfin, l’optimisation de votre flux de produits peut également vous aider à éviter les pénalités de Google et donc à la suspension de certains produits voir de votre flux au complet. Google a des normes strictes en matière de qualité des données et peut suspendre votre compte si votre flux ne les respecte pas. Vous voulez à tout prix éviter d’attirer l’attention de Google qui peut parfois être très lent et retors pour revenir sur une décision. En optimisant votre flux, vous pouvez donc vous assurer que vos produits sont toujours conformes aux directives de Google.

diagnostic performance gmc
Interface diagnostic Google Merchant Center Next

Comprendre l’importance du flux de produits

Le flux de produits, plus communément appelé flux shopping, est l’élément central de toute stratégie de marketing digital sur Google Shopping. Il s’agit d’un fichier contenant toutes les informations sur vos produits, telles que leur nom, leur description, leur prix, leur URL d’image et leur URL de page de produit. Google utilise ces informations pour déterminer où et quand afficher vos annonces. 

Un flux de produits de haute qualité peut grandement améliorer la performance de vos campagnes. En fournissant des informations précises et détaillées, vous pouvez aider Google à comprendre exactement ce que vous vendez. Cela peut augmenter la pertinence de vos annonces, ce qui peut à son tour augmenter votre taux de clic et votre taux de conversion. 

Cependant, la création d’un flux de produits de haute qualité peut être un processus complexe et fastidieux. Il nécessite une connaissance approfondie des produits que vous vendez, ainsi qu’une compréhension détaillée des exigences de Google. C’est pourquoi de nombreux annonceurs choisissent de se faire accompagner par des experts pour améliorer leur flux google shopping.

Comment le flux influence votre visibilité?

Votre flux de produits joue un rôle clé dans la détermination de votre visibilité sur Google Shopping. Google utilise les informations de votre flux pour comprendre vos produits et déterminer où et quand afficher vos annonces. Il va utiliser toutes les informations que vous lui fournirez sous forme d’attributs pour identifier et cibler les bons mots clés pour lesquels il faut afficher vos produits.

Si votre flux est mal optimisé, vos produits peuvent ne pas apparaître dans les résultats de recherche pertinents, ce qui peut réduire votre visibilité et vos ventes. Pire encore, Google peut vous faire payer plus cher qu’un concurrent qui possède un flux mieux optimisé au titre du score de qualité. Sans parler du fait que si votre flux produit n’est pas optimisé, votre taux de clic, ou CTR, en sera très largement affecté. Cela aura pour effet de réduire encore plus drastiquement vos performances publicitaires.

Un flux de produits de haute qualité peut vous aider à obtenir un meilleur classement dans les résultats de recherche de Google. Google Ads favorise les annonces qui offrent la meilleure expérience utilisateur, et un flux de produits détaillé et précis peut améliorer la pertinence de vos annonces, ce qui peut à son tour améliorer votre classement. Enfin, un flux de produits optimisé peut également vous aider à augmenter votre taux de conversion. En fournissant des informations précises et attrayantes sur vos produits, vous pouvez attirer des utilisateurs plus qualifiés et augmenter la probabilité qu’ils effectuent un achat.

Quels sont les bénéfices d’un flux optimisé?

Je vous ai déjà mentionné certains des avantages que vous obtiendrez si vous optimiser votre flux google shopping mais en voici un résumé : 

  • Amélioration du classement des produits : Un flux bien structuré et précis permet à Google d’interpréter correctement les données produits, ce qui peut améliorer leur positionnement dans les résultats de recherche Google Shopping. Plus votre flux sera optimisé et donc meilleur que celui de vos concurrents plus vous vous démarquez des autres offres disponibles. Comme je vous l’expliquais plus haut, il y a un véritable cercle vertueux qui se produit lorsque vous prenez le temps d’optimiser votre flux. 
  • Augmentation du taux de clics (CTR) : Des titres de produits clairs et attractifs, combinés avec des descriptions riches en mots-clés pertinents, attirent davantage l’attention des utilisateurs, augmentant ainsi le nombre de clics sur les annonces.
parks jeux de société
Différents titres Google Shopping pour le jeu de société « Parks »
  • Taux de conversion plus élevé : Lorsque les informations produits sont précises et complètes, les clients sont mieux informés et plus enclins à finaliser leurs achats, ce qui se traduit par un taux de conversion plus élevé.
  • Réduction des coûts publicitaires : Un flux optimisé aide à améliorer la pertinence des annonces, ce qui peut réduire le coût par clic (CPC) et augmenter le retour sur investissement (ROI) des campagnes publicitaires.
  • Éviter des erreurs coûteuses : En fournissant des informations précises sur la disponibilité des produits, les e-commerçants peuvent éviter des clics inutiles sur des articles en rupture de stock, optimisant ainsi leur gestion des stocks et la satisfaction client. A chaque fois que j’audit un compte Google Ads je note des clics qui partent sur des produits qui sont indisponibles. Tous ces clics cumulés peuvent représenter une part très importante de votre budget publicitaire, faites bien attention.
  • Meilleure compétitivité : Des titres, des prix et des promotions bien mis en avant permettent aux e-commerçants de se démarquer de la concurrence et d’attirer plus de clients. Ne vous trompez pas, la compétition démarre dès la page de recherche où le futur client va comparer les informations et les images des produits qui lui sont proposés. Si vous ratez cette étape parce que votre flux Google Shopping n’est pas optimisé, vous n’aurez peut-être pas de seconde chance.
  • Analyse et ajustement en temps réel : Un flux optimisé facilite l’utilisation des outils d’analyse de Google pour surveiller les performances des produits et ajuster les stratégies de marketing en temps réel.
formation google ads
Découvrez ma formation Google Ads

Comment réussir à optimiser son flux Google Shopping ?

On ne va pas se mentir, tout comme la mise en place d’un bon tracking de conversions, optimiser son flux Google Shopping n’est pas une mince affaire. C’est pourtant une étape obligatoire pour posséder un compte Google Ads prêt pour aller chercher de bonnes performances. Comment faire pour bien optimiser son flux produits Google Shopping ? Voici quelques conseils qui vous aideront : 

  • Travail sur le long terme : cela peut sembler banal, mais c’est le conseil le plus précieux que je peux vous donner pour optimiser votre flux Google Shopping. Rendez-vous dans le Merchant Center tout au moins une fois par jour. Vérifiez si de nouvelles erreurs sont apparues, si votre flux a bien été traité et si tout va bien. Vous allez voir que votre flux Shopping est comme un organisme vivant, il va connaître des hauts et des bas. La pire erreur étant de faire l’autruche, de ne pas vouloir vérifier et donc d’arriver à la catastrophe. Lancer son flux Shopping n’est pas la finalité, il va falloir le travailler sur le long terme, le bichonner et y investir du temps pour qu’il soit parfait.
  • Un attribut à la fois : l’une des raisons pour laquelle la plupart des flux ne sont pas optimisés est simple : c’est le bordel. Il existe une quantité astronomique d’attributs possibles, les erreurs se multiplient à vue d’œil, le code couleur rouge a un côté angoissant… Bref, tout est fait pour que vous ayez envie de refermer immédiatement Merchant Center après l’avoir ouvert. Mon conseil ? Allez-y morceau par morceau. Choisissez un attribut à optimiser et allez jusqu’au bout pour celui-ci. Une fois terminé, passez à l’attribut suivant par ordre de priorité. Évidemment le travail ne sera pas du tout le même pour un catalogue de 50 références ou 15 000, mais tout est possible avec une bonne organisation.
  • Exploitez l’existant : c’est une erreur que je constate très souvent : l’envie de toujours repartir de zéro. Vous voulez enrichir votre flux avec de nouveaux attributs ? Avant de vous lancer dans la rédaction de nouveaux titres, vérifiez si vous ne pouvez pas concaténer des champs déjà existants dans votre flux ou CMS. Par exemple, si vous voulez ajouter l’âge recommandé, la marque et le type de produit dans vos titres Google Shopping, vous avez peut-être ces champs déjà disponibles. Il ne vous reste plus qu’à les concaténer via une formule dans un excel ou un Google Sheet. Optimiser son flux Google Shopping est une tâche longue et ennuyante, facilitez-vous la vie.
  • Corrigez toutes les erreurs : et oui ! C’est l’étape la plus importante de tout. Il ne sert à rien de vous lancer dans de nouveaux attributs si 20% de votre flux est refusé. Les erreurs sont toujours à privilégier. Vous perdez du volume bêtement et sur le long terme. Attention aussi à ce que les erreurs n’attirent pas plus d’attention de la part de Google qui pourrait décider de couper votre flux. Même si le nombre d’erreurs vous semble faible, c’est toujours trop.
erreurs google merchant center
On corrige pas ses erreurs ?

Mettre en valeur les informations importantes, au bon endroit

Mettre en valeur les informations importantes est primordial dans l’optimisation de votre flux Google Shopping. Cela implique de s’assurer que les informations clés sont facilement accessibles et visibles pour les utilisateurs. Mais comment faire ? C’est assez simple, prenez le temps de bien réfléchir aux attributs clés. Notamment le triptyque gagnant : 

  • Les titres produits : c’est l’une des premières choses que vos potentiels clients verront avec l’image et le prix. Mentionnez les informations les plus importantes tout en haut, pour que vos clients potentiels en prennent connaissance immédiatement. Certains attributs sont très importants comme la typologie ou la marque du produit, les caractéristiques principales. N’hésitez pas à indiquer ce qui vous démarque de la concurrence. Surtout, n’oubliez pas que le titre Google Shopping n’est pas le titre que vous proposez sur votre site. Vous avez jusqu’à 150 caractères, utilisez-les pour donner un maximum d’informations sur votre produit à Google.
  • Le prix : c’est évidemment un élément essentiel que vous fournissez à vos potentiels clients mais également à Google. Le prix est évidemment un facteur déterminant pour les conversions mais également pour votre taux de clic. Un prix trop élevé vous empêchera d’avoir des clics, ce qui ne vous permettra pas d’avoir de bonnes performances. Pas de clic, pas de visite. Ne l’oubliez jamais. Pensez donc toujours à vérifier vos concurrents directs, le prix qu’il propose et comparez-le au vôtre. Surtout, on évite les erreurs ou décalages de prix entre le flux et votre site. Vérifiez bien que l’information est correcte et que vous remontez dans Merchant Center toutes les promotions actuelles sur le produit. Cela serait dommage de passer à côté d’un boost de visibilité, non ?
  • L’image : nous y sommes, sans doute l’élément le plus important de votre annonce Google Shopping. Pensez à bien suivre les politiques de Google concernant vos images, on ne peut malheureusement plus faire grand chose. Vous devez tout de même impérativement renseigner des images sans logo ou image dans l’image, sans prix ou mention écrite. Tout manquement pourrait avoir pour conséquence une suspension de votre produit, voire de votre flux en cas de violations répétées. Malgré tout, pensez à mettre des images différenciantes qui rendent votre produit attrayant. Tentez de vous démarquez de la concurrence en ne proposant pas la même vue ou le même cliché.
livre google ads matthieu tran van
Le Manuel du Stratège Google Ads, édition 2024

Avoir de bonnes images produits : un élément indispensable de votre flux Shopping

Je viens de vous en parler, mais il me semble important de développer ce point : ne sous-estimez pas l’importance des images pour votre flux Google Shopping. Les images jouent un rôle crucial dans l’attraction et la conversion des clients potentiels. Voici pourquoi elles sont essentielles :

  • Première impression impactante : Les images de produits sont souvent le premier élément que les utilisateurs remarquent dans les annonces Google Shopping. Des images de haute qualité captent immédiatement l’attention et donnent une impression positive du produit.
  • Amélioration du taux de clics (CTR) : Des images claires, attrayantes et pertinentes augmentent la probabilité que les utilisateurs cliquent sur l’annonce, ce qui se traduit par un taux de clics plus élevé.
  • Réduction des taux de retour : Des images précises et détaillées aident les clients à avoir une compréhension claire du produit qu’ils achètent, réduisant ainsi les déceptions et les retours produits.
  • Renforcement de la confiance des clients : Des images professionnelles et bien éclairées renforcent la crédibilité du vendeur et la confiance des clients, encourageant les décisions d’achat.
  • Meilleure expérience utilisateur : Les utilisateurs préfèrent voir les produits sous différents angles et dans différents contextes. Des images variées et détaillées améliorent leur expérience d’achat en ligne.
  • Compatibilité avec les critères de Google : Google favorise les annonces avec des images de haute qualité et répondant à ses exigences spécifiques. Cela peut améliorer le classement des produits et leur visibilité.
  • Différenciation par rapport à la concurrence : Dans un marché saturé, des images attrayantes et distinctives permettent de se démarquer de la concurrence et de capter l’attention des consommateurs.

Données produits : soyez le plus précis possible

Dans le domaine du commerce électronique, la précision des données produit est la clé pour des performances optimales. Des données produit précises et détaillées permettent aux clients de comprendre exactement ce qu’ils achètent, ce qui peut aider à augmenter les ventes, à réduire les frustrations et les abandons de panier.

précision bullseye
Privilégiez toujours la précision

De plus, des données produit précises peuvent améliorer le classement de vos annonces Google Ads à moindre coût. Simplement parce qu’elles permettent à Google Ads de comprendre votre produit et de l’associer à des recherches pertinentes. 

Il est donc crucial de fournir des informations détaillées et précises sur chaque produit que vous vendez. Cela inclut évidemment les informations obligatoires telles que le nom du produit, la description, le prix mais également des informations optionnelles comme la couleur, la taille, la marque, les points forts du produit, etc…

Il est également recommandé d’inclure des mots-clés pertinents dans vos données produit pour aider l’algorithme Google Ads à associer votre produit à des recherches pertinentes. 

En outre, il est important de veiller à ce que vos données produit soient constamment mises à jour. Il s’agit là d’une erreur banale, malheureusement très onéreuse. Si un produit est en rupture de stock ou si le prix change, ces informations doivent être immédiatement mises à jour sur votre site. Cela aidera à éviter toute confusion ou frustration de la part des clients, mais surtout cela évitera des clics inutiles qui cumulés vous priveront d’une grosse partie de votre budget.

Comment bien optimiser ses Titres et Descriptions Shopping ?

Comme j’ai pu vous l’expliquais auparavant, optimiser les titres et descriptions de vos produits sur Google Shopping est essentiel pour maximiser leur visibilité, attirer des clics et convertir des visiteurs en acheteurs. 

comment optimiser son flux shopping ?
Recommandations Google pour l’optimisation de vos Titres

Voici donc un guide détaillé pour vous aider à améliorer vos performances sur cette plateforme.

Choisir les bons mots clés pour construire ses titres produits Google Shopping

L’intégration de mots clés pertinents dans les titres de vos produits est vitale pour améliorer leur visibilité sur Google Shopping. Voici comment choisir les meilleurs mots clés :

  • Recherchez des mots clés pertinents : utilisez des outils de recherche de mots clés comme Google Keyword Planner, Ahrefs ou SEMrush pour identifier les termes que les clients potentiels utilisent pour rechercher vos produits.
  • Analysez la concurrence : étudiez les titres de produits de vos concurrents les mieux classés pour comprendre les mots clés qu’ils utilisent.
  • Utilisez des mots clés spécifiques : privilégiez les mots clés longue traîne (long-tail keywords) qui sont plus spécifiques et moins concurrentiels, ce qui peut améliorer votre classement et attirer un trafic qualifié.
  • Incluez des caractéristiques produit importantes : ajoutez des détails comme la marque, le modèle, la couleur, la taille et d’autres caractéristiques pertinentes pour vos produits afin de rendre les titres plus descriptifs et précis.
  • Soyez cohérent : utilisez une structure de titre cohérente pour tous vos produits pour faciliter la gestion et l’optimisation continue.
newsletter matthieu tran-van
Rejoignez ma newsletter, elle est gratuite !

La longueur idéale des titres pour améliorer vos performances sur Shopping

La longueur des titres de vos produits sur Google Shopping peut influencer significativement leur performance. Voici quelques conseils pour déterminer la longueur optimale :

  • Respectez les limites de Google : Google recommande des titres de 150 caractères maximum, mais affiche généralement les 70 premiers caractères. Assurez-vous que les informations les plus importantes se trouvent au début du titre.
  • Soyez concis et précis : évitez les titres trop longs qui peuvent être coupés dans les résultats de recherche. Concentrez-vous sur les informations essentielles pour attirer l’attention rapidement.
  • Incluez les mots clés principaux en premier : placez les mots clés les plus importants au début du titre pour qu’ils soient visibles même si le titre est tronqué.
  • Évitez les répétitions inutiles : n’utilisez pas plusieurs fois les mêmes mots ou expressions. Chaque mot doit apporter une valeur ajoutée.
  • Utilisez des séparateurs clairs : employez des tirets ou des barres verticales pour séparer les différentes sections du titre et améliorer la lisibilité.

Comment rédiger des descriptions performantes et convaincantes ?

Les descriptions Google Shopping jouent un rôle crucial dans l’optimisation de votre flux mais surtout dans la conversion de potentiels prospects qui s’informent à vos futurs clients.

  • Commencez par un résumé accrocheur : ouvrez la description avec une phrase ou deux qui captent l’intérêt et résument les principaux avantages du produit. Vous pouvez également présenter votre marque et ses éléments différenciants.
  • Utilisez des mots clés stratégiques : intégrez naturellement les mots clés principaux et secondaires de vos produits tout au long de la description pour améliorer le référencement sans sacrifier la lisibilité.
  • Détaillez les caractéristiques et les avantages : expliquez en détail les caractéristiques du produit et comment elles bénéficient à l’utilisateur. Utilisez des puces pour une présentation claire et concise.
  • Incluez des informations techniques : pour les produits techniques, fournissez des spécifications détaillées comme les dimensions, les matériaux, les capacités, etc.
  • Ajoutez des preuves sociales : mentionnez les avis clients, les évaluations, les certifications ou les récompenses pour renforcer la crédibilité du produit.
  • Utilisez un ton convaincant et engageant : adoptez un ton de voix qui résonne avec votre public cible. Soyez persuasif mais honnête dans vos affirmations.

Quelles sont les erreurs à éviter ?

Certaines erreurs courantes peuvent nuire à la performance de vos titres et descriptions sur Google Shopping. Voici les principales à éviter :

  • Ignorer l’importance des mots clés : ne pas utiliser ou mal utiliser les mots clés peut limiter la visibilité de vos produits. Assurez-vous de faire une recherche approfondie de mots clés et de les intégrer de manière stratégique.
  • Titres trop longs ou trop courts : les titres qui ne respectent pas la longueur optimale peuvent être coupés ou manquer d’informations cruciales. Trouvez un équilibre entre longueur et pertinence.
  • Descriptions génériques : les descriptions trop générales ne captent pas l’intérêt des clients et n’apportent pas suffisamment d’informations pour les convaincre d’acheter. Soyez spécifique et détaillé.
mistakes were made meme
  • Sur-optimisation des mots clés : une surcharge de mots clés peut rendre le texte illisible et déplaire aux algorithmes de Google. Maintenez une utilisation naturelle et fluide des mots clés.
  • Manque d’informations cruciales : omettre des détails importants comme la taille, la couleur, ou les spécifications techniques peut frustrer les clients potentiels et entraîner des abandons d’achat.
  • Erreurs grammaticales et fautes d’orthographe : ces erreurs peuvent donner une impression de manque de professionnalisme et de négligence, affectant négativement la crédibilité de votre marque.
  • Utilisation de superlatifs excessifs : évitez de trop utiliser des termes comme « le meilleur », « incroyable » sans preuve tangible. Les clients peuvent percevoir cela comme de l’exagération.

En optimisant soigneusement les titres et descriptions de vos produits sur Google Shopping, vous pouvez non seulement améliorer leur visibilité et leur classement, mais aussi attirer et convertir plus efficacement les visiteurs en acheteurs satisfaits. Une approche stratégique, basée sur une recherche approfondie et une rédaction soignée, est essentielle pour tirer le meilleur parti de vos efforts de marketing sur cette plateforme.

Attributs optionnels Google Shopping : arrêtez de les sous-estimer

L’optimisation de vos annonces Google Shopping ne repose pas seulement sur les attributs obligatoires tels que le titre, la description, le prix et la disponibilité. Les attributs optionnels jouent également un rôle crucial dans l’amélioration de la performance de vos annonces. Ces attributs supplémentaires peuvent fournir des informations précieuses à Google et aux acheteurs, augmentant ainsi la pertinence et l’attractivité de vos produits.

Les attributs optionnels : en voici quelques uns parmi les plus importants

Google Shopping propose de nombreux attributs optionnels qui peuvent grandement améliorer la visibilité et la pertinence de vos produits. Voici une liste d’une dizaine d’attributs optionnels parmi les plus importants et une brève explication de chacun :

  • Brand (Marque) : Indique la marque du produit. Cela aide à améliorer la crédibilité et à attirer les clients fidèles à une marque spécifique.
  • GTIN (Global Trade Item Number) : Un identifiant unique pour les produits, tel que UPC, EAN ou JAN. Il permet à Google de reconnaître le produit avec précision et de l’associer à d’autres sources de données.
  • MPN (Manufacturer Part Number) : Le numéro de pièce du fabricant, utilisé pour identifier un produit spécifique lorsqu’un GTIN n’est pas disponible.
  • Color (Couleur) : Décrit la couleur du produit. Cela est particulièrement utile pour les produits comme les vêtements, les accessoires, et les articles de décoration.
  • Size (Taille) : Spécifie la taille du produit, essentiel pour les vêtements, les chaussures, et les accessoires.
  • Gender (Genre) : Indique le public cible du produit (homme, femme, unisexe). Cela aide à cibler plus précisément les clients.
  • Age group (Groupe d’âge) : Désigne le groupe d’âge pour lequel le produit est conçu (bébé, enfant, adulte). Important pour les vêtements, les jouets, et les produits de soins.
  • Material (Matériau) : Spécifie le matériau principal du produit, pertinent pour les vêtements, les meubles, et les accessoires.
  • Pattern (Motif) : Décrit le motif ou l’imprimé du produit, utile pour les articles de mode et de décoration.
  • Condition (État) : Indique l’état du produit (neuf, d’occasion, remis à neuf). Cela aide à clarifier aux clients l’état exact du produit qu’ils achètent.
  • Product Type (Type de produit) : Catégorise le produit selon une taxonomie propre à votre entreprise, facilitant la gestion interne et le reporting.
  • Custom Label (Étiquette personnalisée) : Permet de créer des étiquettes personnalisées pour segmenter les produits selon des critères spécifiques comme les promotions ou les saisons.
  • Shipping (Livraison) : Spécifie les coûts et les méthodes de livraison, offrant des informations cruciales aux clients sur les frais de transport.
  • Sale Price (Prix de vente) : Indique un prix réduit temporaire, attirant l’attention sur les promotions et les ventes spéciales.
  • Sale Price Effective Date (Date de début de la promotion) : Détermine la période pendant laquelle le prix de vente est valide, ce qui est essentiel pour les campagnes de promotions limitées dans le temps.
  • Loyalty Points (Points de fidélité) : Montre les points de fidélité que les clients peuvent gagner en achetant le produit, encourageant la fidélisation.

Les attributs optionnels : ils servent à quoi ?

Les attributs optionnels sur Google Shopping, bien que non obligatoires, sont essentiels pour maximiser l’efficacité de vos annonces. Voici comment ils peuvent vous aider :

  • Amélioration de la pertinence des annonces : En ajoutant des attributs optionnels comme la marque, le groupe d’âge, le genre, la couleur et la taille, vous permettez à Google de mieux comprendre et catégoriser vos produits. Cela augmente la pertinence des annonces affichées aux utilisateurs.
  • Augmentation de la visibilité : Les attributs supplémentaires permettent à vos produits d’apparaître dans davantage de recherches spécifiques, augmentant ainsi leur visibilité. Par exemple, si vous vendez des vêtements, spécifier le genre et la taille aide à cibler plus précisément votre audience.
  • Meilleure expérience utilisateur : Les clients apprécient les informations détaillées et précises. Fournir des détails supplémentaires peut les aider à prendre des décisions d’achat plus éclairées, réduisant ainsi les taux de retour et augmentant la satisfaction client.
  • Optimisation des performances de la campagne : Les données supplémentaires fournies par les attributs optionnels permettent de mieux analyser les performances des produits. Vous pouvez ainsi ajuster vos stratégies marketing de manière plus précise et efficace.
  • Compatibilité avec les filtres de recherche : De nombreux utilisateurs appliquent des filtres pour affiner leurs recherches sur Google Shopping. Les produits dotés d’attributs optionnels peuvent ainsi être facilement filtrés et trouvés par les utilisateurs, augmentant vos chances de vente.

Comment les renseigner s’ils ne sont pas présents dans mon flux principal ?

Si vos attributs optionnels ne sont pas présents dans votre flux principal, il est crucial de les ajouter pour tirer pleinement parti de leur potentiel. Voici comment procéder :

  • Audit de votre flux principal : Commencez par analyser votre flux de produits existant pour identifier les attributs manquants. Utilisez des outils comme Google Merchant Center pour repérer les lacunes et déterminer quels attributs optionnels seraient les plus bénéfiques.
  • Utilisation de Google Sheets : Si vous gérez votre flux de produits via Google Sheets, ajoutez simplement les colonnes nécessaires pour les attributs optionnels. Assurez-vous d’utiliser les noms d’attributs corrects tels que définis par Google (par exemple, brand, color, size, etc.).
  • Mise à jour des données via une plateforme e-commerce : Si vous utilisez une plateforme e-commerce comme Shopify, Magento ou WooCommerce, vérifiez les paramètres de votre backend. La plupart de ces plateformes permettent d’ajouter des attributs produits personnalisés qui peuvent ensuite être inclus dans votre flux Google Shopping.
  • Scripts et automatisation : Pour les grandes bases de données de produits, l’automatisation peut être la clé. Utilisez des scripts ou des outils d’automatisation pour extraire, transformer et charger les données nécessaires dans votre flux de produits. Cela peut inclure l’utilisation de scripts Python ou des outils d’intégration comme Zapier.
  • Outils de gestion de flux : Des outils spécialisés comme DataFeedWatch, GoDataFeed ou Channable peuvent vous aider à gérer et optimiser votre flux de produits. Ces outils permettent d’ajouter facilement des attributs optionnels, de mapper les données correctement et de maintenir votre flux à jour.
  • Consultation de la documentation Google : Référez-vous toujours à la documentation officielle de Google Shopping pour connaître les spécifications exactes des attributs optionnels et comment les formater correctement dans votre flux. La documentation est une ressource précieuse pour éviter les erreurs et optimiser la qualité de votre flux.

Réagissez à cet article