Comment créer son flux Merchant Center ?

Publicité

11

Savez-vous combien investir sur Google Ads et combien cela va vous rapporter ?

En complément de cet article, vous pouvez obtenir un accès gratuit à mon calculateur Google Ads pour anticiper votre budget et votre ROI.

Il vous suffit simplement de vous abonner à ma newsletter.

Gratuit | Accès instantané | Tutoriels vidéo inclus

Montrer Cacher le sommaire

Dans l’article d’aujourd’hui, je vais traiter une thématique au combien importante : “comment lancer un flux Google Shopping ?”. Nombreuses sont les entreprises du web mais aussi physiques qui souhaitent se lancer dans la publicité en ligne. Besoin d’augmenter ses ventes, son trafic ou sa notoriété, les raisons sont nombreuses. Google Shopping a été accueillie à bras ouverts lors de son lancement en 2012, notamment pour les e-commerces qui y voient une opportunité en or pour promouvoir leurs produits.

résultat de recherche google shopping

Google Shopping est en quelque sorte une vitrine accessible dès le moteur de recherche de Google. Moyennant la création d’un flux Google Shopping et d’un compte Google Ads associé, vous allez pouvoir faire la publicité de vos produits, suite à une recherche d’un internaute. Avec un modèle au coût par clic, Google Shopping est rapidement devenu un incontournable de la plateforme Google Ads.

Mais comment fait-on pour lancer des publicités Google Shopping ? Comment Google peut-il avoir des informations sur les produits d’un annonceur ? Dans cet article je vais vous expliquer comment vous lancer sur Google Shopping en 2024 en créant un flux Google Shopping via l’outil Google Merchant Center.

Je suis Matthieu Tran-Van, je travaille dans le digital depuis 16 ans maintenant. Expert Google Ads à mon compte depuis plusieurs années, j’utilise ce Blog pour transmettre mon expérience et mes connaissances au plus grand nombre. Auteur d’un livre et d’une formation, je publie de nombreux articles sur Google Ads et son fonctionnement. N’hésitez pas à fouiller dans mon blog à la recherche de réponses à vos questions.

Google Merchant Center : à quoi sert cet outil de Google ?

Google Merchant Center, aussi appelé GMC, est un outil gratuit qui est proposé à quiconque possède un compte gmail. Google Merchant Center est un outil incontournable, pour les e-commerçants, pour les entreprises qui cherchent à accroître leur visibilité sur le web. L’outil est notamment un prérequis pour l’utilisation de campagnes Google Shopping proposées par la régie publicitaire de Google : Google Ads.

Pour simplifier, Google Merchant Center est une passerelle entre votre site et Google Ads. Cet outil va pouvoir recevoir de nombreuses informations concernant vos produits comme les images, les attributs, les prix ou encore le stock disponible. Fournies sous la forme d’un flux (principal ou secondaire) ces attributs sont réunis dans un flux pour être envoyés à la plateforme de publicité en ligne Google Ads.

L’un des principaux avantages de Google Merchant Center est qu’il s’adapte facilement aux compétences et connaissances de l’utilisateur. Si vous ne possédez pas de flux xml ou ne savez pas comment faire, l’outil vous permet simplement de remplir un modèle Google Sheet avec les attributs obligatoires pour vous constituer un flux produits. Balèze non ?

Pourquoi est-ce un outil essentiel pour Google Shopping ?

La réponse est très simple : parce qu’il est obligatoire de fournir un flux produits, riche en attributs, à Google Ads pour pouvoir utiliser Google Shopping et que Google Merchant Center est l’unique moyen pour y arriver.

Au-delà de cet aspect, Google Merchant Center est en quelque sorte le poumon de vos campagnes Google Shopping. Vous évaluerez leurs performances la plupart du temps dans Google Ads, pourtant Google Merchant Center vous apportera de nombreuses informations très importantes. Voici quelques exemples : 

  • L’onglet Diagnostic : cet onglet qui se trouve dans la vue “Produits” vous donne un état des lieux précis de votre flux produits Google Shopping. Dans cet onglet, vous trouverez le nombre de produits actifs, en attente ou encore refusés. Pour les produits refusés, vous y trouverez la liste des raisons pour lesquelles vos produits ne peuvent pas être promus via Google Shopping. Page de destination non disponible, Attribut manquant, valeur non valide pour la catégorie, vous verrez que les raisons possibles sont multiples et parfois difficiles à corriger. Ne faites pas l’erreur de sous-estimer d’optimiser un maximum votre flux Google Merchant Center. Les performances de vos campagnes Google Shopping dans Google Ads s’en ressentiront fortement dans le cas contraire.
  • La vue Performance : beaucoup d’utilisateurs de Google Ads n’utilisent Merchant Center que pour lancer leurs flux Shopping et c’est tout. C’est une erreur monumentale car l’outil est rempli d’informations sur vos produits mais aussi sur vos performances publicitaires. Dans la vue Performance justement, vous trouverez des informations sur l’évolution de vos campagnes Google Shopping mais aussi de précieuses informations sur votre visibilité par rapport à vos concurrents. Vous y trouverez également des rapports sur vos produits populaires ou les promotions que vous avez lancé via l’outil Merchant Center.
  • L’onglet Promotion : cet outil au sein de Google Merchant Center est extrêmement utile si vous avez l’habitude de lancer des codes promos sur une partie ou l’intégralité de votre catalogue. Cela vous permettra d’afficher directement dans les résultats de recherche votre promotion sur votre annonce Google Shopping. L’impact de ce levier peut-être décisif pour obtenir plus de clics et donc de ventes.
  • L’onglet Compétitivité Tarifaire : je vous en parlais justement un peu plus haut, ici vous trouverez le résultat des benchmarks prix proposés par Google. L’outil vous compare avec les concurrents qu’il identifie comme directs ou similaires. Attention, l’outil peut parfois se tromper et choisir des concurrents discutables. Vérifiez toujours les informations proposées par vous même.

Flux Google Shopping : Qu’est-ce que c’est ? A quoi ça sert ?

L’objectif principal d’un flux Google Shopping est de permettre à vos produits d’apparaître dans les résultats de recherche Google Shopping. Cependant, les avantages vont bien au-delà de la simple visibilité. Voici quelques raisons pour lesquelles un flux Google Shopping est crucial pour les e-commerçants :

  1. Amélioration de la visibilité des produits : Vos produits peuvent être présentés à des millions d’utilisateurs qui effectuent des recherches spécifiques sur Google.
  2. Ciblage précis : Les annonces produits sont montrées aux utilisateurs qui recherchent activement des produits similaires aux vôtres, augmentant ainsi les chances de conversion.
  3. Gestion centralisée : Google Merchant Center, où vous téléchargez votre flux, vous permet de gérer et de mettre à jour facilement les informations sur vos produits.
  4. Performance mesurable : Vous pouvez suivre les performances de vos annonces produits grâce aux données fournies par Google Merchant Center, vous permettant d’optimiser vos campagnes en conséquence.

Pour maximiser ces avantages, il est crucial de comprendre comment construire et optimiser votre flux Google Shopping. Cela inclut non seulement le flux principal, mais aussi les flux secondaires, qui peuvent servir à des fins spécifiques.

Flux principal : comment le construire ?

Le flux principal est le fichier de base qui contient toutes les informations nécessaires sur vos produits. Voici les étapes pour le construire efficacement :

Choisissez le format approprié

Google Merchant Center accepte plusieurs formats de fichiers, dont XML, CSV, TXT et Google Sheets. Le choix du format dépend de vos préférences et de votre infrastructure technique. Les formats XML et CSV sont les plus couramment utilisés pour leur compatibilité et leur simplicité.

Incluez tous les attributs requis

Pour que vos produits soient acceptés par Google, votre flux doit inclure certains attributs obligatoires. Ces attributs incluent, mais ne sont pas limités à :

  • ID : Un identifiant unique pour chaque produit.
  • Title (Titre) : Le nom du produit.
  • Description : Une description détaillée du produit.
  • Link (Lien) : L’URL de la page produit sur votre site.
  • Image link (Lien image) : L’URL de l’image principale du produit.
  • Price (Prix) : Le prix du produit.
  • Availability (Disponibilité) : La disponibilité du produit (en stock, en rupture de stock, etc.).

Utilisez des attributs supplémentaires

En plus des attributs obligatoires, utiliser des attributs supplémentaires peut aider à améliorer la qualité de vos annonces. Ces attributs incluent :

  • Brand (Marque) : La marque du produit.
  • GTIN : Le numéro global de l’article commercial (EAN, UPC).
  • MPN : Le numéro de pièce du fabricant.
  • Condition : L’état du produit (neuf, d’occasion, reconditionné).
  • Google product category (Catégorie de produit Google) : La catégorie de produit correspondant dans la taxonomie de Google.

Optimisez les titres et descriptions

Les titres et descriptions doivent être clairs, concis et inclure des mots-clés pertinents. Cela aide non seulement à améliorer le classement de vos annonces, mais aussi à attirer les bons utilisateurs.

Mettez à jour régulièrement

Assurez-vous que votre flux est mis à jour régulièrement pour refléter les changements de prix, de disponibilité, ou d’autres informations produit. Des informations obsolètes peuvent entraîner la désactivation de vos annonces par Google.

Validez votre flux

Avant de soumettre votre flux, utilisez les outils de validation de Google Merchant Center pour vérifier qu’il n’y a pas d’erreurs ou de problèmes qui pourraient empêcher l’approbation de vos produits.

Flux supplémentaire : à quoi peut-il servir ?

Il est fréquent qu’une entreprise possède les attributs obligatoires dans son CMS, bien renseigné et optimisé, mais que les attributs secondaires aient été oubliés. Comment faire alors pour optimiser son flux en renseignant des attributs tels que product_highlights, age_group, product_type ou autre ?

Vous avez la possibilité de créer un flux secondaire, en choisissant à nouveau la source à utiliser. Vous pourrez par exemple choisir de construire un flux supplémentaire via un Google Sheet où vous aurez la possibilité de venir injecter dans votre compte Google Merchant Center tous les attributs supplémentaires que vous souhaitez en quelques clics.

Il y a également beaucoup d’autres utilisations des flux secondaires, vous pourriez par exemple construire : 

  • un flux de promotions : les flux de promotions permettent d’ajouter des informations sur les offres spéciales ou les réductions que vous proposez. Ces informations sont utilisées pour afficher des badges promotionnels sur vos annonces produits, attirant ainsi l’attention des utilisateurs sur vos offres spéciales.
  • un flux d’inventaires de produits : pour les marchands ayant des magasins physiques, un flux local d’inventaire permet d’afficher les produits disponibles dans des magasins spécifiques. Cela peut attirer des clients vers vos points de vente physiques en leur montrant les produits disponibles à proximité.
  • un flux de mise à jour des prix et de la disponibilité : si vous avez besoin de mettre à jour fréquemment les prix ou la disponibilité de vos produits sans modifier l’intégralité de votre flux principal, vous pouvez utiliser un flux de mise à jour des prix et de la disponibilité. Ce flux contient uniquement les informations sur les prix et la disponibilité, ce qui permet des mises à jour rapides et fréquentes.

Créer son flux Google Merchant Center en 4 étapes

La création d’un flux Google Merchant Center est une étape cruciale pour les e-commerçants qui souhaitent promouvoir leurs produits sur Google Shopping et augmenter leur visibilité en ligne. Un flux de produits bien construit et géré correctement peut aider à attirer de nouveaux clients et à booster les ventes. Voici un guide en quatre étapes pour créer et soumettre efficacement votre flux Google Merchant Center.

Étape 1 : Création d’un compte Google Merchant Center

La première étape consiste à créer un compte Google Merchant Center. Pour ce faire, suivez ces étapes :

  1. Accédez à la page d’accueil de Google Merchant Center : rendez-vous sur Google Merchant Center et cliquez sur « S’inscrire » pour commencer le processus de création de compte.
  2. Connectez-vous avec votre compte Google : si vous avez déjà un compte Google, connectez-vous avec vos identifiants. Sinon, créez un nouveau compte Google.
  3. Fournissez les informations de votre entreprise : remplissez les champs requis avec les détails de votre entreprise, tels que le nom de votre boutique, le pays, et l’adresse. Assurez-vous que toutes les informations sont exactes, car elles seront utilisées pour vérifier votre compte et afficher vos produits.
  4. Acceptez les conditions générales : lisez et acceptez les conditions générales d’utilisation de Google Merchant Center.

Une fois ces étapes terminées, votre compte Google Merchant Center sera créé et vous pourrez passer à la configuration des paramètres de base.

Étape 2 : Configuration des paramètres de base

La configuration des paramètres de base de votre compte Google Merchant Center est essentielle pour garantir que votre flux de produits fonctionne correctement. Voici comment configurer ces paramètres :

  1. Vérifiez et revendiquez votre site web : dans le tableau de bord de Google Merchant Center, cliquez sur « Paramètres » puis sur « Informations sur l’entreprise ». Sous la section « Site Web », entrez l’URL de votre site et cliquez sur « Vérifier et revendiquer ». Suivez les instructions pour vérifier que vous êtes bien le propriétaire du site.
  2. Configurer les préférences d’expédition et de taxes : allez dans « Paramètres » puis « Expédition et retours » pour définir vos options d’expédition. Entrez les détails sur vos frais de livraison et vos politiques de retour. Ensuite, configurez vos paramètres fiscaux sous « Paramètres » puis « Taxes » pour vous assurer que vos produits affichent les prix corrects avec les taxes incluses, si nécessaire.
  3. Ajouter des utilisateurs supplémentaires (optionnel) : si vous travaillez en équipe, vous pouvez ajouter d’autres utilisateurs à votre compte Google Merchant Center en allant dans « Paramètres » puis « Utilisateurs ». Cela permet à plusieurs personnes de gérer et de superviser le compte.

Étape 3 : Construction du flux produit

La construction du flux de produits est une étape cruciale où vous allez compiler toutes les informations nécessaires sur vos produits dans un fichier formaté correctement. Suivez ces étapes pour créer votre flux de produits :

  1. Choisissez le format de votre flux : Google Merchant Center accepte plusieurs formats de fichiers, notamment XML, CSV, TXT et Google Sheets. Sélectionnez celui qui convient le mieux à votre infrastructure technique et à vos préférences.
  2. Incluez les attributs obligatoires : assurez-vous que votre fichier de flux contient tous les attributs requis par Google, tels que :
    • ID : Un identifiant unique pour chaque produit.
    • Title (Titre) : Le nom du produit.
    • Description : Une description détaillée du produit.
    • Link (Lien) : L’URL de la page produit sur votre site.
    • Image link (Lien image) : L’URL de l’image principale du produit.
    • Price (Prix) : Le prix du produit.
    • Availability (Disponibilité) : La disponibilité du produit (en stock, en rupture de stock, etc.).
  3. Utilisez des attributs supplémentaires pour améliorer vos annonces : en plus des attributs obligatoires, ajoutez des attributs supplémentaires comme la marque, le GTIN, le MPN, la condition du produit, et la catégorie de produit Google pour optimiser vos annonces.
  4. Optimisez les titres et descriptions : les titres et descriptions doivent être clairs, concis et inclure des mots-clés pertinents pour améliorer le classement de vos annonces et attirer les bons utilisateurs.
  5. Mettez à jour régulièrement votre flux : assurez-vous que votre flux est mis à jour régulièrement pour refléter les changements de prix, de disponibilité, ou d’autres informations produits. Des informations obsolètes peuvent entraîner la désactivation de vos annonces par Google.

Étape 4 : Soumission du flux dans Merchant Center et validation

Une fois votre flux de produits construit, il est temps de le soumettre à Google Merchant Center et de le valider. Suivez ces étapes pour compléter le processus :

  1. Accédez à l’onglet « Produits » dans Google Merchant Center : cliquez sur « Produits » dans le menu principal, puis sélectionnez « Flux ».
  2. Ajoutez un nouveau flux : cliquez sur le bouton « + » pour ajouter un nouveau flux. Choisissez le type de flux (principal ou secondaire) et sélectionnez le pays de vente et la langue.
  3. Téléchargez votre fichier de flux : suivez les instructions pour télécharger votre fichier de flux. Vous pouvez le faire manuellement en téléchargeant le fichier depuis votre ordinateur, ou automatiquement en fournissant l’URL de votre fichier hébergé en ligne.
  4. Validez et corrigez les erreurs : une fois le fichier téléchargé, Google Merchant Center commencera à traiter votre flux. Vérifiez le rapport de diagnostic pour identifier et corriger les éventuelles erreurs ou avertissements. Les erreurs doivent être corrigées pour que vos produits soient approuvés et affichés sur Google Shopping.
  5. Surveillez les performances et optimisez : après la validation, surveillez régulièrement les performances de vos produits via Google Merchant Center. Utilisez les données fournies pour optimiser vos titres, descriptions, et autres attributs afin d’améliorer le classement et l’efficacité de vos annonces.

Réagissez à cet article