#Infographie du Mercredi : Comment faire face à une crise de gestion de projet


 
Kézako?
7
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

 
Allons un peu plus loin aujourd’hui sur l’amélioration de la gestion de projets, point oh! combien important pour tout chef de projets. Il sait que diriger une équipe plus heureuse, c’est éviter les situations difficiles et les accusations. On remarque qu’il y a souvent des situations stressantes à cause du manque de méthodologie & de l’éclatement des informations projets : documents importants introuvables, mauvaise priorisation des tâches ou objectifs irréalisables. Aussi, beaucoup de temps est gâché dans les efforts de synchronisation alors que les membres de l’équipe devraient plutôt investir leur travail dans la concrétisation du projet.

Un projet qui réussit commence avec une équipe qui est productive et reste focalisée sur sa mission.  

Cependant, chaque nouveau projet implique le risque d’une nouvelle crise de projet. En tant que chef de projet, vous ne pouvez pas craindre de lancer un projet simplement parce que vous vous inquiétez de ce qui pourrait mal se passer! Au contraire, mieux vaut vous préparer pleinement à faire face à toutes les éventualités, pour ensuite aborder calmement les problèmes qui se présenteraient à vous. Vous trouverez dans cette infographie de Wrike les connaissances nécessaires pour gérer chaque étape avec assurance, de sorte à pouvoir guider votre équipe vers la réalisation fructueuse du projet, quelques soient les obstacles rencontrés.

Chaque crise de gestion de projet se répartit en trois étapes :
 

A retenir:

  • 1. Avant la crise : Vous aurez auparavant réfléchi aux risques et aux plans de secours éventuels si la gestion du projet se passait mal.  Comptez sur votre leadership pour assurer la confiance de l’équipe : vous devrez être là en soutien pour recadrer, redynamiser, remotiver et ajuster la pression de votre équipe. Et puis, savoir ce qu’il se passe est toujours plus rassurant que de ne pas savoir, même si la nouvelle est mauvaise…
  •  

  • 2. Pendant la crise : La première des choses à faire est d’aller objectivement à la source pour en comprendre l’origine : est-ce un problème de délais ? de budget dépassé ? de manque de ressources humaines ? de compétences ? de relations avec les fournisseurs ? Ce n’est qu’après avoir identifié le type de crise dont il s’agit, que vous hierarchiserez les actions pour la résoudre. Il est alors temps d’utiliser un logiciel de gestion de projets qui donnera un cadre pour améliorer la communication, la transparence et la responsabilisation afin d’obtenir des résultats de sortie de crise : ces logiciels sont une aide efficace car ils abordent tous les projets complexes et les rendent plus faciles pour les membres de votre équipe.
  •  

  • 3. Après la crise : On analysera ce qu’il s’est passé et ce qui pourrait aller mieux. On peut, là encore, se faire aider d’outils de collaboration libre pour gérer de manière infaillible le flux de tâches, les communications de l’équipe, le temps passé à travailler et surveiller l’avancement du projet. On fera ainsi tomber les cloisonnements et on améliorera le travail d’équipe pour rassembler tout le monde, améliorer la communication, la transparence et la responsabilisation au sein de l’équipe. Avoir pris le temps de la communication et de l’échange donnera une meilleure compréhension qui permettra de faire mieux accepter les changements à appliquer dorénavant pour une meilleure gestion des projets.

Comment faire face à une crise de gestion de projet (#infographie)

Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *