Les KPI indispensables pour suivre les performances de votre stratégie SEO


 
Les KPI indispensables pour suivre les performances de votre stratégie SEO

Les KPI indispensables pour suivre les performances de votre stratégie SEO

C’est normalement le premier conseil que l’on vous donne lorsque vous créez un site internet: « veiller à bien référencer son site ! »

Il est vrai que le référencement naturel d’un site, le fameux SEO, est un levier crucial -voir indispensable- pour espérer faire venir des internautes sur son domaine virtuel.

Il y’a sur la toile de très nombreux articles qui vous donneront des conseils précis pour améliorer votre visibilité sur Google. Moi même, j’ai déjà publié de nombreux articles sur le sujet. Et si vous êtes débutant, des dossiers entiers sont à votre disposition pour vous y mettre !

Cet article n’a pas pour vocation de vous donner de nouvelles techniques, mais plutôt de vous informer sur les indicateurs clés qui permettent de suivre vos performances dans ce domaine.

  • Je passe en revue pour vous les métriques qui devraient figurer sur le tableau de bord de tous les gestionnaires de site qui se soucient de leur visibilité sur Google.
  • Je vous indique également quelles actions peuvent être entreprises pour chacun de ces KPIs,
  • et les outils précis que vous pouvez utiliser pour les mesurer.

C’est parti !

Nombre de pages indexées

> Pourquoi est-ce important ?

Pour espérer apparaître sur Google, il faut d’abord que le moteur de recherche ait indexé les pages de votre site web. Logique, mais on a tendance à l’oublier si on se lance tête baissée dans des optimisations SEO…

> Qu’en faire ?

Si vous vous apercevez que certaines pages de votre site ne sont pas indexées, vous pouvez essayer de « forcer » un peu le Google bot à les découvrir.

  • Assurez-vous qu’elles apparaissent dans votre sitemap.xml par exemple.
  • Faites des liens depuis vos pages qui sont déjà indexées
  • Partagez ces contenus sur les réseaux sociaux
  • Essayez d’obtenir des liens entrants vers ces pages…

Bref, faites tout votre possible pour faire comprendre à Google que ces pages existent !

> Où trouver cet indicateur ?

Directement dans Google Search Console, sous la rubrique « Couverture », vous pourrez voir le nombre de pages indexées et leur évolution.

Search Console Index

Google Search Console vous indique toutes les pages de votre site qui ont été indexées

Erreurs dans le crawl

> Pourquoi est-ce important ?

Comme nous l’avons vu plus haut, pour apparaître dans les résultats naturels de Google, il faut déjà que vos pages soient indexées par le moteur de recherche. Or, parfois, l’indexation est impossible à cause d’une erreur technique.

> Qu’en faire ?

Savoir quelles pages ne peuvent pas être indexées à cause d’une erreur technique vous permettra tout simplement de solutionner le problème. Commencez toujours par les pages les plus importantes pour votre site / business, car ce sont elles qui sont susceptibles de faire une vraie différence sur votre business si elles pouvaient être accessibles demain sur Google.

> Où trouver cet indicateur ?

Le même rapport Google Search Console qui a été évoqué plus haut vous donne un détail des URL exclues de l’indexation. Vous pouvez y jeter un coup d’œil et ensuite utiliser l’outil d’inspection des URL (rubrique « Inspection de l’URL ») pour obtenir le détail quant aux erreurs qui empêchent le crawl d’une page.

Google Search Inspection URL

L’outil d’inspection des URL de Google Search Console vous donne les raisons qui peuvent bloquer le crawl.

La part de contenu dupliqué que vous avez sur votre site

> Pourquoi est-ce important ?

Les moteurs de recherche détestent les contenus dupliqués. Ils les jugent comme de vulgaires « copié-collé » et pénalisent les sites qui en font. C’est pourquoi il est judicieux de surveiller dans quelle mesure votre contenu apparaît comme « original » (ou pas) aux yeux du Google bot.

> Qu’en faire ?

Si le contenu dupliqué est simplement du pur plagiat d’un autre site, désindexez la page ou remaniez entièrement votre contenu.

S’il s’agit de copier-coller entre vos pages, vous pouvez utiliser la balise canonique (rel=canonical) pour indiquer aux moteurs de recherche quelle est la « vraie » page originale.

> Où les trouver ?

Il existe des outils, tels que Siteliner, qui vous permettront d’identifier sur tout votre site le contenu dupliqué, et listeront les URL précises à corriger.

siteliner duplicate content

L’outil siteliner identifie sur votre site le contenu dupliqué et vous liste les URL précises à corriger.

Nombre de backlinks qui pointent vers votre domaine

> Pourquoi est-ce important?

Lorsqu’un autre site internet fait un lien vers votre propre domaine, cela est considéré comme un « vote » en votre faveur pour les moteurs de recherche.

  • plus ces liens proviennent de sites puissants
  • plus ils sont nombreux,
  • plus vous aurez de chances de vous classer en tête des résultats de Google.

> Qu’en faire?

Si vous n’avez pas de backlinks, ou très peu, vous devez vous lancer rapidement dans une campagne de netlinking. Sinon, cet indicateur vous permettra justement d’apprécier les résultats de vos efforts au fil du temps.

Attention tout de même à ne pas confondre vitesse et précipitation : mieux vaut avoir peu de liens très qualitatifs que beaucoup de liens de faible qualité (voir spammy) qui arrivent d’un coup. Vous pouvez d’ailleurs être pénalisé par Google pour cela.

> Où trouver cet indicateur?

Bien que vous ayez le nombre total de liens entrants dans votre Google Search Console (rubrique « Liens »), je vous conseille de suivre l’évolution de vos liens entrants avec des logiciels spécialisés comme SEM Rush, Majestic SEO, aHref ou SERPstats. Vous bénéficierez d’informations plus granulaires, et bien plus actionnables.

SERMUSH-Check-backlinks-

Exemple du rapport d’analyse des backlinks de SEMRush

 

Nombre de liens internes

> Pourquoi est-ce important ?

La puissance SEO d’un site ne se mesure pas qu’à son actif de liens externes. Il faut aussi construire des « cocons sémantiques » pertinents pour que Google puisse vous estimer comme « légitime & crédible » sur une sémantique donnée. Et cela passe notamment par le maillage interne, c’est à dire les liens internes que vous faites entre vos différentes pages.

> Qu’en faire ?

Travailler son maillage de liens internes sert dans bien des cas, comme notamment quand on veut booster une page qui est aux portes de la première page.

> Où  trouver cet indicateur ?

Sous la rubrique « Liens » de votre Search Console, vous trouverez le nombre total de liens internes ainsi que les principales pages vers lesquelles ces liens renvoient.

Vous pouvez également utiliser un outil comme Screaming Frog pour télécharger et analyser facilement dans une feuille de calcul toute l’architecture de liens internes de votre site (ou de celui d’un concurrent).

Screaming frog site architecture

Outil de visualisation de l’architecture de liens internes pour un site avec Screaming Frog

Positionnement par mots-clés et leur évolution

> Pourquoi est-ce important ?

Le premier objectif du référencement naturel est de faire apparaître un domaine particulier dans les premières positions de Google, sur certaines expressions clés. Il est donc évident que suivre les positions de son site sur une liste de mots clés « qui comptent » est un excellent exercice.

> Qu’en faire ?

En voyant l’évolution de vos positions dans Google sur certains mots-clés, vous pourrez apprécier si vos efforts SEO ont payé, ou si au contraire vous devez changer d’approche / insister sur les optimisations.

En étant aussi alerté sur les positions que vous perdez, vous pourrez prendre des mesures correctrices pour défendre votre classement (faire plus de netlinking sur une page précise, améliorer votre maillage interne, mettre à jour votre contenu, etc.)

> Où trouver cet indicateur ?

Vous pouvez suivre vos positions par mot clé dans Google Search Console (et Google Analytics si votre console est associée à votre compte Analytics) sous la rubrique « Performance ». La plupart des logiciels SEO comme ceux cités plus haut offrent aussi la possibilité de générer des états de positionnement.

Google Search Console Positions

Dans la section « Performance »; Google Search Console vous renseigne sur les positions de votre site pour chaque mot clé (sur les 90 derniers jours glissants)

Autorité de votre domaine

> Pourquoi est-ce important ?

L’autorité d’un domaine est un peu l’équivalent de sa « puissance SEO ».

  • plus ce dernier sera élevé
  • plus Google considérera le site comme crédible, de qualité,
  • et légitime pour apparaître tout en haut des classements.

> Qu’en faire ?

Connaître le niveau d’autorité d’un site est indispensable en SEO.

  • Que cela soit pour mesurer la capacité de son propre domaine à occuper les premières positions de Google,
  • pour prioriser les meilleurs partenaires pour votre netlinking,
  • l’autorité d’un site est une métrique très utile.

> Où trouver cet indicateur ?

L’outil que j’utilise pour connaître l’autorité d’un domaine ou d’une URL précise est le Link Explorer de Moz. Vous pourrez réaliser quelques analyses gratuitement, mais pour débloquer toutes les fonctionnalités et faire autant d’analyses que vous voulez, sachez que vous devrez payer.

Moz Autorite Domaine

L’outil Link Explorer de Moz calcule un score d’autorité pour n’importe quel domaine

CTR par mot-clé sur les résultats de recherche naturels

> Pourquoi est-ce important ?

Apparaître dans les résultats de recherche est un bon début. Mais le but ultime est bien de générer du trafic sur votre site, et pour cela il faudra que votre site soit cliqué ! Connaître le CTR (taux de clic) de son site lorsqu’il apparaît dans Google permet de savoir si notre résultat semble vraiment « pertinent » par rapport à la requête de l’utilisateur, et l’incite vraiment à visiter notre site plutôt que celui du concurrent.

> Qu’en faire ?

Si le CTR moyen que vous obtenez pour un mot clé donné est faible, vous pouvez :

  • optimiser encore plus votre SEO pour essayer de gagner des positions supérieures, et ainsi gagner en visibilité pour être plus cliqué
  • et/ou revoir votre balise META Description (snippet de texte qui apparaît dans Google) pour vous différencier des autres résultats et inciter encore plus les gens à cliquer sur votre site.

> Où trouver cet indicateur ?

Là encore, cette donnée est disponible dans Google Search Console (et Google Analytics si votre console est associée à votre compte Analytics). Sous la rubrique « Performance« , vous pouvez faire apparaître la métrique CTR pour chaque mot clé / page / pays ou appareil.

Google Search Console CTR

Search Console vous indique pour chaque requête le CTR que votre site enregistre sur les résultats naturels

Temps de chargement de vos pages

> Pourquoi est-ce important ?

Si vous n’avez pas vécu dans une grotte pendant les dernières années, vous savez que le temps de chargement de votre site est un facteur qui est crucial pour votre référencement. En effet, un site lent est un site qui aura peu de chances d’être très performant du point de vue SEO.

> Qu’en faire ?

Connaître la vitesse de chargement de son site ne sert qu’un seul objectif: l’optimiser constamment ! En effet, quand on sait qu’un temps de chargement idéal se situe en-dessous de 3 sec, on se dit que la vitesse doit être une obsession pour 99% des sites!

> Où trouver cet indicateur ?

Vous pouvez voir l’évolution de votre temps de chargement dans Google Analytics, sous la rubrique « Comportement > Vitesse de chargement > Vue d’ensemble« .

Pour obtenir également des recommandations précises pour vous améliorer, utilisez l’outil Page Speed Insight qui est gratuit et fourni par Google.

Pagespeedinsight

En plus de vous donner un score global de vitesse, l’outil Page Speed Insight vous détaille toutes les optimisations potentielles que vous pouvez faire sur votre site pour améliorer vos temps de chargement.

Taux de rebond du trafic naturel sur vos pages de destination

> Pourquoi est-ce important ?

Apparaître dans les résultats de recherche, et être cliqué, c’est bien… Encore faut-il que le trafic que vous obtenez de Google soit de qualité.

Généralement, le taux de rebond est un indicateur qui permet d’évaluer dans quelle mesure l’utilisateur est satisfait par votre contenu, après qu’il ait fait sa recherche.

Même si aucune source officielle ne le confirme, on peut s’imaginer qu’une page qui aurait un très fort taux de rebond enverrait de mauvais signaux SEO. C’est pourquoi il est intéressant de surveiller cette métrique pour vos différentes pages de destinations qui reçoivent du trafic organique.

> Qu’en faire ?

Le taux de rebond est un indicateur délicat. Bien qu’utile, il faut savoir correctement l’interpréter.

  • sa mesure peut être impactée par la manière dont votre tracking de site est mis en place (ex: si vous avez un événement de scroll, alors le taux de rebond est annulé)
  • l’interprétation doit être faite en fonction de la nature même du contenu (ex: je cherche une recette de fondant au chocolat, je la trouve et suis satisfait, je quitte le site)

Mais des taux de rebond élevés peuvent être le signe de points d’amélioration à traiter:

  • Mauvaise expérience utilisateur,
  • Design qui ne met pas l’utilisateur en confiance,
  • Temps de chargement trop long,
  • Déconnexion profonde entre la recherche de l’internaute et le contenu présenté,
  • etc.

> Où trouver cet indicateur ?

Dans Google Analytics, vous pouvez appliquer le segment avancé « Trafic généré par les résultats naturels » et dans le rapport « Audience > Vue d’ensemble », vous pourrez connaître le taux de rebond de cette audience. Rendez-vous ensuite dans la section « Comportement > Contenu du site > Page de destination » en gardant votre segment avancé pour voir le détail par landing page.

Taux de rebond analytics

Le taux de rebond est une métrique native de Google Analytics, mais attention à la manière dont vous l’interprétez.

L’engagement du trafic naturel sur votre site (temps passé, pages/visite)

> Pourquoi est-ce important ?

Vous avez su faire venir un visiteur depuis Google, vous l’avez convaincu de rester ? Maintenant, il va falloir l’engager pour qu’il s’intéresse vraiment à vous, à vos contenus, à vos offres…

Mesurer l’engagement de votre visiteur sur le site vous permet de jauger la qualité du trafic entrant ou de confirmer que vos parcours de conversion sont efficaces.

> Qu’en faire ?

Dans un premier temps, essayez de comprendre quelles sont les requêtes et les pages qui génèrent les meilleurs taux d’engagement: ce seront vos positions « prioritaires » à défendre, voir à améliorer du point de vue SEO.

Pour les éléments moins performants, essayez de comprendre si le problème vient de la qualité du trafic (déconnexion entre la recherche de l’internaute et le contenu) ou s’il s’agit plutôt de votre site (contenu, copywriting, expérience utilisateur…). Pour vous donner des indices supplémentaires, jetez un œil aux pages de sorties pour identifier à quels endroits précis vos utilisateurs semblent décrocher.

> Où trouver cet indicateur ?

Encore une fois, le temps passé et le nombre de pages/visites sont des indicateurs que vous pourrez trouver facilement dans Google Analytics. Vous pouvez également créer des objectifs pour définir des « seuils » de temps passé qui vous permettront alors de créer des taux de conversion liés à l’engagement (que vous pourrez mesurer pour le SEO spécifiquement).

engagement google analytics

Il est possible de définir des conversions basées sur le temps d’une session ou le nombre de pages vues dans Google Analytics.

La part du chiffre d’affaires ou des leads générés par le référencement naturel

> Pourquoi est-ce important ?

Si vous investissez du temps, des efforts, de l’argent pour booster votre visibilité organique, c’est certainement pour booster votre chiffre d’affaires ou le nombre de contacts qualifiés qui peuvent devenir vos clients par la suite. Il est donc judicieux de mesurer quel pourcentage joue le SEO dans votre résultat économique final.

> Qu’en faire ?

C’est avant tout un indicateur stratégique, un benchmark interne, à placer au regard des efforts investis:

  • avec un CA de 1% provenant de l’organique, est-ce que cela vaut le coup de recruter une équipe de 3 référenceurs ? Certainement pas…
  • Si en revanche, 95% de votre business provient des résultats organiques de Google, vous êtes en situation de dépendance et devriez tout mettre en œuvre pour ne pas perdre vos précieuses positions.

> Où trouver cet indicateur ?

Si vous avez correctement paramétré les fonctionnalités e-commerce (ou vos conversions si vous faites de la génération de leads), alors cet indicateur peut facilement être trouvé dans Google Analytics dans la section « Acquisition > Tout le trafic > Canaux ».

Analytics Acquisition

Il est possible de voir directement dans les rapports d’acquisition de Google Analytics la part que le référencement naturel représente dans votre trafic, vos engagements et vos conversions.

L’évolution des requêtes de marque et des mentions sur les réseaux sociaux

> Pourquoi est-ce important ?

Une bonne stratégie SEO ne fait pas « que » générer du trafic et des ventes. Elle construit aussi votre marque. Aussi, il est important de surveiller un baromètre de marque qui vous renseignera sur la considération que vos audiences portent à votre entreprise.

Pour créer ce baromètre, vous pouvez suivre l’évolution de vos requêtes de marque, ou sur celles des mentions que vous obtenez sur les réseaux sociaux.

> Qu’en faire ?

Si votre baromètre monte et que vous avez principalement travaillé sur votre SEO, alors cela signifie que vous avez réussi à vous positionner sur les mots clés qui comptent pour votre marché, bravo !

En revanche, si la courbe reste plate, cela signifie potentiellement que :

  • vous n’êtes pas encore sur les mots clés qui « font » le marché
  • ou que votre expérience utilisateur / votre offre ne laisse pas un souvenir mémorable
  • ou que le SEO n’est pas le bon levier pour vous faire un nom sur votre marché.

> Où trouver cet indicateur ?

  • La manière la plus simple, si vous avez un volume de recherches décent, est de regarder l’évolution de votre marque sur Google Trends.
  • Si vous investissez sur du référencement payant et enchérissez sur votre marque, vous pouvez alors suivre l’évolution de vos impressions sur votre mot-clé de marque en [exact]
  • Un autre proxy peut être le volume de trafic ayant pour source « Direct »
  • Et bien entendu, les réseaux sociaux vous notifient à chaque fois qu’une mention de votre marque est faite (complétez ce dispositif en mettant une alerte Google sur votre marque / entreprise).
Hubspot Google Trends

Dans certains cas, Google Trends peut suffire pour apprécier l’évolution de la considération d’une marque au travers des recherches Google.

Conclusion

« On ne maîtrise que ce que l’on mesure » dit l’adage.

Comme pour tout, le SEO doit aussi faire l’objet d’un suivi structuré, avec des indicateurs clés (des KPIs) bien définis.

En lisant ces indicateurs indispensables pour suivre vos performances SEO, vous aurez compris que le référenceur doit s’intéresser à trois grands domaines :

  • Volume : quel nombre de positions a été acquis? Quel « volume » de trafic arrive-t-on à générer sur le site? Pour quel montant de revenus / leads ?
  • Qualité & valeur : est-ce que la stratégie SEO permet de recruter des visiteurs qualifiés, c’est à dire qui s’intéressent à nos contenus et nos offres ? Est-ce que les tactiques employées permettent de gonfler la valeur du site sur le long terme (autorité)? Est-ce que notre référencement nous ramène des visiteurs qui se convertissent bien / de bons clients par rapport aux autres leviers ?
  • Coût : quels sont les efforts qui ont été déployés, et dans quelle mesure ont-ils généré des résultats ? Quel chemin nous reste-t-il à parcourir ?

Ces différents angles de vue permettent d’évaluer à 360° l’impact de sa stratégie SEO, et d’apprécier les retours engrangés par ses actions et/ou de mettre en place les actions correctrices nécessaires pour obtenir de meilleurs résultats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *