[Etude de cas] Est-ce que passer au HTTPS pénalise la vitesse de votre site et nuit à votre SEO?


 
Kézako?
8
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

[Etude de cas] Est-ce que passer au HTTPS pénalise la vitesse de votre site et nuit à votre SEO?

[Etude de cas] Est-ce que passer au HTTPS pénalise la vitesse de votre site et nuit à votre SEO?

En scrollant mon feed Twitter pendant les vacances, je tombe sur un tweet de Fabien, un consultant SEO que vous devriez suivre d’urgence si ce n’est pas le cas !

Il réagit sur un « coup de gueule » de la SEO Rockstar Laurent Bourrely qui relaye un article de MeyerWeb qui explique qu’en sécurisant de plus en plus les sites, ces derniers deviennent de moins en moins rapides et l’expérience utilisateur en pâtit. Fabien abonde dans le sens de l’avis relayé par MeyerWeb et Laurent Bourrelly et avance que le passage au certificat HTTPS lui semble aussi ralentir les sites web.

Etant moi même passé au HTTPS pendant l’été 2017, je me suis interrogé sur la véracité du phénomène et ses éventuelles conséquences SEO;

  1. Est-ce que mon site est devenu plus lent depuis?
  2. Est-ce que mon trafic naturel SEO a été négativement impacté?
  3. Est-ce que l’engagement sur mon site à été pénalisé par un temps de chargement plus important?

J’ai donc essayé de trouver des réponses factuelles et me propose de les partager avec vous dans ce billet

1 / Depuis le passage au HTTPS, mon temps de connexion au serveur est devenu 4 fois plus long

> Le passage au HTTPS semble avoir eu un impact énorme sur le temps de connexion au serveur

Avec quasiment 1 an de recul et de données Google Analytics, je ne peux que constater que mon temps de connexion au serveur a été multiplié par 4, passant de 0,08 sec à 0,34 sec. Autrement dit, depuis mon passage au HTTPS, lorsqu’un navigateur se connecte à mon site, la durée moyenne pour établir la connexion TCP pour une page de mon blog est de 0,34 sec…

Temps de connexion serveur

Depuis le passage au HTTPS, mon temps de connexion au serveur a très sensiblement augmenté

Pourquoi cela compte? Car pendant que le navigateur attend de se connecter au serveur, aucun élément, aucun contenu ne peut s’afficher sur l’écran de l’utilisateur (sauf ceux mis en cache dans le cas de visiteurs déjà connus).

  • Pour que les éléments puissent être passés par protocole TCP/IP (IP = l’autoroute et TCP = le camion qui porte les données),
  • il faut d’abord qu’un « pont » soit mis en place entre le navigateur du client (le visiteur) et mes serveurs (qui contiennent mon site).
  • Or si celui ci met du temps à se mettre en place, c’est autant d’attente supplémentaire pour l’utilisateur

> Toutefois, les nombreuses optimisations on-site et le changement de serveurs a permis de maintenir le même temps de chargement

Donc il semblerait que passer au HTTPS a bien un impact sur le temps de chargement. Toutefois, j’ai conduit l’an passé de nombreuses optimisations et j’ai également changé de serveurs. J’ai mis en place un maximum de bonnes pratiques, jusqu’à apparaître « Good » aux yeux de Page Speed Insight.

Page speed Insight matthieu-tranvan.fr

En parallèle du passage au HTTPS, j’ai conduit de nombreuses optimisations concernant le temps de chargement du site

Résultat?

  • Le temps de réponse moyen du serveur s’est amélioré et a largement compensé le temps perdu dans la connexion au serveur
  • et le temps de chargement global du site n’a pas trop pâti du passage au HTTPS.

2 / Est-ce que mon trafic SEO a été négativement impacté avec le passage au HTTPS?

> Après la question de l’effet du HTTPS sur sur le load time vient logiquement celle de l’impact sur les visites SEO

Comme on l’a vu plus haut, le passage a augmenté le temps de connexion au serveur, mais qui a pu être compensé par d’autres optimisations pour qu’au final, les pages de ce site se chargent plus ou moins dans les mêmes délais qu’avant le passage au HTTPS.

Du coup, la question qui suit logiquement:

  • Est-ce que mon trafic SEO a été négativement impacté avec le passage au HTTPS?
  • En d’autres termes, est-ce que le fait que le temps de connexion à mon serveur ait explosé m’a fait perdre des visiteurs naturels en provenance des moteurs de recherche?

La réponse est NON.

> Mon trafic SEO n’a pas diminué, et a même connu une croissance à 2 chiffres: le HTTPS apporte plus de bénéfices SEO que d’inconvénients

Mon trafic SEO a explosé de +46% depuis que je suis passé au HTTPS (+34% si j’exclus le trafic des pages AMP qui m’ont déjà apporté des visites incrémentales à elles toutes seules).

SEO trafic blog Matthieu Tran-Van

Depuis mon passage au HTTPS, le trafic SEO a augmenté de +46%

On peut donc en conclure que même si le passage au HTTPS a eu un impact sur mon taux de connexion serveur, Google l’a « pardonné » par le simple fait de passer par une authentification sécurisée. Donc du pur point de vue SEO, il vaut mieux passer au HTTPS, même si cela doit avoir un impact négatif sur votre temps de chargement.

La précaution à prendre dans mon cas est que le temps de chargement moyen n’a pas été vraiment impacté grâce aux optimisations évoquées plus haut; donc l’un dans l’autre, le Google Bot n’a pas rencontré une page qui mettait « vraiment » 4 fois plus de temps à charger…

3 / Est-ce que l’engagement sur mon site à été pénalisé avec le passage au HTTPS?

> Le Taux de Scroll comme KPI pour évaluer si la satisfaction du visiteur est détériorée par un temps de connexion au serveur plus long

Même si le temps de chargement global s’est maintenu et le trafic SEO a continué d’augmenter, on voit bien que la vitesse de connexion au site en lui même s’est détériorée.

Dès lors, on peut s’interroger sur l’impact que cela a pu avoir sur l’expérience utilisateur elle même. Car si cette dernière s’est dégradée, alors il est possible que cela ait un impact négatif sur mes performances d’engagement, voire mon référencement naturel à moyen/long terme…

Etant donné que c’est la connexion au site même qui est devenu plus longue, nous considérerons que le taux de scroll est un bon indicateur pour évaluer si oui ou non le passage au HTTPS a pu détériorer l’expérience utilisateur. J’entends ici par « taux de scroll » le pourcentage de sessions qui ont « scrollé » sur une de mes pages.

Cela est logique;

  • si vous attendez plus longtemps pour voir les premiers contenus apparaître sur votre écran (et en assumant que le code GA a pu quand même se charger),
  • alors le risque que vous partiez sans avoir vu le contenu, sans avoir même eu l’occasion de scroller est plus grand…
  • On remarque d’ailleurs que Taux de scroll et Temps de connexions au serveur évoluent de manière inversée: plus le temps de connexion est long, plus le % d’utilisateurs qui scrollent est bas.

> Un taux de scroll qui baisse, c’est aussi un taux de conversion qui s’effondre

Si je m’en tiens à cet indicateur, le taux de scroll, alors oui, l’engagement sur le site a baissé depuis le passage au HTTPS, de -6% exactement… Pourquoi je suis ennuyé de voir un taux de scroll qui baisse?

Car cet indicateur est le premier d’une chaîne d’actions, correllées entre elles, et qui ont un impact direct sur ma capacité à convertir. En effet, le taux de scroll est corrélé avec la durée moyenne des sessions. Autrement dit, plus le taux de scroll est important et plus le temps que passe un utilisateur sur le site est important. Ensuite, plus les visiteurs passent du temps sur le site, plus ils sont prédisposés à entreprendre une action de valeur (ex: explorer plus de 5 pages, s’abonner, me suivre sur les réseaux sociaux, etc.).

  • Le taux de scroll est donc important,
  • car il influe directement sur la durée moyenne de la session,
  • qui elle même est corrélée avec mon taux de conversion.

La matrice de correlation suivante quantifie les relations que je viens de décrire entre les indicateurs

Temps moy. de connexion au serveur (s) Taux de scroll Durée moy. des sessions Taux de Conv.
Temps moy. de connexion au serveur (s) 1,0 -0,4 -0,4 -0,4
Taux de scroll -0,4 1,0 0,6 0,5
Durée moy. des sessions -0,4 0,6 1,0 0,9
Taux de Conv. -0,4 0,5 0,9 1,0

Du coup, voici les résultats depuis que je suis passé au HTTPS:

  • 🙁 Un temps de connexion au serveur 4 fois plus long
  • 🙁 -6% de Taux de scroll
  • 🙁 -9% de Durée moy. sur le site
  • 🙁 -11% de Taux de Conversion

Tout laisse donc à penser que le passage au HTTPS a eu un impact négatif sur les métriques d’engagement et même de monétisation du site.

Conclusion

Merci encore à Fabien, professionnel SEO, pour avoir tweeté sur le sujet du HTTPS; c’est son post qui m’a donné l’idée de faire cette analyse et de tirer le bilan du passage de mon site au HTTPS.

Les résultats semblent dresser les conclusions suivantes:

  • Oui, le HTTPS a un impact sur la vitesse du site et, dans mon cas, surtout sur le temps de connexion aux serveurs.
  • Non, le délai de chargement supplémentaire lié au HTTPS n’a pas porté préjudice à mon trafic SEO (et dans un contexte où les bonnes pratiques pour optimiser le load time ont été mises en place).
  • Oui, le délai de chargement supplémentaire lié au HTTPS semble avoir impacté négativement l’expérience utilisateur (le taux de scroll baisse, la durée moyenne passée sur le site et le taux de conversion aussi)

Attention: il ne s’agit ici que d’une simple analyse, et non d’un test rigoureux (d’autres facteurs ont pu influencer le trafic SEO et l’engagement). Il serait inexact de n’attribuer les variations de trafic SEO et d’engagement qu’au seul passage (ou pas) au HTTPS.

En effet, en 12 mois, de nombreuses autres choses ont changé: les backlinks, le maillage interne, les contenus, la cadence de publication… C’est pourquoi ce retour d’expérience ne peut être pris comme une vérité, mais il donne une idée sur les impacts d’un passage HTTPS pour un site comme le mien, en comparant simplement « avant » et « après ».

Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

One thought on “[Etude de cas] Est-ce que passer au HTTPS pénalise la vitesse de votre site et nuit à votre SEO?

  • 12 septembre 2018 at 8 h 56 min
    Permalink

    Très compliqué d’établir un véritable effet de causalité entre le hhtps et l’amélioration du SEO, il y a tellement de facteurs qui entrent en jeu dans cette équation !
    Par contre, ce qui est certain, c’est que tu sembles encore avoir du mix content, ça pourrait pas mal aider à l’optimisation globale du site (plus une question de sécurité que de vitesse de chargement, je te l’accorde).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *