Les étapes d’un Audit SEO réussi


 
Kézako?
8
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

Les étapes d’un Audit SEO réussi

Aujourd’hui, pour vous aider à faire le point sur le référencement SEO de votre site web, nous faisons appel à L’Agence Web créée par 2 collègues devenus amis et aujourd’hui composée de 20 consultants experts en Search. L’agence s’est spécialisée dans les solutions techniques et algorithmiques pour le référencement naturel (Search Engine Optimisation), et développe des solutions de Big Data. Leurs actions sont également déployées dans le domaine du référencement payant (Search Engine Advertising). A noter : l’agence Web a été distinguée par Google pour son savoir faire en lui décernant la certification Google Partner Premier.


Pour optimiser le référencement SEO de votre site web, il est crucial de réaliser un audit SEO afin de déceler ce qui va, ce qui ne va pas, et ce qui peut être amélioré dans votre stratégie SEO.

Un audit SEO peut être réalisé à n’importe quel moment du cycle de vie de votre site web : il sera utile pour déterminer des axes d’optimisation, résoudre des problèmes ayant un impact négatif sur votre référencement naturel, ou encore, servir à booster votre trafic. Le mieux est de réaliser régulièrement des « audits référencement » dans le but d’ajuster votre stratégie de référencement SEO au fur et à mesure et ainsi maximiser vos performances et obtenir par la même occasion un bon retour sur investissement (ROI).

Plus précisément, un audit de site web est une analyse SEO très complète qui se fait généralement à l’aide d’un outil d’audit en ligne comme celui disponible et réalisé par cette agence SEO Technique .

Ce type d’outil est en mesure généralement d’analyser pour vous les performances de vos :

  • URLs ;
  • Liens (maillage interne et externe) ;
  • Mots-clés ;
  • De votre contenu éditorial ;
  • Méta données, etc…

A l’issue d’un audit, vous êtes souvent amenés à lister les faiblesses de votre site web et à décider d’actions pour y remédier.

Voici ci-dessous, en quelques étapes, comment réaliser un audit de référencement complet et détaillé.

Pré-requis : définir ses objectifs !

Avant de commencer, il est important de définir les objectifs de votre analyse de référencement. En effet, plus vos objectifs de départ seront clairs et précis, plus il sera facile de vous y tenir et plus l’audit SEO sera utile pour votre stratégie de référencement web.

Pour définir vos objectifs, utilisez la fameuse méthode SMART : vos objectifs doivent être à la fois :

  • Spécifiques : fixez des objectifs clairs et précis ;
  • Mesurables : faites-en sorte de pouvoir mesurer de manière précise la réussite (ou non) de vos objectifs ;
  • Ambitieux : vos objectifs doivent être assez challengeant pour justifier un audit SEO ;
  • Réalistes : ils doivent cependant également être atteignables pour ne pas que vous abandonniez en cours de route ;
  • Temporellement définis : fixez une période précise pour le déroulement de votre audit SEO.

Ainsi, des objectifs SMART seront des objectifs du type :

  • « Augmenter mon trafic de 50% minimum d’ici un an. » ;
  • « Gagner plus de 15 backlinks de qualité dans les 3 prochains mois. », etc.

Dans l’objectif de mesurer le succès de votre stratégie de référencement, il vous faudra établir des KPI (Key Performance Indicator), comme l’évolution du nombre de visiteurs uniques sur votre site, du taux de rebond, ou encore, du temps moyen passé sur une page.

1ère étape : l’analyse des mots-clés

Votre analyse référencement doit impérativement commencer par une analyse de vos mots-clés car c’est une partie importante de votre stratégie SEO à côté des parties « technique » et « netlinking » que nous traiterons un peu plus bas. Pour cela, vous pouvez notamment vous faire aider par L’Agence Web : une agence certifiée Google Ad Grants qui accompagne également les associations dans leur recherche de visibilité et de dons.

La première chose à faire est de valider les mots-clés déjà choisis pour votre stratégie de référencement naturel et analyser principalement les éléments suivants :

  • La qualité et la pertinence de vos mots-clés (dans la Google Search Console : effectuez la manipulation suivante : Trafic de recherche > Analyse de la recherche) ;
  • L’adéquation des mots-clés avec votre domaine d’activité tout en pensant aux mots-clés « longue traine » (chaussure homme taille 42), qui seront moins concurrentiels que les mots-clés dits « génériques » (voiture, maison, chaussure…).

En vous aidant des tendances dans votre secteur, visibles depuis l’outil Google Trends, concentrez-vous sur un nombre limité de mots-clés principaux (10 à 20 en moyenne), limitez les mots-clés qui ne vous rapportent aucune performance, et réajustez ainsi votre référencement SEO.

Comparez-vous à la concurrence : il est important d’élaborer sa stratégie de mots-clés en fonction de celle-ci. Laissez tomber les mots-clés trop concurrentiels et concentrez-vous sur ceux sur lesquels vous pourrez vous positionner dans les premiers résultats des moteurs de recherche.

L’outil « SEM Rush » (payant) vous permet par exemple de mener une analyse SEO efficace et pertinente en comparaison avec la concurrence.

2ème étape : l’audit technique :

Après avoir posé les bases de votre nouvelle stratégie de référencement SEO, il est important de vérifier que votre site fonctionne parfaitement techniquement.

Votre audit technique doit donc prendre en compte les aspects techniques comme :

  • La vitesse de chargement de votre site : il est conseillé de ne pas dépasser 3 secondes, sinon quoi, l’utilisateur quitte la page et se rend sur un site concurrent. Pour vous aider à analyser la vitesse de chargement de votre site, nous vous conseillons d’utiliser l’outil « Google PageSpeed Insights »
  • La conception web adaptative de votre site (anglais : Responsive Design) : votre site doit être adapté au mobile tout en sachant que c’est depuis cet appareil que se concentre le plus de trafic web aujourd’hui, sans compter que le mobile devient une priorité au vu de l’ampleur que prend la recherche vocale. Concrètement, pour vérifier la compatibilité de votre site avec le mobile, vous pouvez vous aider de l’outil « Mobile-Friendly Test » mis en place par Google
  • Les erreurs HTTP ou plus communément les problèmes de redirection (dus à des liens cassés, changements d’URL, pages qui n’existent plus…). Pour les recenser, rien de tel que l’utilisation du logiciel d’audit nommé « Screaming Frog SEO spider »
  • La présence d’un fichier sitemap.xml ainsi que sa déclaration au sein du fichier robots.txt qui vous aidera à mieux indexer votre site
  • Analysez également l’architecture de votre site pour éviter de vous retrouver avec des pages orphelines et en essayant de faciliter du mieux que possible la navigation sur votre site
  • Vos URLs et notamment leur permalien : ils doivent être optimisés pour le référencement naturel de votre site web et contenir vos mots-clés business afin de faciliter le travail d’exploration et d’indexation des algorithmes des moteurs de recherche (Google bots, Bing bots…).

3ème étape : l’analyse du contenu :

Une fois l’audit technique effectué, l’analyse SEO devra porter sur le contenu textuel déjà présent sur votre site. Assurez-vous qu’il soit pertinent, cohérent avec votre stratégie de mots-clés, et de bonne qualité afin d’éviter de perdre du trafic et de faire augmenter votre taux de rebond. Si celui n’est pas pertinent, vous devriez réécrire vos textes.

Pour être de bonne qualité, votre contenu doit tout d’abord être unique. En effet, le contenu dupliqué, que ce soit dans vos pages ou dans vos balises sémantiques (Hn), est pénalisé par Google et est donc par conséquent mauvais pour votre visibilité web. L’un des outils SEO le plus utilisé pour traquer le contenu dupliqué sur site web est « CopyScape ».

4ème étape : l’analyse des backlinks :

L’analyse des backlinks ou liens entrants est essentielle également quant au bon référencement SEO de votre site web et va de pair avec sa qualité. Pour analyser la qualité de vos backlinks, utilisez des outils SEO comme Open Site Explorer, Ahrefs, ou encore, Majestic SEO. Etudiez-y les indicateurs de performance suivants :

  • Le Trust Flow (TF), qui donne à chacun de vos liens entrants une note comprise entre 0 et 100 attribuée en fonction de la confiance que l’on peut y accorder ;
  • Le Citation Flow (CF), qui indique la quantité de liens entrants dont vous disposez.

Voilà, avec ces quatre étapes cruciales ainsi que les astuces que nous vous avons donné pour mener un bon référencement SEO, vous pouvez déjà être sûr d’identifier de bonnes pistes d’amélioration ! Rappelons en conclusion que bien évidemment, tout ne se résume pas uniquement à ces 4 étapes; il y aura toujours quelque chose à faire pour pousser plus loin votre audit SEO comme le résume le graphique suivant.

Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *