Atouts & Inconvénients du Long Scrolling : l’exemple de l’agence Ydyle


 
Kézako?
0
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+
Atouts & Inconvénients du Long Scrolling : l'exemple de l'agence Ydyl

Atouts & Inconvénients du Long Scrolling : l’exemple de l’agence Ydyl

Contrairement aux idées recues, héritées d’une ancienne légende, il y’a bel et bien une vie en dessous de la ligne de flottaison…

Oui, les utilisateurs scrollent.

Et au risque d’en choquer plusieurs, c’était déjà le cas en 2006 (!) lorsque ClickTale avait constaté sur une étude de 120 000 pages web que les internautes avaient scrollé sur 76% d’entre elles, et qu’ils étaient même descendus jusqu’en bas sur 1/4 de ces pages.

Certains éditeurs de sites en ont même fait un pilier de leur expérience utilisateur. C’est le cas de l’agence Ydyle qui, malgré un site comprenant 5 rubriques, mise énormément sur le Long Scrolling.

Ce type d’ergonomie « Long Scrolling » présente des avantages et des défis. Ce billet va les passer en revue, en prenant pour illustration le cas du site de Ydyle cité précédemment.

Responsive + Long Scrolling = Multiscreen ready

> Le web est devenu principalement mobile, et les écrans sont de toutes tailles

En plus de faire la part belle au Long Scrolling, Ydyle propose un site en responsive design, c’est à dire capable de s’adapter à tous les écrans. Et c’est un enjeu : ce blog par exemple a été consulté par 3581 résolutions d’écrans différentes depuis sa création!

Opter pour un combo « Long Scrolling + Responsive design » est un pari gagnant pour le futur.

Aujourd’hui, le monde entier est mobile: regardez les courbes, elles ne trompent pas et témoignent d’une adoption rapide et massive de la digitalisation « on the go ».

Mobile Evolution KPCB

Source: Internet Trends Report 2016, KPCB

> Le Long Scrolling coïncide avec les habitudes de navigation mobile

Les smartphones que nous tenons dans nos mains ont changé nos rapports à la connection. Nous sommes « always on » et expérimentés dans le maniement des interfaces mobiles. C’est simple, il suffit de « tapoter » et « scroller ». Ce sont les deux gestes qui nous sont demandés pour explorer n’importe quel site.

Le Long Scrolling capitalise sur cette habitude utilisateur. En ne proposant qu’un « fil » de contenu, le Long Scrolling est l’ergonomie qui s’impose comme la plus « familière » dans un monde mobile. Tapotez, scrollez… Profitez.

Le meilleur format pour le storytelling digital

> Le Long Scrolling : l’ergonomie la plus créative

On pourrait penser qu’un site avec beaucoup de pages à plus de potentiel créatif qu’un simple site en Long Scrolling. Détrompez-vous: le Long Scrolling est certainement « LE » format le plus créatif du point de vue web design. D’autant que la lecture d’une page très verticale est parfaitement appropriée aux activités d’exploration et de découverte.

La nature de l’expérience du Long Scrolling, linéaire et fluide, permet de mettre en scène un argumentaire impactant, qui sait séduire la personne derrière l’écran.

> Un « fil » convaincant, qui incite la conversion

Considérez votre site comme un magasin Ikea ; il vous faut donner un « sens de visite » et exposer les clients potentiels à tous vos arguments, le tout intégré dans une expérience logique et plaisante. La technique fonctionne car elle correspond à ce qu’attend l’audience (une histoire, pas une pub) et permet de faire plus rapidement passer vos messages.

Why Our Brains Crave Storytelling In Marketing

Enfin, le Long Scrolling permet d‘inciter « naturellement et logiquement » son audience à remplir un formulaire de contact, une fois qu’ils ont pris connaissance de tous vos messages. Ne gachez pas ce moment en rajoutant des barrières à la conversion. Rappelez vous que dans 41% des cas, votre visiteur trouvera votre formulaire beaucoup trop long à remplir, ce qui le poussera à abandonner son action.

> En pratique sur le site de Ydyle

Appréciez maintenant le flow de Ydyle, construit sur 7 écrans. Ce dernier est calé comme du papier à musique, et n’a rien à envier aux méthodes des vendeurs d’élite:

  1. Inspiration, Différenciation, « Headline« 
  2. Qui sommes nous? Qu’est-ce qui nous différencie?
  3. Vous qui êtes analytique, voici les preuves en chiffres
  4. Ce que nous pouvons faire pour vous
  5. Faites nous confiance; ces grands noms sont devenus nos partenaires
  6. Si vous voulez vraiment avoir un apercu de notre expertise, voici notre blog (désamorcage d’une potentielle objection)
  7. Ce seul formulaire de 3 champs obligatoires est la dernière barrière avant notre rencontre dans la vraie vie.

Long Scrolling : un défi SEO

> Long scrolling rime avec rareté de signaux SEO

Historiquement, il a toujours fallu mettre en ligne beaucoup de contenus, et étoffer les pages de ses sites pour gagner de précieuses positions dans les SERPs. Oui mais voilà, quand on a que quelques URL sur son domaine, aussi fournies soient-elles, cela peut poser problème du point de vue du référencement naturel.

  • Peu de profondeur,
  • pas de sitemap,
  • des balises META uniques,
  • des lenteurs possible dans le temps de chargement

L’algorithme de Google aura d’autant plus de mal à vous positionner sur une niche en particulier.

> Quelques bons réflexes de référencement d’une page en Long Scrolling

  • Pour limiter la casse, restez déjà cohérent: sur votre page en Long Scrolling, évitez de parler de sujets vraiment différents (ex: la politique et la cuisine).
  • Prenez soin de bien employer les balises de vos contenus (h1, h2, <strong>, schema.org, etc…) pour donner des signaux supplémentaires au Google bot,
  • et structurez votre page avec des ancres HTML pour le faire ressembler le plus possible à un « site classique ».

Si vous inspectez le code source du site Ydyl, vous remarquerez que les balises META <title> et <description> collent parfaitement au site: facile, Ydyle ne traite que d’un sujet, son agence web.

YdyleMETA

Le reste des pages du domaine gravitent elles aussi autour du e-business. En revanche, il serait encore possible d’optimiser le balisage du contenu pour rendre le site encore plus Google friendly, malgré le Long Scrolling.

Ne vous fiez plus au taux de rebond & à la durée de visite « par défaut »

> Le taux de rebond et le temps passé sur site « disparaissent »

Un autre défi avec le Long Scrolling : celui de la mesure.

En effet, les éditeurs de sites Internet ont toujours scruté avec intérêt des métriques comme le taux de rebond (taux de visite à 1 page) ou la durée moyenne d’une session. Avec le Long Scrolling, ces informations se « volatilisent » : dans le cas extrême, le taux de rebond est de 100% et le temps passé de 0 secondes.

> Le non-rechargement des pages de long scrolling cause ce problème

En effet, dans sa définition standard, Google Analytics compte un rebond dès lors qu’il n’y’a eu aucun rechargement de page au cours d’une session. Or cela est le principe même du Long Scrolling : 1 page sur 1 URL, mais qui dit tout.

Aussi, si vous poussez le concept au bout et ne mettez en ligne qu’une seule et unique page, votre taux de rebond sera de 100%. Et lorsque un rebond est comptabilisé, il est impossible de lui assigner une durée de session; on ne sait pas si l’utilisateur est resté 5 secondes ou 1h sur la page en question.

> Déclenchez des événements Google Analytics pour remédier à la situation

Il est possible d’ajouter un « événement » Google Analytics dès que l’utilisateur se met à scroller et lire votre contenu (tutoriel).

  • Au déclenchement de cet événement,
  • Google Analytics ne considérera plus que votre visiteur a rebondi,
  • et se mettra à enregistrer correctement son comportement sur votre site, et la durée de sa session.

Bien plus qu’un hack pour solutionner le calcul du taux de rebond et du temps passé sur le site, les événements sont des « marqueurs » qui permettent de mieux comprendre comment l’audience consomme et interragit avec vos contenus. Il est donc recommandé de « baliser » sa page de Long Scrolling avec plusieurs événements pour savoir quel pourcentage de visiteurs arrivent jusqu’à certains points clés.

Tracking analytics

Source: Justin Cutroni

En Conclusion

Le Long Scrolling est un type d’ergonomie intéressant, et potentiellement très puissant. D’autant que si vous combinez le Long Scrolling avec le Responsive Design, vous obtenez une expérience simple ET qualitative quelque soit la taille / la nature de l’appareil. Vous pouvez alors engager votre visiteur dans une expérience agréable, maitrisée et dont vous avez le contrôle. Mais concevoir une page en Long Scrolling présente aussi des challenges. Le SEO en est un, et non des moindres. La mesure en est une autre.

Quoiqu’il en soit, réfléchissez bien aux avantages et aux inconvénients de chaque type d’ergonomie et optez pour celui qui répond le mieux aux objectifs de votre audience et de votre business.

Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

2 thoughts on “Atouts & Inconvénients du Long Scrolling : l’exemple de l’agence Ydyle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *