Les 6 facteurs clés de réussite d’une stratégie éditoriale Facebook


 
Kézako?
21
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

 

Les 6 facteurs clés de réussite d’une stratégie éditoriale Facebook

Les 6 facteurs clés de réussite d’une stratégie éditoriale Facebook

Ce Dimanche, ce blog accueille Tojo en tant que rédacteur invité. Tojo va alimenter la série d’articles déjà parus sur ce blog concernant Facebook. Il aborde ici les 6 principaux facteurs clés de succès pour réussir sa stratégie éditoriale sur le réseau social leader. 
 


 
La stratégie éditoriale d’un réseau social se doit d’être bien définie. En effet, pour un community manager cela lui permettra d’augmenter la visibilité de son business, d’attirer de nouveaux fans, d’améliorer l’image de l’entreprise, et de transformer ces visiteurs en clients fidèles. Sur Facebook, la relation avec les fans est habituellement tournée vers une stratégie B2C, mais il est aussi possible d’utiliser ce réseau pour toucher un réseau B2B.

1 – Définir le/les objectifs de votre entreprise ou votre marque, par rapport à l’utilisation de Facebook.

Il est important de cerner les objectifs du community management et de définir si la page dédiée à la marque servira

  • à générer du trafic pour le site principal,
  • ou à améliorer la visibilité de la marque,
  • ou encore à créer une relation de proximité avec sa clientèle et ses prospects.

 
Quoi qu’il en soit, vous devrez choisir les bons KPI pour mesurer le succès de votre community management sur Facebook, et savoir comment mesurer la contribution de votre stratégie éditoriale aux objectifs que vous vous fixez avec Facebook.

2 – Identifier vos cibles sur les réseaux sociaux

Le ton adopté pour s’adresser à ses clients est différent de celui utilisé pour s’adresser à ses partenaires, ou ses prospects. Assurez vous de suivre une ligne éditoriale qui « résonnera » dans l’esprit de votre audience. Comment?

  1. En définissant précisément sa cible avec la méthode des personas, vous devez cerner les attentes & intérêts.
  2. Il est alors possible de proposer du contenu qui aura une valeur ajoutée (voir point 3).
  3. Cette valeur ajoutée permettra de capter l’attention et l’intérêt de votre cible…
  4. …qui le partagera peut-être ensuite avec son réseau sur Facebook, qui sait? De quoi augmenter votre audience et la portée de votre message.

 
Vous l’aurez donc compris, savoir identifier et comprendre vos cibles sur les réseaux sociaux conditionne grandement le succès de votre stratégie éditoriale sur Facebook.

3 – Définir les thèmes et les sujets de vos posts

La première méthode pour définir les thèmes et sujets de vos posts est simplement d’analyser le nombre de Likes et de Partage que vous avez pu constater dans le passé. Ainsi, vous identifierez facilement les publications qui concernent vraiment les goûts de vos cibles, et donc qui doivent être mis en valeur. Il est aussi possible d’utiliser des outils qui vous permettront d’offrir du contenu avec un fort potentiel de viralité, en vous basant sur la statistique de vos précédentes publications.

Par exemple, Likealyze est un outil qui permet d’analyser sa page Facebook et d’obtenir les statistiques concernant le nombre de posts (images, vidéos, liens…), mais aussi le taux d’engagement de vos fans.

De cette manière, il est possible de repérer vos publications qui ont du succès et de proposer vos futurs contenus en conséquence. Il est aussi possible d’utiliser la curation, via des outils comme scoop.it, pour trouver plus rapidement des sujets pour vos posts.
 
Étant donné que le rôle de community manager peut s’avérer chronophage, il est possible de faire appel à un prestataire externalisé spécialiste en saisie de données, comme Saisie.fr. Ce type de prestataire peut se charger de faire entrer vos données, dans les outils permettant d’analyser vos performances sur Facebook. Ensuite, il peut vous faire parvenir les statistiques et les reporting des analyses.

4 – Etablir un planning de publication

Pour réussir sa stratégie éditoriale sur Facebook, il est utile d’établir un planning pour ses publications pour manifester votre présence et offrir régulièrement du contenu à vos abonnés.

  • vous pouvez miser sur une à trois publications de qualité par jour,
  • ou encore planifier des posts en relation avec une actualité récente,
  • ou bien reprendre des informations concernant les activités de l’entreprise,
  • ou faire du « repurposing » en recyclant l’article que vous venez de publier sur votre blog d’entreprise…

Votre calendrier de publications est comme votre plan d’action, c’est pourquoi il est si important.

5 – Évaluer la possibilité de répartition des tâches

Il est possible qu’une seule personne prenne en charge toutes les fonctions de community management. Cependant, vos publications peuvent être de type marketing, lié à la communication, ou encore au domaine technique. En tenant compte de ces possibilités, vous pourrez envisager de répartir les tâches rédactionnelles, selon les points forts (et la disponibilité) des membres de votre équipe. Cela permettra d’améliorer la qualité & la variété de vos publications Facebook, et renforcera votre crédibilité.

6 – Mettre en place une modération et une veille

Il est nécessaire d’effectuer une veille pour surveiller les notifications et répondre aux messages/commentaires. Concernant les réactions négatives que peuvent générer vos publications, il est important d’accepter les critiques et d’y réagir rapidement, en répondant de manière constructive aux utilisateurs.

Il est aussi conseillé de se renseigner auprès d’un avocat, par rapport aux possibilités de défense de vos droits informatiques et de droit d’image, pour anticiper d’éventuelles diffamations ou utilisations de votre image, qui pourraient engendrer une crise.

Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

5 thoughts on “Les 6 facteurs clés de réussite d’une stratégie éditoriale Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *