SEO : Quel futur pour le Search?

calendar8 septembre 2013

|

categoryRéférencement Naturel

|

time reading 4 min

Consultez mes trésors

Abonnez-vous et recevez immédiatement un code secret pour accèder GRATUITEMENT à ma page cachée contenant +450 outils E-business

Vous acceptez de recevoir la newsletter de ce blog chaque semaine ainsi que des emails ciblés en fonction des données de navigation et de vos intérêts. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Formation SEO par Olivier Andrieu

SEO : Quel futur pour le Search?

SEO : Quel futur pour le Search?

Vous voulez savoir a quoi ressemblera la recherche de demain ? Je vous conseille dans ce cas de jeter un oeil à la présentation suivante, et de lire l’article qui va avec sur SEOmoz: de véritables sources d’inspirations pour vous permettre de préfigurer ce que sera la recherche de demain. Après lecture, vous comprendrez que demain, le référencement SEO, ça ne sera plus mettre des mots clés dans des balises ou placer des liens sur les footers des autres sites (NB: cela ne l’est déjà plus dans un certain sens depuis l’arrivée de Panda & Pingouin). Je vous laisse découvrir ces matériaux très inspirationnels, et vous livrerai ensuite les 3 choses que je retiendrai de cette présentation fascinante et très pertinente.
 

 

1 – La recherche évolue: le contexte de la requête devient plus important que les mots tapés

Depuis les débuts de l’Internet, les moteurs de recherche ont toujours été incontournables. Il le sont pour les utilisateurs, comme pour les annonceurs et leur stratégie webmarketing. Pour ceux qui travaillent depuis longtemps dans le Search marketing, vous connaissez tous les « classiques » de l’optimisation SEO;

  • des listings de mots -plus ou moins génériques,
  • des actions on/off site,
  • des états de positionnement pour savoir si le travail porte ses fruits.

 
Oui mais voila, comment continuer à croire que l’on peut encore « référencer » des sites alors même que deux voisins peuvent avoir des SERP différents pour une même requête?
 
Dans sa présentation, Tom Anthony décompose la requête en une partie explicite -les mots tapés- et une partie implicite -l’appareil, le lieu, le moment de la journée, etc. Et effectivement, une même requête de mots peut appeler à des résultats très différents en fonction du contexte dans laquelle la recherche est faite. Nous avons déjà tous été ennuyés par un interlocuteur qui répond a côté de la plaque a nos questions, car il n’en a pas saisi le contexte… C’est justement ce que veulent éviter des géants de la recherche comme Google, dont la mission reste « d’organiser les informations à l’échelle mondiale dans le but de les rendre accessibles et utiles à tous. »
 
Car en effet, il n’y a pas que Tom Anthony qui préfigure ainsi la recherche, mais Google aussi : c’est cette vision qui a justifié le lancement en 2013 des campagnes universelles Adwords. Celles-ci permettent aux marques d’adapter leur stratégie SEA en fonction du lieu, du moment de la journée et de l’appareil, et ainsi de fournir à l’utilisateur la meilleure publicité possible, en fonction du contexte de la recherche. On est en plein dans ce nouveau paradigme de la recherche, ou le contexte est plus fort -ou du moins tout aussi important- que les mots tapés en eux même.

2 – Demain la recherche se fera sans mots cles

La vision de Sergueï Brin, fondateur de Google, qui est reprise dans la présentation illustre parfaitement ce que sera la recherche de demain: une recherche pro-active, qui s’apparentera plus a un assistant personnel qu’à un moteur de recherche, et qui anticipera tous nos besoins d’information.

« My vision when we started Google 15 years ago was that eventually you would’nt have to have a search query at all. You’d just have information come to you as you needed it. »

Sergueï Brin, fondateur Google

La recherche du futur sera donc « ultra-personnalisée » et « proactive ». Les heureux utilisateurs de Google Now peuvent déjà s’en rendre compte. Tel un assistant qui sait tout de votre vie -votre prochain vol ou le fait que vous rentriez à la maison après le travail- Google Now vous donne l’information qui vous intéresse, dans un contexte et un moment précis.
 

 
Ce nouveau paradigme de recherche – une recherche autour de « moi » finalement- va à coup sûr faire évoluer nos usages. Déjà avec la recherche vocale « Siri » de votre Iphone, vous devez accepter que les habitudes de recherche changent: la requête ne s’écrit plus, et elle prend la forme d’une question complète, et pas de 3 pauvres mots alignés les un après les autres… Et imaginez maintenant: qu’en sera-t-il quand les wearablesvont se développer?

3 – Un écosystème SEO qui devient de plus en plus qualitatif et granulaire

Loin de l’industrialisation SEO, les règles du jeu pour le réferencement Internet semblent converger vers des algorithmes

  • de plus en plus qualitatifs & « intelligents »,
  • capables de renvoyer des réponses personnalisées à l’extrême
  • et ce, sur Internet ou ailleurs (ex: Siri, ou prochainement Google Glass)

 
On peut donc s’interroger sur le devenir du SEO en tant que tel.

  • Est-ce que cela continuera à faire sens dans le futur de « référencer » une marque sur une requête donnée, sans se préoccuper de savoir tout le contexte et les signaux implicites qui enrichissent la requête?
  • Comment va-t-on aussi prendre en compte qu’une majeure partie des recherches ne se feront plus sur www.google.fr, mais depuis des Google Glasses ou un équipement connecté dans la cuisine?
  • Est-ce que cela a du sens de savoir qu’une marque est 1ère sur un mots-clé donné, alors que 80% des gens qui auront tapé cette requête auront des résultats différents et personnalisés?

 
Bien évidemment, je pense que « les bases » du SEO perdureront: pertinence, contenu, autorité et popularité. Mais cela va prendre des formes très différentes, qui feront qu’on ne paiera plus un « référenceur » pour « flouer » les algorithmes et lui demander d’être premier quand on tape « voiture »: on ne le pourra plus tellement les usages & les résultats seront hétérogènes et personnalisés d’un utilisateur à un autre.
 
Bref, la recherche internet de demain sera différente, et répondra à de nouvelles règles du jeu. Les géants du web ont entamé cette métamorphose pour une recherche encore plus proactive, encore plus « user oriented ». Il ne dépend désormais que de nous -web marketeur- de nous assurer que nous avons une bonne lecture des enjeux, et d’apporter une réponse adaptée pour faire en sorte que nos marques restent visibles, et qu’elles puissent continuer demain à apporter leur valeur ajoutée aux bons utilisateurs, au bon endroit, au bon moment et en face de la bonne recherche.
Formation SEO par Olivier Andrieu

Continuez Votre Lecture

Les 6 mots qui définissent un CV parfait
5 min

Les 6 mots qui définissent un CV parfait

Sur la dernière décennie, j’ai fait passer une cinquantaine d’entretiens d’embauche et revu au moins 500 CV de postulants. J’ai […]


Le Guide Ultime du Vendeur B2B

star
star
star
star
star

Price : € 18.99

Acheter en toute sécurité logo amazon

La Check List pour faire croître son site e-commerce à l’export – Blog Business / WebMarketing / Management

[…] digitale est en croissance de +4% , les algorithmes de Google ne cessent d’évoluer, le search évolue, mais ne nous voilons pas la face… Le chiffre d’affaires se construit encore beaucoup […]

calendar 07 2017 at 01 h 17 min

SEO : Quel futur pour le Search? | Blog Busines...

[…] Vous voulez savoir a quoi ressemblera la recherche de demain ? Je vous conseille dans ce cas de jeter un oeil à la présentation suivante, et de lire l  […]

calendar 25 Mars 2014 at 11 h 11 min

SEO : Quel futur pour le Search ? | Veille WebM...

[…] Vous voulez savoir a quoi ressemblera la recherche de demain ? Je vous conseille dans ce cas de jeter un oeil à la présentation suivante, et de lire l  […]

calendar 27 Janvier 2014 at 16 h 32 min

14 thoughts on “SEO : Quel futur pour le Search?

  1. Tom dit :

    A nous de rester au fait des tendances du SEO? mais ce qui est important aussi, c’est que Google nous lache le slip, cad devenir autonome en terme de trafic de Gogle, en captant des emails, en travaillant les réseaux sociaux…

    J’avais fait aussi un article sur le sujet du fitur de la recherche, plus sur le coté social :
    http://www.blogmoteurs.fr/et-si-facebook-ecrasait-google/

  2. clement dit :

    Tant qu’il aura du web il y aura de la recherche et clairement depuis un peu plus d’un an les règles du jeu ont changé, un mal pour bien diront certain ce qui est sur c’est que le contexte même d’un lien prend de plus en plus de valeur et dans l’autre sens un lien hors contexte devient potentiellement dangereux. Le SEO évolue mais cela ne date pas d’aujourd’hui déjà avec Florida il avait fallut changer bien des choses.

  3. Pierre dit :

    Cette recherche « ultra-personnalisée » et « pro-active », dans l’absolu c’est bien car l’efficacité serait au rendez-vous, mais cela veut dire aussi que le moteur de recherche connaitra vraiment tout de nous dans les moindres détails, ce qui a un côté quand même assez dérangeant…

  4. avenue.usine-digitale.fr/ dit :

    Pierre tu as tout à fait raison! le moteur de recherche fera de mon iphone un clone limite! bientôt je dormirai sur la table de nuit et l’iphone dans mon lit… Plus sérieusement cette évolution met en cause le futur du SEO ça c sûr. Comment remonter les sites référencer chez tous si les SERP seront différentes d’une personne a une autre (plutôt d’un clone a un autre)

  5. Je ne suis pas vraiment d’accord avec ton article. Certes les nouveautés du type Google Now et Google Glasses vont apporter quelque chose de nouveau en terme de recherches, mais il faut savoir qu’il n’y a pas que les mots clés qui sont important en terme de SEO, si Google se mettait à changer l’algorithme entiérement cela serait difficile pour les nouveaux sites d’être trouvé par les moteurs de recherches. Le lien restera assez important en matière de référencement par exemple, les pro-SEO ne disparaîtront pas de si tôt ou du moins, il se formeront afin d’adapter une nouvelle façon de travailler le référencement.
    Mais on ne peut pas dire qu’il ne sera plus nécessaire de faire appel à ces spécialistes, car ce sera toujours un plus de faire appel à un référenceur vis à vis de autres concurrents qui négligent leur référencement.
    En tout cas, merci pour cet article, il est toujours intéressant de voir les différents points de vue sur la question du SEO.

  6. Rinah dit :

    ?
    Cet article a vraiment répondu à mes attentes. Je ne connaissais que très peu cette façon d’appréhender ce genre de problématique mais à mon avis il faut toujours conserver la technique ancienne et d’appliquer aussi la nouvelle, comme ça les deux peuvent se combiner pour générer plus de résultat. Je crois qu’il nous reste encore des longs chemins à faire dans le domaine SEO, et pendant ce long voyage il faut toujours s’approvisionner en matière de techniques et d’astuces. Merci beaucoup pour l’article

  7. Ping : «Une nouvelle ère de SEO est en vue…»
  8. Ping : SEO : Quel futur pour le Search ? | Veille WebM...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *