#Infographie du Mercredi : Growth Hacking VS Marketing traditionnel


 

 
Découvrons aujourd’hui l’infographie de ticsyformacion.com qui compare le marketer traditionnel « à l’ancienne » avec un growth hacker qui recherche une meilleure croissance de son business en utilisant des moyens plus créatifs, qu’il puise de son expérience empirique. Les résultats comparatifs de ces deux marketings montrent clairement de bien meilleurs résultats chez le growth hacker.

A retenir:

  • La différence entre les 2 personnes réside dans l’ingéniosité de l’un, sa connaissance du produit, ses décisions plus analytiques qui vont permettre une meilleure appréhension de la façon de vendre.
  •  

  • Les 2 approches sont très différentes : l’un fait en sorte que les gens veuillent le produit, tandis que l’autre fait un produit que les gens veulent.
  •  

  • Pour se faire connaître on peut de façon traditionnelle payer des publicités sur tous les réseaux et médias. Le growth hacker cherche plutôt à miser sur des alternatives à bas coût (ex: parrainage chez Dropbox) et plus ingénieuses (ex: reverse engineering de Craiglist par AirBnB)
  •  

  • Alors que le marketer traditionnel tend à déployer des dispositifs difficilement mesurables et suivre des métriques qui reflètent mal la valeur business, le growth hacker, lui, définit clairement ses objectifs et leur suivi, et se force à rechercher des solutions les plus simples pour optimiser le déroulement d’achat.

 



 

One thought on “#Infographie du Mercredi : Growth Hacking VS Marketing traditionnel

  • 22 janvier 2015 at 11 h 36 min
    Permalink

    Le growth hacker a quand même une contrainte forte c’est de s’adapter en permanence à son environnement … les hacks finissent toujours pas s’ébruiter et deviennent donc inopérant. C’est ensuite une quête très chronophage que de rechercher des nouveaux hacks ! Le marketeur traditionnel lui est très relax, il a ses méthodes qui fonctionnent durablement … avec un coût élevé certes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *