#Infographie du Mercredi : La publicité extérieure digitale (DOOH) est en pleine croissance!


 
Kézako?
5
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

L’affichage physique reste une valeur sûre toujours plébiscitée par les sociétés. Cette confiance dans l’efficacité des « affiches à l’ancienne » s’appuie sur des certitudes prouvées par des chiffres : on continuait d’imprimer en 2017 plus de 4,5 milliards de pages chaque année!

Même pour les entreprises « nées numériques », la publicité traditionnelle sur les grands médias classiques est très fortement considérée, voire de rigueur. La publicité extérieure est un levier que beaucoup d’enseignes trouvent avantageux. Et elle peut prendre bien des formes: flyers, affiches, bâches publicitaires pendant les travaux…

Il est vrai qu’un visuel vaut mille mots: des études neuropsychologiques ont prouvé que le cerveau humain analyse 60 000 fois plus vite une image qu’un texte écrit. Par conséquent, la communication visuelle est adaptée à l’attention du consommateur qui, vous le savez, est de plus en plus limitée.

Il est aussi de plus très simple de créer & imprimer des formats de toutes tailles (grands et petits) directement sur Internet. Il existe plusieurs imprimeries en ligne qui délivrent des supports tous formats et toutes quantités, de qualité et à petits prix qui, en vous proposant un configurateur en ligne, vous permettent de commander votre support totalement personnalisé.

En vous adressant à un imprimeur via son site internet, vous créerez facilement et rapidement tous vos panneaux publicitaires et autres support promotionnels.
 

Cependant depuis 2 ou 3 ans, dans la lignée du guerilla marketing, on assiste à un marché en pleine accélération : le Digital Out of Home (DOOH), en français : publicité extérieure digitale ou numérique.

Cette nouvelle publicité regroupe les techniques d’affichage digital urbaines et d’affichage numérique indoor. La pub est plus visuelle et « surprenante », par nature : cela rend la communication avec le consommateur plus efficace.

 

Communiquer avec la publicité extérieure interactive -et donc au travers d’images, et en bénéficiant de l’effet de surprise– aura certainement un impact positif sur vos métriques de marque (notoriété & mémorisation principalement), et donc sur vos ventes. C’est ce que constatent d’ailleurs les éditeurs de l’infographie de ce Mercredi.

Cette courte infographie résume les données statistiques issues d’une enquête sur le DOOH menée par Displayce du 16 octobre au 15 novembre 2017 auprès de 200 utilisateurs actifs de la plateforme. Elles prouvent que le DOOH est un marché en pleine accélération (et que la publicité extérieure est loin d’être morte)!
 

A retenir:

  • Le média en plus forte croissance
    • La part des recettes publicitaires nette des médias est positive pour le DOOH qui présente une augmentation de 16,1% sur l’année 2017, devant Internet (+12%) et la TV (+1%) pourtant en hausse.
    • Radio, OOH (Publicité extérieure hors digital) et presse affichent tous des résultats négatifs avec une baisse allant jusqu’à -7,4%.

    On voit donc clairement que le DOOH se positionne en tête des autres médias.

  • Une perspective de revenus en forte hausse

    Avec un revenu généré de 125 millions d’euros en 2017 et une prévision à 223 millions d’euros en 2019, cette étude confirme la tendance à la hausse des investissements prévus dans le DOOH.
    Qu’en pensent les annonceurs ?

  •  

  • Le DOOH a plein d’atouts et séduit !

    Selon une récente enquête menée par Displayce,

    • 68% des annonceurs précisent que le DOOH permet d’augmenter leur notoriété,
    • 64% qu’il sert à accroître la génération de trafic en point de vente,
    • 40% qu’il permet de les démarquer de leurs concurrents.

     

    Conclusion : Des atouts clés pour ce média innovant, dont la part doublera dans les plans médias en 2018.

Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *