10 erreurs à ne pas commettre pour faire de son e-commerce un succès

calendar25 avril 2010

|

categoryMarketing Digital

|

time reading < 1 min

Consultez mes trésors

Abonnez-vous et recevez immédiatement un code secret pour accèder GRATUITEMENT à ma page cachée contenant +450 outils E-business

Vous acceptez de recevoir la newsletter de ce blog chaque semaine ainsi que des emails ciblés en fonction des données de navigation et de vos intérêts. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Vous voulez lire un discours de professionnels de la conversion web? Et bien je vous propose de (re)découvrir l’excellente présentation réalisé par Converteo.

Produite comme un article « How To » avec son titre « les 10 erreurs… », cette présentation vulgarise les facteurs clés de succès stratégiques de l’E-business.

Le E-commerce est un métier et l’approche de Converteo se veut donc très « business ». Sous l’angle de la métaphore et de l’analogie, Converteo vous livre ainsi les facteurs primordiaux qui feront qu’un site fonctionne ou pas.

Je vous invite également à visiter leur blog et la partie « ressources » de leur site pour mettre la main sur d’autres informations très intéressantes.

Continuez Votre Lecture

Le Guide Ultime du Vendeur B2B

star
star
star
star
star

Price : € 18.99

Acheter en toute sécurité logo amazon

E-commerce: toutes les techniques pour limiter l’abandon panier | Blog Business / WebMarketing / Management

[…] Selon une étude de Marketing Sherpa, chaque panier abandonné couterait au E-commerce US 109$…   Les données peuvent dater, l’information reste toujours d’actualité. Il n’est pas rare de trouver des E-commerçants qui perdent 80% des shoppers -ou plus- entre l’ajout panier et la transaction financière. L’abandon panier est la plaie du E-commerce.   Alors que 50% du trafic en magasin passent en caisse, c’est en moyenne 1% à 2% qui se convertissent sur une boutique en ligne: un sombre constat fait par l’ensemble de la profession. […]

calendar 29 Mai 2016 at 12 h 13 min

E-commerce: toutes les techniques pour limiter l’abandon panier | Blog Business / WebMarketing / Management

[...] en caisse, c’est en moyenne 1% à 2% qui se convertissent sur une boutique en ligne: un sombre constat fait par l’ensemble de la profession. Pourquoi les internautes abandonnent? Voila une question bien [...]

calendar 13 Mars 2012 at 16 h 21 min

Matthieu

@Nicolas: Merci pour ce rappel d'un "oubli" et "pas des moindres". Il est vrai que les réseaux sociaux deviennent un levier de plus en plus incontournable dans une stratégie webmarketing globale & intégrée. Je suis 100% d'accord. C'est également très à la mode.En revanche, je suis encore partisan d'une utilisation raisonnée & intelligente des médias sociaux. Ces derniers ne sont pas une "nécessité" aujourd'hui pour tous les secteurs d'activités. Non pas que s'y lancer ne serait pas intéressant, mais seulement parce que aujourd'hui, les réseaux sociaux ne sont pas systématiquement "rentables".Nous sommes d'accord je pense; rien ne sert de mettre en ligne une page Facebook pour le seul fait "d'y être"... Il faut en tirer parti! Or faire du social web, c'est investir beaucoup de temps & de moyens. Et cela n'est pas à la portée de toute les bourses...Mon opinion est que les médias sociaux ne sont pas encore un levier "nécessaire" pour tout le monde, et qu'il faut bien pesr les efforts que l'on doit mettre en face pour en tirer réellement parti.

calendar 17 Mars 2010 at 00 h 06 min

4 thoughts on “10 erreurs à ne pas commettre pour faire de son e-commerce un succès

  1. Je verrais un oubli et pas des moindres en ce qu’il n’est même pas fait mention de l’importance de ne pas négliger sa communauté en assurant sa présence sur les réseaux sociaux.

  2. Matthieu dit :

    @Nicolas: Merci pour ce rappel d’un « oubli » et « pas des moindres ». Il est vrai que les réseaux sociaux deviennent un levier de plus en plus incontournable dans une stratégie webmarketing globale & intégrée. Je suis 100% d’accord. C’est également très à la mode.

    En revanche, je suis encore partisan d’une utilisation raisonnée & intelligente des médias sociaux. Ces derniers ne sont pas une « nécessité » aujourd’hui pour tous les secteurs d’activités. Non pas que s’y lancer ne serait pas intéressant, mais seulement parce que aujourd’hui, les réseaux sociaux ne sont pas systématiquement « rentables ».

    Nous sommes d’accord je pense; rien ne sert de mettre en ligne une page Facebook pour le seul fait « d’y être »… Il faut en tirer parti! Or faire du social web, c’est investir beaucoup de temps & de moyens. Et cela n’est pas à la portée de toute les bourses…

    Mon opinion est que les médias sociaux ne sont pas encore un levier « nécessaire » pour tout le monde, et qu’il faut bien pesr les efforts que l’on doit mettre en face pour en tirer réellement parti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *