#Slideshare du vendredi : les secrets du management de la qualité « lean », façon Toyota


 

 
Bien connu de la littérature managériale, TAIICHI OHNO est le père du management de la qualité. Il a développé au Japon le système de production TOYOTA qui fait encore l’admiration de la communauté des managers « lean ».
 
Cette présentation très active décortique avec un certain humour comment Taiichi Ohno avait une façon de penser et d’agir pour arriver à un profit sans limite. Nous aurait-il « embrouillé » pendant des décennies ? Plus que des concepts et des outils, nous a-t-il caché les vrais secrets du management de la qualité?

A retenir:

  • NON DIT #1 – TOYOTA KATA : méthode d’amélioration, d’adaptabilité et très bons résultats. Plus qu’une démarche managériale, elle doit avoir un sens du point de vue du client et des objectifs de l’entreprise.
  • NON DIT #2 – KANBAN : techniques pour réduire le temps de fabrication entre la commande et la livraison au client. L’objectif ultime est de ne plus jamais à voir besoin de se servir des fiches Kanban!
  • NON DIT #3 – Les coûts n’existent pas pour être calculés mais pour être réduits, donc pour augmenter le profit. Mais en réalité, les véritables profits se font sur le volume d’activité et plutôt que réduire les coûts, le management de la qualité doit se focaliser sur l’optimisation de la structure de coûts et la vélocité des opérations

 

 

BoutonNewsletter Suivons nous...


3 thoughts on “#Slideshare du vendredi : les secrets du management de la qualité « lean », façon Toyota

  • 22 juin 2014 at 22 h 08 min
    Permalink

    J’aime beaucoup l’idée d’aller voir ce qui se passe ailleurs, dans d’autres civilisations. Il y a plein d’idées à prendre mais il est impératif d’étudier chaque méthode afin de voir si elles sont applicables à notre culture.

  • 26 juin 2014 at 17 h 36 min
    Permalink

    Merci pour ce partage sur les actions managériales entreprises à l’étranger. En revanche, c’est vrai que la culture japonaise est assez éloignée de la nôtre… tout comme leur management et même le comportement et l’esprit des salariés.

  • 26 juin 2014 at 23 h 02 min
    Permalink

    @Marie-Jeanne : Merci pour votre commentaire. Même si les aspects culturels sont différents, force est de constater que la vision de TAIICHI OHNO est 10 fois plus puissantes lorsque l’on adopte « son point de vue Japonais ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *