Management : 5 idées pour renforcer la performance de vos collaborateurs


 
Kézako?
60
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+
Management : 5 idées pour renforcer la performance de vos collaborateurs

Management : 5 idées pour renforcer la performance de vos collaborateurs

Il y’a quelques temps de cela, je regardais le site de comiteo.net et me disais que le business pour l’épanouissement des salariés était gigantesque… Cela est compréhensible lorsque l’on sait que les hommes et les femmes sont les forces vives d’une entreprise.

A vrai dire, toutes les société sont concernées par la performance RH et recherchent le graal : avoir une équipe hypra-performante.

Dans la guerre des talents actuelle, le management doit être adroit pour:

  • recruter les bon individus
  • motiver ses troupes,
  • assurer leur bien-être et les fidéliser,
  • tout en s’assurant de construire des dream teams performantes qui tirent la croissance.

Comment faire grandir ses collaborateurs et les accompagner vers une performance supérieure?

Comment les motiver pour qu’ils soient satisfaits de leur job et délivrent les meilleurs résultats possibles?

Cet article vous offre 5 idées que vous pouvez appliquer demain pour renforcer la performance de vos collaborateurs.

1 / Soyez obsédé par l’épanouissement de vos collaborateurs

L’épanouissement est « LE » facteur le plus motivant pour les collaborateurs. En 1987 déjà, le chercheur Herzberg l’avait prouvé dans sa théorie des 2 facteurs (certains facteurs sont « hygiéniques » et ne peuvent que créer de l’insatisfaction et d’autres facteurs sont « motivationnels » et permettent de créer de la satisfaction dans le travail). C’est l’achievement , synonyme de réussite et d’épanouissement, qui nous pousse à nous dépasser dans notre travail.

herzberg-motivation-hygiene-model

Loin des considérations philanthropes, il se trouve que posséder des salariés épanouis peut faire décoller le business. Selon une étude citée par Harvard Business Review en 2012, les employés épanouis (pas juste satisfaits et productifs):

  • ont une performance globale plus élevée de +16%,
  • font -125% de burnout,
  • sont +32% plus engagés dans l’entreprise,
  • et sont +46% plus satisfaits dans leur job.

Il apparait donc évident que tout manager doit se soucier du bien-être et de l’épanouissement de ses équipes s’il souhaite retirer la pleine valeur de chaque individu. Cela passe par:

  • la prise en compte et l’amélioration de la vie personnelle (ex: offrir des déjeuners sains à ses employés, proposer des horaires plus souples…),
  • l’activation de leviers sécuritaires (ex: couverture santé, assurance vie, plan retraite…)
  • la mise en place d’une équipe dédiée à l’épanouissement des salariés (ex: comité d’entreprise), avec des moyens dédiés (ex: organisation d’événements, mise en place de centre de formation, budget pour proposer des chèque cadeau pour comité d’entreprise, etc.)
  • ou de démarches managériales (ex: faciliter les « passerelles RH » entre les métiers proposés par l’organisation)

2 / Créez des espaces de travail qui démultiplient la créativité et l’innovation

Lorsque l’on démarre un business dans un garage, on se soucie peu du confort du bureau. Mais plus l’entreprise grandit et plus l’impact du lieu de travail est important sur la créativité et la motivation des collaborateurs.

L’environnement de travail est malheureusement souvent négligé par les directions, qui voient un simple « centre de coûts » (ex: le prix du poste de travail) alors qu’elles pourraient transformer l’office en un « centre de profits » et un outil stratégique pour la croissance du business !

En effet, une simple reconfiguration des espaces de travail peut améliorer la performance collective de l’entreprise. L’enjeu est de concevoir des espaces qui vont favoriser le comportement attendu des équipes. Il existe une méthodologie pour aménager des bureaux en vue de créer tel ou tel type de comportement chez les travailleurs. Harvard propose la matrice suivante, simple, qui a le mérite de guider le débutant dans le meilleur agencement en fonction des résultats escomptés.

A beginner's guide to space design HBR

Source: Workspaces That Move People, HBR, Octobre 2014

  • vous êtes une agence et devez faire de nombreux « brainstorming » chaque jour en petits groupes? Faites des petits salons, sans bureau forcément assignés.
  • vous voulez que chacun connaisse le travail de l’autre pour mieux innover? Préférez un grand open space, où les salariés changent de poste de travail tous les jours.
  • vos experts ont besoin de se concentrer de nombreuses heures pour être efficaces? Optez pour des bureaux fermés, nominatifs et aménagés de manière à éviter les distractions.
  • vous souhaitez renforcer les liens entre les mêmes membre d’une équipe? Désignez un espace ouvert attitré à l’équipe pour favoriser l’échange et la confiance.

3 / Laissez vos collaborateurs décider par eux même

Reportez vous au graphique présenté dans le point 1 ; jouer au « petit chef » qui supervise ne peut que générer de l’insatisfaction au travail. Le vrai leader responsabilise ses équipes et leur offre les conditions pour s’épanouir.

Et quoi de plus énergisant que de sentir que l’on nous fait confiance et que l’on nous laisse prendre les décisions qui affectent directement notre travail?

  • En plus de nous responsabiliser et nous donner un sentiment de « contrôle »,
  • prendre ses propres décisions permet aussi d’apprendre plus vite.

Chez Facebook par exemple, la prise de décision (à tous les niveaux de l’entreprise) est fondamentale dans la culture de la firme, qui avait jusqu’en 2014 pour slogan « bouger vite et agir avec force » (Move fast and break things). C’est tout simplement l’opposé du cliché de la multinationale bureaucratique, dont le pouvoir et les décisions ne sont détenues que par le haut de la pyramide.

Facebook Motto 2014 move fast and break things

Et que faire si les employés prennent de mauvaises décisions? C’est justement le piège: empêcher un individu de prendre une nouvelle décision sous prétexte qu’il s’est déjà trompé… Au contraire, l’apprentissage retiré n’en sera que plus grand et pourra aussi être partagé avec d’autres membres de l’équipe pour que, collectivement, l’entreprise en sorte grandie.

4 / Apprenez leur à apprendre

Les technologies et le monde changent à une vitesse record, et cela va continuer de s’accélérer. Il en va de même pour les pratiques professionnelles, qui ne cessent d’évoluer.

De nos jours, un simple diplôme en poche ne suffit plus pour faire carrière: il faut continuer à apprendre, encore et encore, tout au long de son parcours. Celui qui cesse de s’éduquer, à la longue, sera aussi désavantagé qu’un illettré par rapport à celui qui aura lu de nombreux livres, se sera formé aux dernières techniques ou intéressé à toutes les tendances qui ont façonné l’industrie telle qu’elle est aujourd’hui…

apprendre continuellement

C’est pourquoi le rôle du leader est de favoriser l’apprentissage continu. Comment?

  • En donnant la possibilité à chaque individu de faire preuve d’initiative (voir section 3),
  • d’apprendre de ses propres erreurs,
  • en accordant du temps au coaching et à la formation
  •  et en en récompensant le partage d’expérience.

5 / Ajustez le travail en fonction des forces de chaque individu

Voilà le principal secret des grands managers, qui animent des équipes qui dépassent constamment leurs objectifs; ils ajustent en permanence les rôles et les missions de manière à capitaliser au mieux sur les points forts, les intérêts et les aspirations de chaque individu. Et pour aider chacun à grandir plus vite, les meilleurs leaders s’intéressent aussi au style d’apprentissage de chaque membre de leur équipe, dans le but de délivrer un coaching sur mesure.

Graphic-How-the-best-managers-manage-their-employees

Source: What great managers do, HBR, Mars 2005

Pour connaître les forces singulières de chaque membre de l’équipe, demandez au gens « Quelle a été ta meilleure journée de travail sur les 3 derniers mois? ». Cette question vous permettra de mettre le doigt sur les activités que chacun trouve intrinsèquement motivantes et épanouissantes.

Puis, essayez de configurer les périmètres de chacun de manière à laisser plus de place pour exprimer ses forces, et minimiser ses faiblesses.

Par exemple, un magasinier laconique mais très organisé pourra être en charge du réapprovisionnement des linéaires ce qui permettra aux employés extravertis qui préfèrent la relation client de passer plus de temps au service du chaland.

Bien entendu, il n’est pas toujours possible d’adapter les rôles pour que seules les forces d’un individu soient utilisées. C’est pourquoi il vous faut aussi découvrir le style d’apprentissage qui convient le mieux à chacun pour le faire progresser avec la bonne méthode:

  • Thinking : préférez un cours magistral ou des jeux de rôle, tout en vous assurant de donner du temps à la personne pour travailler « de son côté » sur ses points d’amélioration.
  • Doing déléguez des tâches destinées à faire progresser l’individu et augmentez progressivement la difficulté au fur et à mesure que l’individu maîtrise la discipline.
  • Seeing / Feeling : demandez à la personne d’observer un « tuteur » qui, lui, excelle dans le domaine dans lequel le collaborateur doit progresser.

Conclusion

Voici 5 idées pour rendre vos équipes plus performantes. Bien sûr, cet article est loin d’être exhaustif: il y’a autant de manières de motiver et faire grandir une équipe qu’il existe d’individus…

Pour vous assurer que vos collaborateurs sont engagés dans la bonne voie, demandez leur chaque semaine de répondre aux questions suivantes:

  • Qu’est-ce que j’ai appris cette semaine?
  • Quel a été mon impact?
  • Qu’ai-je envie d’apprendre la semaine prochaine?

Avec cette simple réflexion, vous les faites aspirer à des standards de performance toujours plus élevés et épanouissants, qui se ressentiront in fine sur vos résultats.

Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *