#Infographie du Mercredi : Un guide pour gérer les membres difficiles de l’équipe


 
Kézako?
133
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

La vie en entreprise s’apparente à une micro société dans laquelle se côtoient des personnes aussi différentes les unes que les autres. Alors être responsable d’une équipe dans le monde de l’entreprise nécessite d’obtenir une collaboration étroite entre tous ses membres. Dans cette situation, le risque de rencontrer un ou plusieurs membres difficiles dans votre équipe reste du domaine du possible et souvent du probable. Dans ce cas, vous aurez face à vous des personnalités affirmées : les agressifs, négatifs, absents, méprisants…le collègue hypercritique, le traître, le râleur invétéré, le solitaire, le télépathe, le rapporteur, le manipulateur…ou tout simplement l’enquiquineur.

Ces personnalités fragilisent votre mental et la réussite même de votre travail.  Il va vous falloir gérer la situation jour après jour sans vous sentir trop frustré, sans donner trop d’importance à ces difficultés, sans provoquer de problèmes supplémentaires… et ce n’est pas toujours évident…

Dès l’apparition des 1ers symptômes (agressivité, mutisme lors des réunions, circulation de rumeurs, etc…), allez directement parler avec la/les personne(s). Restez cordial, soucieux de comprendre, sans la moindre animosité. Tâtez doucement le terrain. Le but est de mettre sur la table un détail qui vous aurait échappé, une attitude mal interprétée. Si l’ambiance se détend immédiatement après cette mise au point, fausse alerte ! En revanche, si la situation perdure ou empire, vous avez bien à faire à une personnalité difficile. Alors que faire ?
Je vous propose quelques conseils relevés dans cette infographie de Wrike pour gérer ces situations difficiles dans l’équipe sans passer pour le méchant de l’histoire.
 

A retenir:

  • Il faut d’abord cerner par vous-même quelle est l’origine et l’étendue du problème qui engendre le fait que ces personnes sont difficiles.
    • Ils n’aiment pas le type de projet proposé ?
    • Ils n’apprécient pas les changements apportés dans un projet ?
    • Ils réagissent mal à la pression et aux commentaires de l’équipe ?
  •  

  • Essayez indirectement de savoir si le reste de l’équipe a remarqué leur attitude. Est ce que cela les a perturbé dans leur travail ? Si ce n’est pas le cas, alors demandez-vous si ce n’est pas vous-même qui engendrez ce comportement et comment faire pour y remédier. Après tout, peut-être tirez-vous un avantage de leur comportement difficile : ils vous serviraient en quelque sorte d' »avocats du diable » quant aux évolutions et/ou aux échecs de l’équipe!
  •  

  • Face à ces collègues difficiles, vous, en tant que responsable, devez discuter directement avec eux. Ecoutez ce qu’ils ont à dire, leurs plaintes mais aussi leurs suggestions.
    • Si celles-ci sont positives, mettez ces personnes devant la responsabilité de s’améliorer.
    • Si leurs suggestions sont négatives, alors cherchons ensemble que faire d’autre?

    Dans tous les cas, une attitude calme et rationnelle, mais aussi de la patience seront nécessaires car il faut du temps pour changer les comportements.

Wrike – interactive timeline maker

Un guide pour gérer les membres difficiles de l’équipe

 

Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *