Comprendre son salaire en Portage salarial


 
Comprendre son salaire en Portage salarial

Comprendre son salaire en Portage salarial

Cette semaine, le blog accueille Hélène Diep, fondatrice de la société de Portage salarial Prium Portage. Elle a concocté pour ce blog une étude de cas qui intéressera la plupart des lecteurs entrepreneurs. Cette étude de cas complète parfaitement mes articles publiés sur le portage salarial, et vous donne les clés pour comprendre la manière dont un salaire est calculé en portage salarial. Bonne lecture !


Le Portage salarial est une alternative à la création d’entreprise qui a séduit en 2019 plus de 90 000 professionnels. Cette solution présente de nombreux avantages : bénéficier du statut de salarié, de la protection sociale (assurance chômage, retraite, prévoyance, mutuelle) et se décharger de toute la gestion administrative.

Vous souhaitez utiliser le dispositif du Portage salarial et souhaitez comprendre comment votre chiffre d’affaires est transformé en salaire ?

Votre rémunération va dépendre de 3 principaux paramètres :

  • Votre chiffre d’affaires
  • Le montant des frais de gestion prélevés par la société de Portage salarial
  • Et le montant de vos frais professionnels remboursés si vous en avez.

Pour rendre les choses simples, voici 2 cas simples :

1er exemple – 10 000 € HT de chiffre d’affaires sans frais professionnel

Utilisons les hypothèses suivantes pour ce premier cas :

  • Votre chiffre d’affaires : 10 000 €
  • Frais de gestion de la société de Portage salarial : 7%
  • Frais professionnels remboursés : 0 €

1ère étape : calcul du solde disponible

Votre solde disponible correspond à votre masse salariale, c’est-à-dire au salaire Net + les cotisations sociales (cotisations patronales et salariales). Pour calculer votre solde disponible, vous devez déduire les frais de gestion de votre chiffre d’affaires.

Solde disponible = Chiffre d’affaires – Frais de gestion
= 10 000 € – (7% x 10 000 €)
= 9 300 €

2ème étape : calcul du salaire Brut

Le salaire Brut est déterminé en déduisant les cotisations patronales du Solde disponible.
Le taux des cotisations patronales doit se situer entre 43% et 47% du salaire Brut.

Salaire Brut = Masse salariale disponible – cotisations patronales
= 9 300 € – 2 973 € (47% du Brut)
= 6 327 €

3ème étape : calcul du salaire Net

Pour déterminer le salaire Net, il suffit de déduire les cotisations salariales du Salaire Brut. Ces cotisations se situent entre 20% et 21% du salaire Brut.

Salaire Net = Salaire Brut – cotisations salariales
= 6 327 € – 1 297 € (20,5% du Brut)
= 5 030 €

Votre rémunération nette est au final égale à environ 50 % de votre chiffre d’affaires hors-taxe.

2ème exemple – 10 000 € HT de chiffre d’affaires avec 2 000 € de frais professionnels remboursés

Utilisons les mêmes données sauf que, cette fois, nous ajoutons 2 000 € de frais professionnels remboursés.

  • Votre chiffre d’affaires : 10 000 €
  • Frais de gestion de la société de Portage salarial : 8%
  • Frais professionnels remboursés : 2 000 €

1ère étape : calcul du solde disponible

Votre solde disponible correspond à votre masse salariale, c’est-à-dire au salaire Net + les cotisations sociales (cotisations patronales et salariales) + le remboursement des frais professionnels. Pour calculer votre solde disponible, vous devez déduire les frais de gestion et les frais professionnels de votre chiffre d’affaires.

Solde disponible = Chiffre d’affaires – Frais de gestion – Frais professionnels
= 10 000 € – (8% x 10 000 €) – 2 000 €
= 7 200 €

2ème étape : calcul du salaire Brut

Le salaire Brut est déterminé en déduisant les cotisations patronales du Solde disponible.
Le taux des cotisations patronales doit se situer entre 43% et 47% du salaire Brut.

Salaire Brut = Masse salariale disponible – cotisations patronales
= 7 200 € – 2 302 € (47% du Brut)
= 4 898 €

3ème étape : calcul du salaire Net

Pour déterminer le salaire Net, il suffit de déduire les cotisations salariales du Salaire Brut. Ces cotisations se situent entre 20% et 21% du salaire Brut.

Salaire Net = Salaire Brut – cotisations salariales
= 4 898 € – 1 004 € (20,5% du Brut)
= 3 894 €

4ème étape : calcul de votre rémunération Nette

Enfin, pour calculer votre rémunération nette, vous ajoutez le montant des frais professionnels remboursés, ce qui donne :

Rémunération nette = Salaire Net + Frais professionnels
= 3 894 € + 2 000 € = 5 894 €.

Votre rémunération nette est donc égale, cette fois-ci, à 59% de votre chiffre d’affaires hors-taxe.

Comment est composé le salaire Brut en Portage salarial ?

Le salaire Brut en Portage salarial est composé de plusieurs lignes sur le bulletin de salaire car votre salaire dépend de votre chiffre d’affaires et la société de Portage ne peut prévoir votre rémunération avant d’avoir facturé vos clients.

La convention collective du Portage salarial fixe un minimum de salaire correspondant à 75% du PMSS (Plafond Mensuel de la Sécurité Sociale) soit 14,6 euros Brut de l’heure.
Lorsque vous déclarez des heures ou des jours travaillés, la société de Portage salarial est dans l’obligation de vous verser ce montant, indépendamment des règlements de vos clients.

Ensuite, la société de portage ajoute d’autres lignes pour que la somme totale du salaire Brut + les cotisations patronales correspondent à votre solde disponible.

Les lignes d’un bulletin de salaire en Portage salarial sont les suivantes :

  • Salaire de base ou salaire conventionnel : nombre d’heures x 14,6 euros brut
  • Prime complémentaire : la société de Portage salarial vous verse une prime lorsque votre compte d’activité le permet ou si elle décide de vous faire une avance totale sur votre chiffre d’affaires facturé, indépendamment des règlements de vos clients
  • Prime d’apporteur d’affaires de 5% : la convention collective impose aux sociétés de Portage de vous verser une prime correspondant à 5% de votre salaire de base et de votre prime complémentaire car vous prospectez vous-mêmes vos propres clients.
  • Réserve financière : la réserve financière, imposée par la convention collective, vous permet de percevoir des revenus lorsque vous êtes en « inter-mission » ou si vous avez une baisse d’activité. Cette réserve représente 10% de votre salaire de base que la société de Portage salarial doit provisionner tous les mois. En CDD, cette réserve correspond à la prime de précarité.
  • Prime de précarité : la société de Portage vous verse une prime de précarité en CDD.
  • Congés payés : en CDD, la société de Portage vous verse les congés payés tous les mois. En CDI, elle provisionne vos congés payés correspondant à 10% de votre salaire Brut et vous les verse dès que vous en prenez.

Comment choisir sa société de Portage salarial ?

Il existe plus de 200 sociétés de Portage salarial en France et il est difficile de faire son choix.

Voici quelques conseils pour bien choisir votre société de Portage :

Un salaire tous les mois travaillés

Vous devez percevoir un salaire tous les mois travaillés correspondant au minimum conventionnel indépendamment des règlements de vos clients. Certaines sociétés vous avancent la totalité du salaire.

La problématique des frais cachés en Portage salarial

Faites attention aux frais cachés des sociétés de Portage salarial. Certaines sociétés de Portage salarial établissent des bulletins de salaire comportant des lignes supplémentaires avec des taux non justifiés. Ces lignes augmentent le montant des cotisations patronales dont le taux doit se situer entre 43% et 47%.

D’autres sociétés pratiquent un taux de restitution qui permet de « garantir » un salaire Brut à partir du solde disponible. Ce taux de restitution étant fixe, votre salaire Brut n’évolue pas avec la hausse ou la baisse de vos cotisations patronales. Toutefois, ce taux de restitution permet à certaines sociétés de Portage salarial de prélever un taux de cotisations patronales supérieur à 55% (au lieu de 47%). Cette pratique permet de prélever des frais supplémentaires en toute opacité.

15 plaintes de salariés portés ont été déposées contre des sociétés de Portage salarial usant de telles pratiques et plusieurs enquêtes préliminaires sont en cours à Paris, Nanterre, Toulouse et Bordeaux. Voici l’article de France tv à ce sujet.

La transparence = un compte d’activité clair

La société de Portage salarial doit vous transmettre au moins une fois par mois un compte d’activité clair qui doit indiquer (comme un relevé) tous les crédits et tous les débits, c’est-à-dire :

  • Votre chiffre d’affaires (factures)
  • Le salaire Net
  • Les frais professionnels remboursés
  • Les cotisations salariales
  • Les cotisations patronales
  • Les provisions (congés payés, prime de précarité, fin de contrat, réserve financière…)

Comment contrôler votre compte d’activité et vos bulletins de salaire ?

Si la société de Portage salarial répond à ces 3 critères, elle ne pratique pas de frais caché.

3 criteres Portage Salarial

Pour aller plus loin, consultez le Guide 2019 du Portage salarial !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *