Voici certainement la solution la plus simple pour implanter votre business en Chine


 
Voici certainement la solution la plus simple pour implanter votre business en Chine

Voici certainement la solution la plus simple pour implanter votre business en Chine

Ma sœur est une femme d’affaires exceptionnelle, qui a réalisé quasiment l’ensemble de sa carrière en Chine. Depuis 1997, elle crapahute dans tous les recoins de l’Asie pour trouver des fournisseurs de textiles et produire des sacs de première qualité pour les plus grandes marques occidentales. Elle vit dans l’Empire du Milieu, parle couramment mandarin, et a même créé son entreprise en Chine, qui emploie des dizaines de locaux.

Cela tombe bien pour elle, car la Chine (malgré les difficultés diverses auxquelles le pays doit faire face), c’est encore aujourd’hui:

  • un marché d’environ 1.4 milliard de consommateurs,
  • la plus grande économie industrielle et exportatrice de biens au monde,
  • et la plus grande réserve de terre rare qui sert à la production de tous les appareils électroniques.

Bref, c’est une nation qui, de facto, a le pouvoir de dominer l’économie mondiale d’aujourd’hui et de demain. C’est pour cette raison que le pays est attractif pour de nombreux entrepreneurs qui se voient déjà conquérir ce far east économique prometteur. Mais voilà: tout le monde n’est pas ma sœur…

Au delà de la barrière de la langue, il faut savoir que la manière de faire des affaires est différente, les pratiques administratives exotiques et les barrières à l’entrée fortes. Il n’est donc pas si simple de se rendre en Chine et d’y faire fortune. Beaucoup d’entreprises s’y sont cassées les dents. Rappelons que même Google a essayé de lancer son fameux moteur de recherche dans l’Empire du Milieu avant de jeter l’éponge et de se retirer face à ce marché si particulier, si complexe.

  • Mais il en faut plus pour effrayer les vrais entrepreneurs, n’est-ce pas?
  • Comment dès lors s’implanter en Chine, y monter une équipe, tout en limitant les risques et la complexité associée?
  • Comment se lancer en évitant de passer 60h à créer et administrer un business qui n’a même pas encore réalisé son premier Yuan de chiffre d’affaires?

La solution: le portage salarial

Un rappel sur ce qu’est le portage salarial

Le portage salarial, c’est un dispositif relativement original où le travailleur, considéré comme salarié, conserve une certaine indépendance. Libre à lui d’accepter les missions de son choix et de se constituer une clientèle en fonction de ses envies ou des opportunités qui se présentent à lui. En contrepartie de son travail, le salarié porté perçoit un salaire dont le montant dépend du chiffre d’affaires réalisé.

Le portage salarial est tripartite :

  • Une entreprise de portage salarial qui passe un contrat avec une entreprise qui veut donner une mission.
  • La même entreprise de portage salarial passe un contrat de travail avec le salarié porté et le rémunère.
  • L’employé porté se concentre uniquement sur l’exécution de sa mission sans aucune contrainte administrative.

Du côté de l’employé porté, il bénéficie d’une protection sociale identique à celle d’un salarié et touche un salaire tous les mois. Mais ni lui, ni l’entreprise qui donne la mission n’a besoin de se soucier des tâches administratives. C’est un statut qui à de plus en plus le vent en poupe: en France, le portage salarial a augmenté de plus de 40% sur les trois dernières années selon Pôle Emploi.

Mais en quoi « portage salarial » et « implantation en Chine » riment ensemble?

Oui, le portage salarial marche aussi en Chine grâce aux « Professional Employer Organisation »

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le portage salarial est possible (et certainement la manière la plus simple) pour les entrepreneurs / TPE / PME qui veulent se lancer en Chine et constituer rapidement des équipes sur place.

Il existe le statut de « PEO » (« Professional Employer Organisation »). Ce sont des structures qui peuvent proposer un service de portage salarial et qui se chargent de l’intégralité des formalités RH et administratives pour le compte de votre entreprise, et qui agissent en tant qu’employeurs locaux.

Concrètement, votre partenaire PEO se charge du paiement des salaires, des taxes et des contributions sociales, mais aussi du versement des avantages et de la gestion des dépenses et congés de vos employés. Vous n’avez juste qu’à donner votre validation en amont.

Tout cela reste bien sûr transparent, dans le sens où vous pouvez consulter les historiques de tous les versements à tout moment.

Les bénéfices du portage salarial pour votre stratégie export

Passer par ces « PEO » et leur solution de portage salarial vous confère une agilité certaine et de nombreux bénéfices:

  • Aucun tracas administratif avec ce modèle, car vous bénéficiez de la garantie de la conformité avec les lois et réglementations du travail chinoises.
  • Vous n’avez même pas besoin de créer une structure sur place, et pouvez vous appuyer sur la PEO qui administrera votre activité en votre nom.
  • Votre partenaire PEO vous assiste avec une équipe RH et juridique locale.
  • Ce statut peut s’appliquer à n’importe quel employé chinois, mais aussi aux employés étrangers que vous envoyez la bas.
  • Vous pouvez vous lancer très vite, car vous n’avez pas à vous tracasser des méandres de l’administration chinoise.

Une implantation « agile », exécutée à la vitesse de la lumière

Bien que la loi chinoise impose à n’importe quel étranger venant travailler en Chine d’effectuer une demande de Permis de Travail et de Permis de Résidence, le déploiement de vos équipes sur le terrain est assez rapide (entre 2 et 3 mois). Pour des employés chinois, c’est une affaire de quelques jours!

Et il n’y a pas vraiment de limite au nombre d’employés portés. De quoi vous permettre de « mettre sur le terrain » une équipe adaptée à vos ambitions , qui vous donne vraiment toutes les chances de pénétrer le marché.

Et si votre projet n’est pas aussi rémunérateur que vous l’espériez, vous pouvez toujours vous séparer de vos employés en leur versant 1 à 2 mois de salaires par ancienneté en guise de compensation. Notez aussi que si vous proposez des CDD ou des CDI en portage salarial, comme en France, l’entreprise et l’employé bénéficient d’une période d’essai comprise entre 1 et 6 mois.

Conclusion

Le portage salarial est un statut connu en France, surtout par les consultants & les freelances qui ne veulent pas perdre leurs avantages de salariés. Du point de vue de l’entreprise qui s’internationalise, c’est aussi un statut intéressant qui permet de déployer des équipes sans s’encombrer des tracas RH, juridiques et administratifs (qui sont en plus régis selon des règles différentes de celles de la France).

C’est pour cela que le portage salarial est certainement la solution la plus simple pour implanter votre business au delà de vos frontières, et notamment en Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *