5 outils pour financer son entreprise


 
Kézako?
9
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

 

5 outils pour financer son entreprise

5 outils pour financer son entreprise

Mathieu est Expert Comptable de formation. Il a travaillé plusieurs années en cabinet puis en tant que responsable financier dans un grand groupe de distribution alimentaire afin de participer au développement d’une franchise. Aujourd’hui Mathieu est le fondateur de Creditprofessionnel.com, société de courtage spécialisée dans le financement des professionnels, des entreprises et des professions libérales. Pour son article invité, Mathieu a choisi de mettre en lumières 5 manières pour financer votre entreprise auxquelles vous n’auriez pas forcément pensé… 
 
Vous envisagez de créer votre propre entreprise ou de vous développer et vous savez pertinemment que les banquiers sont frileux en ces occasions? Sachez que plusieurs opportunités s’offrent tout de même à vous pour mettre votre projet en place :

  • fonds propres,
  • crowdfunding,
  • crédit professionnel auprès d’une banque,
  • affacturage
  • et leasing.

 
Nous allons vous aider à mieux comprendre ces 5 outils pour financer votre entreprise : suivez le guide…

1/ Les Fonds propres tant recherchés (apport personnel, business angels, love money, …)

Les fonds propres sont des capitaux de départ qu’il faut absolument avoir pour démarrer son entreprise : sachez que les banques seront très frileuses à vous accorder un prêt si vous n’apportez pas vous-même un capital propre. Nous savons aussi que votre patrimoine n’est pas illimité.
 
Trouver des fonds auprès des banquiers n’est pas toujours aisé, alors pour trouver un financement, pourquoi ne pas vous tourner vers la « love money »? Attention, ne pensez surtout pas que cette expression signifie « amour de l’argent » mais bien « argent de l’amour ». C’est effectivement de l’argent qui va vous être apporté par des personnes qui croient en vous : amis, famille… Il ne vous reste plus qu’à les convaincre de la force et de la viabilité de votre projet.
 
Vous aurez un argument de taille : en effet, des articles de lois concernant l’investissement dans le capital de PME mentionnent une exonération d’impôt pour les personnes concernées ! Soyez tout de même très prudent car les relations personnelles peuvent changer quand l’argent rentre en ligne de compte.

Soyez clair avec les personnes qui décideront d’investir dans le capital de votre entreprise : elles doivent considérer cet argent comme perdu et doivent accepter cette idée avant de s’engager.

Nous pouvons aussi citer le business angel qui, quant à lui, est un investisseur particulier qui ne se contentera pas d’investir de l’argent mais qui s’impliquera dans votre entreprise en lui apportant son savoir-faire, son expérience, ses réseaux… C’est une sorte d’entrepreneur-associé avec une grande valeur ajoutée.
 
Il ne faut pas confondre le business angel avec les personnes investissant par le biais du crowdfunding.

2/ Le Crowdfunding

de sa traduction « financement par la foule », il est facile de comprendre que le financement provient dans ce cas d’un grand nombre de personnes. Les apports de chaque individu sont mis en commun et facilités par les réseaux sociaux et les différentes communautés que l’on trouve sur internet. L’internaute participe au même titre qu’une société de coproduction ou une coopérative et peut profiter d’éventuels bénéfices futurs.

Les contreparties peuvent être de simples récompenses, des parts de la société ou la remise de produits en avant-première.

Même si le crowdfunding a connu ses débuts auprès de projets artistiques et culturels, plusieurs types de plateformes permettent désormais de lever de l’argent à destination des entreprises.

3/ Le Crédit bancaire professionnel

Obtenir un prêt bancaire est presque toujours la solution adoptée par les dirigeants d’entreprise. Chaque établissement financier ayant ses propres critères d’acceptation du dossier, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence pour confronter les banques.
 
Sachez, de plus, que pour bien démarrer votre entreprise, vous devez impérativement équilibrer vos fonds propres et vos emprunts : idéalement, ce sera du 50/50. Voici des conseils précieux :

  • ne minimisez pas la somme à emprunter car votre entreprise doit avoir une trésorerie suffisante pour réagir à tous les imprévus,
  • ne considérez pas que vos fonds propres seront suffisants au démarrage de votre entreprise : conservez au minimum 20% des besoins de l’entreprise pour faire face aux imprévus.

4/ Le Leasing

Le leasing est un mode de financement intéressant quand il s’agit de financer du matériel professionnel, médical, des équipements de bureau ou encore des véhicules.

Une société financière va mettre à votre entière disposition un équipement, pour une période définie à l’avance, contre le paiement d’un loyer.

A la fin de votre contrat, trois solutions se présenteront à vous :

  • soit vous pourrez l’acquérir,
  • soit restituer le bien,
  • soit renouveler le contrat mais à des conditions préférentielles.

5/ L’Affacturage

Votre entreprise, tout au long de sa vie, aura besoin de trésorerie.

Même si il est parfois méconnu voire mal vu des chefs d’entreprise, l’affacturage est un excellent moyen pour financer cette dernière. En effet le principe est de céder ses créances à un factor dès l’émission d’une facture. Ce dernier la règle très rapidement et c’est lui que se charge de la recouvrer à l’échéance. Ainsi le gain de trésorerie peut être estimée à 30 ou 45 jours de chiffre d’affaires.
 
Faire appel à une société d’affacturage vous permet :

  • un financement des factures en seulement 24h / 48h,
  • une garantie contre les impayés,
  • une gestion facilitée de la clientèle.

 
Par contre le factoring n’est possible que pour les sociétés exerçant sur un marché B2B tel que le négoce, le transport, l’édition de logiciels, les BTP, …
 

Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

7 thoughts on “5 outils pour financer son entreprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *