Comment les entreprises peuvent mesurer et diminuer leur empreinte carbone ?

Publicité

9

EmpreinteCarbone Entreprise 550

Savez-vous combien investir sur Google Ads et combien cela va vous rapporter ?

En complément de cet article, vous pouvez obtenir un accès gratuit à mon calculateur Google Ads pour anticiper votre budget et votre ROI.

Il vous suffit simplement de vous abonner à ma newsletter.

Gratuit | Accès instantané | Tutoriels vidéo inclus

Montrer Cacher le sommaire

Depuis ces dernières années nous nous apercevons tous que le réchauffement climatique ne va qu’en s’accentuant. Ces dernières semaines du printemps 2022 ne font qu’appuyer ce fait en constatant ou en subissant ces inondations à répétition, ces grêlons comme des balles tennis qui détruisent tout là où ils s’abattent, sans parler d’un mois de Mai caniculaire qui a été le plus chaud depuis qu’on mesure les températures à l’échelle nationale et mondiale.

Bien entendu tout un chacun à son niveau porte une responsabilité de ce réchauffement climatique. Cependant, force est de constater que les entreprises petites, moyennes et surtout grandes, ont un impact plus important sur le changement climatique.

De plus, pour ne parler que de la France, le nombre de créations d’entreprises a fortement augmenté ces deux dernières années : en 2021, il s’en est créé 17,4 % de plus qu’en 2020 avec environ 1 million de créations !

Même si ces entreprises ne sont pas toutes de la même taille -loin s’en faut-, suite à l’accord de Paris pour le climat fin 2015, le gouvernement a mis en place des mesures pour que les entreprises agissent sur leur empreinte carbone.

Nous verrons successivement :

  • L’empreinte carbone des entreprises sur le climat : définition, action
  • Comment les entreprises peuvent agir sur leur empreinte carbone et leurs obligations
  • L’adaptation du marketing pour agir sur l’empreinte carbone

L’empreinte carbone des entreprises et ses effets sur le climat

On définit l’empreinte carbone par la quantité de gaz à effet de serre (GES) émis par un pays, une entreprise, une activité, un ménage, etc. En France on peut dire que l’empreinte carbone provient :

  • des émissions de GES directes des ménages (voitures, chauffage, etc.)
  • des émissions de GES issues de la production intérieure de biens et de services pour la demande intérieure
  • des émissions de GES associées aux biens et services importés, pour les consommations intermédiaires des entreprises ou pour usage final des ménages.

L’empreinte carbone des entreprises françaises

Selon un rapport OXFAM de septembre 2021, le calcul de l’empreinte carbone globale des plus grandes entreprises françaises s’élève à 4,1 tonnes de CO2eq3 à chaque fois qu’elles réalisent 1 000 euros de chiffre d’affaires, soit à peu près 2 fois ce qu’un français devrait émettre par an.

Toujours selon OXFAM, sur 35 entreprises analysées, seules trois – EDF, Schneider Electric et Legrand – ont une empreinte carbone et des engagements susceptibles de les faire rester dans une trajectoire compatible avec un réchauffement inférieur à +2°C. Toutes les autres entreprises ont des empreintes carbone supérieures.

Si les entreprises ne diminuent pas plus rapidement leurs émissions de gaz à effet de serre, on prévoit un réchauffement climatique de plus de 3°C d’ici 2100. Alors que l’accord de Paris pour le climat prévoyait de ne pas augmenter la température mondiale au delà de 1,5 °C !

L’infographie suivante cible les secteurs d’émission de CO2 en France : il faut donc agir sur ces 5 secteurs à tous les niveaux de rejet de Co2; pour cela, nous verrons que les entreprises doivent donner l’exemple.

Infographie des 5 secteurs  qui rejettent le plus de CO2
Infographie des 5 secteurs qui rejettent le plus de CO2

L’action du gouvernement pour réduire les émissions de Co2

L’action du gouvernement est primordiale pour agir sur la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE).

Dès 2015, le gouvernement français a promulgué une loi de transition énergétique pour la croissance verte imposant ainsi à de nombreuses catégories d’entreprises de réaliser un bilan carbone qui doit être inclus dans leur rapport de gestion annuel prouvant qu’elles diminuent leur empreinte carbone.

L’empreinte carbone de l’entreprise doit obligatoirement être déclarée

En France métropolitaine les entreprises, de plus de 500 salariés et en outre-mer de plus de 250 salariés, sont tenues de réaliser le bilan de leurs émissions de GES (BEGES). De plus ce bilan carbone doit être renouvelé obligatoirement tous les 4 ans.

Le BEGES doit être publié sur le site dédié de l’ADEME avec les actions faites après le précédent bilan ainsi que leur nouveau plan d’actions ciblées pour réduire leur empreinte carbone. Les données transmises servent à des études statistiques.

L’autorité administrative peut sanctionner les entreprises par une amende pouvant aller jusqu’à 10 000€ ou 20 000 € en cas de récidive.

La loi évolue pour imposer aux grandes entreprises des bilans plus complets. De plus, en 2021, elle a rendu obligatoire un bilan simplifié aux entreprises de plus de 50 salariés qui ont l’aide du plan de relance. Bientôt ce sera le tour des PME-TPE.

L’ADEME représente l’agence engagée par le gouvernement pour lutter contre le réchauffement climatique. Elle recueille les résultats mais aussi, mobilise, fournit des aides financières, des conseils, des solutions, etc. dans toutes les régions de France et départements d’outre mer.

Établir le Bilan Carbone de l’entreprise : une étape indispensable pour réduire l’impact environnemental

Qu’est-ce que le bilan carbone ?

Pour réduire son empreinte carbone, faut-il d’abord la connaître exactement !

Ce n’est que quand l’entreprise aura établi son propre bilan carbone qu’elle pourra agir en ciblant les postes qui feront diminuer ses émissions de CO2.

Pour obtenir un chiffre global du nombre de tonnes qu’elle émet, l’entreprise doit calculer combien chaque poste émet de GES.

Dans l’exemple pris sur l’image ci-dessous, des pourcentages de GES ont été calculés pour 10 postes. On voit en outre sur le récapitulatif que l’empreinte individuelle moyenne de chaque collaborateur est de 33 Tonnes de CO2 émises en un an.

Empreinte Carbone pour l'exemple d'une entreprise en 2021
Bilan Carbone pour l’exemple d’une entreprise en 2021

Comment faire pour calculer son bilan carbone ?

Les émissions de CO2 que l’entreprise émet (c’est son empreinte carbone), sont calculées à l’aide de la formule suivante :

Émissions de CO2 = quantité utilisée x facteur d’émission.

Mais encore ? L’Agence de la transition écologique (ADEME) a publié depuis 2004 une méthode de calcul du bilan Carbone. Cette méthode prend en compte  la globalité des émissions GES, directes ou indirectes.

La méthode bilan carbone divise les émissions en 3 scopes (source : ADEME)
La méthode bilan carbone divise les émissions en 3 scopes (source : ADEME)

Le calcul du bilan carbone comprend tout ce qui est organisationnel (site, installations, compétences…) et opérationnel : pour cela les émissions de GES sont divisées en 3 catégories (scopes en anglais) :

  • scope 1 : émissions directes comme le chauffage dans les locaux, les émissions des véhicules détenus par l’entreprise, etc.
  • scope 2 : émissions indirectes liées à l’énergie utilisée par l’entreprise
  • scope 3 : toutes les autres émissions indirectes de l’entreprise

Pour établir de façon sûre ce bilan carbone, l’entreprise s’adresse le plus souvent à des agences spécialisées dans ce calcul comme Greenly que l’on peut consulter ici. Ce sont des prestataires formés à la méthode bilan carbone qui utilisent des technologies innovantes qui sont moins coûteuses en temps et en argent.

C’est alors très simple : l’entreprise connecte son compte à l’interface de Greenly et la plateforme analyse automatiquement les émissions de CO2 produites par l’entreprise.

À quoi sert le bilan carbone ?

L’agence de la Transition Écologique (ADEME) indique que réaliser son Bilan GES permet :

  • De structurer sa politique environnementale
  • D’identifier des actions permettant de réduire sa facture énergétique et son impact global
  • D’évaluer sa vulnérabilité
  • De se démarquer par son exemplarité
  • De répondre à la réglementation (si on y est assujetti)
  • D’impliquer ses salariés ou ses partenaires à travers cet exercice


Ainsi, pour reprendre l’exemple de l’agence Greenly, non seulement ses prestataires évaluent l’empreinte carbone de l’entreprise en calculant l’ensemble des émissions de CO2, mais encore, mettent en place des actions ciblées pour faire baisser cette empreinte. En effet, elle met toutes ces informations à la disposition de l’entreprise avec la possibilité de la conseiller sur les actions à entreprendre pour limiter l’émission de GES.

Calculer son empreinte carbone d'entreprise
Bilan Carbone avec Greenly

Comment l’empreinte carbone a favorisé le développement du « green marketing »

D’où vient le « green marketing » ?

Nous savons tous que de plus en plus de consommateurs sont sensibilisés, selon leurs valeurs, pour mieux consommer. On comprend alors qu’ils apprécient les entreprises qui vont dans ce sens et font des efforts pour que l’empreinte carbone de leur fonctionnement ait un impact moins négatif sur le climat.

Conséquence : Les entrepreneurs doivent aujourd’hui tous intégrer l’impact climatique dans leur modèle de développement.

  • On a d’ailleurs noté que 65% des jeunes générations privilégient les marques qui s’engagent en faveur de l’environnement.
  • De même 51 % des salariés d’aujourd’hui n’ont pas envie de travailler dans une entreprise sans engagement social et/ou environnemental.
  • Et 7 jeunes sur 10 qui seront les salariés de demain disent qu’ils intègreront de préférence une entreprise qui s’engage pour la planète.

D’où la naissance du Green Marketing : c’est le marketing moderne d’aujourd’hui et de demain. C’est le marketing vert qui utilise un positionnement écologique pour vendre des produits plus naturels qui correspondent à la promesse environnementale de l’entreprise.

Quelles sont les différences entre marketing conventionnel et green marketing ?

Le Green marketing présente certaines caractéristiques qui tendent à clairement diminuer l’empreinte carbone de l’entreprise :

  • Rendre heureux ses salariés qui, en s’impliquant plus dans leur travail atteindront leurs objectifs et rendront l’entreprise plus performante.
  • Marketer un produit en mettant en avant ses bienfaits pour l’environnement
  • Appuyer sa marque sur des certificats attestant de l’attention portée à la diminution du GES
  • Ne pas jeter ou détruire les invendus mais les recycler
  • Ne pas utiliser d’emballage plastique
  • Diminuer son packaging, diminue l’encombrement pour le transport : l’exemple de Apple qui a réduit sérieusement son empreinte carbone en réduisant l’emballage de l’iphone 12 de 50 % (avec 93% du packaging à base de fibres d’origine végétale afin d’utiliser moins de plastique , 100% de la pâte papier (les fibres) issue du recyclage ou de sources responsables et 72% du packaging à base de fibres en matériaux recyclés).
Une entreprise de cartouches d'imprimante qui met en avant ses solutions pour l'environnement et le climat
Une entreprise de cartouches d’imprimante qui met en avant ses solutions pour l’environnement et le climat

Le tableau ci-dessous propose un récapitulatif visuel succinct en donnant les principaux points comparatifs entre le marketing conventionnel et le marketing vert.

MARKETING CONVENTIONNELGREEN MARKETING
ConsommateursMarketing sociétal pour le style de vie du consommateurMarketing essentiel pour respecter la vie humaine
ProduitsCréé pour une courte duréeCréé pour être recyclé / réutilisé
Marketing & CommunicationPush Marketing orienté sur le bénéfice de l’entrepriseMarketing pédagogique communicant sur les valeurs
EntrepriseRéactive
Fonctionne en département scindés
Orientée sur le court terme
Maximise ses profits
Pro-active
Interdépendance
Prend tout en compte, dans sa globalité
Orientée sur le long terme
Cherche un impact social positif

CONCLUSION

Cette courte video reprend la démarche qui, à partir du bilan carbone, permet de faire baisser l’empreinte carbone de son entreprise.

FAQ : Empreinte Carbone

L’empreinte carbone d’une entreprise est la quantité de gaz à effet de serre (GES) qu’elle émet chaque année. Les GES participent fortement au réchauffement climatique. L’accord de Paris pour le climat en 2015 prévoyait de ne pas augmenter la température mondiale au delà de 1,5 °C.

Elle s’adresse à des agence spécialisées dont les prestataires, en se connectant au compte de l’entreprise, calculent le Bilan Carbone de toutes les émissions directes et indirectes dues à son fonctionnement. Il en résultent les gaz à effet de serre (GES) émis suivi des conseils pour les diminuer significativement.

Après avoir fait son bilan carbone, l’entreprise connait les postes de son fonctionnement qui agissent sur son empreinte carbone. Ainsi, l’entreprise va pouvoir cibler les actions qui vont permettre de :

  • structurer sa politique gouvernementale
  • réduire sa facture énergétique et son impact
  • se démarquer de ses concurrents par son exemplarité
  • répondre à la règlementation
  • impliquer ses partenaires et salariés

Le bilan carbone et les actions qui en découlent doivent être déclarés à l’agence gouvernementale de la transition écologique (ADEME).

Les entrepreneurs doivent aujourd’hui tous intégrer l’impact climatique dans leur modèle de développement. En effet, les consommateurs sont de plus en plus sensibles aux problèmes écologiques et choisissent de préférence des entreprises qui ont engagement social et/ou environnemental. Le marketing conventionnel de ces entreprises devient alors un Green Marketing qui présente un positionnement écologique pour vendre des produits plus naturels, qui correspondent à la promesse environnementale de l’entreprise.

Réagissez à cet article