A quel moment faut il rédiger son plan d’affaires?

calendar26 janvier 2014

|

categoryEntrepreneuriat

|

time reading 4 min

Consultez mes trésors

Abonnez-vous et recevez immédiatement un code secret pour accèder GRATUITEMENT à ma page cachée contenant +450 outils E-business

Vous acceptez de recevoir la newsletter de ce blog chaque semaine ainsi que des emails ciblés en fonction des données de navigation et de vos intérêts. Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscription présents dans chacun de nos emails.

Banner-BookEntrepreneur

A quel moment faut il rédiger son plan d’affaires?

A quel moment faut il rédiger son plan d’affaires?

Aujourd’hui, le blog accueille Guillaume de The Business Plan Shop. The Business Plan Shop propose via son site internet theBusinessPlanShop.com un logiciel de création de business plan en ligne ainsi que des ressources pour aider les entrepreneurs sur son blog. Aujourd’hui, Guillaume nous détaille pourquoi il est important en premier lieu de valider son idée de start-up avant de se lancer dans la formalisation d’un business plan.
 
Le plan d’affaires est un document essentiel lorsqu’on crée son entreprise. Essentiel certes, mais pas nécessairement indispensable, du moins au début.

Le plan d’affaires : un document pour formaliser

Le plan d’affaires est un document qui permet de formaliser la stratégie de l’entreprise et sa performance financière future. Il est essentiel pour obtenir un financement car il regroupe l’ensemble des éléments nécessaires aux banquiers et investisseurs pour décider ou non de supporter le projet de création d’entreprise.
 
Ce formalisme du plan d’affaires présente un avantage majeur : cela vous rend responsable. En mettant sur papier une stratégie ayant des objectifs financiers précis vous vous engagez auprès de vos partenaires à atteindre ces objectifs. Cela vous force également à rentrer dans les détails de l’exécution de cette stratégie : il est facile d’avoir une stratégie commerciale en tête, mais la décliner sur papier force à se poser la question de la mise en place concrète de celle-ci.
 
Ce formalisme a également 2 limites : il est chronophage et surtout nécessite d’avoir quelque chose à formaliser!

Si vous êtes au début de votre projet d’entreprise, écrire un business plan ne vous apportera pas grand chose.

En effet il est probablement trop tôt pour que vous ayez une vision claire de votre marché et du positionnement à adopter. Votre plan d’affaires risque donc de poser plus de questions qu’il n’apporte de réponses. Hors l’intérêt du plan d’affaires est justement de répondre aux questions de vos investisseurs potentiels. Plutôt que de vous assoir devant votre ordinateur et de commencer à écrire un plan d’affaires, il y a un ensemble de choses que vous pouvez faire pour avancer concrètement sur votre projet.

Lean startup 101 : le consommateur avant tout

Votre priorité doit être d’établir le profil type de vos consommateurs et de valider la demande pour votre offre. Et pour cela le mieux c’est d’appliquer le lean startup.
 
Pour ceux d’entre vous qui parlent anglais le mieux est d’utiliser directement le Validation Board, pour les autres une bonne pile de Post-its suffit.
 
L’idée est très simple et redoutablement efficace.

  1. On commence par définir des hypothèses sur : le consommateur, son problème, et la solution idéale.
  2. Ensuite il faut identifier l’ensemble des hypothèses sur lesquelles le concept de l’entreprise repose,
  3. puis définir une expérience pour les valider une par une (ou en invalider une et passer à l’idée suivante).

 
L’expérience doit vous permettre de valider ou d’invalider une hypothèse avec le moins de travail possible et un coût minimum. On ne dépense pas 50 k€ dans un prototype avant d’avoir recueilli l’intérêt d’acheteurs potentiels. On y va au contraire progressivement : on commence par parler avec des clients potentiels pour valider le problème, on présente ensuite une solution (sur papier, PowerPoint, une page web) et on collecte quelque chose pour valider l’intérêt (une adresse email, une commande, etc.), ensuite on présente des prototypes jusqu’à ce qu’on obtienne un taux de satisfaction suffisant auprès des clients.

L’exemple de Trevor

Prenons un exemple. Trevor du Validation Board voulait vendre des scooters électriques, son hypothèse était que les acheteurs de Vespa préféreraient un scooter électrique importé de Chine (moins cher et plus écologique) qu’un Vespa. Pour tenter de valider l’idée, il a posé une petite annonce de vente de Vespa sur Craiglist et a demandé aux acheteurs répondants à l’annonce la raison pour laquelle ils souhaitaient acheter un scooter. Résultats catastrophiques : les acheteurs de Vespa ne s’intéressent pas à l’écologie!
 
Il a alors fait évoluer l’idée pour proposer aux personnes qui travaillent dans des zones de Manhattan mal desservies par les transports en commun et qui n’ont jamais eu de scooter d’essayer un Vespa puis de l’acheter. Trevor a d’abord interviewer des clients potentiels pour tester si le problème venait d’un manque d’information vis à vis des scooters. Il en ai ressorti que les gens étaient bien au courant de la solution mais n’étaient pas sûrs que le style vie et l’image renvoyée par le Vespa soient pour eux.
 
L’incertitude sur le mode de vie associé au scooter n’invalidant pas la solution (essayer un scooter puis l’acheter), Trevor a alors réalisé un dernier test pour valider l’idée. Il a mis en ligne un fausse page d’achat sur internet proposant d’essayer un Vespa pour 250 $/mois pendant 2 mois avec une option d’acheter le scooter à l’issu de l’essai. Résultat : 50 commandes en 2h!
 

Conclusion : on parle d’abord aux clients puis on écrit le plan d’affaires

Imaginez la force de son plan d’affaires si Trevor avait poursuivi son idée de scooter : en 2h il a réussi à avoir des commandes pour un montant de 12 500 $. Bien plus convaincant qu’une étude de marché faite à l’aide d’un questionnaire internet et de quelques statistiques trouvées sur le site de l’INSEE!
 
J’espère que cet article vous a convaincu de l’utilité de parler à vos consommateurs cibles afin de valider votre offre avant de vous lancer dans l’écriture de votre plan d’affaires. Lorsque vous serez prêt à écrire votre business plan vous pourrez trouver toutes les informations nécessaires à la rédaction de celui-ci (guide, modèle, exemple, logiciel) sur le site de The Business Plan Shop.
 

Continuez Votre Lecture

Le Guide Ultime du Vendeur B2B

star
star
star
star
star

Price : € 18.99

Acheter en toute sécurité logo amazon

Tester une idée business avec 1 jour de travail, 1 site wix et 100€ de publicité | Blog Business / WebMarketing / Management

[…] comme cela avait déjà été évoqué dans l’article « A quel moment faut il rédiger son plan d’affaires?« , il vous faut absolument valider le fait qu’il puisse exister une demande pour […]

calendar 17 Mai 2015 at 12 h 07 min

Réaliser une étude de marché efficace sans se ruiner | Blog Business / WebMarketing / ManagementBlog Business / WebMarketing / Management

[…] à souhait, l’étude de marché représente la genèse de l’entrepreneuriat. En omettant de tester votre concept au préalable, vous multipliez les risques d’échec. A moins d’être très chanceux, il est […]

calendar 30 Mars 2014 at 10 h 39 min

Matthieu

@Lassina : Merci pour le commentaire. Un des aspect important de l'article est aussi de considérer la phase "étude de marché" comme un expérience pragmatique plutôt que comme un exercice scolaire.

calendar 11 Févvrier 2014 at 19 h 28 min

10 thoughts on “A quel moment faut il rédiger son plan d’affaires?

  1. La communication avec le consommateur est essentiel pour comprendre les besoins et s’adapter à leurs avis pour proposer une offre pertinente! C’est d’ailleurs pour cela que certaines entreprises utilisent leur pages sur les réseaux sociaux, en faisant remonter les demandes des consommateurs!
    Merci pour ces conseils!

  2. Matthieu dit :

    @Pierre et vacances placement : Merci pour le commentaire

  3. Lassina dit :

    Bonjour,
    Le plan d’affaires est un document de communication entre le porteur de projet et les potentiels financeurs.
    C’est la synthèse de votre projet sur les plans économique et financier. C’est la résultante de ces études. Alors, on réalise le plan d’affaires suite aux études de marchés.

    Merci !

  4. Matthieu dit :

    @Lassina : Merci pour le commentaire. Un des aspect important de l’article est aussi de considérer la phase « étude de marché » comme un expérience pragmatique plutôt que comme un exercice scolaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *