5 raisons qui feront de votre lancement produit un échec

Publicité

Startup

4

Savez-vous combien investir sur Google Ads et combien cela va vous rapporter ?

En complément de cet article, vous pouvez obtenir un accès gratuit à mon calculateur Google Ads pour anticiper votre budget et votre ROI.

Il vous suffit simplement de vous abonner à ma newsletter.

Gratuit | Accès instantané | Tutoriels vidéo inclus

Montrer Cacher le sommaire
5 raisons qui feront de votre lancement produit un échec
5 raisons qui feront de votre lancement produit un échec

L’innovation, l’innovation, l’innovation… On nous rabâche tellement les oreilles avec ce concept qui renforce la compétitivité de nos belles entreprises qu’on en oublie le fait que la plupart des nouveaux produits qui se lancent subissent des échecs cuisants.

Très souvent, les entrepreneurs se basent sur leur propre expérience empirique pour concevoir & fabriquer de nouveaux produits. La préparation du lancement est relayé au second plan, et certains facteurs clés de succès sont ignorés.

Cet article vous fournit 5 grandes raisons d’échec qui peuvent frapper votre prochain lancement produit.

1 – La croissance non maîtrisée

C’est encore la meilleure des raisons d’échec, même si elle est « rageante »… Mais force est de constater que dans certains cas, il est très difficile pour l’entreprise de passer d’une fabrication en petite série -voir artisanale- à une fabrication industrielle, sans perdre les qualités intrinsèques du produit. Sans compter le besoin de financement induit par les importantes variations de BFR qui découlent de la production en masse.

Pour remédier à ce risque, votre business plan doit anticiper la manière opérationnelle & financière qui vous permettra d’absorber la montée en puissance.

2 – Un produit lancé, mais pas totalement « fini »

« On a jamais 2 fois l’occasion de faire une bonne 1ère impression » disait l’adage. Lorsque Windows Vista est sorti par exemple, il présentait de nombreux dysfonctionnements, et ne correspondait en rien aux hautes exigences des clients Microsoft. Conséquence? Le produit a acquis une très mauvaise réputation est s’est transformé en cauchemar commercial.

Si jamais votre produit -bien que révolutionnaire- n’est pas encore au point, préférez remettre à plus tard son lancement pour éviter d’engranger les commentaires de non satisfaction de vos clients…

3 – Votre nouveau produit n’est pas si nouveau, et apporte trop peu de valeur ajoutée

L’argent, c’est le nerf de la guerre en affaires. Cela est toujours vrai. Mais parfois, malgré de grands renforts en marketing/communication, si votre offre ne tient pas la route, il y’a peu de chance de faire de votre produit un véritable succès commercial. Les entrepreneurs préfèrent toujours dans leurs études tirer des conclusions « en faveur » de leur projet. Mais se posent-ils toujours les bonnes questions? Analysent-ils toujours en toute objectivité? Certainement, non.

C’est pourquoi il est conseillé de toujours tester son produit sur le terrain afin de s’assurer qu’il existe bien des clients sensibles à ses qualités, prêts à payer.

4 – Nouveau produit, nouveau marché… Besoin d’évangéliser à outrance

Les plus grandes inventions ont toujours provoqué des révolutions dans les usages… qui ne se sont pas développées en 1 jours! Lorsque vous lancez un produit très innovant, qui change le paradigme d’une industrie, ou d’une manière de faire des clients, on parle d’innovation de rupture. De la même manière, si votre stratégie consiste à créer & conquérir un marché nouveau, il va falloir là encore persévérer et faire preuve de patience avant de voir vos efforts récompensés. Bien souvent, si vos clients potentiels ne comprennent pas tout suite les bénéfices apportés par votre nouveau produit, dîtes vous que votre lancement produit va dans le mur…

Parfois, préparer le lancement produit avec une solide campagne d’évangélisation & d’information est préférable. C’est une tâche que vous vous devez de conduire avec l’appui de vos équipes, d’experts indépendants, et de témoignages de clients satisfaits qui ont déjà essayé le produit.

5 – Votre produit est révolutionnaire, mais il n’existe aucun marché

J’en ai moi même fait l’expérience. Il y’a quelques années, j’entrepris avec un associé de vendre à des entreprises des CD audio & multimédia contenant la musique de jeunes artistes sans notoriété, qui touchaient un % de la vente. Les bénéfices pour l’entreprise était de disposer d’un objet promotionnel original, comprenant ses informations marketing au format multimédia, et le tout inscrit dans une démarche « responsable » puisque le « mécène » soutenait au travers de son action la jeune scène française. Nous avions trouvé des artistes, réalisés des prototypes, des plaquettes… Et après quelques mois et plusieurs RDV clients, nous abandonnions ce produit en voyant qu’aucun marché n’était réellement accessible. Beaucoup trop d’entrepreneurs pensent que si ils fabriquent le meilleur produit au monde, il y aura forcément des clients intéressés qui viendront vers eux… Ce présupposé est bien entendu totalement faux, et peut compromettre sérieusement votre lancement produit.

Ne passez jamais outre la question basique « Qui va acheter mon produit et à quel prix »? Si la réponse est « personne, pour 0€ », il est sage et professionnel de savoir abandonner ses projets.

8 réactions sur « 5 raisons qui feront de votre lancement produit un échec »

  1. Votre blog est très inspirant. Il y a des techniques à respecter pour créer un blog professionnel et je constate que vous en maîtrisez les aspects. Le fait de créer un blog professionnel semble être devenu une tendance, mais c’est bien plus que cela, c’est une nécessité pour se démarquer du lot et être considérés comme réactifs et modernes.

    Les sujets que vous avez choisi d’aborder me touchent beaucoup en ce moment. Merci à vous d’avoir pris le temps de publier cet article.

  2. Intéressant comme article. Je rajouterai qu’un produit qui ne correspond pas à la vision du monde de la cible visée est un produit mort né. C’est bête mais on voit des produits de très bonne qualité qui n’ont jamais percé car la communication qui a été faite autour ne correspondait pas à la vision qu’en avait les utilisateurs. On retrouve souvent ça chez les concepteurs de produits qui ont tellement la tête dans leur produit qu’il finisse par oublier pourquoi leur produit est le meilleur.

  3. Bonsoir! Merci pour ces informations. y a t-ils d’autres ouvrages et/ou auteurs qui on traité du même thème? Merci de nous partager
    cordialement

Réagissez à cet article