#Infographie du Mercredi : Les 3 moments magiques lorsque vous créez un site e-commerce (et les fondamentaux pour réussir ensuite)


 
Kézako?
1
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

Plus de 80% des internautes français achètent en ligne, entraînant une hausse conséquente du chiffre d’affaires e-commerce. Alors pourquoi ne pas créer sa propre boutique en ligne pour vendre ses produits, même si on a un magasin physique ?

Se lancer dans le e-commerce n’a jamais été aussi simple. Surtout que la création d’un
site de vente se fait en un temps record, quelques clics et vos idées deviennent réalité!

Attention: il y’a tout de même des fondamentaux à respecter pour réussir. C’est d’ailleurs le sujet de l’infographie de ce Mercredi. Mais avant, je tenais à partager avec vous, les 3 moments que j’estime « magiques » lorsque vous créez un site e-commerce. A chaque moment correspond un jalon clé, qui témoigne de l’avancement concret de votre projet.

Moment magique #1 : Votre projet est préparé, formalisé

Avant de vous lancer, faites un « mini-business plan » succint, qui donne un cap :

  • L’opportunité que représente votre segment de marché (tendances, concurrence, nombre de requêtes sur le sujet…)
  • Les avis réels (et sincères) que vous avez eu de clients potentiels sur votre idée / service / produit.
  • Les compétences dont vous devrez vous entourer : allez-vous employer / sous-traiter? Comment vous y prendre?
  • Un compte de résultat prévisionnel et un tableau emploi / ressources.
  • Un premier plan d’action sur 100 jours.
  •  

    En plus de se mettre les idées au clair, c’est une première victoire personnelle : vous avez un plan !

    Moment magique #2 : Vous avez un nom, et un logo

    La partie « fun » (mais très importante) de la définition du nom de votre boutique est arrivée. Il va vous falloir un intitulé pour votre entreprise, votre marque, votre site. Mais comment le choisir?

    Faites vous un « brief créatif » :

  • Quel est votre but?
  • votre cible?
  • Quels sont vos concurrents?
  • votre positionnement?
  • Quels sont les noms / adjectifs que vous aimeriez avoir associé à votre marque?
  •  
    Générez plusieurs idées, regardez ce qui existe déjà sur Google… et dressez une liste sans limite de noms possibles pour votre business. L’enjeu de votre nom : les prospects devront facilement pouvoir se souvenir et parler de vous. C’est alors le moment de vous rendre sur le générateur de nom d’entreprise de Shopify (similaire à un registrar). Regardez tout simplement si les noms dans votre shortlist sont disponibles et réservez-le une fois trouvé.
     
    Enfin, un nom d’entreprise ne peut pas aller sans un logo… C’est une règle basique de marketing ! La bonne nouvelle est que là encore, Shopify met gratuitement à votre disposition un outil pour créer un logo qui inspirera confiance à vos futurs visiteurs.

    Et quand vous arrivez à un nom, et un logo définitif, c’est le 1er moment où vous touchez du doigt votre projet: vous existez, vous avez un nom et un visage!

    Moment magique #3: Mettre en ligne sa boutique, ses produits

    > Choisir son look & feel e-commerce

    Cela est relativement facile de créer rapidement sa première boutique. Profitez des templates intégrés aux plateformes pour accélérer à la vitesse grand V la sortie de votre site. Par exemple, Sur Shopify, plusieurs thèmes vous sont proposés gratuitement. Vous avez aussi la possibilité d’en acheter, ou d’importer le vôtre, 100% personnalisé.

    Choisissez parmi les 100 templates Shopify de qualité professionnelle

    > Shooter ses premiers « beaux visuels » de produits

    En e-commerce, ce que l’on vend avant tout… ce sont des images de produits ! Donc les visuels produits ne doivent pas être la « seconde roue du carrosse », au risque sinon d’échouer lamentablement dans son entreprise. Des visuels grands, de qualité, qui donnent envie permettent aussi de rendre le produit plus tactile, son design plus clair, pour au final donner encore plus envie à l’utilisateur d’acheter.

    > Bichonner pour la première fois son taux de conversion

    L’ergonomie n’est pas que dans les structures de site, les couleurs utilisées, les interactions avec la navigation… C’est aussi le contenu même que vous proposez sur votre site : il doit être explicite et contenir tous les mots clés qui favoriseront le référencement naturel dans les moteurs de recherche. Vous pouvez aussi travailler votre SEO en soignant les balises META de vos pages. Vous choisirez un bouton d’action « Ajouter au Panier » de couleur identifiable et de bonne taille. Pensez à ajouter un tracking Google Analytics pour tout savoir sur le comportement de vos visiteurs et les performances de votre site.

    A partir de là, votre bateau est sur les flots, l’aventure commence… Au cours de votre traversée, vous devez tout mettre en oeuvre pour maîtriser ces 4 fondamentaux, énoncés sur l’infographie qui suit.


     

    A retenir:

    • 1/Un produit différencié
      Qu’il s’agisse d’un seul ou de plusieurs produits qui occupent une niche dans un marché, il existe encore des opportunités en or. Pour trouver une opportunité qui n’a pas encore été saisie, il vous faudra examiner de manière bien précise un produit, une niche ou une industrie, et identifier un problème ou une lacune dont vous pouvez profiter.
    •  

    • 2/ Une méthode de paiement simple
      Pour engranger les paiements, c’est un jeu d’enfant. Avec des CMS comme Shopify, plus besoin de tiers de confiance pour assurer les paiements : le TPEV est « intégré » à la plateforme. Par conséquent, il est ultra simple de connecter sa boutique au compte en banque de l’entreprise et de facturer ses premiers cyberacheteurs.
    •  

    • 3/ Une logistique efficace
      Cette dernière « étape » du e-commerce est cruciale. Il vous faut encore expédier le plus efficacement possible les commandes et vous assurer qu’elles arrivent complètes, dans les temps et sans erreur: prenez le bon transporteur ! Ne négligez pas non plus le matériel que vous utilisez pour votre colisage.
       

    • 4/ Un site e-commerce adapté aux appareils mobiles
      Construire un site adapté que ce soit pour le web, le mobile ou la tablette, c’est l’opportunité d’atteindre et de convertir plus de clients.

    Partager sur Twitter
    Partager sur Google+
    Partager sur LinkedIn
    Partager sur Pinterest
    +

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *