7 principes pour lancer son site e-commerce Shopify


 
Kézako?
21
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+
7 principes avant de lancer son site e-commerce Shopify

7 principes pour lancer son site e-commerce Shopify

Shopify est une plateforme e-commerce,très bien notée par ses utilisateurs et pensée pour les petites et moyennes entreprises.

C’est la solution parfaite pour un auto-entrepreneur, et des business de niche qui auront des catalogues et des volumes limités.

Elle est optimisée

  • pour les moteurs de recherche,
  • le mobile
  • et connecte votre compte en banque au monde online comme par magie !

Je connais de nombreux entrepreneurs qui, certes ne deviennent pas millionnaires, mais arrivent à générer entre 100€ et 500€ par jour avec un simple site e-commerce Shopify… Pas de quoi s’offrir une villa en bord de mer, mais ils se servent quand même un salaire chaque année avec leur business.

Avis Shopify (Source : La Fabrique du Net)

Avis Shopify (Source : La Fabrique du Net)

Même si se lancer dans le e-commerce n’a jamais été aussi simple depuis que de telles plateformes sont apparues, il n’en reste pas moins que vous devez faire quelques préparatifs. Voici 7 principes que je vous encourage à suivre avant de lancer votre site e-commerce Shopify (notamment si c’est votre première boutique électronique).

1 – Faites un « mini-business plan » succint, qui donne un cap

Vous voulez commercer? Alors il vous faudra d’abord faire quelques mathématiques pour savoir quelle peut être la récompense financière de vos efforts. Ne vous lancez pas dans une prose interminable, et ne soyez pas perfectionniste.

Inspirez vous de la trame des meilleurs business plan, sans en faire des tonnes… Evitez les erreurs de planification traditionnelles, comme sous-évaluer vos coûts ou surévaluer votre chiffre d’affaires et l’afflux de la demande. Le tout est de coucher sur papier:

  • L’opportunité que représente votre segment de marché (tendances, concurrence, nombre de requêtes sur le sujet…)
  • Les avis réels (et sincères) que vous avez eu de clients potentiels sur votre idée / service / produit.
  • Les compétences dont vous devrez vous entourer : allez vous employer / sous-traiter? Comment vous y prendre?
  • Un compte de résultat prévisionnel et un tableau emploi / ressources.
  • Un premier plan d’action sur 100 jours.

Une fois que vous avez terminé votre plan,

  1. apprenez le,
  2. synthétisez-le en un elevator pitch de 30 sec
  3. et exécutez-le !

2 – Créez le nom et le logo de votre marque directement sur Shopify

La partie « fun » (mais très importante) de la définition du nom de votre boutique est arrivée. Il va vous falloir un intitulé pour votre entreprise, votre marque, votre site. Mais comment le choisir?

  1. Faites vous un « brief créatif » : quel est votre but? votre cible? quels sont vos concurrents? votre positionnement? Quels sont les noms / adjectifs que vous aimeriez avoir associé à votre marque.
  2. Générez plusieurs idées, regardez ce qui existe déjà sur Google… et dressez une liste sans limite de noms possibles pour votre business.
  3. Soyez « catchy ». Un nom trop compliqué ou trop long sera difficile à mémoriser. Car c’est bien là l’enjeu de votre nom : les prospects devront facilement pouvoir se souvenir et parler de vous.
  4. Rendez-vous sur le générateur de nom de Shopify. Regardez si les noms dans votre shortlist sont disponibles.
  5. Réservez le une fois trouvé.

Bon à savoir:

Si vous décidez de rester appuyé sur le nom de domaine « shopify.com », soyez vigilant en choisissant le nom de la boutique. En effet, celui ci se retrouvera automatiquement dans l’URL de votre site.

Enfin, un nom d’entreprise ne peut pas aller sans un logo… C’est une règle basique de marketing ! La bonne nouvelle est que là encore, Shopify met gratuitement à votre disposition un outil pour créer un logoPas d’interminables heures à passer devant Photoshop, pas besoin de se contenter d’un logo mal conçu sur PowerPoint… Shopify vous permet de commencer dès le début avec une image de marque professionnelle, qui inspirera confiance à vos futurs visiteurs.

3 – Préparez en .CSV le catalogue produit que vous comptez importer dans Shopify

Vous vous lancez dans le e-commerce n’est-ce pas? Avant toute chose, il vous faut donc des produits à vendre…

Si vous possédiez une boutique E-bay (ce qui est recommandé pour tester son offre avant de se lancer dans un site en propre), alors importer votre catalogue produit sera un jeu d’enfant. En effet, Shopify possède nativement un connecteur avec Ebay (et Magento également).

Si vous créez votre catalogue « from scratch« , préparez votre catalogue dans un tableur que vous exporterez en fichier CSV et importerez directement dans Shopify. Assurez vous de remplir de manière exhaustive le fichier CSV type fournit par Shopify.

Ce travail de construction de catalogue doit se faire avant toute mise en ligne.

  • C’est d’abord une opportunité pour peaufiner vos fiches produits, et s’assurer de fournir l’information la plus riche possible à vos visiteurs.
  • C’est ensuite une manière simple d’assurer que dès le premier jour de mise en ligne, votre boutique électronique sera vraiment prête à vendre.

Pour les détails techniques, je vous invite à regarder cette vidéo officielle qui vous guidera pas à pas dans l’import de vos produits dansShopify via un fichier CSV.

Importing a Product CSV from Shopify Webinars on Vimeo.

4 – Rédigez une page « Qui sommes nous » et prévoyez un formulaire « Contactez-nous »

Avoir votre propre nom et votre propre logo est un bon début pour vous donner l’image professionnelle qui donnera confiance aux clients. Mais ce n’est pas tout: préparez à l’avance le texte de votre page « Qui sommes nous ». Ce sont des informations cruciales, que les visiteurs hésitants iront certainement consulter avant de faire affaire avec vous.

De manière générale, formalisez tous les éléments qui puissent inspirer confiance à vos futurs cyber acheteurs:

  • logo de sécurité,
  • labels, certifications,
  • normes respectées,
  • etc.

Vous ne pourrez pas vous appuyer sur une forte notoriété, comme de grandes marques concurrentes certainement. C’est pourquoi  montrer « patte blanche » est si important pour votre petite entreprise.

Enfin, prévoyez de mettre en ligne un formulaire, simple, mais qui permet facilement à vos visiteurs d’entrer en contact avec vous. Ne cherchez pas à collecter des millions d’informations et monter des plans CRM sur la comète avec votre formulaire. Restez focus sur l’aspect « humain » et la simple mise en contact: 3 champs devraient largement être suffisants. Proposez aussi un service client par téléphone, même si celui-ci est limité dans le temps, notamment au début (ex: tous les matins jusqu’à 12h).

5 – Préparez votre site e-commerce dans le back office

Vous voilà arrivé au grand moment, vous allez (enfin) mettre les mains dans le moteur et préparer votre boutiqueShopify. La bonne nouvelle? La création d’une boutique Shopify se fait en un temps record ! La vidéo ci-dessous vous guide pas à pas dans la configuration de votre première boutique. Et comme vous pourrez le constater, la vidéo fait « à peine » 30min !

Coté web design, plusieurs thèmes vous sont proposés gratuitement. Vous avez aussi la possibilité d’en acheter, ou d’importer le vôtre, 100% personnalisé.

Mais souvenez vous ! Le plus simple est parfois le plus efficace…

Un thème sobre, ergonomique et gratuit peut tout à fait faire l’affaire pour votre première boutique électronique.

Travaillez bien votre SEO en soignant les balises META de vos pages. Ajoutez également un tracking Google Analytics pour tout savoir sur le comportement de vos visiteurs et les performances de votre site.

Pour engranger les paiements, c’est un jeu d’enfant. AvecShopify, plus besoin de tiers de confiance pour assurer les paiements : le TPEV est « intégré » à la plateforme. Par conséquent, il est ultra simple de connecter sa boutique au compte en banque de l’entreprise et de facturer ses premiers cyberacheteurs.

Pour finir, n’oubliez pas tous les contenus « légaux »: politique de retour, politique de confidentialité, conditions générales, mentions légales… Tout doit se retrouver sur votre site au risque de faire alpaguer par un inspecteur. Shopify peut générer automatiquement ces contenus. Assurez-vous cependant de les adapter lorsque cela est nécessaire à votre activité et vos produits.

Notez bien qu’avec la version d’essai deShopify vous pouvez tout faire… sauf lancer votre boutique en ligne et engranger vos premières commandes si vous renseignez votre numéro de CB ! Pensez bien à ajouter ces informations bancaires pour que vous vous puissiez vendre, même si vous êtes toujours dans la « période d’essai ». Autrement, vous ne pourrez que contempler, seul, ô combien votre boutique est jolie… mais vous n’engrangerez aucun € pendant 14 jours.

6 – Pensez bien aux frais de port que vous allez facturer

Vos frais de livraison auront un fort impact sur votre rentabilité et votre taux de conversion.

Il est important que vous y prêtiez une attention toute particulière pour laisser une chance à votre business de décoller.

La tentation est grande de simplement « répercuter » les charges sur le client final, mais ce n’est pas toujours la meilleure solution « marketing ». Rappelez vous:

  • Le montant des frais de port est la première raison d’abandon panier
  • et 54% des Français sont insatisfaits du montant des frais de livraison.

Vous devez donc être malin avec votre politique de frais de port, quitte à absorber quelques charges en plus et l’intégrer dans votre calcul de marge globale, mais au moins vous enlèverez une grosse épine du pied de vos prospects. Tout dépendra de votre objectif, et de la manière de vous différencier de vos concurrents. Toutefois, ne faites pas des concessions inutiles: sauvegardez vos marges et sécurisez les coûts logistiques tant que faire se peut.

7 – Lancez une campagne Facebook pour lancer votre site

Vous êtes prêt à servir vos clients, votre boutique est sur le point d’ouvrir. Prévoyez une grande inauguration !

Lorsque l’on lance un business en ligne, aussi petit soit-il, il est bon d’amorcer la pompe avec un peu de publicité digitale. Commencez avec 100€ 😉

Cela tombe bien, Shopify est très bien intégré à Facebook Ads. Vous l’avez certainement vu dans la vidéo précédente, il est simple de connecter la plateforme Shopify à votre Facebook Ad Manager.

Facebook est une plateforme mainstream qui vous assurera d’avoir une portée conséquente, avec des options de ciblages très puissantes. Toutefois, assurez vous de bien tracker et comparer la performance de vos publicités Facebook avec d’autres canaux d’acquisition dans Google Analytics. Pour ce faire, préparez toutes vos URL de redirection (le lien de vos publicité) avec l’URL builder fournit par Google.

Ajoutez un pixel Facebook en renseignant simplement son ID pour pouvoir facilement piloter vos campagnes par rapport à leurs performances e-commerce. L’ajout d’un pixel vous donnera aussi l’opportunité de recibler et cloner ceux qui sont venus dans votre magasin.

Bonus : suivez mes 5 conseils pour démarrer une activité e-commerce à moindre frais

Vous avez lancé votre boutique Shopify? Bravo ! L’aventure entrepreneuriale commence tout juste pour vous…

En conclusion de ce billet, je vous invite à poursuivre votre lecture avec mes 5 conseils pour démarrer une activité e-commerce à moindre frais

Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *