#Slideshare du vendredi : Bien utiliser le digital pour faire évoluer le marketing


 

 
La présentation d’aujourd’hui de l’excellent Grégory Pouy nous rappelle que le digital n’est pas une révolution marketing mais une prise de conscience de l’accès à une technologie. Le digital nous fait retourner aux basiques : valeurs du contenu qui doit être de qualité et cohérent, sens du but de faire découvrir la marque/services auprès d’une cible, utilité des outils pour augmenter la communication digitale. De nos jours, pour construire son plan marketing il faut prévoir l’action à chaque étape par laquelle le client va passer : considérer, évaluer,  acheter et enfin recommander.

A retenir:

Attention aux fausses idées qui donnent une mauvaise perception du digital:

  • les personnes rentrent dans des cases « on » ou « off »
  • le web social est gratuit
  • vous allez avoir des résultats rapides
  • pour être sur facebook il faut avoir une page
  • je vais développer une communauté de marque
  • plus il y a d’interactions, mieux c’est
  • il n’y a pas de R.O.I.

BoutonNewsletter Suivons nous...


6 thoughts on “#Slideshare du vendredi : Bien utiliser le digital pour faire évoluer le marketing

  • 9 mai 2014 at 11 h 33 min
    Permalink

    Quand vous dîtes que « Le digital doit être considéré comme une série d’outils et pas comme une fin en soi », c’est vrai pour la majorité des entreprises, sauf les pure players…

  • 10 mai 2014 at 22 h 37 min
    Permalink

    @Fabien: Les pures players sont avant tout des entreprises « comme les autres ». Leur objectif de société n’est pas d’avoir par exemple une page Facebook, mais de capturer le potentiel de clients et de chiffre d’affaires sur les réseaux sociaux. Le digital lui même n’est qu’un « canal ». Les pure players vendent la valeur ajoutée d’un produit ou d’un service AU TRAVERS du digital, c’est tout… Mais il est tout a fait possible que pour des raisons stratégiques, certains pure players décident de « sortir » du virtuel, comme c’était le cas de Pixmania avec ses magasins à l’époque. Cela montre à nouveau que le digital ne doit pas être considéré comme une fin en soi, même pour un pure player.

  • Pingback: Bien utiliser le digital pour faire évol...

  • 20 mai 2014 at 11 h 10 min
    Permalink

    Quand vous dîtes que « Le digital doit être considéré comme une série d’outils et pas comme une fin en soi », c’est vrai pour la majorité des entreprises, sauf les pure players…

  • 5 juin 2014 at 9 h 49 min
    Permalink

    Beaucoup d’entreprises oublient que le digital est d’une importance majeure dans le développement de leur stratégie marketing (pour certains secteurs bien entendu). Comme le dit Fabien, c’est essentiel pour les pures players, le problème est que certains n’ont pas encore compris l’intérêt d’avoir un blog ou d’être présent sur les réseaux sociaux, et ça je le vois tous les jours.

  • Pingback: Bien utiliser le digital pour faire évoluer le marketing - Matthieu - Jeannickodier.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *