Blogueurs : 5 étapes pour élaborer votre plan 2016


 
Kézako?
68
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+
Blogueurs : 4 étapes pour élaborer votre plan 2016

Blogueurs : 4 étapes pour élaborer votre plan 2016

Une nouvelle année va bientôt pointer le bout de son nez, avec son lot de changements et de surprises. Si vous êtes aussi blogueur, vous commencez peut être à réfléchir ce à quoi ressemblera votre activité de blogging l’année prochaine.

Comme dans tout projet, un blog doit avoir un cap et un pilote qui planifie la route.  Chaque année, je refais mon plan en essayant de répondre à 3 principales questions:

  • Pourquoi continuer de blogguer?
  • Quelle ligne éditoriale pour répondre aux attentes des lecteurs et se différencier?
  • Quelles initiatives / actions dois-je entreprendre pour développer l’audience du blog et satisfaire mes aspirations?

Je vous partage dans cet article ma méthodologie pour aborder l’année à venir, résumée dans la diapositive ci-dessous. Prêts à suivre le guide?

Etape 1 – (Re)Donnez du sens : pourquoi éditez-vous un blog?

> Quelle est votre essence? Celle qui fait que vous écrivez encore?

  • Pourquoi le blogging vous inspire?
  • Pourquoi accrochez-vous régulièrement votre clavier pour y frapper vos pensées?

Pour s’engager dans un projet aussi intense que le blogging, il vous faut un sens, qui vous anime profondément. Sans passion, votre blog n’ira pas bien loin.

Pour moi, la vocation de ce blog se résume à cette (longue) phrase:

  • Le blogging est un hobby…
  • … qui a pour ambition de permettre aux entrepreneurs et professionnels du web francophones de faire fructifier leurs entreprises sur le digital,…
  • … avec des conseils actionnables de qualité, réellement susceptibles d’accélérer leur apprentissage et leur réussite (bonnes pratiques, méthodologies et outils de travail),…
  • … dans le domaine du webmarketing, du management d’équipe et de la stratégie d’entreprise.

> Quelles sont les grandes ambitions qui nourrissent vos efforts?

Vous avez un sens, vous savez pourquoi vous écrivez sur la toile. Descendons d’un cran.

  • Quelles sont les grandes ambitions que vous poursuivez avec votre blog (5 max)?
  • Quelle motivation vous pousse vraiment à ne pas abandonner?

L’idée est de formaliser noir sur blanc en quoi votre activité de blogging vous profite directement. Vous pourrez alors définir des « piliers » qui seront les fondement des objectifs que vous vous fixerez pour l’année à venir.

Pour ma part, j’ai 4 grandes ambitions avec ce blog:

  1. Monter en compétences : Apprendre, expérimenter, devenir meilleur professionnellement et partager avec le lecteur.
  2. Employabilité : Prouver sa qualité, son expertise, engager avec une communauté de pro. du web & d’entrepreneurs.
  3. Gagner des revenus extra : Monétiser le blog, générer des opportunités pro. diverses.
  4. Faire parti du Top 50 des blogs marketing en France : Produire & promouvoir du contenu de qualité.

Soyez spécifiques et quantifiez vos ambitions quand cela est possible. Il sera ainsi plus facile de matérialiser ce que sera « un succès » pour vous, sur chacune de vos aspirations.

Etape 2 – « Positionnez-vous » : qui sont vos lecteurs? Que font vos concurrents?

> Persona : Dresser un profil quali/quanti de vos lecteurs

Le but de cette étape? Développer le persona de votre blog. C’est en vous basant sur ce dernier que vous pourrez ensuite planifier des contenus vraiment susceptibles d’intéresser votre public.

Choisir et comprendre son audience est vital dans le blogging. Vous trouverez sur ce site même plusieurs articles sur le sujet et un outil clé en main.

Pour la collecte d’information sur vos lecteurs, votre compte Google Analytics est un excellent point de départ. Vous pouvez y analyser l’audience « qui compte » pour votre blog: celle qui est loyale, ou qui consulte plusieurs articles ou qui visite ensuite la page de votre entreprise… Tout dépend de vos ambitions.

Pour mon blog, j’ai l’habitude de comparer les statistiques de fréquentation entre ces différents segments d’audience:

  • toutes vos visites,
  • les visiteurs connus
  • les visiteurs convertis
  • les visiteurs loyaux

Un fois ces segments avancés appliqués dans votre interface Google Analytics, vous allez pouvoir en apprendre encore plus sur eux: leurs profils socio-démographiques, leurs affinités, l‘appareil qu’ils ont l’habitude d’utiliser, les pages qu’ils consultent le plus, les articles qui lisent le plus longtemps… Autant de signaux qui vous donnent des indices sur qui sont les individus qui s’intéressent vraiment à votre blog.

Rapport Google Analytics des catégories d'affinité de  4 segments avancés

Rapport Google Analytics des catégories d’affinité de 4 segments avancés

Une autre manière d’en savoir plus sur vos lecteurs est d’analyser vos followers Twitter avec FollwerWonk. Vous apprendrez les mots clés récurrents qui se trouvent dans leurs bios, découvrirez si ils sont très actifs ou non, leur niveau d’influence et de popularité par rapport à vous… Une mine d’informations qui vous permettra de dresser le portrait robot de ceux qui vous suivent, et donc par extrapolation, de l’audience de votre blog.

Exemple d'analyse FollowerWonk : les mots clés récurrents dans les bios de vos followers Twitter

Exemple d’analyse FollowerWonk : les mots clés récurrents dans les bios de vos followers Twitter

> Analysez la concurrence qui séduit déjà une audience comme la vôtre

Une fois que vous comprenez votre audience, et que vous savez ce qu’ils viennent chercher sur votre blog, posez-vous la question « où mes lecteurs consomment-ils aussi un contenu similaire »? Mettez vous à la place de vos personas : faites sur Google les recherches qu’ils font (où regarder aussi les autres sites qui se positionnent sur les mêmes expressions que vous).

C’est ainsi que vous allez pouvoir confirmer les noms & sites qui comptent sur le sujet sur lequel vous bloguez.

  • Regardez ce qu’il font de mieux que vous: vous pourrez retrouver facilement sur la toile des checklists sur ce qui fait la qualité d’un blog.
  • Regardez aussi la nature de leurs contenus; est-ce en ligne avec votre propre ligne éditoriale? Comment vous différencier?
  • Est-ce que leurs contenus vous inspirent de nouveaux sujets qui séduiraient vos personas et que vous n’abordez pas encore?
  • Pensez-vous qu’il serait judicieux de proposer un article invité sur un de ces blogs pour développer votre propre audience?

Etape 3 – Passez en revue vos réussites et vos échecs de l’année pour grandir

> Analysez le succès des articles publiés cette année avec la bonne grille

Certains billets marchent mieux que d’autres.

Mais pour savoir lesquels, il vous faut d’abord décider sur quels critères vous définissez vos « Tops » & « Flops ». En règle général, j’analyse le succès de mes articles selon 4 grandes métriques :

  • Nombre de partages : pour mesurer une notion d’amplification, d’applaudissement des articles
  • Consultations uniques de pages : pour mieux comprendre ce qui semble intéresser le plus grand nombre
  • Cadence de lecture : je regarde toujours le ratio [Temps passé / Nombre de pages vue]. Cela me permet de voir quels articles ont été les plus minutieusement lus.
  • Taux de conversion quand l’article est la 1ère page vue sur le site: pour identifier les articles qui ont une meilleure prédisposition à inciter le visiteur à entreprendre une action de valeur sur le blog (en lien avec mes ambition définies à l’étape 1)

Faites le point sur les articles les plus performants, et identifier pourquoi ils ont eu du succès. Essayez d’identifier des patterns dans les titres, les structures d’articles, les thèmes aborder, les tons employés… Vous saurez quelles typologies de contenus fonctionnent le mieux, et pourrez ainsi écrire votre propre « recette » pour systématiser les articles à succès. 

> Faites le point sur l’impact des initiatives « de fond » que vous avez entreprises cette année

Cela peut être l’ajout d’une pop in, des changements dans votre cadence de publication, un nouveau design, une nouvelle présence sur les réseaux sociaux… C’est aussi peut-être une nouvelle manière d’écrire, un nouvel outil qui vous permet de mieux vous organiser, une activité connexe qui vous donne plus d’inspiration…

Quoi que vous ayez fait de nouveau ou de différent cette année, assurez-vous de mesurer l’impact de ce que vous avez entrepris.

Un tableau avec deux colonnes suffit : « Succès » et »Échec ». Soyez sommaire et synthétique, pas la peine de répertorier le moindre petit résultat, mais efforcez vous en revanche d’ajouter au moins un chiffre (et donc une métrique précise) pour justifier votre classification.

Le but est d’en retirer de nouveaux apprentissages:

  • Vos initiatives ont-elles produit les effets attendus, ou au contraire considérez-vous que c’est un échec?
  • Pourquoi cela a fonctionné, ou pas?
  • Que devriez-vous continuer à faire?
  • Que devriez-vous arrêter de faire?
  • Que devriez-vous faire différemment?

> N’oubliez pas de faire un « check » technique de votre blog

Quand on est blogueur, le site internet est l’outil de travail le plus important. Planifier l’année à venir passe donc aussi par un peu de « technique » !

Faites un rapide état des lieux de votre infrastructure web, et de la qualité « technique » de votre blog:

  • Est-ce que votre site Internet s’affiche correctement sur tous les écrans?
  • Est-ce que le temps de chargement de mes pages est optimisé?
  • Est-ce que mon SEO est toujours bien optimisé?
  • Est-ce que mon blog est sécure?
  • Est-ce qu’il y a des erreurs d’exploration fréquentes?
  • Est-ce que mon site contient des liens cassés?

Fixez tous les problèmes « importants » révélés par votre audit technique. Si vous ne savez pas par où commencer, utilisez un outil d’analyse comme celui que propose gratuitement l’hébergeur 1and1. Vous aurez un récapitulatif global des pistes d’amélioration techniques de votre site.

AnalyseSite1and1

4 – Formalisez un plan d’action

> Quel temps pouvez-vous consacrer à votre blog?

Cette question n’est pas anodine… Pour beaucoup d’entre nous, écrire n’est pas notre seule activité. Le temps que nous pouvons passer à écrire et développer notre blogging n’est pas extensible. Inutile d’être trop ambitieux si vous n’avez pas la capacité d’écrire régulièrement et de conduire des tâches de fond pour développer votre blog.

Il vous faut donc vous mettre au clair sur les ressources que vous pouvez consacrer à votre blog. C’est aussi une manière de formaliser votre « engagement » : vous ne devez pas avoir les mêmes plans si vous souhaitez travailler 1h par semaine sur votre blog, ou 1 jour entier.

Pour estimer le temps que vous pouvez consacrer au blog, je vous conseille d’abord de chronométrer les différentes tâches que vous exécutez pour votre blog. Il est très pratique de connaitre le temps moyen que l’on passe sur telle ou telle tache. Vous pouvez ainsi extrapoler. 

Si par exemple vous savez que rédiger un article hebdomadaire vous prend 2.5h, et que vous vous fixez l’objectif de doubler la cadence de publication, vous savez que cela vous prendre 5h de travail chaque semaine…

Un très bon outil gratuit qui va vous aider : Toggl.

Exemple de suivi de temps avec Toggl

> Quels résultats voulez vous atteindre pour chacune de vos ambitions? Quels « livrables » opérationnels pour y arriver?

Il est temps à présent de coucher noir sur blanc ce que vous devez « livrer » pour développer votre blog, et satisfaire vos aspirations de blogueur.

La méthode est simplissime:

  1. Reprenez vos ambitions de la première étape.
  2. Pour chacune d’entre elle, fixez vous 1 à 3 résultats spécifiques à atteindre pour l’année à venir.
  3. Décliner des « livrables » à 30, 60 et 90 jours pour atteindre les résultats clés (ou 3 mois, 6 mois, 12 mois si peu de ressources disponibles).

Vous pouvez écrire cela dans un tableau qui ressemble à celui-ci:

Ambitions Résultats à atteindre dans l’année Livrable à 30 jours Livrable à 60 jours Livrable à 90 jours
MONTER EN COMPÉTENCES Gagner 3h de travail par mois dans la « tenue » régulière du blog et les ré-investir dans l’auto-formation Automatiser certains processus back office (ex: back-up) Implémenter une nouvelle manière 2x plus rapide de retailler les visuels Construire un dashboard personnalisé & automatisé pour simplifier le suivi des performances du blog

Concentrez vous sur les résultats clés qui comptent. De préférences, conservez ceux qui ont un fort impact, sont faisables et faciles.

> Planifier les types de contenus & les livrables à produire dans un calendrier édito

Le meilleur ami du blogueur est son calendrier éditorial ! C’est un outil central pour organiser son travail d’écriture. Structurer votre publication et votre ligne éditoriale est une activité importante. Elle doit vous permettre de:

  • maximiser vos chances de publier les bons contenus, qui plaisent à votre audience.
  • respecter votre capacité d’écriture & de production
  • maîtriser les moments où vous innovez et testez des contenus nouveaux/

Avec le travail fournit dans les étapes 2 et 3, commencez par planifier à quoi ressemblera votre calendrier éditorial sur les 3 premiers mois de la nouvelle année.

  • Il ne s’agit pas de mettre les titres mêmes des billets, mais au moins la typologie de contenus que vous mettrez en ligne: une brève, un article de fond, une actualité, une interview… 
  • Si vous avez des actions de promotions régulières (comme une newsletter), planifiez les également dans votre calendrier édito. 
  • Enfin, planifiez aussi les fameux « livrables » que vous vous êtes fixés à l’étape précédente

Félicitations, vous êtes prêts pour aborder 2016 !

Autres sources pour rédaction :
The Art of the OKR
How to Write a Content Marketing Strategy Step-by-Step [w/ Strategy Template!]
Survey of 1000+ Bloggers: How to Be in the Top 5%

Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *