10 questions à se poser avant la refonte de son site web

Post image of 10 questions à se poser avant la refonte de son site web
Classé dans : Ergonomie , Taux de Conversion 29 commentaires
Redesign150 10 questions à se poser avant la refonte de son site web

8 questions à se poser avant de refondre le design de son site web

Depuis bientôt 3 ans, votre site est resté figé. Agacé par les remarques de vos clients, collaborateurs et amis, vous vous décidez à passer le pas: cette année, vous modernisez le design de votre site web.

Oui mais voila, la refonte graphique de votre site ne consiste pas simplement à « remettre un coup de pinceau » pour faire joli: elle doit également vous permettre d’atteindre de meilleures performances avec le canal web.

C’est pourquoi je vous propose 10 questions simples à se poser pour une refonte de site web réfléchie et réussie.

1 – Qu’est-ce qui intéresse en premier lieu mes visiteurs lorsqu’ils viennent sur mon site?

Lorsque l’on travaille sur un projet de refonte, il ne faut pas perdre de vue que l’on souhaite avant tout « vendre » quelque chose à nos utilisateurs: un produit, un service, un contenu, une marque, une image… Tout site internet possède un objectif, c’est indéniable. Or le travail du graphiste ne doit pas nuire à la clarté, la puissance et la pertinence de votre offre E-commerce. Et à vrai dire, vos clients se « foutent » que les bords soient carrés ou arrondis, et du design en général si il ne leur apporte pas plus de clarté et de confort.

Pour preuve, comme 99,99% des gens, vous n’êtes jamais resté 5 min devant votre écran, sans bouger, juste pour « admirer » un design de site…

Donc si vous refondez votre site web, c’est pour mieux répondre aux attentes de votre visitorat, et augmenter vos performances. C’est pourquoi, pour correctement réorienter votre design, vous devez établir des personas, et bien cerner;

  • Par quelles sources de trafic ils atterriront sur votre site, avec quelles intentions de visite.
  • Observez également leurs manières de naviguer, les contenus qu’ils consultent…
  • Vous pouvez aussi prendre en compte le type d’équipement avec lequel ils se connectent sur votre site, ou leur niveau d’aisance avec la navigation internet.

2 – Qu’est-ce qui fonctionne mal aujourd’hui sur mon site?

Votre décision de refondre votre site web doit avant tout être guidée par votre volonté d’améliorer vos performances. Aussi, il est crucial d’identifier avec précision quelle étape de votre tunnel de conversion sous-performe; cela peut être votre page d’accueil qui n’inspire pas confiance, ou des boutons d’actions peu efficaces…

Une refonte ne devrait uniquement se décider qu’après avoir analysé en détail les profondeurs de son Google Analytics: quelles sont les pages d’entrées/mots clés qui provoquent un rebond à chaque fois? quelles sont les principales pages de sortie et pourquoi?.. Toutes les questions qui vous permettront de mieux cerner les attentes & les besoins de votre client web vous permettront de mieux orienter le nouveau design de votre site.

3 – Qu’est-ce qui fonctionne bien aujourd’hui sur mon site?

De la même manière que vous aurez identifié les éventuels dysfonctionnement de votre site, vous devrez également mettre le doigt sur ce qui est positif dans votre site. Tout d’abord parce que vous vous efforcerez de conserver ce qui marche, mais aussi parce que vous pourrez peut-être en tirer « des bonnes pratiques » à réutiliser dans d’autres parties de votre site web. Exemple concret avec la refonte suivante:

 10 questions à se poser avant la refonte de son site web

Dans l’exemple présenté ici, l’étude ergonomique avait démontré que le menu de navigation par blocs de couleurs était à la fois un élément distinctif pour la marque, mais que de surcroît, il améliorait considérablement la navigation des internautes au sein du catalogue produit. Dans ce contexte, la refonte graphique a pris soin de conserver « à l’identique » ce système de navigation qui avait fait le succès du site. Seul a été rajouté un moteur de recherche multicritères pour permettre aux internautes recherchant un produit/une marque précise, de trouver plus vite et plus facilement ce qu’ils recherchent.

4 – Comment vais-je m’y prendre pour ne pas perturber mes visiteurs fidèles?

L’exemple donné ci dessus reflète bien ce besoin vital lors d’un projet de refonte web: surtout ne pas décevoir vos visiteurs fidèles, ceux qui vous font confiance et qui apprécient votre site tel qu’il est aujourd’hui.

Les internautes n’aiment pas changer leurs habitudes. Et il peut être très frustrant pour un internaute ayant utilisé votre site pendant des mois de se retrouver du jour au lendemain avec un nouveau design, où il ne trouvera les informations qu’il a l’habitude de consulter chez vous qu’au prix de grands efforts.

C’est pourquoi vous devez également intégrer dans votre projet de refonte web la satisfaction de votre visitorat actuel et fidèle, et chercher à ne pas trop les perturber.

5 – Dois-je revoir l’architecture de mes contenus?

Lorsque l’on refond son site web, l’organisation de ses contenus s’en trouve parfois altérée. C’est souvent ce qui déstabilise le plus vos visiteurs fidèles. Mais parfois, votre refonte graphique peut vous permettre d’optimiser la structure de votre information, d’en supprimer, d’en combiner, d’en ajouter… C’est souvent le cas lorsque, au fil des ans, des contenus supplémentaires ont été rajoutés « dans le tas », sans conduire une réelle réflexion pour organiser et correctement hiérarchiser l’information.

  • Cette refonte de « contenus » se combine à votre refonte graphique notamment si vous souhaitez intégrer des contenus d’un nouveau type, que vous ne possédez pas aujourd’hui: un blog, une galerie d’image de grande taille, des vidéos de démonstrations, des ressources à télécharger…
  • C’est également le cas lorsqu’il est nécessaire de revoir les contenus existants car ils ne sont plus adaptés au nouveau design comme des images trop grandes ou trop petites, des textes trop longs ou trop courts…

Quoi qu’il en soit, garder à l’esprit que réfléchir à changer de design implique forcément des décisions quant à vos contenus et leur structuration.

6 – Comment me positionner par rapport à mes concurrents

Une refonte de site web ne se fait pas uniquement sur la base d’un brainstorming et d’une analyse de votre Google Analytics. Elle prend également en compte la dimension concurrentielle, et se doit d’étudier – même sommairement- ce que font vos concurrents. Le but n’est pas de les copier, mais plutôt d’identifier ce qui fait leurs forces, et de chercher à exploiter leurs faiblesses.

Par exemple, si un de vos confrères a un site web dont le design met beaucoup en avant les produits, mais relaie les signes de confiance à 1% de l’espace sur les pages, alors vous pourrez éventuellement refondre votre design de manière a mettre plus en avant des critères de réassurance pour vos clients, dès lors que c’est un élément important aux yeux de ces derniers.

7 – Quelle image de marque doit retranscrire mon site aujourd’hui?*

Tout comme le design de votre site web, votre stratégie d’affaire et votre business model peut évoluer dans le temps. Dans ce cadre là, vous souhaiterez peut-être faire évoluer votre image, la manière dont vous perçoivent les clients. C’est une question clé à intégrer à votre stratégie marketing et à se poser avant de refondre votre site. En effet, elle va vous permettre de correctement placer le curseur entre « changement radical » et « amélioration évolutive ».

8 – Comment vais-je gérer mes redirections d’URL pour éviter les liens morts et la perte de mon référencement?

Refondre son site peut comporter des risques, notamment si la refonte va affecter la structure de vos URLs. Comme je l’expliquais dans ma présentation 7 idées pour réussir sur le web un changement peut provoquer une baisse du trafic principalement dûe à 2 grandes raisons:

  • Les URLs de votre site ont changé: les internautes qui ont mis en favoris certaines de vos pages, et les sites référents ayant mis en place un lien pointant vers votre site ne fonctionnent plus. Les internautes arrivent sur une page 404, et pour peu qu’elle soit le « parent pauvre » de votre projet de refonte graphique, vous perdez un nombre très important de visiteurs qui quitteront votre site immédiatement.
  • Les URLs de votre site ont changé: toutes les pages qui précédemment apparaissaient en bonne position dans les SERP des moteurs de recherches redirigent directement le visiteur… vers une page 404! Donc rebelote, votre perte de trafic est très significative.

Pour éviter le syndrome des URLs mortes, pensez à la manière dont vous allez vous y prendre pour faire une redirection 301 de toutes vos pages vers les nouvelles URLs de votre site refondu.

9 – Finalement, ai-je réellement besoin de refondre mon site entièrement, ou puis-je seulement améliorer l’existant?

Une refonte peut être tout à fait appropriée, à condition qu’elle soit réfléchie, et que les objectifs qui sont poursuivis soient très clairs.Vous pouvez refondre votre site web si:

  • Votre site est resté figé et ne s’est jamais modernisé depuis les années 2000…
  • Les technologies utilisées sont obsolètes/sur le déclin et entachent vos performances E-business
  • Le design actuel de votre site n’est pas performant, et impacte défavorablement votre taux de conversion
  • Vos concurrents se mettent tous à refaire leur site, et gagnent une meilleure image auprès de vos clients

Or parfois, les dirigeants veulent un design littéralement nouveau alors que ce n’est pas une nécessité en soi. Tout casser, et reprendre une feuille blanche est bien souvent une erreur. Mais, devenus « allergiques » au design existant à force de l’avoir vu, l’envie des managers est tout simplement de voir tout disparaître, pour le plaisir de changer. Attention à ne pas tomber dans cette déviance.

10 – Comment vais-je faire connaître la nouvelle mouture de mon site web?

Pensez à la manière dont vous ferez savoir au monde entier que vous avez refondu votre site, et à quel moment.

  • Allez-vous faire la surprise et l’annoncer au travers d’une campagne mail une fois la nouvelle mouture en ligne?
  • Ou préférez vous impliquer vos visiteurs fidèles plus en amont du processus de refonte, et leur permettre de découvrir et tester le nouveau design avant qu’il soit définitivement mis en production?

Refondre son site web, c’est bien… Le faire savoir et récolter des suggestions sur son nouveau design, c’est mieux!

Autres sources pour rédaction:
Fresh vs. Familiar: How Aggressively to Redesign
Redesign: When To Relaunch The Site and Best Practices
Redesign Vs. Tweaked Design: What’s Best for Your Website
Preparing and Planning for a Redesign

Publié par Matthieu   @   2 octobre 2011 29 commentaires
Tags : , , , ,

Suivez cet article

RSS Digg Twitter StumbleUpon Delicious Technorati

29 Commentaires

Commentaires
oct 2,
13 h 36 min
#1 Minh Chau :

Bonjour,

Billet très instructif ! Je pense surtout qu’il est nécessaire de bien travailler la refonte de son site Internet en s’appuyant sur des retours clients crédibles et sur le respect des bases de l’ergonomie Web.

Auteur oct 2,
14 h 11 min
#2 Matthieu :

@Minh Chau: Bonjour Minh, merci pour votre commentaire. Effectivement, vous procédez de la bonne manière: la refonte de votre site web est la bonne occasion pour redonner la parole à la personne la plus importante de votre projet web: votre client!

oct 3,
10 h 44 min
#3 Marco :

Belle synthèse dans cet article !
C’est vrai qu’il faut vraiment faire attention à ce qui motive les clients dans leur but de refonte, souvent c’est parce qu’ils ont trop vu le site actuel (réaction naturelle, c’est la cas pour tout le monde, moi le premier), mais c’est pas forcement utile/pertinent, et surtout il y a souvent d’autres actions plus importantes à prendre sans revoir le site (faire évoluer le contenu, travailler son référencement externe, développer le catalogue …)

oct 3,
11 h 10 min
#4 Kaliseo :

C’est vrai que souvent la refonte d’un site ne se base que sur le changement de feuilles de styles sans prendre en compte l’aspect taux de conversion et redirections 301. Cela se traduit souvent par de belles gamelles …

oct 4,
14 h 28 min

Très bon article.
J’aurai rajouté en début ou fin d’article que finalement le mieux n’est pas d’attendre 3 ans avant de refondre son site mais plutôt de le faire évoluer au fur et à mesure.
Cela permet d’éviter certains problèmes, comme perturber les internautes fidèles.
Cela permet également de mieux mesurer l’impact de chaque modifications.

Auteur oct 6,
9 h 56 min
#6 Matthieu :

@Marco: Tout à fait d’accord. Parfois, la refonte s’avère non prioritaire par rapport à d’autres chantiers web, surtout lorsque l’on dispose déjà d’un site qui convertit de manière satisfaisante.

@Kaliseo: Oui, beaucoup trop de prestataire parlent du bord carré ou arrondi, mais ne gèrent pas les redirections URL… Conséquence? Un trafic qui chute drastiquement dès que la nouvelle mouture du site est en ligne, et un client peu satisfait de s’être coupé « du jour au lendemain » de leads ou de CA.

@Olivier: Merci pour votre commentaire et votre précision qui apporte une véritable valeur ajoutée. Effectivement, l’amélioration continue est une voie tout à fait intéressante, que cela soit en termes de management de la qualité ou de mesure d’efficacité de chaque modification.

oct 30,
17 h 32 min

la nouvelle mona lisa est tres bien trouve pour illustrer ton article ! la mise à jour/evolution deteriore l’image pour du « mieux » mais ne respecte pas l’image et identité !

un point que j’aouterai à la fin … est que la nouvelle image de mon site vehicule tjrs ce que je propose ? fait ? annonce ? par exemple si les plaquettes de la société restent à l’image de l’ancien site, ce n’est pas bon non plus … donc que le refonte d’un site s’inscrit dans une démarche globale !

Sebastien

Auteur oct 30,
19 h 31 min
#8 Matthieu :

@Sebastien: Merci pour ton commentaire. Effectivement, la refonte d’un site web doit s’envisager dans « la globalité » de son image de marque. Maintenant, je remarque que la plupart du temps, les clients refondent « d’abord » leurs plaquette, puis pensent ensuite à leur site web… Il faut les comprendre, on a pas toujours les budgets pour tout changer et harmoniser d’un coup.

déc 12,
9 h 58 min
#9 Girard :

@olivier : Je suis assez d’accord avec toi : Je rajouterais juste pourquoi attendre 3 ans ? L’article est très intéressant et tout ce qui est dit est juste et fera parti du succès de la refonte.
Mais je pense aussi qu’il ne faut pas attendre 3 ans car un site évolue et se transforme presque tout le temps. Car en analysant les stats de visites ou de mailing ou encore toute évolution ou changement dans la société ou la stratégie globale, on anticipe et l’on comprend mieux ce que le client veut, ou il va et comment l’amener à ce que l’on veut surtout :-)
Bonne journée

mar 24,
23 h 41 min
#10 Nico :

Excellent article. Je me suis cassé la figure à de nombreuses reprises suite à des changements de thèmes WordPress non optimisée. On ne m’y reprendra plus. L’aspect « habitudes des visiteurs » est aussi important en effet.

Auteur mar 25,
13 h 28 min
#11 Matthieu :

@Nico: Merci pour ce commentaire et ravi que l’article a pu vous être utile

mar 26,
13 h 42 min
#12 Ben :

Très bon article!

C’est tweeté et scoopité ;)

La refonte d’un site n’est pas une chose à prendre à la légère. Si elle peut effectivement permettre de résoudre certains problèmes, elle est aussi susceptible d’en créer de nouveaux. Il faut optimiser la navigation et rendre l’information accessible sans pour autant déstabiliser les utilisateurs réguliers et perdre son référencement. Un point que j’aborde d’ailleurs dans mon article intitulé « 12 points à respecter en cas de refonte d’un site web » : http://www.matthieu-tranvan.fr/webmarketing/ergonomie/10-questions-poser-avant-refonte-site-web.html.

Bonne continuation,

Benjamin

mar 31,
11 h 16 min

Article très bien rédigé et surtout plein de bon conseils ! A suivre assurément.

Cependant, l’efficacité de la refonte d’un site dépend quand même en grande partie des moyens qu’on peut y mettre, malheureusement. Les bonnes volontés sont souvent réfrénées par des questions de gestions de budget. ;)

déc 17,
22 h 13 min

Cet article est une vraie mine de réflexion pour ma thèse. Je scoop ! ^^
En tout cas, le benchmark des concurrents est vraiment une partie importante lorsqu’on souhaite effectuer une refonte. Ils ont surement fait un travail d’analyse avant, donc autant en profiter. Après tout, c’est de bonne guerre

juil 4,
17 h 56 min
#15 David P :

Article très itnéressant sur la refonte de son site internet! Le point n°2 mérite d’être plus détaillé puisqu’il ne faut pas recommencer ce qui ne fonctionne pas ! Vous trouverez un article très intéressant qui détaille plus en profondeur votre second point : http://blog.atinternet.com/fr/index.php/2013/04/23/optimisations/comment-reussir-la-refonte-de-son-site-grace-au-web-analytics/3033

Auteur juil 13,
20 h 13 min
#16 Matthieu :

@David P: Un grand merci pour le partage de cet article de qualité, qui complete bien ce billet.

sept 21,
13 h 53 min

Merci pour ce billet très instructif je viens de refondre mon site pro,j en ai profité pour utiliser l html 5.
la refonte d un site web est un paris risqué car l on risque d être déclassé dans les moteurs de recherche suite à une mauvaise redirection,a un article remanié avec des variations sur les mots clés…
On risque également de perdre du trafic (pour les raisons cité en dessus).
Ce déclassement peu être aussi du a des pages nom trouvées du a des mauvaises redirections ou des pages sans correspondance.
qu est ce qu une refonte réussie ?

sept 21,
14 h 00 min

Une refonte réussie c est un site web qui fonctionne correctement le jours j ,et celle ci doit être totalement invisible pour les internautes ainsi que pour les moteurs de recherches ..
une refonte réussie c est un site qui plait et qui arrive à augmenter son trafic suite à cette refonte.
c est aussi avoir un site plus performant plus rapide…un site bien conçu dans on tramage et don architecture.

Trackbacks to this post.
Ecrire un commentaire

Subscribe without commenting

Article précédent
«
Article suivant
»