CPC Adwords: pourquoi il est plus rentable de cibler des mots clés tapés 1 fois par an


 
Kézako?
4
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+
image15

CPC Adwords: pourquoi il est plus rentable de cibler des mots clés tapés 1 fois par an

La plupart du temps, les clients de l’agence web souhaitent voir leur site Internet en première page de Google sur des expressions stars, très génériques, tapées des millions de fois par mois, et pour lesquelles tous les concurrents se battent…

Étant donné l’impossibilité de positionner immédiatement un nouveau site sur de tels mots clés avec un référencement naturel, le premier moyen de promotion reste le CPC AdWords.

Ce post vous donne 3 principales raisons pour lesquelles vous devriez travailler votre longue traine. et vous intéresser aux mots clés très qualifiés, moins chers et souvent plus efficaces!

Le web sémantique fait que les internautes tapent plusieurs mots clés

Les faits sont là;

  • 60% des recherches intègrent 3 mots-clés ou plus.
  • 7O% du trafic d’un site provient d’un grand nombre d’associations de mots-clés très peu saisis.

Le web est de plus en plus grand et de plus en plus intuitif. Si l’internaute précise ses requêtes, c’est principalement à cause du « foisonnement » de contenus qui lui sont proposés.

Cibler une thématique précise n’est pas une faiblesse. Au contraire vous bénéficierez d’un trafic très qualifié et d’un nombre de requête largement suffisant pour votre business…

Mieux vaut un trafic qualifié

Dans un précédent article, nous évoquions le fait que 99% des visiteurs d’un site sont inutiles. Or un trafic mal qualifié vous générera;

  • Un taux de conversion faible
  • Un taux de rebond élevé

Ce phénomène est logique; plus la requête est précise, plus le résultat de recherche est pertinent par rapport à l’intention de l’internaute. Le graphique ci-dessous illustre par exemple ce qu’il se passe pour le secteur du Sport:

image14

Source: http://www.davidmarbac.com/blog/longue-traine/

Cibler des mots clés exacts permet de se distinguer de la concurrence

Sur le web, on retrouve bien sûr la concurrence traditionnelle. Vous savez, la marque concurrente de la votre qui ne cesse de gagner des positions sur Google ! ;-)

Mais on se retrouve également avec une concurrence indirecte forte, provenant des réseaux sociaux, des sites communautaires, des comparateurs…. Bref, la plupart des positions sur les expressions génériques est « monopolisée » par des sites anciens, notoires, à fort volume de trafic, avec des enchères qui explosent… Sans dépenser des milliards, comment se maintenir en pôle position sans budget conséquent?

En conclusion: pourquoi il est plus rentable de cibler des mots clés tapés 1 fois par an?

En vous positionnant sur des requêtes précises,

  • vous attirez « LE » bon internaute,
  • sans vous ruiner,
  • sans dépenser trop d’énergie…
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

16 thoughts on “CPC Adwords: pourquoi il est plus rentable de cibler des mots clés tapés 1 fois par an

  • Pingback: 16 bonnes pratiques pour une page d’accueil E-commerce efficace (PARTIE ‘8′) | Blog Business / WebMarketing / Management

  • Pingback: SEO : Va-t-on arrêté de référencer naturellement les sites Internet ? | Blog Business / WebMarketing / Management

  • Pingback: 9 outils a connaitre pour travailler sa longue traine | Blog Business / WebMarketing / Management

  • Pingback: 9 outils a connaitre pour travailler sa longue traine | Blog Business / WebMarketing / Management

  • 26 juin 2012 at 12 h 55 min
    Permalink

    Intéressant cet article, mais qu’en est-il maintenant que Google a lancé son pingouin? Il se dit qu’il faut faire attention aux mots-clés ultra précis et ciblés et varier plus que jamais ses ancres pour ne pas passer pour un spammeur. Votre avis?

  • 27 juin 2012 at 10 h 44 min
    Permalink

    @Jérémy: Merci pour votre commentaire. Mon avis? Respectez ces nouvelles guidelines fournies par Google. La variation des ancres n’est pas si nouveau finalement: un test que j’avais conduit il y’a 3 ans montrait déjà qu’il était plus efficace d’élargir le champs sémantique de ses ancres, plutôt que de faire du forcing en rabâchant toujours les mêmes expressions sur vos liens. Maintenant, les expressions précis et ciblées s’acquièrent souvent par un contenu précis, pertinent, et bien pensé, et quelques ancres intelligentes (et pas seulement que du netlinking). C’est le contenu que vous mettez derrière vos liens qui permettra à Google de définir si vous êtes un spammeur ou pas, et pas uniquement les ancres de liens que vous utilisez.

  • 13 juin 2013 at 23 h 36 min
    Permalink

    Je suis d’accord : le travail de la longue traîne, en dépit de la charge de travail supplémentaire qu’il implique, permet aussi de dénicher de nouvelles opportunités de mots-clés rentables.
    Par contre, même avec un effort adaptation des mots-clés-annonces-pages de destination, l’impact sur le quality score reste assez limité.

  • 15 juin 2013 at 12 h 10 min
    Permalink

    @Adrien: L’impact sur le Quality Score est limité, mais globalement favorable sur le QS global du compte.

  • 30 septembre 2013 at 19 h 56 min
    Permalink

    Bonjour,

    merci c’est effectivement une très très bonne idée, par contre le plus dur c’est de trouver les milliers de mots clés :D

  • Pingback: Tirez parti à 100% d’Adwords: tous les types de campagnes que vous devriez avoir dans votre compte | Blog Business / WebMarketing / Management

  • 30 janvier 2014 at 17 h 51 min
    Permalink

    Bonjour,

    je ne suis pas entièrement d’accord avec votre théorie. En effet, se référencer dans Adwords sur des mots clés tappés une fois (longue traîne) ne permet pas de payer moins cher au clic.
    En effet, quelqu’un ajoutant un mot clé tel que [ou acheter une pizza à Paris un jour férié] restera en concurrence avec un annonceur qui souhaitera se référencer sur l’expression « pizza paris » en requête large. A position égale, on ne gagne quasiment rien puisque tout se joue sur le quality score et l’enchère. Or, les quality score des mots clés en expression exacte n’est en général par meilleur que les mots clés en correspondance large.
    Après, ça reste mon humble avis :-)

  • 30 janvier 2014 at 22 h 05 min
    Permalink

    @Antoine Sacco: Merci pour ce commentaire pertinent et plein de bon sens. En effet, le CPC n’est pas toujours plus comptétitif sur de la longue traine… MAIS comme l’indique l’article, vous avez souvent de bien meilleurs taux de conversion. Il vous faut donc moins de clics pour avoir une vente. Par conséquent, si la rentabilité ne se trouve pas du cote de l’acquisition, vous la retrouverez sur « la productivité » de votre machinerie e-business.

  • Pingback: CPC Adwords: pourquoi il est plus rentable de c...

  • 21 février 2014 at 13 h 42 min
    Permalink

    Oups, je n’avais pas vu la réponse…
    Je suis 100% d’accord avec vous pour l’aspect conversion des mots clés longue traîne. Après, la question est la suivante à mon sens: est-il plus rentable de passer plusieurs heures à sélectionner des centaines de mots clés petinents en longue traîne ou est-il plus intéressant de choisir un mot clé générique en mot clé à correspondance large avec dans les annonces une mise en forme du type
    {keyword: » »} et de nombreux mots à exclure. Pour la seconde solution, d’une elle est bien moins chronophage et certes le risque sera pris de se postionner sur des mots clés peu pertinents mais l’inverse est vrai également: il y a de fortes chances pour que cette méthode permette de se positionner sur des requêtes auxquelles on n’aurait pas pensées. Enfin, je pense que cette méthode est bonne mais que les enchères doivent être plus basses que la première.

  • 22 février 2014 at 1 h 54 min
    Permalink

    @Antoine SACCO: Merci pour cette nouvelle réponse et pour la pertinence de votre contribution. Je vous rejoins sur la deuxième partie de votre commentaire. Concernant votre question d’introduction « Est-il plus rentable de passer plusieurs heures à sélectionner des centaines de mots clés pertinents en longue traîne ou est-il plus intéressant de choisir un mot clé générique en mot clé à correspondance large avec dans les annonces une mise en forme du type
    {keyword: » »} et de nombreux mots à exclure? »

    • Cela dépend des volumes… Certains annonceurs peuvent dépenser des millions d’euros chaque année en Adwords. Parfois même, certains mots clés en [exact] peuvent représenter un investissement entre 5k€ et 10k€ chaque jour! Donc être plus « précis » à immédiatement un fort impact économique pour l’entreprise
    • Sur le sujet des balises {keyword: « xx »}, j’ai personnellement constatés des taux de conversion de +7% SANS la balise (site e-commerce / tests sur 60 000 clics environ)
    • Les exclusions de mots clé, on ne le dira jamais assez, doivent bien évidemment être très étoffées, et ce, quelque soit la stratégie employée

    En conclusion, on peut dire tout simplement que nous parlons de deux stratégies différentes (j’en parle ici)
    volumevsqualite B2B : 6 astuces pour générer avec un site web des leads de qualité pour vos commerciaux
    Il n’y en a pas forcément une meilleure que l’autre. Tout dépend de la nature et des objectifs du business.

  • Pingback: Tous les facteurs clés de succès webmarketing: la chaîne de valeur appliquée au E-commerce | Blog Business / WebMarketing / Management

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>