4 idées pour utiliser les règles automatiques Adwords


 
Kézako?
8
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

 

4 idées pour utiliser les règles automatiques Adwords

4 idées pour utiliser les règles automatiques Adwords

Un compte Adwords s’anime tous les jours chez les plus gros marchands. Une personne est « attitrée » à la gestion des campagnes de liens sponsorisés, et passe un temps fou à optimiser les milliers € de budgets dépensés par l’entreprise.
 
Depuis déjà quelques temps, tous les gestionnaires de compte Adwords auront remarqué que Google permet d’automatiser une partie de l’optimisation, sur la base de règles que vous pouvez définir vous même. C’est l’équivalent d’un outil performant de bid management, 100% intégré à votre compte Adwords. Ainsi, pour aller vers un marketing plus agile, Google propose de passer plus de temps à réfléchir et moins à « produire ». Pour ceux qui connaissent mal cette fonctionnalité Adwords, un tutoriel vidéo éclairera votre lanterne:
 

 
Au-delà du simple fait de passer moins de temps à optimiser, quelles sont les actions que vous pouvez imaginer pour bénéficier pleinement de ces règles automatiques? Je vous livre ici 4 applications concrètes pour les règles automatiques Adwords.

Optimiser ses dépenses en fixant un seuil minimal de performance pour une annonce ou un mot clé

Avec vos campagnes Adwords, chaque euro compte. Les coûts d’acquisitions marketing grimpent en flèche, et vous vous devez sans cesse de retirer le meilleur de chaque euro que vous investissez.

  • Si vous détectez par exemple une annonce avec un CTR mauvais, vous pouvez automatiquement l’écarter et ainsi contribuer à garder un bon Quality Score.
  • Il en va de même si un mot clé présente un fort coût par conversion par rapport aux autres: il vaut mieux dans ce cas recentrer vos budgets, et pour cela, automatiquement exclure les expressions qui sous-performent.

Ajuster automatiquement les enchères pour garder constamment une forte visibilité

Dans le système Adwords, la concurrence compte. Et en tant qu’annonceur, vous devez conserver les meilleures positions, quitte parfois à augmenter vos enchères. Grâce aux règles automatiques, vous pouvez automatiquement demander à enchérir plus sur les mots clés qui comptent pour vous. Attention toutefois à toujours bien évaluer jusqu’à quel niveau d’enchère Adwords vous pouvez aller: le but est de gagner de la part de marché, pas de détruire sa rentabilité.

Mieux maîtriser vos budgets et éviter les surcoûts

Autant les règles automatiques peuvent vous permettre de vous maintenir en « pôle position », autant elles vous permettent de faire des économies. Comment? En ajustant automatiquement vos budgets sur les campagnes & les mots clés qui sont les moins rentables pour votre business.

  • Lorsque le CPC explose et qu’on ne souhaite plus jouer à ce niveau d’enchères, le système peut automatiquement « lever le pied ».
  • Idem, quand le budget mensuel explose, et que votre consommation de clics s’emballe, vous pouvez baisser automatiquement le seuil de budget journalier.

Penser à des campagnes « flash » à des timing précis

Vous pouvez imaginer des promotions ponctuelles, à certaines périodes de la journée par exemple. Grâce aux règle d’automatisation Adwords, vos annonces pour « l’heure du déjeuner », ou pour « vos ventes privées » de 18h à 0h s’activeront et se désactiveront toutes seules, comme par magie. Vous n’avez plus qu’à scruter les résultats de ces opérations, et affiner votre stratégie marketing.

Autres ressources d’intérêt sur les règles d’automatisation Adwords


 

Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

5 thoughts on “4 idées pour utiliser les règles automatiques Adwords

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>