Le blog est mort? Quel avenir proche pour le blogging?


 
Kézako?
7
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

Le Blog est mort

Lors d’une de mes dernières pérégrinations web, je suis tombé sur cet excellent article du Journal du Net: Les blogs ont-ils encore un avenir ?

Dire que les blogs sont morts, c’est comme dire que le référencement est mort; c’est faire de l’exagération ! ;-)

Mais la question est intéressante. Elle mérite que l’on s’y attarde. L’article décrit une blogoshère en pleine mutation. Délaissée par les plus jeunes, elle devient peu à peu « une encyclopédie du savoir pratique » qui passionne les adultes.

Et « cerise sur le gâteau », la France « est au premier rang mondial en nombre de blogs par internaute. » Apparemment, les français aiment se faire entendre… Tous !

Donc en bon français que je suis, laissez moi vous exposer mon point de vue…

Non, le blogging n’est pas mort !

Pionniers du web 2.0, les blogs continueront d’exister et de trouver leurs lecteurs. Selon mon humble opinion, je vois l’évolution des blogs selon 3 grands axes:

  • Le renforcement de la qualité du contenu publié
  • Un renforcement de l’aspect communautaire, garant de l’affinité contenu/audience
  • L’évolution du modèle « journalistique » basique

Alors, depuis les année 90 où est apparu le blogging, et en laissant derrière nous l’apparition en 2002 des skyblogs, quels sont les scénarios d’avenir à court terme pour les blogs?

1 – Les blogs entrent dans l’ère de la qualité « totale » ?

> Les blogs, les blogs… ou mais il y’a blog et « blog ».

9 millions de blogs, et moins de 30% réellement actifs. Soit un peu plus de 4% des français qui s’expriment régulièrement sur la toile contre les 15% initialement annoncés.

Les 2/3 des blogs restent donc une simple « expérience » pour leurs auteurs.

Oui, il existe de très nombreux blogs. Combien perdurent ?

Et le blogging est aujourd’hui une pratique « mature », qui a désintéressé les curieux.

Les nouveaux joujoux du web sont les réseaux sociaux, depuis YouTube jusqu’à Facebook… Ne restent plus que les déterminés…

> Le blog est né par le contenu et se pérennisera par le contenu…

Le web devient de plus en plus « technologique ». Or, la technologie primaire d’un blog, c’est le contenu. Un blog ne nécessite aucune fonctionnalité compliquée; juste du bon contenu.

D’ailleurs, plus la qualité du contenu est pauvre;

  • plus il est difficile de fidéliser une audience,
  • d’affirmer une réelle personnalité
  • et donc, de pérenniser son blog.

Même si à un moment, le blog devra se « ré-inventer » et innover en sortant du modèle « journalistique », l’avenir proche sera certainement marqué par le renforcement de la qualité des contenus.


les blogs vont devenir des base de données sémantiques

Dans l’article du Journal du Net, on dit qu’on ne devra plus employer le terme de « blog »…

En effet, je pense que les blogs vont devenir des base de données sémantiquess:

- L’internaute a un souci?

- Il tape sa question dans un moteur de recherche généraliste ou spécialisé, et il trouve à coup sûr un article de blog qui répond EXACTEMENT à la question.

> Le blogging se professionnalise

La qualité du contenu va primer: les blogs sont de moins en moins utilisés pour tenir un journal personnel

L’usage du blog comme « journal personnel » disparaît peu à peu de la toile. L’objectif du blogging n’est plus de partager des informations banales, et uniquement centrées sur soi, mais plutôt d’apporter une information a forte valeur ajoutée.

Les bloggers professionnels existent. C’est une activité qui est toute à leur honneur, sincèrement. Mais alors, ce qui vaut finalement pour le E-commerce commencerait-t-il à devenir réalité dans la blogosphère? Va-t-il falloir être un bloggueur professionnel pour être lu, comme il faut être un pro. du E-commerce pour vivre de la vente sur Internet?

Quoi qu’il en soit, ce phénomène donne un signal faible. Comme toute chose mature, le blogging se « perfectionne » peu à peu, tel un homme avançant dans la sagesse de l’âge…

Qui sait? Demain, on enseignera peut être à l’université ou dans les écoles de commerce comment devenir un bon bloggeur. On aura modéliser au maximum le blogging, et en fera une discipline à part entière…

2 – Les blogs comme médias de confiance d’une communauté de niche

> Les blogs aux services de l’aide décisionnelle

Le web a apporté, avec sa simplicité d’accès, la surcharge d’information.C’est un fait.

Face à ce phénomène, il existe 2 grandes manières de réagir:

  • « j’en bouffe le plus possible » -> Effet « boulimique » et irrationnel
  • ou « je trie et sélectionne ce que je consulte » -> Usage professionnel, adulte de l’Internet

Dans le second cas, on comprend bien que les blogs peuvent alors s’affirmer comme des « spécialistes de confiance » pour de petites communautés, et apporter une très forte valeur ajoutée « d’infomédiaire d’expertise ».

Si le blogging se professionnalise, c’est aussi parce que l’audience -dans un monde ultra-marketé- a besoin plus que jamais d’être rassuré non pas sur la crédibilité même des propos, mais plutôt sur la neutralité et la bienveillance de l’opinion !

Je pense que dans le futur,  les blogs seront une des sources d’influence significative (à cause de son modèle « base sémantique ») pour les particuliers, comme pour les professionnels. L’idée n’est pas de se baser sur les seuls propos d’un gourou.

L’idée est plutôt de considérer les blogs comme substituts des études DELPHI: avec les blogs, vous prenez connaissance en quelques clics du point de vue de plusieurs experts sur une question ou une discipline bien spécifique, et êtes alors en mesure de forger le vôtre.

L'idée est plutôt de considérer les blogs comme substituts des études DELPHI

> Les réseaux sociaux apportent désormais une qualité de trafic inégalée

Le blogging est une histoire de passion, avant d’audience. Autrement dit, le blog appartient à une communauté, pas au web entier!

Or les bloggueurs jouissent aujourd’hui de sources de trafic diversifiées, notamment avec les médias sociaux.

Les réseaux sociaux fédèrent des communautés très précises. Quand on voit certains groupes Facebook, comme celui-ci, on se rend bien compte qu’Internet arrive à regrouper des gens auprès de sujet très précis!

Rattachés à nos ordinateurs, on veut tout découvrir par nous même, mais on continue de faire confiance à nos petits copains sur Twitter et Facebook… Et c’est ça la grande différence. Avec les médias sociaux, le web est devenu « ultra qualitatif ». On en avait bien besoin pour remettre de l’ordre dans une toile foisonnante…

Finalement vous recommandez un article comme vous recommanderiez un bon restaurant gastronomique dans la vraie vie, ou l’adresse de votre maçon.

Cette manière de faire permet aux blogs de bénéficier d’un bouche à oreille positif, au sein d’une communauté qui partage un même problème, ou un même centre d’intérêt.

3 – Le blog du futur sera-t-il toujours « journalistique »?

La maturation du concept de « blog », la montée en qualité du contenu, la professionnalisation du blogging, l’ultra-ciblage des réseaux sociaux… Tous ces paramètres donnent déjà naissance à des modèles de blogs nouveaux.

> La notion de taille critique existe dans le blogging

Plus le blogging devient mature, plus la notion de taille critique devient importante.

Le Mash Up par exemple est de plus en plus prisé par les bloggers et  permet de se mettre en course vers « une taille critique »:

  • construire une offre encyclopédique de contenus crée par « la communauté web » (Taille critique de l’OFFRE)
  • pour attirer des masses de visiteurs (Taille critique de la DEMANDE)

Quoi qu’il en soit, le MashUp annonce des « monstres » de contenus, qui deviendront certainement de puissants infomédiaires.

> La décision entre production propre & Mashup

Bien que les MashUp puissent devenir de puissants infomédiaires, il n’en reste pas moins que la règle des 20-80 s’applique toujours: 20% des blogs produisent directement ou indirectement 80% du contenu de la blogsophère. Je ne fais moi même que débattre sur le sujet d’un article lu sur le Journal du Net…

Le bloggeur devra donc choisir où mettre le curseur entre totale automatisation et rédaction « a mano »… Ce sont 2 modèles bien différents.

> 4 grands groupes de blogs pour le futur à court terme

En fonction des 2 axes évoqués précédemment -recherche de la taille critique & curseur entre mashup et production propre- j’entrevoie personnellement 4 grands types de « trajectoires » stratégiques pour les blogs:

4 grands groupes de blogspour le futur à court terme

  • Le modèle « Encyclopédie »: 100% Mash up, ce type de blogs cherche à centraliser un maximum de contenus sur une thématique large. Pour ces blogs, prendre une position dominante dans la blogosphère, c’est regrouper un maximum de contenus, et devenir ainsi un « carrefour » de l’info. On est littéralement dans le modèle de « la base sémantique »
  • Le modèle « Corporate »: Aujourd’hui, le blogging à vocation « commerciale » est encore peu utilisé en Europe comme le prouve cette étude relayée par le Journal du Net.. Or avec la professionnalisation des blogs, je suis convaincu que le blogging évoluera vers un modèle organisationnel plus structuré et à dominante marketing. Pour ces types de blogs,c’est la visibilité et le ralliement aux valeurs des marques qui seront importants.
  • Le modèle « La référence »: Pour ces blogs, faire du mashup c’est bien. Mais sélectionner rigoureusement les contenus recommandés, c’est mieux. Spécialiste d’une niche bien spécifique, les blogs références cherchent à devenir la source primaire des bloggeurs influents. Leur modèle consiste à regrouper les 20% de contenu qui font les 80% du buzz dans une thématique donnée.
  • Le modèle de « L’artisan »: Malgré l’industrialisation et la course à la taille critique, certains choisissent d’exercer leur métier dans les règles de l’art, sans viser l’ultra-notoriété. Des lecteurs fidèles, des contenus uniques et une expertise reconnue sur une thématique précise seront les meilleurs atouts de l’artisan.

Et pour vous?

Comment voyez vous le blogging de demain?

Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

17 thoughts on “Le blog est mort? Quel avenir proche pour le blogging?

  • 7 mai 2010 at 18 h 57 min
    Permalink

    Merci pour cette analyse, ca confirme mon point de vue…

    Le blog n’est pas mort, il mue et n’est plus un effet de mode. Il est maintenant un outil professionnel mature dont on connait mieux les enjeux.

  • 9 mai 2010 at 10 h 37 min
    Permalink

    à mon avis le blog tel qu’ il est hébergé ne permet pas assez de souplesse au niveau de la création .
    j’utilise blogspot je me sens assez « bloqué » par le manque de php
    bon je n’ ai peut etre pas tout explorer

  • 9 mai 2010 at 11 h 31 min
    Permalink

    @Martin: Merci pour ton commentaire. Je vois que nous partageons le même avis.

    @Delcroix: Merci Delcroix pour ce commentaire un brin moqueur, qui marque votre toute première contribution sur ce blog… Quelle belle entrée fracassante!

    Je connaissais votre article, et connait également votre blog. Par rapport à votre post de 2006, je pense apporter quelque chose de différent dans cet article, « un brin d’époque 2010″: alors que vous parliez d’arrivée de CMS en 2006, je parle aujourd’hui de Mashup par exemple… Ensuite, c’est vrai, je rejoins plus ou moins l’opinion que vous aviez exprimé avant. D’ailleurs, si vous relisez bien le titre, je ne parle pas cette fois ci du E-commerce dans 5 ans, mais du futur A COURT TERME du blogging…

    Et puis, à la différence de votre blog, c’est un des premiers -sinon le premier- article que je rédige sur la thématique du blogging. Je n’ai pas la prétention d’être aussi « expert » et « devin » que vous, qui écrivez déjà depuis environ 6 ans…

    En tout cas, avec votre commentaire, vous illustrez bien la motivation à blogguer décrite dans votre article: « Dire, c’est moi qui l’ai écrit… » ;-)

    Sinon le RDV est pris: dans 3 ans j’écrirai de manière différente sur la mort des médias sociaux, et vous reviendrez, avec la barbe et la main levée, en posant votre lien et en criant « Je vous l’avais bien dit! »… :-)

    @Jean-michel: Merci pour cette contribution Jean-Michel. Effectivement BlogSpot est beaucoup moins souple que WordPress. Utilisant personnellement les 2 plateformes pour différents blogs, je te rejoins quand tu évoques le manque de souplesse de BlogSpot. Essaye putôt WordPress: tu pourras modifier le CSS et créer avec ce CMS de véritables « sites internet » .

  • 9 mai 2010 at 14 h 28 min
    Permalink

    Oui, j’étais un brin provo :-) mais ce n’était pas particulièrement dirigé contre vous :-)
    C’est vrai aussi que le web a évolué depuis… donc, l’intégration et l’utilisation des blogs a évolué, donc, votre article est utile :-)
    Mais, c’est vrai dans le fond que la fin des blogs risque de devenir un « marronnier » au fil du temps :-)

  • 10 mai 2010 at 19 h 39 min
    Permalink

    Coucou tout le monde!

    C’est en pratiquant ma veille quotidienne que je suis tombée sur ton blog Matthieu et je trouve que c’est un excellent article qui rejoint ce que je pensais! J’ajoute ton blog a mon agrégateur rss pour te suivre régulièrement!
    Très bonne continuation!

  • 10 mai 2010 at 20 h 21 min
    Permalink

    @Sweety: Merci pour ce commentaire enthousiasmé !C’est un honneur d’être « raccroché » à de tes fils RSS!
    A bientôt sur les ondes!

  • Pingback: Les news Geek incontournables de la semaine

  • Pingback: A la découverte du Web #2 | Astucee

  • Pingback: La génération Y et l’autoformation | Webmarketing & co'm

  • 25 juillet 2010 at 23 h 34 min
    Permalink

    L’article est intéressant et met le doigt sur la question essentielle de l’originalité du contenu. (Je suis définitivement anti-mash-up, en tout cas tel qu’on le trouve dans ses formes les plus agressives — je pense très fort à Paperblog dont je me suis rapidement désinscrit.)

    Par contre, je trouve que ton classement, même s’il est globalement pertinent, suppose un peu trop qu’un blog traite nécessairement d’une thématique unique. Un blog de type magazine, qui va osciller entre sérieux et légèreté, entre actualité, culture, chroniques, éditoriaux, y entre difficilement. (Il se rapproche sans doute le plus du modèle de l’artisan.)

  • 26 juillet 2010 at 22 h 39 min
    Permalink

    @Atv': Merci pour ta contribution sur cet article. Ta réaction est très pertinente. Effectivement, le présupposé de base de cette classification est que les blogs traitent « forcément » d’un périmètre de sujets / thématiques bien défini. Il est vrai que pour un blog tel que blog.pnk.fr, beaucoup plus « éditorial », beaucoup plus « teinté » dans l’écriture et abordant de multiples sujets aura du mal à se positionner sur cette cartographie. En fait, je dirais même que ce modèle de blog -plus orienté « magazine »- cherche à reproduire un modèle purement journalistique, qui se rapprocherait plutôt de « l’artisan », puisque que c’est la capacité du blog a fidéliser un lectorat assidus qui est le réel facteur clé de succès.

  • 15 septembre 2010 at 9 h 44 min
    Permalink

    Je crois que ce qui déterminera l’avenir des blogs est en grande partie… la façon dont évolueront les moteurs de recherche, et bien entendu particulièrement Google. Car si Google venait à mettre en application certains changements qui ne sont pour l’heure qu’au stade de rumeur, la grande majorité des blogs se verraient relégués au mieux en bas de première page (pour les plus « influents »).
    Difficile dans ces conditions de garder son… influence, justement.

  • 16 septembre 2010 at 23 h 59 min
    Permalink

    @Acouphene: A quelles rumeur de « changements » fais-tu allusion chez Google?

  • Pingback: 18 outils gratuits pour optimiser votre veille sur les réseaux sociaux | Blog Business / WebMarketing / Management

  • Pingback: Retour d’expérience: 5 réalités chiffrées sur le blogging | Blog Business / WebMarketing / ManagementBlog Business / WebMarketing / Management

  • Pingback: Full Potential : le modèle d’analyse des marques via le prisme digital de l’agence Enigma | Blog Business / WebMarketing / Management

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>