Cloud Computing: l’hébergement web dans un « new-age »


 
Kézako?
0
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+
Cloud Computing: l’hébergement dans un “new-age”

Cloud Computing: l’hébergement web dans un “new-age”

Il y’a quasiment 1 an, j’étais invité à à la soirée 333 du Cluster Edit de Grenoble (pôle de compétence sur l’industrie logicielle).

J’ai pu ainsi assister à une conférence d’experts donnée sur le Cloud Computing. Je dois avouer qu’à l’époque, avec l’explication ultra-technique, certains aspects m’avaient échappés… Mais, chemin faisant, les explications données il y’a un 1 an ont enfin remontée des pieds au cerveau ! ;-)

Beaucoup d’articles, déjà « anciens » pour la plupart, sont rédigés dans la blogosphère sur cette technologie innovante qu’est le cloud computing. Aussi, je vous propose un court billet!

Pour que vous aussi, vous soyez incollable sur le cloud computing, je vous propose une vidéo que l’on pourrait titrer « le cloud computing pour les nuls« ! Puis, nous débattrons ensuite sur l’impact du cloud computing sur le secteur du web hosting (hébergement).

Le cloud computing, c’est quoi?

Le cloud computing c’est l’hébergement de services web 100% à la demande, et avec une meilleure garantie qualité qu’un bon vieux rack de serveurs! Vous n’avez pas tout saisi?

Regardez vite cette excellente vidéo expliquant le cloud computing. Elle peut-être comprise par une enfant de 10 ans !

La mort du web hosting tel qu’on le connaît ?

Certains disent que le cloud computing n’a rien de neuf, que le concept existe depuis 1960... Quoi qu’il en soit, ce n’est que très dernièrement que nous voyons les éditeurs se lancer dans la course au Cloud Computing, dans un contexte où le mode SaaS (Software as a Service) s’impose.

Même si l’adoption du cloud se fera peu à peu, il est clair qu’il remet en question l’existence de pas mal de matériel, hébergé de ci, de là autour du globe…

Les marges du secteur du web hosting sont ultra-compressées. Quand on constate qu’un registrar comme 1 and 1 perd près de 4 millions €, comment éviter « l’hypra-concentration » des infrasturctures serveurs, de manière à entériner un véritable oligopole global??

Imaginez… Une île de 100km² perdue dans le pacifique… Et c’est à cet endroit précis que seraient installés tous les serveurs du monde… Ailleurs sur le globe, aucun serveur physique, tout peut se faire « dans le nuage » surpuissant…

Je considère le cloud computing comme une véritable innovation de rupture.

  • En plus d’insuffler un renouveau technologique,
  • le cloud computing change les règles du jeu du secteur web hosting.

Maintenant, combien de temps faudra-t-il pour que la majorité des acteurs du web adoptent cette technologie? Dans tous les cas, les hébergeurs doivent réinventer leur métier, dans une industrie ou les marges ne cessent de se contracter, et ça va continuer…

Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

8 thoughts on “Cloud Computing: l’hébergement web dans un « new-age »

  • 4 août 2012 at 10 h 26 min
    Permalink

    @Haisoft: Le cloud est effectivement une solution qui se répand, et à vitesse grand V! Forrester estimait le marché global du cloud à 40.7 milliards de dollars en 2011, et projette que celui ci pèsera 241 milliards en 2020!

  • 14 novembre 2012 at 11 h 44 min
    Permalink

    Effectivement le Cloud s’impose de plus en plus, mais n’y a t’il pas des risques ? (sécurité des données, surcoût d’un espace de stockage, sur consommation d’énergie, …)

  • 19 avril 2013 at 15 h 28 min
    Permalink

    Le Cloud devrait être bientôt massivement adopté par les grandes entreprises et les institutions. Déjà, la commission européenne le recommande pour améliorer la compétitivité des entreprises, en réduisant les coûts, les gaspillages, et en offrant plus de flexibilité !
    D’ores et déjà les freins en matière de sécurité etc… sont de mieux en mieux comprises par les entreprises. Reste à sécuriser la relation avec les prestataires désormais !

  • 25 septembre 2013 at 13 h 38 min
    Permalink

    Contrairement au 4ème commentaire, je pense que le Cloud possède plus d’avantages que d’inconvénients. De plus, avec le temps, ceux-ci vont vite disparaître probablement

  • 16 octobre 2013 at 20 h 57 min
    Permalink

    merci pour votre article. Le gros problème avec le Cloud est la sécurité. En fait, cette technologie comporte toujours des failles de sécurité. En plus, imaginez si pour une raison x vous n,avez plus accées à vos données sur le cloud.. qu’allez vous faire. Ce qui est arrivé récemment avec Adobe en est le meilleur exemple. Des centaines de millier de personnes n’étaient plus capable d,accéder aux logiciels Adobe qui sont hébergés sur le cloud… C,est une arme à double tranchants

  • Pingback: Les 5 « must have » d’un bon logiciel de gestion de projet | Blog Business / WebMarketing / ManagementBlog Business / WebMarketing / Management

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>