Acheter en ligne; un nouveau comportement écologique qui changerait la distribution des entreprises?


 
Kézako?
0
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+
Acheter en ligne; un nouveau comportement écologique qui changerait la distribution des entreprises?

Acheter en ligne; un nouveau comportement écologique qui changerait la distribution des entreprises?

L’écologie, la préservation de l’environnement, les émissions de CO²… Autant de thèmes phares que les médias relayent, tout comme vos collègues qui ont « l’esprit vert ».

Alors que de nombreuses entreprises tentent de surfer sur cette vague écologique, les E-marchands, eux, paraissent d’ores et déjà avoir une longueur d’avance.

Non pas parce qu’ils possèdent un « site écologique« , mais parce que acheter en ligne permet aujourd’hui de soigner mère nature…

Acheter en ligne fait baisser les émissions de CO2

L’article de E-commerce mag est formel: Acheter en ligne fait baisser les émissions de CO2. Ce propos s’appuie sur une étude commanditée par la respectueuse FEVAD.

  • Un achat sur Internet génère 4 fois moins de CO² qu’un achat traditionnel.
  • Cela divise par 4,5 la consommation d’énergie non-renouvelable…
  • … et par 2,8 l’impact sur la santé humaine

Face à ce constat très prometteur pour le e-commerce, l’homme d’affaires qui lit ces lignes comprend que demain ne pourra pas s’imaginer sans « l’internet vert ».

La distribution comme un levier puissant du marketing vert?

La variable environnementale joue un rôle toujours plus important dans les décisions d’achat des particuliers, comme des entreprises.  Or, les sociétés tentent souvent de jouer sur le facteur produit ou communication pour se « raccrocher » aux branches et emporter le choix ultime du consommateur.

Et si il suffisait tout simplement de changer son mode de distribution, en passant du point de vente physique au site e-commerce, pour faire un premier pas dans le Marketing vert?

Bien entendu, une réorganisation cohérente du marketing mix et de la logistique est indispensable. Mais avec la forte croissance « du vert » dans les habitudes de consommation, passer à l’ère du e-commerce peut s’avérer rentable.

Imaginez une seconde, qu’Internet arrive à s’affirmer comme « LE » canal/média écologique. Que vont faire les enseignes qui souhaitent se positionner sur ce créneau? Vendre en ligne!

Or ils sont nombreux ceux qui s’intéressent au « business du vert », et comme d’habitude les pionniers gagneront un avantage concurrentiel indéniable sur les nouveaux entrants…

A bon « entrepreneur« … ;-)

Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>