Réaliser une étude de marché efficace sans se ruiner


 
Kézako?
16
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

 

Réaliser une étude de marché efficace sans se ruiner

Réaliser une étude de marché efficace sans se ruiner

Aujourd’hui, nous accueillons la plume de Victoria, qui nous explique comment lancer un nouveau produit sur le marché. Il ne suffit pas d’avoir un concept novateur et de faire preuve de créativité ; il faut également instaurer une stratégie en amont et analyser la concurrence. Quelques conseils ci-dessous pour créer une étude de marché.

Il n’existe pas de projet viable sans étude préalable du marché sur lequel on souhaite s’implanter.

Même si votre concept est révolutionnaire et novateur à souhait, l’étude de marché représente la genèse de l’entrepreneuriat. En omettant de tester votre concept au préalable, vous multipliez les risques d’échec. A moins d’être très chanceux, il est indispensable de recourir une étude de marché complète avant de s’engager dans la définition d’une stratégie d’entreprise. Le frein le plus fréquent reste le budget qu’il est nécessaire d’allouer pour ce type de démarche.

Avec un minimum de bon sens et de débrouillardise, réaliser une étude de marché ne coûte au plus que quelques euros.

Effectuer un benchmark concurrentiel

Lorsque l’on souhaite lancer un concept, il est tout naturellement impératif de se faire une idée de sa concurrence. S’il existe quelques entreprises déjà positionnées sur un marché qui retient votre attention, ces sociétés se sont certainement déjà inspirées d’études publiques pour mener à bien leur projet. Analyser ne serait-ce que la position des acteurs concurrentiels sur le marché, leurs stratégies et leurs résultats permet de se faire une idée de la situation et de revoir éventuellement ses ambitions mercantiles.
 
L’étude de marché permet de se positionner de manière efficace et surtout réaliste. Gardez à l’esprit que:

  • si un marché hyperconcurrentiel limite les intérêts d’une énième implantation,
  • un marché non concurrentiel n’est pas nécessairement une bonne chose.
  • La présence de quelques entreprises sur le même segment de marché rassure.

S’appuyer sur des études récemment réalisées

Avant de vous lancer, pas besoin de faire du neuromarketing ! des milliers d’informations sont à portée de clics.
 
Jetez un coup d’œil aux études publiques laissées à disposition des entreprises doit être un réflexe. Ces études sont réalisées grâce à des moyens considérables et représentent une véritable mine d’or pour les jeunes entrepreneurs. Il est nécessaire de suivre de près les enquêtes menées par l’Ifop, l’INSEE, Sofres ou Ipsos (soit dit en passant, récemment chahuté en bourse après l’annonce de ses résultats 2013).

Réaliser un sondage efficace

Concernant les informations manquantes, les sondages restent le moyen le plus performant pour connaître les attentes de sa cible. L’émergence des sondages virtuels dans le cadre d’études de marché, comme le propose SurveyMonkey, est particulièrement intéressant pour les investisseurs.
 
Bon marché, ergonomique et efficace, les sondages via Internet sont facilement partageables, notamment par le biais des réseaux sociaux. Aussi, les internautes sont plus sensibles aux questionnaires diffusés sur le web que sur papier. Avant de lancer un sondage, il est – là encore – nécessaire de faire tester ses questions, à son entourage par exemple. Quoi qu’il en soit, il faut aller à l’essentiel et limiter le superflu.

Rappel: Un sondage dure quelques minutes maximum et doit être varié, entre questions directes et indirectes.

Une fois toutes les informations recueillies et l’étude de marché achevée, la viabilité de votre projet et la pertinence de votre concept vous sembleront bien plus clairs.
 

Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

9 thoughts on “Réaliser une étude de marché efficace sans se ruiner

  • Pingback: Réaliser une étude de march&eacut...

  • Pingback: Réaliser une étude de march&eacut...

  • 31 mars 2014 at 9 h 32 min
    Permalink

    Pour les sondages et études en ligne, au delà de survey monkey, il y a le petit frenchy, AdoctA.com dédié aux entrepreneurs, TPE et PME. Une plateforme simple, rapide, efficace et surtout plus qu’abordable :)

  • 23 avril 2014 at 16 h 55 min
    Permalink

    Merci pour ces conseils, il est vrai que l’étude de marché n’est pas à prendre à la légère. Puisque une entreprise entrant sur un nouveau marché doit savoir se différencier de ses concurrents. Du coup, il faut pas se louper sur les études qualit et quanti . Sinon l’entreprise ne fera pas le poids et déposera le bilan très rapidement.

  • Pingback: Réaliser une étude de march&eacut...

  • 11 juillet 2014 at 11 h 22 min
    Permalink

    Bonjour à tous,

    Pour compléter cet article, je pense qu’un point peut être abordé plus en détail.

    Les deux types d’étude de marché:

    -l’étude quantitative prend la forme de l’élaboration d’un questionnaire, distribué et analysé (avec des logiciels tels que Sphinx). Le nombre de questionnaires dépend de la taille du marché et de la précision souhaitée (on se base sur la loi Normale). C’est le moyen le plus adapté d’obtenir un cadre général sur les attentes des clients, la stratégie marketing à mettre en place ou encore la budgetisation du projet.

    -l’étude qualitative quant à elle, est composée d’entretiens semi-directifs (ESD) ou focus groups. Ces entretiens durent entre une et deux heures, sont réalisés avec des professionnels du secteur ciblé et des consommateurs potentiels. Au cours de ces « interviews », un dialogue est établi et tous les dires de la personne interrogée sont pris en note ou enregistrés puis retranscrits et analysés en détail. Les résultats obtenus seront moins chiffrés mais plus riches et détaillés que les résultats des questionnaires.

    Pour cela, les étudiants et plus précisément les Junior-Entrepreneurs peuvent proposer ce type de services. Pour résumer, le concept de Junior-Entreprise, existe depuis 45 ans et ces associations à vocation économique, intégrées dans le processus d’apprentissage des Ecoles Supérieures de Commerce, d’Ingénierie… proposent un excellent rapport qualité prix.

    N’hésitez pas à vous rendre sur le site de l’une d’entre elles pour en apprendre davantage (amsconseil.com).

    Bonne continuation,

    Julien

  • 12 juillet 2014 at 3 h 05 min
    Permalink

    @Julien PJ: Merci pour ce commentaire très complet qui rappelle les fondamentaux des études de marché. Ces services sont effectivement intéressants. Rajoutons la possibilité également de dématérialiser le quanti comme le quali grâce au digital ! La culture Lean pousse de plus en plus les entrepreneurs à « apprendre en marchant » et à se nourrir de l’apprentissage terrain.

  • 14 juillet 2015 at 7 h 34 min
    Permalink

    Une étude de marché n’est pas une ruine bien au contraire, se lancer sans étude de marché est très risqué. Le coût d’une étude de marché est négligeable face aux investissements en temps et financiers que vous aller mobiliser. Il faut voir également une étude de marché comme une feuille de route et un guide sur plusieurs années. Si elle est bien faite l’étude de marché vous apportera des pistes que vous n’aviez pas envisagées au départ. Vous pouvez décider de ne pas les suivre immédiatement et de les activer plus tard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>