Améliorer le taux de conversion des formulaires de contact: 10 bonnes pratiques


 
Kézako?
5
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

Améliorer le taux de conversion des formulaires de contact: quelques bonnes pratiques

Le très sérieux cabinet d’étude OpinionWay est formel concernant l’utilisation des formulaires de contact des sites Internet:

  • 49 % des internautes renoncent à concrétiser leur achat précisément en cours de rédaction du formulaires
  • Pour 41 % des sondés, la procédure est trop longue, donc dissuasive,
  • 25 % ne parviennent pas à identifier leurs erreurs en cours de rédaction,
  • 19 % des internautes jugent bien trop personnelles les informations requises par les sites marchands
  • 18 % du panel soulignent le manque de clarté de la plupart des formulaires de commande.
  • 17 % des sondés incriminent le manque d’information suffisante pour compléter le formulaire au moment de la connexion.

Véritable « talon d’achille » pour beaucoup de sites Internet, repoussoir de votre taux de conversion, le formulaire de contact doit faire l’objet d’une réflexion particulière.

Ce billet vous donnera 10 bonnes pratiques pour optimiser l’efficacité de vos formulaires de contact, et ainsi augmenter votre taux de conversion

1 – Concentrez-vous sur les informations qui sont strictement nécessaires, et qui créent de la valeur pour votre visiteur.

J’avais déjà évoqué ce premier point dans l’article: 7 pratiques à bannir pour optimiser vos pages d’atterissages (landing pages).

Il faut tout mettre en œuvre pour que votre visiteurs aille le plus vite possible à la validation.

Si vous souhaitez réellement poser des questions complémentaires -du type « comment nous avez vous connu »- assurez vous que celles-ci soient posées après que la conversion ait eu lieu.

2 – Votre formulaire de contact tient sur 1 écran

Gardez une taille qui tient en 1 écran permet d’améliorer le taux de conversion de vos formulaires.

Vous éviterez ainsi des interactions inutiles et toutes distractions qui pourrait écarter votre visiteurs de sa tâche.

Si votre formulaire est trop long, préférez un remplissage en plusieurs étapes, en indiquant à votre internaute un fil d’ariane.

Dans ce cas, affichez à chaque étape un petit message lui expliquant où il en est et l’encourageant à terminer la procédure.

3 – Gardez un design sobre et fonctionnel

Évitez de surcharger inutilement votre formulaire avec du bruit visuel. Evitez les champs qui bougent, qui tournent, qui disent « Papa/Maman »…

Keep It Short and Simple !

4 – Soyez logique dans le déroulement de votre formulaire

Une structure logique pour votre visiteur rendra la tâche de remplissage plus intuitive.

Une étude a également mis en avant que votre formulaire sera plus efficace et plus logique pour l’internaute si l’intitulé de vos champs est placé au-dessus et non sur la côté.

Toutefois, gardez vous bien de penser que l’internaute utilisera le formulaire de la même manière que vous: c’est rarement le cas!

5 – Réduisez le nombre d’interactions nécessaires pour le remplissage du formulaire

L’objectif est de réduire les efforts cognitifs de l’internaute.

Utilisez les boutons radios, les listes déroulantes, et remplissez vos champs par défaut avec des intitulés comme « indiquez ici le nombre d’unités souhaitées ».

6 – Informez l’internaute de ses erreurs en temps réel

L’idéal est d’informer l’internaute au fur et à mesure du remplissage des champs du succès ou de l’échec de son action (et ne pas attendre qu’il ait appuyé sur « Valider » pour se rendre compte qu’il y’a des erreurs !).

Une étude a clairement montré le gain d’efficacité

  • un taux de complétion du formulaire supérieur de 22%
  • un taux d’erreurs moindre de 22%
  • un taux de satisfaction supérieur de 30%
  • une baisse de 42% du temps de complétion du formulaire.

Toutefois, si vous ne pouvez pas bénéficier de cette fonctionnalité sur votre formulaire, assurez vous que les messages d’erreurs soient assez explicites pour permettre à l’internaute de corriger au plus vite & au moindre effort son erreur.

Dans l’idéal, les champs erronés seront mis en surbrillance.

7 – Sauvegardez les données saisies dans le formulaire pour l’internaute

Assurez vous, si votre formulaire se découpe en plusieurs étapes, que cliquer sur le bouton « précédent » n’effacera pas les données antérieurement saisies.

Idem en cas de validation d’un formulaire erroné; ne forcez pas l’internaute à tout re-remplir!

8 – Proposez une aide contextuelle au remplissage de votre formulaire

Fournissez une aide contextuelle avec des textes complémentaires qui vont aider l’internaute à remplir correctement le formulaire de contact.

Google par exemple utilise régulièrement ses petites bulles avec « ? » pour fournir instantanément des indications supplémentaires.

Dans ces textes, indiquez clairement ce que vous attendez de votre internaute et donnez des exemples.

9 – Soignez votre message de confirmation

Remerciez votre internaute et confirmez lui que les informations vous ont bien été envoyées.

Expliquez lui succinctement quelles seront les prochaines étapes de sa demande.

Après la validation de l’internaute, proposez lui de continuer la visite sur votre site, ou suggérez lui une nouvelle action.

10 – Testez les versions les plus efficaces avec des tests A/B

Et enfin, comme toujours en Webmarketing, testez, re-testez et testez encore!

Vous trouverez dans ce blog des billets vous en disant plus sur le test A/B. L’idée est de s’améliorer continuellement en testant quels éléments vous permettront d’atteindre de meilleurs résultats de conversion.

Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

6 thoughts on “Améliorer le taux de conversion des formulaires de contact: 10 bonnes pratiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>