3 avantages et inconvénients d’utiliser PT Engine au lieu de Google Analytics


 
Kézako?
41
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+
3 avantages et inconvénients d’utiliser PT Engine au lieu de Google Analytics

3 avantages et inconvénients d’utiliser PT Engine au lieu de Google Analytics

« Ah bon? Il existe autre chose que Google Analytics? »… C’est un fait, Google a su imposer sa solution de webanalyse. Facile quand on propose un produit « simple, puissant et gratuit » et que l’on équipe 1 site sur 5 dans le monde, avec une part de marché relative 3 fois plus importante que son premier concurrent.

Oui mais voilà, des solutions concurrentes, il en existe plein… Souvenez vous, dans cet article qui date de 2010, je remplissais déjà la 3e slide de ma présentation avec une multitude d’éditeurs qui proposent des outils similaires. Et dernièrement, une start-up s’est aussi lancée sur le créneau.

  • Son nom? PT Engine.
  • Son avantage? Il intègre Analytics + Heatmaps dans la même plateforme !

Autant vous dire que l’ergonome qui sommeille en moi a voulu essayer immédiatement ce joujou prometteur!

PT Engine est donc une solution de web analyse et d’heatmaps, disponible en mode SaaS (plugin WordPress disponible). Je l’ai utilisé, testé, creusé, et je vous livre aujourd’hui:

  • les 3 principales raisons qui font que j’adore PT Engine…
  • …Et les 3 choses qui me font regretter Google Analytics.

Bien évidemment, mes propos ne se basent que sur ma propre expérience de PT Engine: je ne suis pas ingénieur chez eux, et peut-être que certaines subtilités -qui me sont familières dans un Google Analytics- ne me sont pas apparues immédiatement.

3 avantages qui font de PT Engine mon meilleur ami Analytics

Avantage #1 – Une interface belle, confortable, avec des visualisations inspirantes et une data « clean »

Ergonomique. Voilà le mot qui résume PT Engine.

PT Engine a souhaité aller plus loin que Google Analytics dans son aspect « dashboarding« . L’interface se veut être un vrai centre de pilotage pour le chargé de site. Les visualisations rendent vraiment tous les rapports « actionnables ». Elles donnent une nouvelle clé de lecture sur vos chiffres et vous embarque dans un « Pour Action » quasiment à tous les coups.

PTEngine_Dash_800

L’expérience d’utilisation est très satisfaisante. Par exemple, l’équivalent des segments avancés de Google Analytics sur PT Engine sont des filtres. Et il faut avouer que cela est moins « aride », et plus intuitif sur PT Engine que sur Google Analytics.

Qui sait ce qu’est un segment avancé? En revanche, un filtre, tout le monde sait de quoi on parle !

PTENgine_Filter

Et chose importante, PT Engine « traite » la data pour corriger les « petites » erreurs qu’on retrouve dans un Google Analytics et que seuls les experts connaissent.

    • Saviez-vous par exemple que le vrai temps passé moyen sur une page n’est « juste » que si vous excluez les visiteurs ayant rebondis (car Google Analytics leur attribue un temps de visite de  zéro seconde, ce qui biaise la statistique globale)?

 

  • Saviez vous que pour « nettoyer » vos visites de certains bots dans Google Analytics, il vous faut cocher la case « Filtrage des robots » dans votre interface admin?

PT Engine corrige automatiquement tous ces biais pour vous donner une data « plus juste ». Par exemple, si je compare sur la même période la durée moyenne des sessions, PT Engine me donne un chiffre 5x plus important que Google Analytics. Et c’est bien le chiffre de Google Analytics qui est faux !

PTEngine_TimeSpent

Avantage #2 – Heatmaps + Analytics : l’ergonomie et la data enfin réunies sous le même toit!

C’est une promesse qui touche le webmarketer… Avoir enfin un outil d’heatmap incorporé avec ses statistiques web est un rêve pour tous les ferrus d’optimisation de la conversion !

Prenez Google Analytics: l’outil propose bien son rapport « analyse des pages web » qui montre en sur-impression de vos pages les liens les plus cliqués. Mais rien à voir avec la qualité de ce qui est proposé par PT Engine.

PT Engine a réussi à intégrer de manière native:

  • une carte de chaleur des zones les plus cliquées,
  • un mapping d’attention,
  • un heatmap de scroll.

PTEngine_Heatmaps_800

La grande classe.

Et cerise sur le gâteau? Les webmarketers se réjouissent quand ils découvrent qu’un URL builder est lui aussi nativement intégré :

  • Fini les aller-retour galères avec l’URL builder de Google,
  • Le tracking de vos campagnes & de vos URLs est directement intégré à PT Engine !

PTEnginE_URLBuilder

Avantage #3 – Un VRAI service client, et pas qu’une documentation en ligne

Cet avantage ne se voit qu’en faisant l’expérience… Ce n’est sur aucun screenshot, et pourtant c’est tellement important ! Le service client.

Sur PT Engine, il est très simple de faire un retour aux ingénieurs. L’outil de feedback est bien conçu, très intuitif. Et encore… Le meilleur est à venir.

Le service est aimable, et très efficace !

Une fois votre retour envoyé, PT Engine se montre réactif et agile. Comme en atteste mon expérience, l’équipe a su:

  1. accuser réception de mon problème
  2. et fournir une solution qui fonctionne
  3. dans la même journée !!

PTEngine_Service_800

Cela change quand on est utilisateur de Google Analytics et que l’on a un simple amas de pages web comme centre d’aide pour tous nos problèmes.

Un développeur se retrouvera dans la « documentation » de Google Analytics… Un marketer appréciera le service d’un PT Engine.

3 inconvénients qui m’ont fait ré-ouvrir mon vieil Google Analytics

Inconvénient #1 – PT Engine ne permet pas de faire des analyses d’expert très pointues

PT Engine est intuitif, ergonomique, mais il répond environ à 50% des use cases webanalytics. Google Analytics offre plus de possibilités et de puissance pour les « digital marketers » plus experts. Voici une liste non exhaustive des fonctionnalités et rapports qui m’ont fait défaut quand j’ai utilisé PT Engine.

PERSONNALISATION DES DONNEES

  • Pas de rapports personnalisés : Parfois on aime avoir son petit dashboard à soi… Mais PT Engine ne propose pas cette fonctionnalité.
  • Impossible de rajouter des dimensions personnalisées : très utiles pour mesurer les logins, ou toute sorte de cohortes, des dimensions personnalisées peuvent être implémentées avec Google Analytics, ce qui n’est pas le cas pour PT Engine.
  • Pas de statistiques calculées : Google Analytics vous permet de faire vos propres ratios avec ses statistiques calculées. Vous pouvez ainsi suivre les KPI qui vous importent vraiment. Malheureusement PT Engine ne le permet pas.

GRANULARITE & SUIVI DES MICRO-CONVERSIONS

  • Pas de tracking d’événements : avec Google, vous pouvez tracker différents types d’actions pour mesurer vos micro-conversions: c’est ce que l’on appelle des événements. Le concept d’évènement n’existe pas sur PT Engine. Toute action que vous voulez tracker doit être une « conversion ». Cela est dommage car la mesure des évènements permettrait d’enrichir l’analyse heatmap.
  • Les visualisations de flux sont plus riches dans Google Analytics : dans l’outil Google,il existe plusieurs visualisations de « flux » (flux d’utilisateurs, flux d’évènements, flux de comportements, flux des objectifs) qui sont bien faites et permettent de comprendre les séquences qui mènent à la conversion.

MEDIA

  • Pas de création d’audience en lien avec le média : Depuis Google Analytics, vous pouvez importer en 3 clics une liste de remarketing Adwords ou Doubleclick pour la retoucher ou l’exclure de vos campagnes de publicité. Mais PT Engine ne donne pas cette possibilité de « cookifier » vos audiences comme dans Google Analytics.
  • Pas d’auto-tagging Adwords : bien sûr, un URL builder est intégré dans l’outil -et cela m’a vraiment enthousiasmé- mais comme PT Engine n’a aucun connecteur avec les régies digitales, il vous faut tagguer manuellement toutes vos campagnes et notamment Adwords. Google Analytics lui est automatiquement « synchronisé » avec vos campagnes Adwords si vous avez activé la fonction de marquage automatique.
  • Pas de rapport sur les profil socio-demo & les intérêts de ses visiteurs : pour développer sa marque, il est important de savoir qui se cache derrière une session Internet. Contrairement à PT Engine, Google Analytics permet d’accéder à des rapports sur le profil socio-demo de vos visiteurs, et leurs centres d’intérêts.

MESURES AVANCEES

  • Pas d’analyse des cohortes : indispensable quand on vend un service SaaS, où simplement quand on s’intéresse à la valeur de ses utilisateurs dans le temps.
  • Pas d’attribution : le consommateur est de plus en plus multitouchCroire que le modèle last click va permettre de gagner la bataille e-commerce de demain est une illusion. C’est pourtant la seule chose disponible sur PT Engine.

Inconvénient #2 – Des fonctionnalités encore manquantes pour en faire « la tour de contrôle » digitale de l’entreprise

De prime abord, PT Engine a tout pour s’imposer comme « LE » dashboard officiel de tout Directeur Marketing ou Chef d’entreprise. Mais pour les utilisateurs les plus avancés, certaines fonctionnalités peuvent manquer à l’appel. Quelques exemples….

Une fonctionnalité d’A/B testing intégrée aurait été appréciée

Pour rendre vraiment le heatmap irresistiblement actionnable, PT engine pourrait inclure une fonctionnalité d’A/B testing (comme Google Analytics l’a fait avec Experiment). Cela révolutionnerait les habitudes de travail des webmarketers qui font souvent abstraction de l’étape du test car trop pénible et « coûteux » à mettre en place. PT Engine propose bien une intégration avec Optimizely, mais une solution native intégrée aurait été préférée, ou alors un ensemble plus large de connecteurs avec d’autres outils d’A/B testing (A/B testing, Google Analytics experiment, etc.).

Des conversions & des rapports e-commerce plus complets sur Google Analytics

Dans PT Engine, vous configurez vos conversions en entrant une URL de conversion, type « /merci.html ». C’est la seule manière pour vous de créer un objectif. Cela semble limite quand Google Analytics vous donne aussi la possibilité:

  • de mettre des objectifs sur une URL précise comme PT Engine,
  • mais également sur le temps passé,
  • le nombre de pages vues,
  • ou un évènement que vous aurez vous même configuré.

Autre inconvénient si vous vendez en ligne: PT Engine ne propose pas de rapports e-commerce. Dommage, car quelles sociétés ont plus besoin d’optimiser leur taux de conversion que celles qui vendent directement en ligne?  De son coté, Google Analytics a constamment amélioré ses rapports sur le commerce éléctronique, ce qui le place aujourd’hui bien au-dessus de PT Engine sur cette dimension.

Inconvénient #3 – L’interface PT Engine est belle, sobre, efficace… Mais pas toujours optimale pour tous les scénarios d’usage.

Pas de vrai solution mobile, pour des analyses « on the go« 

Consulter ses statistiques web sur son smartphone, un peu geek me direz vous? C’est pourtant très addictif… Essayez-le avec Google Analytics ! Un confort supplémentaire qui permet de jeter un coup d’oeil « on the go ». De son coté, PT Engine souffre du manque d’une interface vraiment adaptée mobile, et aucune application n’a été développée.
Dommage, car la relance email (souvent consultée sur mobile!) est incitative. Elle vous invite à revenir vers votre heatmap dès que celui ci est disponible.
Des temps de chargements plus importants pour les heatmaps

L’idée d’intégrer des fonctionnalités puissantes comme le heat map est génialissime ! Cependant, en contre partie, l’utilisateur devra faire face à des temps de chargement parfois un peu pénibles… Mais Google Analytics présente le même défaut, notamment quand vous utilisez le rapport d’analyse des pages web, et la vitesse peut varier en fonction de la qualité de votre connexion et la lourdeur de votre site.

Filtres VS Segments avancés : on s’y perd à force d’approfondir…

Quand vous commencez à creuser, vous faites des filtres successifs et examinez de près vos données. Le problème est que, comme je l’ai précisé plus haut, un filtre est l’équivalent d’un segment avancé. Donc lorsque vous changez de rapport, le filtre reste appliqué ! Une alerte visuelle devrait être présentée à l’écran, indiquant à l’utilisateur qu’il utilise une vue filtrée.

Autre point ennuyeux, vous ne pouvez pas comparer deux filtres comme vous comparez deux segments avancés. Dommage, car c’est souvent de cette manière que vous pouvez trouver ce qui différencie un type d’audience d’un autre.

Conclusion

PT engine a voulu construire un véritable centre de pilotage et d’action pour les « growth hackers » qui sommeille en chacun de nous, et c’est plutôt réussi!

L’éditeur a conçu une application autour de l’ergonomie web, insistant ainsi sur l’optimisation de la conversion.

La vidéo suivante résume les principaux scénarios d’optimisation que vous pouvez conduire avec PT Engine. Ces derniers sont déjà nombreux, et très pragmatiques.

La limite? C’est que finalement on ne sait pas trop à qui l’outil s’adresse, et si c’est un substitut ou un complément de Google Analytics.

  • Un peu trop puissant pour un chef d’entreprise peu penché sur le numérique qui n’a besoin de savoir que 4 chiffres…
  • Et pas assez « déracinant » de Google Analytics pour les habitués et les experts qui veulent faire des analyses plus avancées…

C’est finalement « l’apprenti digital marketer » qui s’y retrouvera le plus. PT Engine lui propose une solution web analytics + heatmaps complète qui lui donne de vraies pistes pour améliorer son site Internet et son taux de conversion, sans avoir à gérer la complexité d’un Google Analytics.

PTEngine_Temoignage
Autres sources pour rédaction:
Top Analytics Technologies

Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

6 thoughts on “3 avantages et inconvénients d’utiliser PT Engine au lieu de Google Analytics

  • 21 février 2016 at 20 h 33 min
    Permalink

    Super!!! je l’essaye tout de suite!
    Merci.

  • 25 février 2016 at 8 h 37 min
    Permalink

    Merci Matthieu!

    Obtenez 3 mois gratuit lorsque vous partagez cet article sur Facebook avec vos amis du marketing!

    Pour valider ces 3 mois, envoyez une capture d’écran à guy.geeraedts@ptengine.com

  • 27 février 2016 at 13 h 40 min
    Permalink

    @PT Engine : Merci pour ce geste ! A tous les lecteurs profitez-en et envoyez vos captures d’écran à Guy !

  • 20 avril 2016 at 17 h 58 min
    Permalink

    Bonjour Matthieu,

    Je découvre avec plaisir PTEngine. Je n’arrive cependant pas à comprendre comment les data sont produites.
    Tu as remarqué que la durée moyenne des sessions était différente, j’expérimente des problèmes à propos du nombre de sessions (du simple sur PTEngine au quadruple sur Analytics… )
    Je me pose des question alors sur l’efficacité de l’un ou l’autre de ces outils !

  • 20 avril 2016 at 19 h 31 min
    Permalink

    @Mathieu: Effectivement PT Engine applique des filtres par défaut pour compter certaines métriques de manières plus « justes » et pour exclure le trafic spammy. Mais un différentiel de 4 est vraiment énorme entre les deux outils (et je pense que c’est GA qui a été mal paramétré).

    Dans ton cas, je te conseille de revoir l’implémentation des deux outils et de regarder côté Google Analytics tes filtres et paramètres : as-tu exclus le trafic provenant des bots dans ton admin? As tu ajouté des filtres pour exclure les visites faites depuis ton entreprise? As-tu aussi mis un filtre pour exclure le trafic provenant des sites référents spammy?

  • 21 avril 2016 at 9 h 44 min
    Permalink

    Merci Matthieu pour ta réponse.

    Je n’ai pas implémenté moi-même le GA sur mon site. Va falloir que je creuse de ce côté-là !
    J’ai pourtant mis quelques filtres contre le referal spam (et ai modifié le .htaccess du WordPress pour les bloquer à la base). Les IP de la boîte sont aussi exclues.
    En ce qui concerne le PTEngine, je l’ai installé grâce à Google Tag Manager. Je vais voir du côté du plugin WP, ou de l’implémentation manuelle dans le header.

    Au delà de mon petit souci, bravo pour ton blog, que je découvre depuis quelques jours !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>