L’histoire d’un fail e-commerce: quand les visuels produits sont à l’origine d’un dépôt de bilan


 
Kézako?
15
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

 

 L’histoire d’un fail e-commerce: quand les visuels produits sont à l’origine d’un dépôt de bilan

L’histoire d’un fail e-commerce: quand les visuels produits sont à l’origine d’un dépôt de bilan

Lorsque l’on se lance dans le e-commerce, on rencontre des obstacles que l’on avait pas forcément anticipés. Il s’agit parfois de complications « bêtes et méchantes » mais qui pourtant peuvent être vitales pour votre e-commerce… L’histoire que je vais partager avec vous à de quoi faire froid dans le dos: elle souligne toute l’importance de soigner son imagerie produit et vous montre que dans le e-commerce, un petit grain de sable peut parfois enrayer toute la machine.
 
Dans le cadre de mes activités, j’ai eu la chance de travailler avec beaucoup d’e-marchands, de toutes tailles. Parmi eux, je me souviens de Guillaume, qui avait décidé de quitter son travail de salarié pour se lancer dans la vente en ligne de vêtement techniques pour la montagne. Tout avait été préparé avec soin:

  • Depuis la constitution du capital de départ,
  • jusqu’à la création de la charte graphique
  • en passant par le choix d’un assortiment produits différentiateurs
  • rien n’avait été laissé au hasard !

 
Et pourtant la boutique en ligne n’a pas survécu. Pourquoi? Car il y avait un « simple » problème de visuels produits…
 
Le marchand était dépendant de ses fournisseurs pour obtenir des visuels de produits. Or il a eu la mauvaise surprise de voir que beaucoup de marques:

  • transmettaient les visuels en retard
  • transmettaient une seule et unique vue du produit,
  • voir même ne transmettaient aucun visuel pour certaines références

 
Une situation embarrassante qui n’avait pas été anticipée dans l’élaboration du projet; l’entrepreneur comptait sur les marques avec qui il travaillait, car elles lui avait promis qu’elles seraient en mesure de lui fournir « clé en main » une imagerie de qualité… Grosse erreur!
 
A force de perdre du CA car les produits n’étaient toujours pas en ligne, ou passer des jours à rédiger des descriptifs produits de 1000 mots pour tenter de décrire ce que les photos ne montraient pas, l’entrepreneur s’est essayé à la prise de photo « artisanale » en confondant vitesse et précipitation… Un désastre.
 
L’expérience utilisateur variait selon les catégories, les marques, les fiches produits… Les visuels étaient clairement amateurs et n’étaient pas capable d’inspirer confiance aux acheteurs.

  • Le taux de conversion a chuté,
  • les investissements marketing pour recruter des clients ne servaient plus à rien
  • et les liquidités se sont épuisées…

 
Sans cash, il était devenu impossible d’investir dans la réalisation de vraies photos. En moins de 2 ans, ce projet e-commerce prometteur était devenu un cauchemar, et une véritable impasse business… Et tout ça, en partant d’une trop forte dépendance aux fournisseurs pour les visuels produits!
 
Depuis cette expérience, je garde à l’esprit que les visuels produits ne doivent pas être la « seconde roue du carosse ». Dans son livre blanc « Les enjeux e-business de la photo 2.0« , Packshot Creator reprend une étude qui révèle que

  • 81% des internautes classent comme premier frein à l’achat des photos produits peu visibles ou de mauvaise qualité
  • 58% des internautes plébiscitent les animations 360° ou 3D et seulement 0,50% une photo de produit, lorsqu’on leur demande leur préférence.

 
Vos visuels produits sont donc à la fois un levier de vente indispensable. Mais ne nous le cachons pas, c’est aussi un centre de coût à ne pas négliger, quelque soit les options choisies:

  • faire les visuels soi-même prend du temps. Les coûts cachés liés aux faibles performances est aussi à prendre en compte dans cette solution « artisanale ».
  • Mais de l’autre côté, faire réaliser les photos de ses produits par prestataire professionnel peut représenter un investissement important que les plus petits marchands ne seront pas prêts à faire.

 
Dans ce contexte les solutions toutes intégrées comme celle de Packshot creator sont séduisantes. Elles vous permettent de réaliser simplement et en moins de 10 min. des visuels de grande qualité (à 360° -voir en 3D- avec des technologies de zoom avancées). D’ailleurs les utilisateurs de PackshotCreator affirment que grâce à l’utilisation de leur solution 76% de leurs clients ont réduit leurs coûts de création de visuels et 64% ont augmenté leur chiffre d’affaires.
 
Alors en lançant votre e-commerce, ne prenez pas le risque d’avoir des histoires similaires à raconter: gardez comme credo de toujours offrir les meilleurs visuels produits qu’il vous est possible de réaliser, et pour cela, n’hésitez pas à envisager des solutions et à les budgéter au même titre que votre site ecommerce!
 

Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

26 thoughts on “L’histoire d’un fail e-commerce: quand les visuels produits sont à l’origine d’un dépôt de bilan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Subscribe without commenting